Informations

Satyre APL-23 - Histoire


satyre

(APL-23 : dp. 4 100 (lim.) ; 1. 328', b. 50' ; dr. 11'2" ; s. 11 k. ; cpl. 253 ; a. 1 3", 2 40mm., 2 20mm.; cl. Achelous )

Satyr a été déposé sous le nom de LST-852 le 16 août 1944 par la Chicago Bridge and Iron Co., Seneca, Ill.; lancé le 13 novembre 1944; et commandé le 27 novembre 1944, le lieutenant Wm. J. Gavigan, USNR, aux commandes.

Après sa mise en service initiale, le LST-852 s'est rendu à Jacksonville, en Floride, où il a été désarmé le 28 décembre 1944, converti en navire de réparation de péniches de débarquement; et remis en service comme Satyr (ARL23) le 28 avril 1945. Au cours du mois suivant, elle a subi des exercices d'entraînement dans la Baie de Chesapeake; et le 3 juin, elle a quitté la côte est pour le Canal de Panama, la Californie et le devoir dans la Flotte Pacifique.

À la fin du mois de juillet, l'ARL avait franchi la ligne de date internationale ; et, le 10 août, elle a rejoint la Force Amphibie de la Flotte du Pacifique à Guam. Dix jours plus tard, il a continué vers l'ouest dans un convoi de LST et d'APD, mais une collision le lendemain l'a envoyé à Saipan pour réparer ses portes avant.

Les réparations ont été achevées le 28. Le service temporaire avec la Division des services 103 (ServDiv 103) a occupé la première semaine de septembre. Le 10, elle a navigué pour Okinawa, d'où elle a continué au Japon pour le devoir d'occupation.

Le Satyre jette l'ancre dans la baie de Tokyo au large de Yokosuka le 25 septembre. Le 1 octobre, elle a dégagé la baie, s'est déplacée au nord à Hokkaido et a opéré d'Otaru depuis deux mois. Elle est ensuite retournée à Yokosuka où elle a rejoint ServDiv 102. En avril 1946, elle a déménagé sur la côte chinoise. En juillet, elle est retournée au Japon ; et, à la mi-mois, a navigué pour les États-Unis.

En fumant via Pearl Harbor, le Satyr est arrivé en Californie en septembre et, pendant les dix mois suivants, a opéré à partir de San Pedro à l'appui de divers commandements amphibies. Le 1 août 1947, il a été désarmé et amarré avec le Groupe de San Diego, la Flotte de Réserve du Pacifique.

Trois ans plus tard, en juin 1950, l'Armée populaire nord-coréenne franchit le 38e parallèle et envahit la République de Corée. Début août, Satyr a reçu l'ordre d'être activé. Le 8 septembre, elle a été remise en service; et, le 23 octobre, elle a assumé des devoirs comme offre de péniche de débarquement à San Diego. Pendant les quatre mois suivants, elle a soutenu des unités s'entraînant au large de la Californie du Sud; puis, le 2 mars 1951, elle s'est dirigée vers l'ouest vers le Japon et la péninsule coréenne.

Elle est arrivée à Yokosuka le 7 avril et est partie le 24. Le 28, elle a pris ses fonctions comme annexe de péniche de débarquement à Pusan ​​et a continué ce service jusqu'à la mi-juillet. Elle est ensuite retournée au Japon où elle a fourni des services similaires à Sasebo et Yokosuka et a participé à des exercices d'entraînement amphibie dans le nord de Honshu et Hokkaido. Le 14 décembre, elle est retournée en Californie et a fait des offres à San Diego.

Après la cessation des hostilités ouvertes en Corée, Satyre retourna en Extrême-Orient. En arrivant à Yokosuka le 21 septembre 1953, elle a participé à des exercices d'assaut amphibie dans le nord du Japon en octobre a fourni des services d'appel d'offres dans ServDiv 31 en janvier 1954; a participé à d'autres exercices dans les îles Ryukyu Bonin et Volcano et a soutenu les opérations SeaBee à Buckner Bay jusqu'en mars. Elle a ensuite navigué pour Yokosuka pour se préparer à retraverser le Pacifique jusqu'en Californie.

De retour à San Diego au début du mois de mai, le Satyr y a effectué des services d'appel d'offres jusqu'au 1er octobre, date à laquelle il a été transféré à Long Beach et affecté à l'Escadron amphibie 7 pour le contrôle opérationnel. Le 11, elle a navigué pour son nouveau port d'attache, d'où elle a opéré jusqu'à ce qu'elle soit à nouveau inactivée en janvier 1956. Elle est retournée à San Diego, et, le 17 avril 1956, elle a de nouveau été désarmée et amarrée avec la flotte de réserve du Pacifique.

En décembre 1966, l'ARL reçut l'ordre d'être réactivé une seconde fois. 1967 a été passé à la Nouvelle-Orléans pour la modernisation. Le 15 février 1968, elle a été remise en service à l'Activité de Soutien Naval, Alger, Louisiane et, un mois plus tard, elle s'est dirigée vers San Diego, son port d'attache. La formation de recyclage s'est achevée fin mai. Le 5 juin, elle a navigué pour le Pacifique occidental. Le 5 juillet, elle est arrivée à la Baie Subic; et, le 10, elle a jeté l'ancre à Vung Tau, République du Vietnam.

Le lendemain, Satyr pénétra dans le delta du Mékong et, le 12, rejoignit la TF 117, la Mobile Riverine Force. Basé principalement sur Dong Tam, il a opéré dans toute la région du delta. Le 25, il se rend au confluent des rivières Soirap et Vanco, près de Nha Be, où il opère pendant près de deux mois. Le 16 septembre, elle est retournée à Dong Tam. Au début d'octobre, elle a soutenu des opérations dans la région de Vinh Long ; et, vers la fin du mois, il est entré dans la rivière Bassac et s'est rendu dans la région de Can Tho. En novembre, elle a soutenu des unités à Long Xuyen Dai Ngai et à Can Tho. À la mi-décembre, il s'est déplacé dans le golfe de Thaïlande pour soutenir les unités participant à l'opération « Sea Lord ». Le 23, il escorte des bateaux jusqu'à Rach Gia, d'où il retourne à Can Tho et arrive le 26 pour reprendre les opérations de soutien pour

Satyr est resté dans la région du delta pendant encore trois mois, puis s'est rendu à Sasebo, au Japon. Le 15 juin 1969, elle est retournée à Dong Tam et a rejoint la TF 117. Un mois plus tard, cette force opérationnelle a été dissoute et le contrôle opérationnel de Satyr a été transféré au Commandant de l'Activité de soutien naval, Saigon.

En octobre, le Satyr s'est à nouveau déplacé dans le golfe de Thaïlande, et à partir de là jusqu'en janvier 1970, il a opéré à proximité du Song Ong Doc. Dix jours après le début de la nouvelle année, elle est entrée dans la rivière Bassac en route vers An Long où elle est arrivée deux jours plus tard et a commencé à soutenir l'opération « Barrière de corail ». En mai, il a remonté le Mékong jusqu'à proximité de la frontière cambodgienne et, en août, a soutenu les unités navales et marines américaines et vietnamiennes impliquées dans "Tran Hung Dao" I, VII, XI, XVII et XVIII. En septembre, elle est revenue à Vung Tau, d'où elle a procédé de nouveau au Japon pour la révision et les réparations. À la mi-décembre, il était de retour dans la région du delta du Mékong et, le 19, il arriva à Tan Chau pour reprendre les opérations de soutien le long de la frontière cambodgienne.

Avec une course à Long Xuyen, elle est restée dans la région de Tan Chau jusqu'au 15 février 1971, puis est revenue à Long Xuyen, d'où elle a opéré jusqu'à sa mise hors service et transférée à la marine sud-vietnamienne le 30 septembre. Il a été remis en service le même jour que le VNS Vinh Long (HQ-802).

Satyr a remporté 2 étoiles de campagne pour son service pendant le conflit de Corée et 3 pour son service pendant la guerre du Vietnam.


Caractéristiques

En tant que créatures dionysiaques, ils sont amoureux du vin, des femmes et des garçons, et sont prêts pour tous les plaisirs physiques. Ils errent au son des flûtes (auloi), des cymbales, des castagnettes et des cornemuses, et adorent danser avec les nymphes (dont ils sont obsédés et qu'ils poursuivent souvent), et ont une forme spéciale de danse appelée sikinnis. En raison de leur amour du vin, ils sont souvent représentés tenant des coupes à vin et apparaissent souvent dans les décorations des coupes à vin.

Les satyres sont décrits comme des gens espiègles mais timides - subversifs et dangereux, mais timides et lâches. Ils sont également souvent décrits comme des créatures maladroites, plaisantes et insouciantes.

Apparence:

Les satyres sont des hybrides homme-chèvre avec le torse et la tête d'un homme, et dans la tradition grecque avec les jambes et la queue d'un cheval. A l'origine, les Satyres avaient aussi des pieds humains avant les altérations romaines. Ils sont souvent représentés avec un nez plat, de grandes oreilles pointues, de longs cheveux bouclés et une barbe pleine, avec des couronnes de vigne ou de lierre entourant leurs têtes chauves.

  • Les "satyresses" étaient une invention tardive des poètes, et les femmes satyres sont rares, voire rares, même dans les représentations plus modernes.

Les satyres ont acquis leur aspect de chèvre par une fusion romaine ultérieure avec Faunus, un esprit de la nature italique insouciant de tempérament similaire. Par conséquent, les satyres sont le plus souvent décrits dans la littérature latine comme ayant la moitié supérieure d'un homme et la moitié inférieure d'une chèvre. Dans l'art romain, les satyres naturels ont de longues cornes de chèvre, tandis que les juvéniles sont souvent représentés avec des bosses osseuses sur le front.


Vous n'avez fait qu'effleurer la surface de satyre histoire de famille.

Entre 1978 et 1997, aux États-Unis, l'espérance de vie des satyres était à son point le plus bas en 1997, et la plus élevée en 1978. L'espérance de vie moyenne des satyres en 1978 était de 83 et de 76 en 1997.

Une durée de vie inhabituellement courte peut indiquer que vos ancêtres satyres vivaient dans des conditions difficiles. Une courte durée de vie peut également indiquer des problèmes de santé qui étaient autrefois répandus dans votre famille. Le SSDI est une base de données consultable de plus de 70 millions de noms. Vous pouvez trouver des dates de naissance, des dates de décès, des adresses et plus encore.


Société[modifier | modifier la source]

En raison de leur nature hédoniste, les satyres étaient connus pour se joindre fréquemment à la célébration des vacances, quelle que soit leur raison d'être. Ώ]

Les satyres des bois elfiques croyaient qu'il était chanceux de voir un dragon quand il pleuvait. Ζ]

Patrie[modifier | modifier la source]

Les satyres résidaient autrefois à Brynwood dans le Vaste, mais sont entrés en conflit avec les korreds locaux sur le territoire. Dans le conflit qui s'ensuivit, les deux races tombèrent devant des créatures monstrueuses. Par la suite, peu de satyres sont restés. Η] Dans l'ouest de Faerûn, ils pouvaient être trouvés dans le bois des capes. ⎖]

Certains pourraient être trouvés dans les forêts de Rashemen. ⎗]

À partir de 1368 CV, les satyres occupaient les zones nord du Chondalwood où ils patrouillaient sur la vieille route pour tenter de repousser les caravanes humaines et les voyageurs. Ils étaient alliés aux centaures et aux géants des bois qui habitaient également la forêt. ⎘]

Relations[modifier | modifier la source]

Les satyres étaient souvent connus pour servir les licornes chaque fois que l'on habitait dans leur forêt. ⎙]

Religion[modifier | modifier la source]

Les satyres étaient parfois utilisés comme messagers ou agents pour les dieux Erevan Ilesere, Hanali Celanil, Mielikki, Sharess, Sheela Peryroyl, Silvanus et Sune. ⎚]


Conception de tatouage de satyre avec histoire ancienne et symbolisme

Les satyres sont populaires dans la mythologie grecque. Le mot « satyre » vient du grec « satyroi » et a un sens incertain. Un satyre représente une créature mythologique, mi-homme mi-bouc (avec la queue, les oreilles, les sabots et parfois même le phallus), qui vivait dans les bois, les montagnes et la nature sauvage avant même l'époque des Grecs.

Ils sont l'image symbolique de la fertilité et de la force de la Nature, qui se régénère saison après saison, année après année dans un cycle continu. Les satyres sont connus comme des figures de comportements compulsifs. Les satyres étaient représentés parmi les disciples de Bacchus, le dieu du vin, et les festivals de théâtre associés comprenaient des farces de débauche connues sous le nom de « pièces de satyre » (l'origine du mot « satire »). Les satyres étaient principalement connus pour leur quête de gratification sexuelle, pourchassant les nymphes dans la forêt. Ils étaient des musiciens experts et aimaient jouer de la flûte toute la journée.

Les grands esprits de l'époque, tels que les politiciens, les philosophes et les commandants militaires, voyaient en eux une impression d'une culture préhellénistique ancestrale encore vivante dans les couches inférieures de la société et un contraste total avec la pensée civilisée et rationnelle représentée par la figure d'Apollon. Le satyre n'est en effet gouverné que par ses instincts de base (boire, danser, jouer de la musique, s'accoupler, se faire plaisir, etc.), qui le conduisent à un comportement incontrôlé et compulsif. Cependant, le nouvel homme hellénique a tendu vers l'exact opposé, adoptant une approche philosophique/spéculative, qui frôlait souvent l'obsession dans la mesure où il manquait totalement de ces instincts que l'on trouve chez le satyre.

L'un des satyres les plus célèbres de l'histoire est Pan. En grec ancien et en gréco-Égypte, le dieu Pan représentait « toutes choses ». Le nom Pan vient d'un vieux mot qui signifie fermer ou joindre. Pan est l'agent universel célèbre pour être le phosphore qui donne lumière et vie au monde. Semblable au phosphore et à ce qu'il fait ici sur terre, Dieu Pan était souvent considéré comme le grand principe de la vie végétale et animale. L'ancienne ville de Pan était appelée Panopolis. Pan était reconnu comme le dieu des bergers ainsi que le dieu du désert, de la chasse et de la musique folklorique. Son nom vient du grec ancien paein, qui dérive du verbe « paître ». Il régnait sur l'Arcadie et était considéré comme un symbole de fertilité, de renaissance et de l'arrivée du printemps. L'histoire de la Grèce antique dit que Pan était également adoré par les Égyptiens. Ses statues étaient visibles dans tous les temples qui, à son honneur, furent construits à Thèbes, la ville de Chemmis (Egypte), c'est-à-dire la ville de Pan ou Panopolis. Cependant, il n'y avait aucun endroit au monde où Pan était plus honoré que dans la Grèce antique, dans une ville appelée Arcadie (Arkadia), qui faisait partie de la région administrative du Péloponnèse. On croyait que Pan réside principalement en Arcadie, dans les bois et les montagnes les plus accidentées. En géographie, l'Arcadie antique occupait les collines au centre du Péloponnèse. C'est pourquoi le Péloponnèse pourrait être considéré comme un montagnard, tout comme la chèvre est le montagnard des animaux, et cela pourrait probablement être l'une des raisons pour lesquelles la chèvre a été choisie comme symbole principal. Pan avait tendance à terrifier les habitants du pays voisin, même lorsqu'il était introuvable.

Bien que de nombreuses organisations religieuses aient rejeté ce satyre, le mythe de Pan a réussi à survivre à travers l'histoire jusqu'à ce qu'il connaisse une sorte de seconde jeunesse au tournant du XXe siècle. Le savant Patricia Merivale a souligné qu'entre 1890 et 1926, il y avait un regain d'intérêt incroyable et inattendu pour ce personnage. Pan est apparu dans des poèmes, des romans et des livres pour enfants, et en fait, de nombreux critiques pensent qu'il a été l'inspiration du célèbre personnage Pierre La poêle. Il est décrit comme le "cornemuseur aux portes de l'aube,» qui en 1967 était aussi le titre du premier album de Rose Floyd dont le propre ménestrel Syd Barrett fait entrer la légende dans l'ère psychédélique. Dans sa nouvelle "Le Grand Dieu La poêle,' publié en 1894, Arthur Machen nous montre à quoi pourrait ressembler notre monde si nous pouvions le voir tel qu'il est, à travers les yeux du Grand Dieu Pan. Et pour de nombreux critiques, dont l'auteur populaire Stephen King, le conte de Machen est l'une des plus grandes histoires d'horreur de tous les temps.

Dans l'histoire romaine, les satyres étaient souvent confondus avec Génies, divinités mineures qui protégeaient les bois et les pâturages. Dans l'Italie ancienne, ils étaient considérés comme des créatures velues, avec de petites cornes sur la tête et des sabots de chèvre au lieu de pieds. On raconte que les peuples pré-romains les adoraient pour leurs manières joyeuses, hédonistes et lubriques. Les satyres étaient aussi les compagnons préférés du dieu Bacchus et, avec le Bacchantes, errait joyeusement à travers les collines et les vallées se livrant à des orgies et à des festins nocturnes. Ils menaient une vie insouciante et enchantée, détestés par ces individus tendus qui ne comprenaient ni leur mode de vie ni le soi-disant "inconnu" en général.

De nos jours, les satyres sont populaires dans le monde du tatouage en raison de leur design unique. Cette conception de tatouage est un choix parfait pour les personnes intéressées par la mythologie grecque ou les croyants aux mythes. De plus, ils sont un excellent choix pour les hommes et les femmes fascinés par cette créature mythologique et leur liberté dans la Nature.


Satyre (5e Course)


Les satyres sont des créatures fées qui assiègent les chemins de la forêt avec leur ruse. Ils font rarement du mal, mais leur extrême disposition au chaos en fait une irritation pour les autres races. Pour un satyre, les gens ne sont que des corps avec lesquels danser, des esprits avec lesquels jouer et des potes de boisson potentiels.

Description physique

Les satyres ressemblent à des humains légèrement trapus avec le bas du corps poilu et des sabots fendus semblables à ceux des chèvres. Les satyres ont des oreilles pointues semblables à celles d'un elfe, et des cornes qui varient de petits talons d'environ deux pouces de long à de grandes cornes de bélier recourbées qui dépassent d'environ deux pieds de leur tête. Leurs cheveux vont du brun le plus commun aux teintes d'orange rougeâtre et au blanc rare. Ils arborent généralement une barbe touffue, ou au moins une barbiche. Les yeux des satyres sont généralement bleus ou bruns, mais certains satyres ont des yeux jaunes qui ressemblent à ceux d'une chèvre. Ils sont relativement courts, environ 5 pieds.

Histoire

Les satyres étaient à l'origine des habitants du Feywild, et certains y résident encore. Cependant, la grande quantité de réjouissances, d'indulgences et de fêtes dans le royaume matériel par ses habitants a attiré de nombreux satyres à voyager de leur plan d'origine au plan matériel, où ils résident aujourd'hui, se réjouissant dans la forêt et essayant de passer du bon temps. partout où ils s'aventurent.

Société

Les satyres vivent en petits clans d'environ une douzaine à deux douzaines, bien qu'ils soient farouchement indépendants et considèrent ces rassemblements comme temporaires au mieux. Ils s'installent dans de petits terriers sous les arbres et gardent toujours leur stock de nourriture et de boissons rempli à ras bord, bien qu'ils restent rarement à la maison pour en profiter, sortant souvent pour faire la fête lors d'une fête massive ou explorer le monde pour de nouvelles expériences. .

Hédonistes par nature, les satyres sont toujours à la recherche de soirées à faire, de beautés à courtiser et de chansons à chanter. Les satyres sont connus pour célébrer n'importe quel festival qu'ils peuvent trouver et même en inventer un ou deux juste comme excuse pour faire la fête. Les satyres aiment séduire les membres des races humanoïdes, recourant au besoin à leurs flûtes enchantées pour séduire leurs victimes. Les enfants nés de ces rencontres sont toujours des satyres eux-mêmes, et sont généralement volés aux mères par leurs parents satyres.

Noms de satyres

Homme: Alber, Apis, Cyllerus, Dantares, Elatus, Eurytion, Gadfort, Grover, Hylaeus, Jaro, Jimmit, Kashing, Latreus, Magorian, Moot, Nessus, Oreus, Pan, Pelle, Pholus, Polkan, Rhaecus, Ronan, Sajacks, Tully, Vankar, Varios, Webin.

Femelle: Beaucoup disent que les femmes satyres n'existent pas, cependant il y en a qui sont représentées, bien que rares elles ne sont clairement pas inexistantes, voici une liste de noms : Carystus, Cybel, Dawn, Endeis, Euippe, Hippe, Hylonome, Mae, Melanippe, Nessa, Ocyrhoe, Pem, Sempra, Stryba, Vasy.

Traits de satyre

Le bouc des bois.
Augmentation du score de capacité. Votre score de Charisme augmente de 2 et votre score de Dextérité augmente de 1.
Âge. Les satyres atteignent l'âge adulte à 50 ans et vivent jusqu'à 500 ans.
Alignement. Les satyres ont tendance à avoir des alignements chaotiques, et la plupart sont bons sinon neutres. Cependant, les satyres maléfiques existent, prenant ce qu'ils veulent des autres pour nourrir leur appétit insatiable de plaisir.
Taille. Les satyres mesurent généralement environ 5 pieds de haut et pèsent environ 170 livres. Votre taille est Moyenne.
La vitesse. Votre vitesse de marche de base est de 30 pieds.
Ascendance Fey. Vous avez un avantage aux jets de sauvegarde contre les charmes et la magie ne peut pas vous endormir.
Tuyaux. Vous pouvez utiliser la flûte de Pan (avec laquelle vous commencez à jouer) comme focus arcanique pour lancer des sorts. Tu sais le moquerie vicieuse cantrip. Une fois que vous atteignez le niveau 3, vous pouvez lancer emmêler avec ce trait, et à partir du niveau 5, vous pouvez également lancer suggestion avec ça. Une fois que vous avez lancé un sort avec ce trait, vous ne pouvez plus le faire avant d'avoir terminé un repos long. Le charisme est votre capacité à lancer des sorts pour ces sorts.
Corps exotique. Les articles normaux ne vous vont pas, et vos gens ne s'habillent pas et ne s'armurent pas. Tous les vêtements que vous souhaitez porter doivent être fabriqués sur mesure avec un coût matériel égal à l'article de base plus 50 %. Cela n'inclut pas les frais de service qu'un artisan peut vous facturer.
Discours charmé. Vous maîtrisez la compétence Persuasion.
Foolerie ivre. Vous avez un avantage aux jets de sauvegarde contre tout ce que vous ingérez et aux tests d'Intelligence (Enquête) pour localiser les rassemblements sociaux. De plus, vous pouvez danser, chanter ou jouer de la musique sans vous épuiser.
Langues. Vous pouvez parler, lire et écrire le commun et le sylvestre.


L'utilisateur avec cette capacité est ou peut se transformer en satyre ou en faune : un mi-humain - mi-chèvre (de la tête à la taille étant la moitié humaine, mais avec l'ajout de cornes de chèvre) manifestation des esprits de la forêt et des animaux qui aideraient ou entraver les humains à leur guise.

Les faunes et les satyres étaient à l'origine des créatures assez différentes : alors que les faunes sont mi-homme et mi-chèvre, les satyres étaient à l'origine représentés comme des nains trapus, poilus et laids ou des woodwos avec les oreilles et la queue de chevaux ou d'ânes. Dans l'art antérieur, ils étaient dépeints comme assez laids, mais plus tard, ils sont devenus plus jeunes et gracieux. Les satyres étaient également plus amoureux des femmes que les faunes, et les faunes étaient plutôt stupides là où les satyres avaient plus de connaissances.


Satyre APL-23 - Histoire

Lien hypertexte vers ces photos des camarades

Pour être ajouté à la liste, veuillez remplir le formulaire de liste. Les résultats seront envoyés par courriel à Mike O'Neal . Le formulaire peut également être utilisé pour mettre à jour une entrée existante. Certaines listes sont incomplètes, faites-moi savoir ce que vous en savez. Merci

années 40
Anderson, George P. (46-47), B.P. Boîte 579 Gretna, VA 24557, E-mail: [email protected]
Bennett, Mel 2566 West 234th St., Torrance, CA 90505
Buirge, Maurice R. (1946), 9415 Saratoga Dr. Pittsburg, PA 15237-6123, Domicile PH : 412-366-3624
Carter, Justin SA/S1/c (44-46) 41 Pendleton Road, Fredericksburg, VA 22405, PH : 540-373-0234 , E-mail: [email protected] Je suis monté à bord en tant que singe de pont. Transféré à comm. en tant qu'attaquant radio. N'a pas fait de PO. difficile à faire à bord du navire. Fini comme S1/c. Je n'y suis resté que 2 ans. Je suis entré le jour J, 3 jours après avoir terminé HS. Je vais visiter le site web. Merci, Justin [11/12/16]
Carter, Leo (décédé)
Cash, Milton F. 10 rue de chasse North Attleboro, MA. 02760, Maison PH : 944-46 508-695-7255
Cauley, Oliver V. (43-45), RR-5 Boîte 157C, Kingston, Caroline du Nord. 28501, Maison PH : 919-527-5562
Covaleski, Albert John Jr. FN (02/45-07/46), 79 Lafayette Ave, New Brighton, NY, E-mail: [email protected] NOTE DE SON FILS : D'après les dossiers de mon père, il a servi à bord de l'USS Satyr, mais je n'ai pas de dates précises (les dossiers montrent du 26FEB45 au 3JUL46). Tout ce qu'il m'a dit, c'est qu'il était sur un LST et qu'il était à un moment donné dans le Pacifique car j'ai une baïonnette japonaise qu'il a ramenée. Il n'a jamais dit beaucoup plus que cela et n'a jamais beaucoup parlé de son service. Il est décédé il y a quelques années et je ne suis plus en mesure de trouver d'autres informations. L'adresse indiquée est celle qui figure sur ses états de service. Envoyez-moi un e-mail si quelqu'un a des informations, je l'apprécierais. [26/10/11]
Cuisinier, Charles E. S1C, Première Division, (1946), 22 Crabapple Lane, Rome, GA. 30165, PH : 706-235-6911. Au printemps 1946, j'ai été transféré de l'ARL-4 Adonis à l'ARL-23 Satyr dans la rivière Wangpoo, à Shanghai, en Chine. Satyre a joué un rôle actif dans la révolution chinoise en Chine du Nord et en Mandchourie. J'ai été démobilisé du Satyr à Long Beach, en Californie, le 2 décembre 1946. Pendant notre service à bord du Satyr, nous avons desservi des ports au Japon, en Chine et en Mandchourie. La coque a été sablée à Pearl Harbor, mais je ne me souviens pas de la date. L'une de mes fonctions à bord du Satyr était barreur LCVP et troisième chargeur pour le 40 cal. Cliquez pour les photos
Crutchfield, Lee . BESOIN DE PLUS D'INFOS.
Curtis, Alabama,
FN 1c, Eng Dept., (1947), 4760 NO. Wind Blvd, Kissimmee, Floride. 34746, PH : 407-396-8161, E-mail: [email protected] , je n'ai été à bord que 3 mois, j'ai été transféré sur l'USS Satyr pour une formation, des moteurs à vapeur aux moteurs diesel, c'est la méthode Navy.
DeSantis, Léo
MM3, (45-46), j'étais à bord du Satyr lors de sa mise en service à Jacksonville, Floride. et est resté à bord jusqu'à ce que je sois libéré au Japon en 1946 2210 6th Street, Vero Beach, Floride, 32962, PH : 772-778-1761, Pas d'e-mail mais peut être contacté à E-mail: [email protected]
Dickrell, Ambrose (Dick)
QM3/C, (1946), 311 S. Karlyn St., Kimberly, WI 54136, PH : (920) 734-9963, E-mail: [email protected]
Ferebee, Claud W. ENS. Division d'approvisionnement, (04/45-08/46), 4801 Pershing Ave. Ft Worth, TX. 76107, PH : 817-738-0114, E-mail: [email protected]
Fullam, George (44-46) (Décédé le 06/04/2011)
Frech, août W. MM3, (02/46-01/48), 7 Crestview Drive, S.E., Rome, GA 30161 E-mail: [email protected]
Gavigan, Guillaume LCDR, USN Ret., (03/45-03/46), 123 Wertsville Rd., Ringoes, NJ. 08551, premier CO
Gibbons, Thomas R. (46-47), B.P. C.P. 757, Tellico Plains, TN 37385, E-mail: [email protected] Monté à bord du Satyr au printemps 1946 et est resté à bord jusqu'à ce qu'il soit désarmé en 1947 à San Diego, Californie.
Glinski, Thaddeaus John , (01/42 à 01/45), 8936 Waymond Ave. Highland, IN. 46322, E-mail: [email protected] (Décédé le 19/01/85)
Greimann, Richard (43-46), 102 N. Vine St. Blanchester, OH. 45107
Guthrie, John SN 1ère classe, (46-47), 8141 Mid Haven Rd, Baltimore, MD 21222, PH : 410/288-6789, barreur du lancement du capitaine !
Janosco, William R. (01/44-06/46), 2781 Anita Ave., Lake Havasu City, AZ. 86404, PH : 520-453-7655, cliquez pour les photos et les années 40 et la liste de l'équipe de mise en service [21/07/16]
Johnson, Cône William (Bill)
PHM 2/c, (3/46-6/46) Sick Bay, 1506 Highland Park Rd., Denton, TX. 76205, j'étais le corps de l'hôpital et, sans médecin, l'autorité médicale en chef. À une occasion, j'ai dû relever temporairement le capitaine de commandement. Nous avons fait de nombreux voyages de Shanghai à Hulata en transportant des troupes nationalistes chinoises pour combattre les ChiComs et les seigneurs féodaux. Notre vue de la Mandchourie était sombre : argile rouge et pas d'arbres. Juste après notre dernier voyage, un navire similaire a coulé à quai, ce qui a interrompu nos courses et, peu de temps après, nous avons été arrêtés par un navire de guerre russe, embarqués et fouillés par des marins russes sales et puants, qui étaient déçus de ne pas trouver un navire rempli de troupes chinoises. J'ai quitté le navire au Japon. [05/16/11]
Klimco, Ed (Betty), 21503 Franklin Road, Maple Heights, OH. 44137
Kreidel, Alfred : Chef .Machiniste, atelier de réparation, (1944), 3 MacKay Ln., Newark, DE., 19713, PH : 302-731-0467 Décédé en 2005 " Mon grand-père est mon héros Nous n'avons jamais parlé de la guerre ou de son passage sur le Satyre. Seulement qu'il aimait la marine, son navire et ses camarades. Si quelqu'un a des infos sur lui, merci de me contacter et MERCI d'avance. Il était mécanicien en chef et agent de réparation adjoint.
Lancellotti, Vincent
14, chemin Thunder, Glenwood, New Jersey
Laramie, Louis Jr. (Décédé le 01/01/88), MoMM2C, Atelier de réparation, (12/44-12/45), Clinton, MA. 01510, Maison PH : 978-365-3143 Travail PH : 978-365-3143 (La fille), Mon père n'a jamais vraiment parlé de son temps dans la Marine ou de son temps sur le Satyre. Je souhaite maintenant qu'il ait partagé cette partie de sa vie. J'aimerais apprendre tout ce que je peux et j'espère seulement qu'il y a encore des gens qui peuvent aider, MERCI E-mail: [email protected]
Logan, Thomas M.
(Décédé, janv. 2001), (02/47-12/47), 91 Country Club Terr. Winchester, Tennessee. 37399, Domicile PH : 615-967-2215 Cliquez pour les photos
Luchansky, Martin Coxswain 3e classe, 245 Poppy Lane, Matteson, Illinois, 60443
McArdle, Joe. (1945), 2426 Millcroft Dr., Henderson, NV. 89014, PH : 702-451-0843
Miles, Reid . BESOIN DE PLUS D'INFOS.
Mindlin, Edward S.
(44-46), 15 Auche Knoll, Franklin, NJ. 07416, PH : 201-827-3406 , E-mail: [email protected] Cliquez pour l'image
Noël, Jean
(décédé) . BESOIN DE PLUS D'INFOS.
Passante, Frank 232 Garden Ave., Horsham, Pennsylvanie, 19044, (décédé)
Riegel, Georges GM1, 29611-155 Frontage Road, Wilmington, Illinois. 60481
Saunders, David H.
Motor Machinist Mate, (01/45-11/45), Eureka, CA, E-mail: [email protected]
Seagraves, Raymond
(1946), P.O. Boîte 146. Milford, New Jersey. 08848, PH : 918-995-4469
Matelots, Richard M0MM, Black Gang, (05/43-06/46), 82 Gaisler Road, Blairstown, NJ. 07825, PH : 908-362-5965, E-mail: [email protected]
Secor, Clifford R., (Décédé en 1991) Adresse du neveu PH & E-Mail : 1218 Modoc Ave., Norfolk, Virginie, 23503, PH : 757-480-2714, [email protected] Clifford r. Secor est décédé en 1991, je crois qu'il a été impliqué dans le pilotage d'un bateau lors de l'invasion d'Okinawa. [10/9/12]
Skabialka, Joseph S.
Carpenters Mate 3C, (11/45-06/46), 1635 Missouri State Rd., Arnold, MO. 63010, PH : 636-296-1014, E-mail: [email protected]
Smith, Bernard, RM2c, OPS, (12/03/44 - 12/02/45), 703 N. 60th Street Seattle, WA. 98103, PH : 206-782-0858 E-mail: [email protected] Bernard Smith était mon père et il est décédé il y a environ 25 ans. Il a servi comme radio/signalman et était originaire du Minnesota. les coordonnées sont les miennes. Je suis intéressé par les informations que n'importe qui peut avoir sur les événements ou les expériences à bord qui se sont produits pendant son séjour sur le Satyre. Merci, Kirby Smith
Stanczak, Hank SN, 8325 Whippoorill, Ft. Worth, Texas. 76123, C'était mon père, il est décédé en 1997, J'apprécierais d'avoir des nouvelles de tous ceux qui le connaissaient. E-mail: [email protected]
Tharp, Charles, CSCM, Office, (46-47), 76 S. Heron Creek Loop, Inverness, FL. 34450, TÉL domicile : 352-344-0949, E-mail: [email protected] [21/03/15] Plus d'infos à venir dès réception
Tucker,Marshall EM3, Seconde Guerre mondiale : Marshall Tucker faisait partie de l'équipage original de Satyr, il est décédé il y a plusieurs années. Après sa mort, son frère James a trouvé plusieurs de ses anciennes photos, a fait une petite recherche sur le Satyre et m'a contacté, pour voir si j'aimerais que les photos soient partagées avec tout le monde, MERCI BEAUCOUP à M. James Tucker EMCS Retraité 3443 Maiden Road, Clay NY 13041 Cliquez pour les photos
Jeune, Richard. . BESOIN DE PLUS D'INFOS.

Pour être ajouté à la liste, veuillez remplir le formulaire de liste

années 1950
Alcantar, Nestor F. (50-54), 2930 Rialto Ave., Espace 5, Rialto, CA 92324, PH : 909 875-5146, E-mail: [email protected] . BESOIN DE PLUS D'INFOS.
Arneson, Richard E. SKSN, (50-51), Supply, 306 Stirrup Ct., Guyton, GA. 31312-4732, Domicile PH : 912-754-9410, Retraité en 1979 après 31 ans en tant que SKC [09/04/16]
Backes, Robert HM3, (12/52-8/54), Sick Bay, 1440 E. Beringer Dr., San Jacinto, CA. 92583, Domicile PH : 951-658-5549, Travail PH : 951-453-8905, E-mail: [email protected] J'ai été membre du corps hospitalier sur le Satyre de décembre 52 à août 54. Je suis monté à bord alors que le Satyr était à Oakland pour des réparations après avoir servi dans la Fleet Marine Corp. J'aimerais contacter un HM2 "Marty" Martin de Silversprings, Maryland et un HM surnommé "Mutt" Blanton. (Seuls les noms dont je me souviens).
Bennett, Mel G. (Corée), 2566 W. 234th St. Torrance, Californie. 90505, PH : 310-326-5091, E-mail: [email protected] . BESOIN DE PLUS D'INFOS.
BERGSTROM, JEAN LOUIS, F/1, ENG., BOILER, EVAPS., (09/50 -06/51), Box 243, TAYLOR, TX., 76574, PH : 512-353-3813, E-mail: [email protected]
rappel de réserve, lors d'un voyage à Pusan ​​1950, le navire a servi le long de la côte pour réparer le diesel et les péniches de débarquement. a été le premier à quitter les États 6-51.comme pour l'extension d'un an sur l'attelage de réserve
Bray, Tom
SN, OPS, (53-55), 2016 N. Pinal St., Chino Valley, CA. 86323, Accueil PH : 928-636-0782, Travail PH : 928-636-4697, E-mail: [email protected]
Carnes, W.C. B.P. Boîte 2 Siler City, Caroline du Nord. 27366, PH : 919-742-2321
Casanova, Roy V. Sr. (0 8/50-11/51), 619 Yellow Wood Dr., San Antonio, TX. 78219, PH : 210-337-3873 ( Décédé en décembre 1966 )
Clark, Franklin Charles PN2, (51-54), 812 Northcreek Dr., Edmond, OK. 73034, PH : 405-715-2500, E-mail: [email protected] Affecté à Satyr juste après le camp d'entraînement en janvier 1951. Parti en septembre 54. Cliquez pour les photos
Clément (Clem) P.J., ME3, division de réparation, (09/50-02/52), 1643 North Walnut Drive, McPherson, KS, 67460, PH : 620-241-0107, E-mail: [email protected]
Cooper, Robert W. FP3, Service de réparation, (52-53), 5901 Timber Ridge Trail, Madison, WI. 53711, E-mail: [email protected] Je ne me souviens pas du nom de la division. A travaillé dans l'atelier de réparation du pont principal.
Crawford, Dr Norman L. MM3, Ing. Département, (09/52-08/54), 11576 Heathcliff Dr, Santa Ana, CA. 92705, Domicile PH : 714-544-0909, Travail PH : 714-835-9455 E-mail: [email protected]
Darcy, Cyrus 1314 Montclair Cir., Tuscaloosa, AL. 35404. . BESOIN DE PLUS D'INFOS.
Eastin, John EM1, E Div., (du 55/08 à la mise hors service), 1100 LaSalle, Lompoc, CA, 93436, E-mail: [email protected]
Eaton, Russell Dwight SK1 , Service d'approvisionnement, (52-56), 816 Kingswood Ave., Richardson, Texas. 75080, Décédé le 5-12-2005 (72) L'épouse Billie Jean Wise Eaton est toujours à cette adresse.
Evans, Murray L., (0 7-50 12-57 ), 4116 Tully Ave., Las Vegas, NV. 89110, PH : 702-453-9730.
Evans, Murray,
EM2, E Div., (1953), 13104 Rosemont St., Ocean Springs, MS. 39564, PH : 702-812-8877 E-mail: [email protected] J'étais à bord pendant une courte période en 1953 des États-Unis au Japon [05/10/11]
Fechter, Larry, SN, Deck Div., (50-51), Box 282, Augusta, MT. 59410, PH: 406-548-2123, E-Mail: [email protected]n.com J'ai servi sur l'USS Satyr en Corée en 1950 -1951 à Pusan. Nous l'avons sortie de la naphtaline à DES BASE à San Diego, puis nous sommes allés en Corée, puis nous l'avons renvoyée à San Diego pour fréquenter l'Hospital Corps School. De là, je suis allé à l'hôpital naval de la base de l'USMC à Camp Pendleton et de là, je suis retourné en Corée avec le 1er MAR DIV. J'ai vu l'annonce publiée dans un magazine de la Légion à propos de l'USS Satyr, j'ai donc décidé de me renseigner sur l'anniversaire. Je n'avais rien entendu à propos du navire depuis 1951, alors j'ai pensé que je pourrais me renseigner. [02/06/16]
Gray, Paul E. (55-57), PO Box 65 Colfax, Caroline du Nord. 27235.
Hainaut, Richard MM3, ing. Dept., (52-54), Box 90 RD-1, Indiana, PA. 15701, PH : 412-465-7667
Hardin, James (06/51-09/54), PO Box 342 Savanna,Tn.38372, PH: 901-465-7667. Was aboard the Satyr from mid 1951 to Sept. 1954.
Hoffman, Francis EM3, Repair Div., (12/52-08/53), R468 King Avenue, City Island, NY. 10464-1227, PH: 718-885-1616, E-mail: [email protected] [03/24/17]
James, Arlie SK3, Supply Div., (50-52), 477 Heiner-James Rd., Fredericksburg, TX. 78624, PH: 830- 997-8700 E-mail: [email protected] Click for Pictures
Jones, Jack W. MR3, Repair-Div., (11/50-06/52), 33949 Clara Drive, Leesburg, FL. 34788, PH: 352-742-8173, E-mail: [email protected]
King, Charlie DC1 (1950's), (Carpenter Shop), 3900 West 91st. Street, Tulsa, OK. 74130, Home PH: 918-227-5058,. Helped bring the Satyr out of Moth Balls at DES BASE at San Diego and then we sailed to Korea Conflict where I was assigned to the Satyr Carpenter Shop. Was also in the Seabees on Guadalcanal WWII with 61st Seebee Battalion supporting the Marines. Give me a call if you remember me from the old days. [02/15/16]
Kishbaugh, Bill: EN3, Eng Dept., (09/50-04/53), 4793 S. Longhorn Ln., Dripping Springs, Winkleman, AZ. 85292, PH: 520-356-7202, E-mail: [email protected] I came aboard while the ship was being taken out of mothballs. I served in Korea with a great bunch of guys !!Is there anyone out there that remembers me?? Norman James an EM still keeps in touch ..
Kleinsmith, Jay A. (04/51-11/54), 8005 Nancy Ln., Ellenton, FL. 34222, PH: 813-729-4259, (Deceased 1997)
Kreidel, Alfred Chief Machinist, Assistant Repair Officer, Div. Repair Shop, 3 Mackay Lane Newark, DE. 19713 PH: 302-731-0467, E-mail: [email protected] (Deceased 2005), My Grandfather never talked about the "WAR" or his time on the Satyr, only that he loved the Navy, his ship and her crew. If anyone has any info about him, Thanks in advance.
Kroeker, Robert Lee EN2, Eng. Dept., (10/52-03/56), (Ships Company), 29027 David Lane, Junction City,OR.97448. PH: 863-687-4029, E-mail: [email protected]
Minkle, Ken (50-53) 16 Chatham Rd., Clemsford, MA., 01824.
Molitor, Lavern "Monk", CS, (50-51) , I was a cook on the Satyr, Wisconsin, PH: 720-587-997 (More info and possible photos soon).
Mowery, Dwight
(50-52), 1503 Blue Meadow Rd., Potomac, MD. 20854, PH: 301-340-2682
Ostroskey, Edward
HC3, (Hospital Corpsman, Sick Bay), 85 Beaumont Dr. Apt.24, Northbridge, MA. 01534 Home PH: 508-234-8918, Work PH: 774-280-2014, E-mail: [email protected] (Deceased 9/12/2013)
Salmon, Val T., (08/50-01/52), 8100 Falmouth, Austin, TX., 78757, PH: 512-459-5833
Sellke, William A. EM3, (4/52-11/52), 4th Div. Westerville, OH. 43082, PH: . E-mail: [email protected] I was transferred aboard the Satyr in April 1952 and left with a Hardship discharge (Father Died) Nov. 1952). I went aboard as an EM3, (Electricians Mate 3rd,class.) Two weeks after I arrived, the ranking Elect. Mate, also an EM3 was Court marshaled and reduced in rank and transferred, leaving me the ranking enlisted rating in the electric shop. There were 3 other personal all of whom had been aboard during her 11 month deployment in Korea and Japan just prior to my arrival. There was 1 Fireman Recruit (Last name of James) And 2 Fireman who s names I don t recall anymore.
Putcell, Jack QMC Ret. (51-52), P.O. Box 746, Los Molinos, CA. 96055, PH: 916-384-1730
Riddick, W. D. FN, (52-54), 1745 Eldora, Lemon Grove, CA. 92045
Schwender, Byron
MM3, (52-54), 1617 Crestridge Dr., Loveland, CO. PH: 303-772-6588
Taylor, Harry E. ET1, (03/54-08/54), Bethlehem, PA, E-mail: [email protected]
Todd, John Lewis SN, Deck Div., (07/18/52-08/15/55), 1355 Salem Road, Mineral Bluff, GA 30559 (Deceased, 12/3/10). Any former shipmate that would like to share any stories or info with his family can do so by contacting his Daughter, Jeffie at E-mail: [email protected] Photos Posted. Click for Pictures

To be added to the roster. Please complete the Roster Form <Click Roster Form


Remarques

  • After his son's death, Fandral Staghelm wrote a journal about the war in order to make Malfurion's failure public. Γ]
  • The word "worgen" did not exist during this time. The term first appears in   [ The Book of Ur ] , referring to human folklore, and again in Curse of the Worgen as Halford Ramsey again refers to folklore. During the War of the Satyr, they were referred to as Druids of the Scythe or simply "wolf-men".
  • There are slightly conflicting tales on the War of the Satyr based on differing viewpoints. The Tome of the Ancients was written from the Cenarion Circle's point of view, and la chronique by the titans, meanwhile Curse of the Worgen provides a detailed account supported by two viewpoints and direct flashbacks.
    • Worgen sentience is contested. la chronique summarizes the war, and claims the worgen were "slaves to their own rage" and "tore through friends and foe alike", and the Tome of the Ancients says the same. Cependant, Curse of the Worgen depicts the war in detail, showing the sentience and motives behind the worgen attack.
    • Worgen origins are contested. la chronique only says druids took the form of worgen, and the Tome says the Scythe was used. Curse of the Worgen offers a detailed depiction of the Pack Form, the creation of the Scythe of Elune, the involvement of Elune, the rejection of Goldrinn, and the resulting worgen form.

    Lamps and Chandeliers Produced by the Bradley & Hubbard Manufacturing Company

    A poly-chromed cast figure of an Indian warrior in front of a tree stump stands on a square slate base. The figure's left arm is raised above his head and his right hand is holding a branch. The blown glass font has a brass filler cap and a mount for a burner which is missing. Though not marked, the design of this lamp base matches item number 1508 B, in the 1883-1884 Bradley & Hubbard Mfg. Co. Illustrated Catalogue of Kerosene Fixtures, p.171 (right), reprinted by Sirlampsalot Press, June, 2001, ©David Broughton.

    Oil lamp, Californie. 1905, nickel-plated brass, original blown glass shade. H.12" x Dia.61/2." SI.1989.041.

    This table lamp (one of a pair) rests on a base pierced with a repeat design of scrolls and bosses. The font is embossed with scrolls, foliage, and fretwork motifs. A "spider" shade holder is a patented folding type supporting a student shade. The central draft burner is pierced overall with holes and retains its original wick and functioning wick raiser. Les B&H maker's mark is stamped on filler cap. Also stamped with patent dates: Feb.28,1905 (on the burner), June 7,1898 (on the wick raiser) and Feb.16,1897 (on the shade holder).

    Oil lamp, ca.1895, cast zinc, onyx, brass. H.23" x W.9" x D.9." SI.1988.041.


    The base of this banquet lamp is cast in four sections and has four foliated and scrolled feet. The spaces in between feet are filled with pierced scroll and leaf designs. An onyx column surmounted by a cast Corinthian capital and a pierced brass cup supports the font holder. The ornamentation on the font holder consists of alternating cherubs and medallions. The brass font is embossed with Le B&H inside a wreath medallion. Both the font holder and the base were patented by Bradley & Hubbard. Base: design patent dated March 19, 1895. Font holder: design patent dated June 30, 1891. Both design were by Albert Patitz and assigned to The Bradley and Hubbard Manufacturing Company.

    Oil lamp, wall bracket, ca.1881, cast iron and glass. H.10" x W.13" x D.6." SI.1989.058.

    This wall bracket oil lamp design consists of scrolls and foliage both embossed and pierced. The wall mounting plate is rectangular, having a strap across the middle to hold the peg of the bracket. The font holder bears the cast B&H mark and the numbers 1 & 12. The #12 refers to a font pattern called Open 'Light' Pattern in a Bradley & Hubbard catalogue dated 1882. The font holder is stamped PAT'D JUNE 7, 1881. The font is glass with a brass filler cap and burner flange, and has a letter M and a radiating pattern embossed in the bottom.

    Oil lamp, Californie. 1897, brass, green and white case glass shade. H.20" x W.15" x D.9." SI.1966.079.

    This oil lamp has a round, weighted base with a central shaft screwed into it. The shaft supports the burner and font. The oil font is removable and features a stopping device that keeps the oil from spilling when it is replaced in its holder after filling (see mpeg). The burner unit is comprised of a small reservoir, a burner, a wick raiser, a shade holder and a chimney holder. The shade is green cased glass 10" dia. X 6"h. A patent date is stamped on the collapsible shade holder, Feb.16 '97 (not a B&H patent). The lamp is marked in two places: B&H in plain san serif letters on the base and B H DUPLEX on the wick raiser knob.

    Oil lamp, Californie. 1890, brass, cast iron, original green and white case glass shade. H.10" x W.9 1/4" x D.6 1/2." SI.1988.044.

    The cast iron base of this lamp has four foliated feet and a ring of egg-and-dart molding around its top edge. The brass font is a patented design (below) consisting of embossed lozenges alternating with leaves. Two cast iron "rope" handles are attached. The central draft burner supports a "spider" type shade holder. Three other patent dates relating to mechanical devices are stamped on the lamp burner and font. The brass font is stamped Le B&H in plain letters.

    Gas lamp, Arts & Crafts Style, ca. 1900, cast iron, brass, original slag glass shade. H.20 1/2" x Dia.17." SI.1991.016.

    Cast iron base is brass plated and has four feet with incised anthemion designs at each corner. Base supports a hollow square brass column through which runs the gas pipe. A "spider" shade holder consisting of four arms holds the octagonal shade which is made to resemble leaded glass. The base bears the round B&H with printer's flowers mark and the number 179.

    Electric lamp, Arts & Crafts Style, ca. 1900, cast iron, brass. H.25 1/2" x Dia.20." SI.1998.003.

    The base of this lamp is square and supports a central shaft, square in section. Both sections have a faux verdigris finish. Torch and wreath decorations are applied to each side of the shaft. The original slag glass shade is hexagonal in shape and constructed with the glass mounted in a metal frame in imitation of leaded glass. Each side of the shade's frame has an applied anthemion design. The base bears the round B&H with printer's flowers mark.

    Oil lamp, Californie. 1895, nickel-plated brass. H.12" x Dia.6 1/2." SI.2003.063.

    A round conical base perforated along the foot with four-lobed openings. The base supports the font which is bun shaped with a seam around its midsection, gadrooning on the bottom and a recessed drip catcher around the top, as on a Lomax font. The oil burner is a central draft type that is threaded and screws into the font. The filler cap has raised letters: "B&H." The chimney holder is stamped: "Patented Aug. 30, 1892, Dec. 31, 1895, Apr. 23, 1895." The distributor has partially obscured patent dates: "July --, 90 and Nov. 20, 94." The wick raiser knob is stamped: "Pat. Applied For."

    Oil lamp, Californie. 1890 - 1900, copper plated brass, wrought iron. H.11" x W.6" x D.6." SI.2003.057.

    Three scrolled and twisted wrought iron legs join a central twisted wrought iron shaft with bolts, the lower three bolts are in the shape of flowers. A copper-plated brass oil font embossed with flowers and fluting is attached to the central shaft. The burner, which is missing, was probably a miniature central draft type burner. The font is stamped: "THE B&H" and the filler cap is embossed: "B&H." This type of diminutive lamp, a miniature version of their popular banquet lamp, was called a "Boudoir Lamp."

    Oil lamp with Shade Holder, Californie. 1900, nickel-plated brass. H.12" x Dia.6 1/2." SI.2003.064 a&b.

    The kerosene lamp has a weighted round cone-shaped base decorated with embossed Acanthus leaves and Anthemion leaves and is perforated around the lower edge with diamond shaped openings. The font is plain with a "Lomax" type trough at the top which is stamped "THE B&H," and has a filler cap stamped "B&H." The central draft burner is stamped with the patent dates: Aug. 30, 1892, Apr. 23, 1895, & Dec. 31, 1895. The wick raiser is stamped with the patents date: June 7, 1898 and the wick raiser knob stamped "Pat. Applied For." The flame spreader is stamped: "Patented July 1, 1890, Nov. 20, 1894." The folding shade holder is stamped with the patent date: "Feb.16, 1897."

    Oil lamp, Californie. 1901-1920, nickel-plated brass. H.10" x Dia.9." SI.2003.014.

    The round base of the lamp is perforated to allow the flow of air up into the hollow wick chamber. Attached to the base is the font which is embossed with scrolls and acanthus leaves around the perimeter and again along the top edge. The burner screws into the font, is perforated over-all, and features a patented chimney ring which could be raised to allow lighting the wick without removing the chimney. The font is stamped: "B&H no. 96," has a screw filler cap embossed with the makers mark "B&H," and has a patented fuel indicator gauge (see detail)patented April 16, 1901. Known as the B&H Mammoth No. 96, it was illustrated in their 1902-1903 catalogue: Library Lamps, Hall Lamps, and Pendants, on pg.84. It was used primarily in stores, halls, and public buildings. The font was also used on oil heaters.

    Oil Chandelier, Eastlake, ca.1871, cast iron, brass and glass. H.48" x W.36" x D.36." SI.1971.094.

    This chandelier consists of three C-shaped and scrolled bracket arms connected to a central hub by means of patented dovetail joints dated May 26, 1868 (lower left). This patent was later amended on January 7, 1873 (lower right).

    The hub has three cast iron stag heads attached between each arm. The arms hold a cast iron font holder and a glass oil font. The arms, ceiling cup, and font holders were patented Oct. 31, 1871 (upper right). The font holder was patented January 31, 1871by Nathaniel Bradley, the president of the company. Bradley's improved font holder was cast in one piece with a threaded socket for attaching to the arm of the fixture. The improvement alleviated a problem with other font holders in which excess kerosene would escape through bolt holes during the filling process.

    Oil Chandelier, Eastlake, ca.1883, cast iron, brass and glass. H.48" x W.36" x D.36." SI.1989.037.

    Although not marked, this chandelier can be attributed to the Bradley and Hubbard Manufacturing Company. Three arms (each cast in one piece) attach to a central hub by means of a patented dovetail arrangement (see Patents dated May 26, 1868 and January 7, 1873 (previous entry). The tops of the arms are secured by a decorative finial which screws into a flange. The cast iron font holder matches the font holder on chandelier SI.1971.094. This chandelier is item number 207, in the 1883-1884 Bradley & Hubbard Mfg. Co. Illustrated Catalogue of Kerosene Fixtures, p.33 (upper right ©David Broughton), reprinted by Sirlampsalot Press, June, 2001. As noted in the 1883-84 catalogue, chandelier #207 matched wall bracket fixture #211 (lower left, © David Broughton).

    Oil Lamp, Californie. 1892 - 1900, brass, zinc, stone. H.23.5" x W. 7" x D. 7." SI.2006.060.

    The base of this banquet lamp consists of four winged lion's paw feet supporting a square alabaster slab at the corners. Centered on the slab is a round metal base with 8 cast cartouches encircling it and topped with a brass ring. A column composed of a green alabaster tapering shaft topped by a cast metal composite Classical capital fits inside the base. A pierced brass cup decorated with embossed Acanthus leaves is attached to the top of the capital and supports the font holder. The font holder is cast in four sections and consists of C-scrolls and leaf filigree surrounding a female face. The oil font is a central draft type that rests freely inside the holder, its top edge is embossed with a repeating stylized egg and dart motif. The embossed Bradley and Hubbard logo: "THE B&H" is surrounded by a wreath. The inside of the font holder is stamped "Pat. Apl'd For" in four places. The chimney holder is stamped: "Patented March 27, 1888, July 26, 1892, August 30, 1892."

    Wall Sconce, Californie. 1900-1940, zinc, brass, iron, H. 11.25" x W. 4" x D. 5." SI.2006.061.

    The brass wall plate is oval with a stamped egg and dart along its inner border. The reeded torch shaped fixture has a pineapple drop finial and flares out at the top. A Classically draped urn with a beaded edge holds the electrical socket with a chain pull at the front. The round "B&H" mark is soldered to the inside of the brass wall plate. A Bradley and Hubbard wholesale catalogue in a private collection lists this sconce as no. 2634 E with "Empire" finish.

    Wall Sconce, Californie. 1900-1940, brass, glass, H. 13.25" x W. 10" x D. 4." SI.2006.062.

    Sconce, silver plated cast brass. The overall shape is that of a shield with a ring finial and turned drop finial. Two "S" shaped arms attach below the shield, each supporting a spun bobeche beneath globular candle holders. The electrical sockets are extended and covered with glass "candles" which slip over them. The round "B&H" mark is soldered to the inside of the shield wall plate.

    Mirrored Wall Sconce, ca.1880, brass, glass, H. 19" x W. 10" x D. 3.5." SI.2004.024.

    This mirrored wall sconce has two candle holders and a beveled mirror. The frame consists of a pierced solid cast brass sheet 3/16" thick with stylized flowers and foliage along the sides and in the four corners. The top and bottom each have a central diamond shape with flower surrounded by four smaller flowers and with the outside edge scalloped. A bracket is bolted through the bottom diamond and has a pair of tendril-like arms extending to each side to which are attached the candle holders. Each fluted and flared candle holder has a scalloped upper edge and a bobeche in the shape of a stylized flower. Cast into the back is the B&H mark and the number "3531." Although not marked with the patent date, the floral open work design is identical to a design patent issued September 11, 1883 to Albert Patitz.

    Created by Richard E. Stamm
    © Smithsonian Institution


    Voir la vidéo: apl macron l escro (Décembre 2021).