Informations

Destroyers de classe Tucker


Destroyers de classe Tucker

Les destroyers de classe Tucker étaient une version améliorée de la classe O'Brien précédente, et étaient les premiers destroyers américains qui avaient la capacité de poser des mines,

Les travaux sur la conception des navires de la classe Tucker ont commencé à l'automne 1912. La classe a été autorisée par le Congrès en mars 1913, pour une construction en FY 14.

En septembre 1912, le Conseil général a demandé à C&R de fournir une esquisse pour une nouvelle conception plutôt ambitieuse. Celui-ci devait être armé de six tubes lance-torpilles jumeaux de 21 pouces, de quatre canons de 4 pouces, de 20 mines, d'un rayon opérationnel de 2 500 nm à 20 nœuds et d'une vitesse de pointe de 34 nœuds. C & R a répondu avec un énorme destroyer de 2 160 tonnes, avec 40 000 shp et trois arbres. Chacun coûterait 1,9 million de dollars, une augmentation considérable par rapport aux 760 000 dollars des anciens navires de la classe O'Brien. Les nouveaux navires seraient plus gros que le HMS Rapide, le plus grand destroyer jamais construit (et l'une des expériences ratées de l'amiral Fisher).

Le constructeur en chef était opposé au nouveau design et préférait un design O'Brien amélioré. En novembre, le Conseil général céda et demanda des plans pour quatre variantes différentes de l'O'Brien avec un armement différent. Un plan avec quatre canons de 4 pouces et six tubes lance-torpilles jumeaux a été jugé le plus pratique, et fin novembre, C & R a été invité à travailler sur un destroyer de 29,5 nœuds avec un rayon opérationnel de 2 500 milles à 20 nœuds. Deux canons anti-aériens devaient être emportés si possible et la capacité de poser 36 mines flottantes était requise. Ils devaient avoir un arc assez puissant pour éperonner les destroyers ennemis.

La nouvelle conception a été approuvée par le secrétaire à la Marine le 2 décembre 1912. Une conception de base a été approuvée le 29 janvier 1913 et la classe a été autorisée plus tard dans l'année. Une caractéristique clé était la demande de performances plus uniformes au sein de la classe, après que les navires précédents se soient avérés avoir des plages de fonctionnement très différentes.

Wadsworth (DD-60) a été le premier destroyer américain à être équipé de moteurs à turbine à engrenages, qui ont ensuite été adoptés dans la plupart des destroyers américains.

Tous les navires de la classe Tucker, sauf un, avaient une seule turbine de croisière qui pouvait être utilisée pour alimenter un arbre. USS Wadsworth (DD-60), avec ses turbines à engrenages expérimentales, n'avait pas de moteur de croisière séparé.

USS Tucker (DD-57) était basé à Queenstown de mai 1917 à l'été 1918 pour participer à la campagne anti-sous-marine, puis à Brest pour aider à escorter les convois de troupes américaines vers la France. Au cours de cette deuxième période, il a reçu un « kill probable » pour une attaque contre un sous-marin le 8 août. Après la guerre, il fut désarmé en 1921, mais réactivé pour servir dans la Garde côtière de 1926 à 1933, sous le nom de CG-23. Après son retour dans la Marine, il a été brièvement utilisé comme navire-école des scouts marins, mais a ensuite été vendu à la ferraille en 1936.

USS Conyngham (DD-58) a déménagé à Queenstown en avril 1917 avec le premier lot de destroyers américains. Elle y était basée pendant toute la guerre. Il a été désarmé en 1922, mais réactivé pour servir dans la Garde côtière de 1924 à 1933. Il a été mis au rebut en 1934.

USS Porter (DD-59) a servi à Queenstown de mai 1917 à juin 1918, puis à Brest. Le 28 avril 1918, elle a été gravement endommagée U-108. Il a été désarmé en 1922, mais réactivé pour la Garde côtière de 1924 à 1933. Il a été démoli en 1934.

USS Wadsworth (DD-60) était le vaisseau amiral du premier escadron de destroyers américain à se déplacer à Queenstown en avril 1917. Il participa à une série d'attaques contre des sous-marins pendant son séjour à Queenstown, mais sans succès confirmé. En avril 1918, elle s'installe à Brest, où elle reste jusqu'à la fin de la guerre. Après la guerre, il a été utilisé pour soutenir le vol transatlantique de quatre hydravions Curtiss NC en 1919. Il a été désarmé en 1922 et mis au rebut en 1936.

USS Jacob Jones (DD-61) était basé à Queenstown à partir de mai 1917. Le 6 décembre 1917, il devint le seul destroyer américain perdu au profit de l'ennemi pendant la Première Guerre mondiale, lorsqu'il fut coulé par le U-53 avec la perte des deux tiers de son équipage.

USS Wainwright (DD-62) faisait partie du premier escadron de destroyers américain à déménager à Queenstown. Elle a participé à un certain nombre d'attaques contre d'éventuels sous-marins, avant de déménager à Brest à l'été 1918. Après la guerre, elle a servi dans les garde-côtes de 1926 à 1934. En 1933, elle a été brièvement rappelée au service de la Marine pour aider à la garde. le détroit de Floride lors d'une révolution à Cuba. Après son retour dans la Marine, il est rapidement mis au rebut.

Au milieu des années 1920, quatre des cinq navires survivants de la classe Tucker ont été transférés à la Garde côtière pour participer à la patrouille « Rum Runner », avec les nouvelles classifications CG-21 à CG-25. Ils faisaient partie d'un deuxième groupe de destroyers à rejoindre la Garde côtière, s'ajoutant à la force originale de 20.

Les membres survivants de la classe ont été mis au rebut entre 1934 et 1937 en vertu du traité naval de Londres de 1930.

Déplacement (norme de conception)

1 090 t (DD-57 à DD-59)
1 060 t (DD-60)
1 150 t (DD-61 à DD-62)

Déplacement (chargé)

1 205 t

Vitesse de pointe

29,5 nœuds à 17 000-18 000 shp
29,56 kt à 16 399 shp à 1 103 tonnes à l'essai (Tucker)

Moteur

Turbines Curtis à 2 arbres
4 chaudières
17 000 shp en dehors de
18 000 shp (DD-58, DD-59)
17 500 shp (DD-60)

Varier

2 500 nm à 20 nœuds (conception)

Longueur

315 pieds 3 pouces

Largeur

30 pieds 6 pouces (DD-58, DD-59, DD-51)
29 pieds 9 pouces (DD-57, DD-60, DD-62)

Armement

Quatre pistolets 4 pouces/50
Huit tubes lance-torpilles de 21 pouces dans des montures jumelées
Frais de profondeur

Complément d'équipage

99

Navires en classe

USS Tucker (DD-57)

USS Conyngham (DD-58)

USS Porter (DD-59)

USS Wadsworth (DD-60)

USS Jacob Jones (DD-61)

USS Wainwright (DD-62)

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


Destroyers de classe Tucker - Histoire

Dessus: Tucker, Massachusetts Bay, 17 novembre 1937. Ci-dessous : dans le Pacifique dans les années 1930.

Après l'entraînement au shakedown, Tucker rejoint les forces de destroyers attachées à la flotte de combat des États-Unis et était basée à San Diego en Californie. En tant que membre du Destroyer Squadron 3, Destroyer Division 6, il opérait avec la Battle Force le long de la côte ouest et dans les îles Hawaï. En février 1939, elle participa au Fleet Problem XX, l'exercice naval dans les Caraïbes personnellement observé par le président Franklin D. Roosevelt de Houston (CA-30)

Alors que la situation internationale dans le Pacifique s'aggravait, le président Roosevelt ordonna à la flotte de rester dans les eaux hawaïennes après la fin des exercices au printemps 1940. Tucker puis a opéré entre la côte ouest et Hawaï jusqu'à la fin de l'année. Le 14 février 1941, il est arrivé à Pearl Harbor en provenance de San Diego, puis s'est rendu en Nouvelle-Zélande, arrivant à Auckland le 17 mars pour « afficher le drapeau » dans cette région du monde.

De retour à Pearl Harbor depuis le Pacifique Sud, il a participé à des exercices de routine en mer avant de retourner à son port d'attache de San Diego, en Californie, le 19 septembre. Repartir après un court séjour, Tucker s'est rendu à Hawaï dans le cadre de la Force opérationnelle 19 et a recommencé ses opérations dans les îles hawaïennes en novembre. Après un mois de manœuvres dans la zone d'exploitation hawaïenne, il est retourné à Pearl Harbor pour une révision d'appel d'offres.

Le 7 décembre 1941, Tucker gisait paisiblement amarré au quai X-8, East Loch, Pearl Harbor, au centre d'un nid de cinq destroyers et tender Whitney (AD-4) au port de Tucker allonger Selfridge et Cas à tribord étaient Reid et Conyngham, avec Whitney hors-bord de Conyngham. Soudain, le bourdonnement des moteurs d'avion et le rugissement des bombes et des torpilles qui explosent ont brisé le calme du dimanche matin, les avions japonais ont balayé le port et ont survolé comme des faucons.

À bord Tucker, GM2c W. E. Bowe a observé le déroulement de l'attaque et a rapidement déployé une mitrailleuse sur le navire après la superstructure, commençant le feu avant même que l'alarme des quartiers généraux ne retentisse. En moins de deux minutes, les canons de 5 pouces postérieurs sont entrés en action, se joignant aux tirs concentrés émanant du nid de navires dans lesquels Tucker allonger. Cette véritable tempête d'obus et de balles a touché deux avions ennemis, qui ont tous deux filé dans les collines verdoyantes et ont explosé.

Alors que la flotte endommagée pansait ses blessures et retroussait ses manches pour commencer la guerre, Tucker patrouillait au large de Pearl Harbor avant de passer les cinq mois suivants à escorter des convois entre la côte ouest et Hawaï. Tucker puis reçu de nouvelles commandes l'envoyant dans le Pacifique Sud.

Avec le renforcement des bases insulaires américaines dans le Pacifique, Tucker escorté Wright (AV-1) à Tutuila, Samoa américaines, dans le cadre de la fortification de ces avant-postes. Le destroyer a ensuite escorté sa charge jusqu'à Suva, dans les îles Fidji, et de là jusqu'à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. En fumant alors pour l'Australie, elle est arrivée à Sydney le 27 avril. Après avoir fait le plein le lendemain, elle a visité Melbourne, Perth et Fremantle avant de retourner à Sydney.

En compagnie de Wright, Tucker retourna à Suva et y arriva le 3 juin 1942, la veille du début de la bataille décisive de Midway. Pour le reste du mois de juin et la première semaine de juillet, Tucker opéré à partir de Suva, puis soulagé Boise (CL-47) le 10 juillet sur les devoirs d'escorte de convoi. Le 30 juillet, le destroyer est arrivé à Auckland et, le jour suivant, a fumé pour les îles Fidji.

A Suva, elle reçut l'ordre d'escorter les SS Nira Luckenbach à Espiritu Santo et, le 1er août, les deux navires sont partis par une route au nord de l'île d'Eacutefat et à l'ouest des îles Malekula. Traversant le canal de Bruat, les deux navires ont ensuite mis le cap pour entrer dans le canal de Segond pour la dernière étape de leur voyage vers Espiritu Santo. A 2145, Tucker a heurté une mine, qui a explosé et a brisé le dos du destroyer. Elle s'est arrêtée au ralenti, frappée à mort, et a commencé à se replier comme un jacknife.

L'explosion a tué sur le coup trois hommes. Nira Luckenbach rapidement envoyé des bateaux pour aider à secourir les destroyers alors qu'ils abandonnaient leur navire en perdition.

Le lendemain matin, le YP-46 était arrivé sur les lieux et avait tenté de remorquer le destroyer sinistré dans des eaux moins profondes pour faciliter les opérations de sauvetage. Breese (DMS-18) est également arrivé et s'est tenu prêt alors que YP-46 luttait vaillamment pour échouer Tucker. Cependant, les efforts ont rapidement échoué et Tucker mis en portefeuille et coula par 10 brasses à 4 h 45 le 4 août 1942.

Le champ de mines dans lequel il s'était enfui avait été posé par les forces américaines la veille, le 2 août, et son existence n'avait pas encore été signalée par radio à Tucker et Nira Luckenbach. Ainsi, TuckerLe commandant et son équipage n'avaient aucune idée des eaux dangereuses dans lesquelles ils s'étaient précipités sans le savoir. Le destroyer n'a perdu que trois hommes tués dans l'explosion initiale et trois autres répertoriés comme "manquants".

Son nom a été rayé de la liste de la Marine le 2 décembre 1944. Tucker a reçu une étoile de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Contenu

Tucker a été autorisé en 1913 comme navire de tête de sa classe qui, comme le O'Brien classe, était une version améliorée de la Cassin-classe destroyers autorisés en 1911. La construction du navire a été confiée à la Fore River Shipbuilding Company de Quincy, Massachusetts, qui a posé sa quille le 9 novembre 1914. Six mois plus tard, le 4 mai 1915, Tucker a été lancé par la marraine Mme William Garty, l'arrière-arrière-petite-fille de l'homonyme du navire, Samuel Tucker (1747-1833), un officier de la Marine continentale. [1] Tel que construit, Tucker mesurait 315 pieds 3 pouces (96,09 m) de long et 29 pieds 9 pouces (9,07 m) de travers et tirait 9 pieds 4 pouces (2,84 m). Le navire avait un déplacement standard de 1 090 tonnes longues (1 110 t) et déplaçait 1 205 tonnes longues (1 224 t) à pleine charge. [3]

Tucker avait deux turbines à vapeur Curtis qui propulsaient ses deux hélices à vis, et une turbine à vapeur supplémentaire adaptée à l'un des arbres d'hélice à des fins de croisière. La centrale pourrait générer 17 000 chevaux-vapeur (13 000 kW) et déplacer le navire à des vitesses allant jusqu'à 29,5 nœuds (54,6 km/h), [3] bien que Tucker atteint une vitesse maximale de 30,03 nœuds (55,62 km/h) lors de ses essais. [8]

Tucker La batterie principale se composait de quatre canons de 4 pouces (100 mm)/50 Mark 9, [1] [9] [Note 1], chaque canon pesant plus de 6 100 livres (2 800 kg). [9] Les canons ont tiré des projectiles perforants de 33 livres (15 kg) à 2 900 pieds par seconde (880 m/s). À une élévation de 20°, les canons avaient une portée de 15 920 yards (14 560 m). [9]

Tucker était également équipé de huit tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm). Le Conseil général de la marine des États-Unis avait demandé deux canons anti-aériens pour le Tuckernavires de classe -, ainsi que des dispositions pour la pose d'un maximum de 36 mines flottantes. [3] D'après les sources, il n'est pas clair si ces recommandations ont été suivies pour Tucker ou l'un des autres navires de la classe.

USS Tucker a été commissionné dans la marine des États-Unis le 11 avril 1916 sous le commandement temporaire du lieutenant, grade junior, Frank Slingluff, Jr. Le capitaine de corvette Benyaurd B. Wygant a assumé le commandement permanent 13 jours plus tard. Suite à sa mise en service, Tucker a commencé les essais au large de la côte est avant de se présenter à la Division 8, Force de destroyer, Flotte de l'Atlantique des États-Unis. Avec la Première Guerre mondiale en cours en Europe, Tucker et des unités de la flotte ont mené des exercices et des manœuvres dans les eaux méridionales et cubaines jusqu'au printemps 1917. [1]

Naviguant indépendamment dans les Antilles, il reçut la nouvelle de la déclaration de guerre des États-Unis le 6 avril 1917. Tucker rejoint la flotte à son mouillage dans la rivière York avant de recevoir l'ordre de se rendre au Boston Navy Yard, pour s'équiper en vue de la guerre. [1]

Le besoin immédiat et pressant de navires d'escorte a conduit au déploiement de destroyers américains à Queenstown, en Irlande Tucker, Sorbier des oiseleurs, Cassin, Ericsson, Winslow, et Jacob Jones parti de Boston le 7 mai 1917 en tant que deuxième contingent de navires américains désignés pour opérer en collaboration avec les forces de surface britanniques patrouillant au large des côtes irlandaises. Arrivé dix jours plus tard, Tucker et ses navires de soeur ont commencé bientôt des opérations de temps de guerre. Le 12 juin, elle a sauvé 47 survivants du navire marchand SS touché Poluxena le 1er août, elle sauva 39 hommes des SS Karine, [1] qui avait été torpillé par un sous-marin allemand UC-75. [10] Pour le reste de 1917 et jusqu'à la fin du printemps 1918, Tucker opéré à partir de Queenstown, chassant les sous-marins allemands, escortant et convoyant des navires à travers les zones de guerre infestées de sous-marins et fournissant une assistance aux navires en détresse. [1]

En juin 1918, Tucker rejoint les escortes travaillant à Brest, en France. Le 1er août, alors qu'il partait à la rencontre d'un convoi entrant, il apprit que l'escorte du groupe, le croiseur français Dupetit-Thouars|, avait été torpillé et coulé par le sous-marin allemand SM U-62. Le destroyer américain est bientôt arrivé sur les lieux et a aidé à sauver les survivants du navire de guerre français sinistré des eaux du golfe de Gascogne. Tucker Les efforts de , et ceux des cinq autres destroyers américains qui étaient également présents, ont été récompensés par une mention élogieuse du Préfet maritime, pour le compte du ministère français de la Marine. [1]

Tucker a obtenu sa part de la chasse sous-marine le lendemain de son aide au sauvetage de Dupetit-Thuoars ' équipage, le 8 août. Apercevoir un sous-marin, Tucker accéléré à l'attaque, larguant des bombes de profondeur sur le navire. L'Amirauté britannique a accordé du crédit à Tucker pour un "peut-être coulé" à la suite de l'attaque. Et le commandant des forces navales américaines en France a autorisé son commandant à peindre une étoile blanche sur la cheminée avant « pour désigner le fait que l'USS Tucker a engagé avec succès et mis hors de combat un sous-marin ennemi le 9 août 1918. » Comme anti-sous-marin. la guerre n'en était qu'à ses balbutiements, cependant, les tentatives pour vérifier la « mise à mort » se sont avérées peu concluantes. Le 11 novembre 1918, l'armistice est signé et les hostilités cessent le long du front occidental déchiré par la guerre. [1]

Alors que les forces américaines se retiraient d'Europe et rentraient chez elles aux États-Unis, Tucker transporté des passagers et du courrier entre les ports français et britanniques. Parti de Brest pour la dernière fois le 16 décembre 1918, il se dirigea vers Boston, où il entra dans le chantier naval pour des réparations prolongées. [1]

En juillet 1919, elle a quitté Boston et a navigué le long des côtes du Massachusetts et du Maine, engagée dans le service de recrutement. En octobre 1919, il est placé en réserve à Philadelphie, en Pennsylvanie, où il reste jusqu'à sa mise hors service le 16 mai 1921. Le 17 juillet 1920, Tucker a été désigné DD-57 sous le nouveau système de classification de coque de la Marine. [1]

Le 17 janvier 1920, la prohibition a été instituée par la loi aux États-Unis. Bientôt, la contrebande de boissons alcoolisées le long des côtes des États-Unis s'est généralisée et flagrante. Le département du Trésor a finalement déterminé que les garde-côtes des États-Unis n'avaient tout simplement pas les navires pour constituer une patrouille réussie. Pour faire face au problème, le président Calvin Coolidge a autorisé en 1924 le transfert de la Marine à la Garde côtière de vingt vieux destroyers qui étaient en réserve et hors d'usage. Tucker a été activé et acquis par la Garde côtière le 25 mars 1926, dans le cadre d'un deuxième groupe de cinq pour augmenter les vingt originaux. [1]

Désigné CG-23, Tucker a été mis en service le 29 septembre et a rejoint la "Rum Patrol" pour aider à faire respecter les lois d'interdiction. Il a servi comme navire amiral de la division 4 de la Force de destroyers jusqu'en octobre 1927, date à laquelle il a été transféré à la division 1. [5] Le 4 avril 1933, la plus grande catastrophe que l'aéronautique ait connue jusqu'à ce moment-là s'est produite au large des côtes du New Jersey. [1] Le dirigeable de la Marine Akron s'est écrasé dans une tempête tuant 73 hommes, dont le contre-amiral William A. Moffett, chef du Bureau of Aeronautics. Tucker reçu la nouvelle de l'accident et s'est précipité sur les lieux. À son arrivée, elle a constaté que le bateau à moteur allemand Phébus avait sauvé quatre hommes de la mer, dont l'un est décédé peu de temps après avoir été secouru. Les survivants ont été transférés à Tucker et ont été débarqués au New York Navy Yard. [1]

Après que le Congrès des États-Unis a proposé le vingt et unième amendement pour mettre fin à l'interdiction en février 1933, des plans ont été élaborés pour Tucker être remis à la Marine. [1] Le 26 mai, Tucker est arrivé au Philadelphia Navy Yard et a été désarmé dix jours plus tard, le 5 juin. [5] Tucker a été transféré à la Marine le 30 juin. Le 1er novembre, Tucker a été renommé DD-57 afin de libérer le nom Tucker pour un nouveau destroyer du même nom. Pendant un temps, DD-57 servi comme navire-école des scouts marins à Sandy Hook, dans le New Jersey. Elle a été rayée du registre des navires de la marine le 24 octobre 1936. DD-57 a été vendu le 10 décembre et réduit à une carcasse le 23 décembre. [1]

  1. ^ Les 50 désigne la longueur des canons du pistolet dans ce cas, le pistolet est de 50 calibres, ce qui signifie que le pistolet est 50 fois plus long que son diamètre, 200 pouces (5,1 m) dans ce cas. Le numéro Mark est la version du canon dans ce cas, la neuvième conception de la marine américaine du canon de 4 pouces/50.
  1. ^ unebceFghjejkjemmopqrstvousvwXouizaaHistoire navale et commande du patrimoine. "Tucker". DANFS . Récupéré le 22 avril 2009 .
  2. ^
  3. "Tucker (6105790)". Index des navires Miramar. Consulté le 22 avril 2009 .
  4. ^ unebceF Gardiner, p. 122–23.
  5. ^
  6. "Tableau 21 - Navires sur la liste de la Marine le 30 juin 1919". Ensemble de série du Congrès. Bureau d'impression du gouvernement des États-Unis : 762. 1921.
  7. ^ unebc
  8. "Tucker: CG-23" (pdf) . Bureau de l'historien, United States Coast Guard . Récupéré le 23 avril 2009 .
  9. ^
  10. "Tableau 16 - Navires sur la liste de la Marine le 30 juin 1919". Ensemble de série du Congrès. Bureau d'impression du gouvernement des États-Unis : 749. 1921.
  11. ^
  12. "Tableau 10 - Navires sur la liste de la Marine le 30 juin 1919". Ensemble de série du Congrès. Bureau d'impression du gouvernement des États-Unis : 714. 1921.
  13. ^
  14. " USS Tucker (Destroyer # 57, plus tard DD-57), 1916-1936 renommé DD-57 en 1933". Bibliothèque en ligne d'images sélectionnées : navires de la marine américaine. Département de la Marine, Centre Historique Naval. 23 mars 2004 . Récupéré le 22 avril 2009 .
  15. ^ unebc
  16. DiGiulian, Tony (15 août 2008). "États-Unis d'Amérique : 4"/50 (10,2 cm) Marques 7, 8, 9 et 10". Armes navales du monde. Navweaps.com . Récupéré le 22 avril 2009 .
  17. ^
  18. Helgason, Guðmundur. "Les navires ont frappé pendant la Première Guerre mondiale : Karina". U-boot allemands et autrichiens de la Première Guerre mondiale - Kaiserliche Marine - Uboat.net . Récupéré le 22 avril 2009 .

Cet article incorpore du texte du domaine public Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine. L'entrée peut être trouvée ici.


Destroyers de classe Tucker - Histoire

INTRODUCTION - L'HOMME - PhM3 Henry Warren Tucker 1919 &ndash 1942


USS Henry W. Tucker (DD/DDR 875) a été nommé en l'honneur du compagnon du pharmacien
troisième classe Henry Warren Tucker, Réserve navale des États-Unis. Il est né en
Birmingham, Alabama, le 5 octobre 1919. Il s'est enrôlé dans l'USNR le 24 juin 1941.
Tucker a été appelé au service actif en juillet 1941 et a été affecté à l'US Naval
Hôpital de Pensacola en Floride. Le 15 janvier 1942, il est muté à bord du
pétrolier, USS Neosho (AO 23) pour le service en mer. Le NEOSHO venait de survivre au Pearl
Attaque du port malgré son amarrage sur &ldquoBattleship Row&rdquo.

Pendant les cinq mois suivants, NEOSHO a ravitaillé les navires de combat dans tout le Pacifique.

Le 7 mai 1942, cinq
mois jour pour jour après
l'attaque écrasante à
Pearl Harbor, dans le
compagnie du Destructeur


USS Sims (DD 409), elle devait rencontrer les porteurs de
sa task force à quelques centaines de milles de l'Australien
côte. Le capitaine Phillips avait reçu un message codé
que les Japonais étaient à portée de main en force lourde.
Ce que le capitaine ne pouvait pas savoir pour le silence radio était
que la bataille de la mer de Corail était ici et maintenant, et
son navire était entre les flottes opposées.

La marine impériale japonaise était au sommet de son succès. Les États-Unis s'efforçaient désespérément de se regrouper
et reprendre l'avantage. L'USS Neosho (AO 23) a fumé sans relâche, ses hommes en alerte pour le coup mortel
apparition de l'aile clignotante affichant le symbole du soleil semblable au feu. Et c'est venu.


Au cours de la phase d'ouverture de la bataille de la
Mer de Corail, les forces navales japonaises ont lancé un
attaque aérienne sur ce qu'ils croyaient être le principal

Force de combat américaine. Ce que les Japonais ont trouvé
à la place était le NEOSHO et le destroyer USS
Sims (DD 409) en attente d'un rendez-vous de ravitaillement.
Face à une attaque de 60 avions, le sort des deux
Les navires américains n'ont jamais été mis en doute. SIMS
a explosé et a coulé immédiatement avec une perte de 237
hommes, presque tout l'équipage. Malgré sa cargaison de
brûlant du gaz d'aviation et du fioul, le NEOSHO
réussi à rester à flot pendant un certain temps parce que
certains des réservoirs de carburant étaient vides et leur
la flottabilité a maintenu le pétrolier à flot.

Position de Neosho lorsqu'elle a été attaquée
a été déterminé plus tard comme Longitude 158º03E,
Latitude 16º09S

NEOSHO a tenté de nombreuses manœuvres mais
ne pouvait éviter ce qui était inévitable. Elle a été touchée,
et frappe à nouveau. Des incendies ont éclaté de manière incontrôlée. Brûlant
et immobilisé, le Neosho a commencé à coter fortement
dans les mers agitées. Elle s'inclina lentement. Sa vie
refluait alors que les eaux du Pacifique l'envahissaient.


Craignant que le NEOSHO ne chavire, le capitaine John Phillips a ordonné à l'équipage de se préparer à abandonner le navire. NEOSHO&rsquos
les ponts s'inclinaient dangereusement et les hommes se précipitaient désespérément pour libérer les radeaux de sauvetage.

Des dizaines d'hommes ont immédiatement sauté à l'eau. Beaucoup d'entre eux se sont noyés tandis que d'autres se sont entassés dans les trois
baleiniers motorisés qui ont lentement encerclé le navire en difficulté. Des dizaines d'autres ont grimpé sur des radeaux de sauvetage qui ont lentement commencé
s'éloigner de NEOSHO. La plupart de ces hommes n'ont jamais été revus.

INTRODUCTION - L'HOMME - PhM3 Henry Warren Tucker 1919 &ndash 1942

Plus d'hommes ont sauté. D'autres encore sont tombés. Les eaux environnantes étaient un tumulte d'huile brûlante, de débris et de cris,
l'humanité en difficulté. De nombreux hommes ont été affligés de brûlures fulgurantes reçues à bord ou dans l'eau, souffrant
insupportable.

Au mépris total de sa propre vie, Henry Tucker a nagé entre les divers radeaux de sauvetage, transportant de l'acide tannique dans
ses mains pour soigner les brûlures des blessés. Il
bravé les dangers de l'exposition et de l'épuisement à
continuer sa tâche, aider les blessés aux bateaux, mais
refusant une place pour lui-même.

Les forces impériales japonaises ont pris cette photo de
NEOSHO lors de leur attaque. C'est depuis
publié et est maintenant publié sur Wikipédia.

Le lendemain matin, les hommes sur le moteur
les baleiniers sont remontés à bord des immobilisés
NEOSHO, désormais coté à 30 degrés avec le
le rail tribord sous l'eau, et le capitaine John Phillips
fait un décompte. Sur les 293 hommes à bord du navire
avant l'attaque, 20 hommes ont été confirmés morts et
158 hommes étaient portés disparus, dont beaucoup étaient sur le
radeaux qui s'étaient éloignés du navire.

Malgré les coups qu'il a subis, NEOSHO
a refusé de couler, porté par elle en partie vidé
réservoirs. Le pont du navire listant, cependant, était un
désordre. La moitié des hommes étaient brûlés ou blessés et presque tout le monde était couvert d'huile noire. Les hommes patiemment
attendu sous le soleil brûlant pendant trois jours sans savoir ce qui s'était passé dans la bataille. Ils avaient presque décidé de
abandonner NEOSHO lorsqu'un avion australien participant à la recherche a survolé, signalant : "Avez-vous besoin
à l'aide ?" Le capitaine Phillips a signalé sa réponse : " Qu'en pensez-vous ?"

La localisation de NEOSHO a été transmise et le lendemain, le 11 mai, les 123 hommes restant sur la mauvaise liste mais
toujours à flot NEOSHO ont été secourus par le destroyer USS Henley (DD 391). Après que les 123 hommes survivants aient été
en toute sécurité à bord du Henley, le destroyer a tenté de couler le NEOSHO afin que les Japonais ne le trouvent pas. Le malade
Le pétrolier était têtu, cependant, et il a fallu deux torpilles suivies de 146 obus pour le mettre sous. Enfin, elle a commencé
couler, la poupe en premier, et de nombreux membres d'équipage de NEOSHO pleurèrent depuis le pont du HENLEY en regardant leur bien-aimé
pétrolier coule sous les vagues.

Cinq jours plus tard, un autre destroyer, l'USS Helm (DD 388), ramassa quatre autres survivants de l'attaque sur plusieurs kilomètres.
une façon. Ce sont les seuls survivants de ces 68 membres d'équipage Neosho qui ont sauté dans des radeaux et les ont fouettés
ensemble peu après l'attaque. Deux des personnes secourues sont décédées peu de temps après.

Henry Tucker était l'un des nombreux portés disparus par la suite et on pense qu'il a perdu la vie dans son
dévouement loyal et courageux au devoir. Ceux qui ont survécu et ont été sauvés ont partagé leurs histoires de courageux
efforts d'Henry Tucker pour traiter la souffrance d'autant d'hommes qu'il le pouvait. Ses actions valeureuses rehaussent
et maintenir les meilleures traditions du service naval des États-Unis.

Pour ses actions au cours de cette attaque et le naufrage du NEOSHO qui a suivi, Henry Warren Tucker a été à titre posthume
a reçu la Purple Heart et la Navy Cross, l'un des plus hauts hommages que puisse rendre son pays.

INTRODUCTION - L'HOMME - PhM3 Henry Warren Tucker 1919 &ndash 1942

La Croix de la Marine Henry Warren Tucker Le Purple Heart

La citation de la Croix de la Marine se lit comme suit :

"Pour un héroïsme extraordinaire et un service distingué dans la ligne
de son professionnalisme suite à l'attaque de l'USS Neosho par
les forces aériennes japonaises ennemies le 7 mai 1942.

Au mépris total de sa propre vie, Tucker a nagé entre les
divers radeaux de sauvetage transportant de l'acide tannique dans ses mains pour traiter les
brûlures des blessés. Il a risqué les dangers de l'exposition
et l'épuisement pour continuer sa tâche, aider les blessés aux bateaux
mais refusant une place pour lui-même. Tucker a ensuite été signalé
porté disparu et on pense qu'il a perdu la vie dans son loyal et
courageux dévouement au devoir. Ses actions valeureuses valorisent et
maintenir les meilleures traditions du service naval des États-Unis.&rdquo

Frank Knox
Secrétaire de la Marine


DES DOSSIERS DE JIM ALVAREZ, GMG1 USN (RET.)
ANNÉES DE SERVICE 1969-1991


L'USS The Sullivans déclassé est un excellent exemple du destroyer de classe Fletcher, la classe la plus grande et la plus importante de destroyers américains utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le destroyer de classe Fletcher déclassé du Buffalo Naval Park, le DD-537, était la classe la plus grande et la plus importante de destroyers américains utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale. L'USS The Sullivans, nommé d'après les cinq frères de Waterloo, Iowa, était le seul navire de la Marine à porter le nom de plus d'une personne. Elle a été commandée en 1943 et a participé à l'action dans le théâtre du Pacifique, abattant huit avions japonais, bombardant Iwo Jima et Okinawa, ainsi que sauvant des pilotes et des équipages américains de navires en feu ou en train de couler. Elle a également vu l'action pendant la guerre de Corée et la crise des missiles de Cuba. L'USS The Sullivans a été désarmé en 1965, gagnant 11 étoiles de bataille pour des performances méritoires, et est maintenant un monument historique amarré au front de mer de Buffalo.

À bord, vous verrez ce que c'était que de servir de « marin en boîte de conserve » avec 310 de vos camarades de bord. Elle est également un lieu de réflexion et de souvenir pour les cinq frères Sullivan décédés ensemble, un acte qui est confirmé par sa devise « Nous restons ensemble ! »


Destroyers de classe Tucker - Histoire

4 Dernière mise à jour 22 juin 2021

La maison des Newport Dealey

Ce site est dédié aux neuf navires de la classe Dealeys basés à Newport Rhode Island de 1954 à 1973

USS Dealey DE-1006 USS Cromwell DE1014 USS Hammerberg DE-1015 USS Courtney DE-1021 USS Lester DE1022 USS John Willis DE-1027 USS Van Voorhis DE-1028 USS Hartley DE-1029 USS Joseph K Taussig DE-1030

Quai 1 et 2 Newport RI
Milieu des années 60

Avec l'aimable autorisation de Tom Sobeck
USS Hartley

USS Dealey DE 1006

Le destroyer d'escorte de tête de la classe Dealey (DE-1006) a été autorisé en FY1952. DE-1014 et 1015 ont suivi en FY1953, DE-1021 et 1022 en FY1954, et DE-1023 à 1030 en FY1955 pour un total de treize navires. Ceux-ci ont été commandés dans l'US Navy 1954-58. DE-1039, 1042 et 1046 de cette conception ont été autorisés en tant qu'approvisionnements offshore pour la marine portugaise, DE-1007 à 1013 et 1016 à 1019 étaient des achats offshore pour la marine française, et DE-1020 pour la marine italienne tous construits à l'étranger chantiers navals à la spécification DE-1006. Au total, quinze approvisionnements offshore ont été construits.

Ce furent les premiers navires d'escorte construits pour l'US Navy après la Seconde Guerre mondiale. Ils devaient transporter un lanceur Mk17 Hedgehog qui utilisait un montage de 5 pouces/38 et transportait 61 cartouches, mais ce programme a été annulé. Dealey (DE-1006) a été équipé de "Squid", une arme ASW britannique, en 1954 mais cette arme a été jugée inappropriée et a été retirée. Ces navires étaient légèrement plus rapides et plus gros que leurs prédécesseurs de la Seconde Guerre mondiale. Ils étaient équipés des nouveaux canons Mk33 de 3 pouces dans des montures doubles, de la fusée Weapon "Alpha" ASW, d'un rack de grenades sous-marines et de six projecteurs de grenades sous-marines. Ils ont ensuite été modernisés, l'Arme Alpha et l'équipement de grenade sous-marine a été retiré et remplacé par le lance-roquettes anti-sous-marin Mk112 ASROC à 8 tubes qui pouvait tirer une grenade sous-marine à pointe nucléaire ou une torpille Mk46 encapsulée, et deux supports de torpilles triples Mk32 qui pourraient tirer le Torpille à tête chercheuse légère Mk46.

Leur durée de vie était courte, en moyenne quinze ans, la classe a été déclassée 1972-73 après l'introduction des frégates de la classe Knox (DE-1052) qui étaient beaucoup plus grandes et plus performantes. L'incapacité de cette classe à transporter des hélicoptères ASW a contribué à leur retraite anticipée. L'USS Dealey (DE-1006) a été transféré à l'Uruguay et l'USS Hartley (DE-1029) à la Colombie en juillet 1972. Le reste a été vendu à la ferraille.


Les explorateurs viennent de trouver les restes d'un destroyer de héros de la Seconde Guerre mondiale

L'USS Johnston sauvé la vie de milliers de marins avant de couler.

  • Des explorateurs sous-marins ont confirmé l'identité du destroyer coulé USS Johnston.
  • Johnston et ses navires jumeaux ont sauvé la vie de milliers de marins en affrontant une force japonaise beaucoup plus importante pendant la bataille de Samar pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Les explorateurs ont identifié positivement le navire de guerre coulé dans près de 4 miles d'eau, où il est protégé par la loi américaine contre le pillage.

Les explorateurs ont finalement identifié les restes d'un destroyer de la marine américaine qui a coulé lors de l'une des actions les plus héroïques de la Seconde Guerre mondiale.

➡ Vous aimez les navires badass. Nous aussi. Let&rsquos nerd sur eux ensemble.

L'USS Johnston descendit en défendant une force de porte-avions d'escorte légèrement armés d'une force japonaise beaucoup plus importante qui comprenait le cuirassé Yamato. L'action a sauvé la vie de milliers de personnes et a gagné Johnston&rsquos commandant une médaille d'honneur du Congrès à titre posthume.

The fateful action took place during the Battle of Leyte Gulf, which pitched the U.S. Navy against Japanese air and naval forces in October 1944. The battle was a decisive victory for the Allies, destroying what remained of Japanese naval power and permitting the amphibious landings that liberated the Philippines.

The Battle of Leyte Gulf included one of the fiercest fleet actions to involve the U.S. Navy. While the Navy enjoyed a decisive advantage in ships and planes, the Battle off Samar
saw an American task force heavily outnumbered by a superior Japanese force in ships and firepower.

The Battle off Samar saw Rear Adm. Clifton Sprague&rsquos six escort carriers (known as Taffy 3)&mdashguarded by three destroyers (including Johnston) and four destroyer escorts&mdashface off against a major Japanese task force of four battleships, six heavy cruisers, two light cruisers, and 11 destroyers. The force included Yamato, the biggest battleship ever built.

During the action, Taffy 3&rsquos escorts, hopelessly outnumbered, charged headlong into the Japanese task force. Johnston and her fellow escorts intended to buy the American escort carriers time to escape. The escorts confronted the guns of the Japanese fleet&mdashincluding the 18-inch guns of Yamato, the largest ever fitted to a battleship&mdashwith their own meager 5-inch guns and torpedoes.

The escorts knew if the Japanese broke through their thin screen, the lives of thousands of Americans were at risk&mdashnot only those on the escort carriers, but on transports of the Philippines-bound invasion fleet, too.

Johnston, led by Cdr. Ernest Evans, inflicted heavy damage on a far larger ship, the Imperial Japanese Navy heavy cruiser Kumano. But enemy battleships struck the destroyer several times, crippling it and leaving it dead in the water 2.5 hours after the battle started.

Evans gave the order to abandon ship, according to the U.S. Navy History and Heritage Command, and only 141 of 327 crew survived. Evans was awarded the Congressional Medal of Honor for the spirited counterattack, which almost certainly saved thousands of lives.

The Battle off Samar took place above the Philippine Trench, and for decades, historians have assumed the ships sunk in the battle had been lost in deep water. In 2019, however, an underwater exploration team led by the R/V Pétrel discovered the remains of a Fletcher-class destroyer in 21,180 feet of water.

The expedition, selon U.S. Naval Institute News, couldn&rsquot determine the identity of the destroyer, which could have been USS Johnston or her fellow Taffy 3 escort, USS Hoel, which also sunk during the battle.

Last week, Caladan Oceanic released footage of the same wreck that confirmed it as the USS Johnston.


Need Inspiration Designing Station Rotation Lessons for your Math, English, History, or Science Class?

As teachers navigate online learning, hybrid schedules, or the demands of the concurrent classroom, I’ve recommended the station rotation model. I know this recommendation may seem odd given that most teachers are not in classrooms daily with students, or if they are, there are strict social distancing protocols in place. In our current situation, it is necessary to emphasize that a “station” does not need to be a physical location in a classroom, but rather it is a learning activity. Students do not need to rotate physically. Instead, they shift from one learning activity to the next.

The beauty of the station rotation model lies in the small group dynamic, opportunities to differentiate more consistently, and increased student control over the pace at which they move through individual tasks.

Teachers may find the template below a useful resource as they plan their station rotation lessons, especially if they teach online or in a concurrent classroom where the teacher-led stations are likely happening via video conferencing.

I know getting started can be the most challenging part! So, I’ve created the following idea documents brainstorming learning activities that teachers in math, English, and history may find helpful as they plan for their station rotation lessons.

Math: Station Rotation Ideas

Often, math teachers have the most challenging time designing a station rotation because the curriculum is so linear with each concept and process builds on the previous. However, as I work with math teachers exploring the station rotation model, I encourage them to think about the stations serving specific functions.

  • Teacher-led Station: Move linearly through the curriculum
  • Online Station: Support self-paced progress, collaborative small group challenges, and mathematical reasoning
  • Offline Station: Encourage students to revisit and review concepts or apply mathematical thinking to real-world situations individually or collaboratively.

English: Station Rotation Ideas

English teachers frustrated by the volume of work they take home can leverage the station rotation design to pull some of that work into the classroom (physical or virtual). The teacher-led station provides time for the teacher to provide differentiated instruction around concepts and skills, support students as they read or employ reading strategies, and provide focused feedback as they write.

The online and offline stations can then allow students the time and space to engage in conversations about texts, read and write, complete more artistic tasks, or conduct online research to build their background knowledge.

History: Station Rotation Ideas

When I work with history teachers, I adapt and use many of the strategies I employed in my English class. I think of history as a story told from different perspectives. As a result, students must think critically about qui is telling the story of an event or moment and comment that point of view impacts the way they tell the story. What is emphasized? What is neglected? Which perspectives are absent?

Students also need opportunities to connect their identities and their lives with past events. That is easier to do if they have time to explore, discuss, and reflect.

Science: Station Rotation Ideas

Science curriculum, like math, can be very linear. It also involves a lot of hands-on work (e.g., labs and experiments) that the teacher may want to monitor. These realities can make it challenging for science teachers to design a station rotation however, stations provide students the time and space to explore and process complex concepts and phenomena.

You can access the virtual station rotation template and the idea documents below. I hope these resources support teachers in designing engaging, student-centered learning experiences for any learning landscape!


The Tucker Was the 1940s Car of the Future

Francis Ford Coppola’s car connection began at birth, or even before. He was delivered at Detroit’s Henry Ford Hospital, and Henry Ford himself sometimes attended rehearsals of the Detroit Symphony, where Coppola’s father played first flute. “In a family tradition of giving the middle name to an important family acquaintance, they gave me ‘Ford,’” the Godfather director explains.

De cette histoire

Vidéo: A Rare Look at Tucker Cars

Unveiled in 1946 in a series of sketches, the Tucker Torpedo, as the sedan was called, hurtled into the future: With its swooping lines, the car appeared almost as if it were moving, even when standing still. (Cade Martin) The Tucker on display at the National Museum of American History. (Cade Martin) It wasn’t only the sleek shape that resonated: The car boasted innovations including a third, centered headlight, which swiveled to light the way around corners fenders that pivoted defensively when the car turned disc brakes a rear engine and a padded dashboard. (Cade Martin)

Galerie de photos

But Coppola would soon come to admire a more obscure automotive icon: Preston Tucker, father of the unlucky Tucker 󈧴, a cutting-edge car that was never mass-produced because of the inventor’s legal and financial woes.

“As a child, my father told me about the new Tucker,” Coppola recounts. “He had ordered one and invested in the Tucker stock. He took me to see the car when it was on exhibit and I was very excited. I remember the details very well and for months kept asking, ‘When is the Tucker coming?’ Finally he said it was never coming, and that the big companies didn’t want it to exist, and wouldn’t let Mr. Tucker buy steel or the supplies he needed.”

Coppola’s father lost his $5,000 investment, a lot of money for a middle-class man in the 1940s, but “he didn’t blame Tucker. He loved innovation.” And to Coppola, the Tucker car became “a mythical thing.” Nearly 40 years later, Coppola directed Tucker: The Man and His Dream, a critical success that, in the Tucker tradition, failed to make money.

Today, Tucker’s 475-acre Chicago production plant houses a Tootsie Roll factory and shopping center. But 47 of the original 51 cars built there still exist in collections scattered throughout the world. Parked in a Smithsonian National Museum of American History warehouse, Number 1039 is the color of champagne. Usually up on blocks, and drained of all fluids but oil, it still emits a living glow, like a pearl.

Preston Tucker, an affable character with a weakness for statement neckties, was a Prohibition-era policeman known for chasing down boosmtleggers in Lincoln Park, Michigan. (He would be gratified to learn that the Smithsonian’s Tucker was seized during a government narcotics raid.) One frigid winter, he torched a hole in the dashboard of his unheated cruiser to pipe in warmth from under the hood, was demoted for his trouble and left the force. He later built race cars and the Tucker Turret, a swiveling machine-gun turret used in World War II.

After the war, and years of sugar and meat rationing, America’s biggest appetite was for cars. They were the keystone of the emerging suburban culture, but production had stopped entirely between 1942 and 󈧱, as automobile factories cranked out bomber engines and other wartime goods. There were long waiting lists for new vehicles, and consumers plunked down money, sight unseen. But the first models produced in 1946 featured tired prewar designs. Tucker knew that he could top them.

“Tucker thought of the automobile as a malleable object,” says NMAH curator Roger White. “He was kind of like Frank Lloyd Wright in that respect, unafraid to start from scratch.”

Unveiled in 1946 in a series of sketches, the Tucker Torpedo, as the sedan was called, hurtled into the future: With its swooping lines, the car appeared almost as if it were moving, even when standing still. “It was like the Guerres des étoiles of that period,” says Jay Follis, historian for the Tucker Automobile Club of America. It wasn’t only the sleek shape that resonated: The car boasted innovations including a third, centered headlight, which swiveled to light the way around corners fenders that pivoted defensively when the car turned disc brakes a pop-out windshield (designed to eject during a crash, protecting passengers) a rear engine and a padded dashboard.

But while his designs and safety innovations were pioneering, Tucker’s business model lagged. Car manu­facturing had contracted during the Great Depression by the late 󈧬s, only a handful of companies remained, rooted in a culture that valued corporate prudence over individual genius. By the mid-1950s, Ford, General Motors and Chrysler manufactured 95 percent of American cars.


Tucker Carlson Makes the Case that the BLM/ Antifa Revolution Is Not about Race, But Class Warfare

Mugshots of suspected rioters with the New African Black Panther Party

The so-called revolutionaries who were busted for rioting at a New Afrikan Black Panther Party rally took a break from their yacht club lives and modeling careers to be a part of the mayhem.

The seven “comrades” — including wealthy Upper East Sider Clara Kraebber — had their mug shots tweeted out by the NYPD early Wednesday, days after their arrests for smashing storefront windows in the Flatiron District.

They were cuffed during a protest organized by the Panthers and the Revolutionary Abolitionist Movement groups condemning the death of Daniel Prude, who was killed while in custody of the Rochester Police Department in March.

Affluent NYC protesters busted for rioting

Seven of the protesters who joined demonstrations for the death of Daniel Prude with the New Afrikan Black Panther Party and the Revolutionary Abolitionist Movement groups are believed to be the offspring of wealthy and privileged parents.

The so-called revolutionaries who were busted for rioting at a New Afrikan Black Panther Party rally took a break from their yacht club lives and modeling careers to be a part of the mayhem.

The seven “comrades” — including wealthy Upper East Sider Clara Kraebber — had their mug shots tweeted out by the NYPD early Wednesday, days after their arrests for smashing storefront windows in the Flatiron District.

They were cuffed during a protest organized by the Panthers and the Revolutionary Abolitionist Movement groups condemning the death of Daniel Prude, who was killed while in custody of the Rochester Police Department in March.

Aside from Kraebber, the redhead daughter of an architect and a child psychiatrist with a second home in Connecticut, five of the others arrested appear to also come from privileged backgrounds — leading one police source to call their actions “the height of hypocrisy.”

Frank Fuhrmeister, 30, of Stuyvesant Heights, charged with rioting and possession of a graffiti instrument, is a freelance art director who’s designed ads for Joe Coffee and has also worked for Pepsi, Samsung and The Glenlivet, among other high-profile brands, his LinkedIn profile and portfolio shows.

He studied fine arts with a concentration in photography at Florida State College in Jacksonville, according to his LinkedIn, and his most recent address is a stately home on Reed Island Drive in the city’s tony Beacon Hills and Harbour Neighborhood, public records show.

Calls to Fuhrmeister went unreturned.

Visit our Classified ads.

Recent stories & commentary

Florida Bill “Banning Vaccine Passports” Actually Allows State To “Use Any Means Necessary to Vaccinate” Citizens

The bill states: “If the individual poses a danger to the public health, the State Health Officer may subject the individual to isolation or quarantine. If there is no practical method to isolate or quarantine the individual, the State Health Officer may use any means necessary to vaccinate or treat the individual.”

Green New Deal: California To Cut Off Water Supply Over Drought — After Dumping Trillions of Gallons of Freshwater Into Ocean!

A Central Valley Farmer said, “Our reservoirs were designed to provide a steady five year supply for all users, and were filled to the top in June 2019.” She said that by emptying reservoirs, California is on track to have a man-made drought crisis every time there is a dry season.

Building Security Guard Says that Michigan Governor Whitmer Has Not Been in Her Office for 2-3 Years

Video shows a security guard at Governor Gretchen Whitmer’s office in Lansing tell citizens who were trying to deliver thousands of affidavits demanding a forensic audit of the November 2020 election ballots that she “hasn’t been here for two or three years.”

Massive Fraud under the COVID-19 Unemployment Program Estimated at $400 Billion

The unemployment fraud in the US could be more than $400 billion, “more than the gross domestic product of 35 states,” according to 3 Republican Representatives. They reported that criminals may have stolen as much as half of the unemployment benefits the US pumped out over the past year.

The World Health Organization Changed COVID Document that Advised “Children Should Not Be Vaccinated for the Moment”

The World Health Organization (WHO) changed an advisory that stated: “Children should not be vaccinated for the moment. There is not yet enough evidence on the use of vaccines against COVID-19 in children to make recommendations for children to be vaccinated against COVID-19.”

Majority of Physicians Decline COVID Shots, According to Survey

AAPS conducted a survey of 700 physicians and nearly 60% said they were not “fully vaccinated” against COVID. This contrasts with the claim by the American Medical Association that 96% of practicing physicians are fully vaccinated. Support for the vaccine is not unanimous.

Canada: Doctors and Scientists Risk Their Jobs and Safety to Blow the Whistle on COVID-19

Dr. Byram Bridle said that nanoparticles in COVID-19 vaccines are designed to disburse throughout the body and that the protein can “pass the blood-brain barrier and cause neurological damage. That’s why also in fatal cases of blood clots, many times it’s seen in the brain.”

The Great Reset: BlackRock Is Fueling A $120 Trillion Transformation on Wall Street

Last year, more than 3,100 investors with $110 trillion in assets under management have signed on to the Principles for Responsible Investment to integrate ESG factors into their investment and ownership decisions. Climate is the top concern.

British Airways Confirms 4 Vaccinated Pilots Have Recently Died, Claims No Link to Vaccines

British Airways confirmed that four of their pilots recently died. Many people on the internet speculated that the pilots died after receiving COVID vaccines, but the airline claims, without any proof or additional information, that the deaths were not caused by or related to the shots.

The Biden Administration Asks Americans to Snitch on “Extremists”

The system was declared to be “agnostic” in its application, however, the definition of ‘extreme’ could feasibly encompass anything because it is not defined and those in power are politically biased against Trump supporters.

Los Angeles: FBI Accused of Seizing $85 Million from Safe Deposit Boxes without Legal Basis

A lawsuit claims FBI exceeded its search warrant and took possession of the contents of 800 safe deposit boxes kept with a storage provider that was indicted. The search warrant only authorized the FBI to inspect the safe deposit boxes to “identify their owners in order to notify them” about claiming their property.

Was the Capitol Riot an FBI False Flag Used to Frame Patriots as Domestic Terrorists?

Darren Beattie explains that some protesters at the January 6 Capitol siege have not been prosecuted and whether the FBI infiltrated militia groups. He suggests that if the event was a monumental entrapment scheme by the federal government, it could be used to frame patriotic Americans as domestic terrorists.

Arizona Governor Ducey Signs EO: No Mandatory Vaccines On Campus – But Is There A Catch?

Ducey’s EO states that public universities may not mandate that students obtain a COVID-19 vaccine or require testing and mask usage, “unless such a requirement has been mandated by law in the state of Arizona.” This suggests that COVID-19 vaccines may be mandated by the state of Arizona in the future.

Tucker Carlson: FBI Operatives Coordinated the Capitol Riots

While the DoJ has thrown the book at Trump supporters who went inside the Capitol, some of the key participants have not been charged with crimes and may be working for the FBI. The government’s own documents admit that the riots were organized at least in part by government agents.

UK: Heathrow Airport Is Now a Quarantine Prison

Quarantine hotels were introduced by the UK government on February 15, 2021 for people entering the UK from banned areas. A full 10-day quarantine at a government-approved hotel. Outdoor time is reportedly limited to 20 minutes per day.

Jeff Bezos’ Ex-Wife MacKenzie Scott Donates $2.7B to Fund Open Borders Lobby, Racial Justice NGOs and More

MacKenzie Scott, who received $38 billion from her divorce with Amazon’s Jeff Bezos, is giving the open borders lobby and “racial justice” agitators their greatest windfall in history after giving leftist organizations $6 billion in 2020.

Stop Radical UN Paris Climate Agreement Implementation Disguised as “Infrastructure” Bill

The ‘American Jobs Plan’ is a radical climate change bill disguised as an ‘infrastructure’ bill. 75% of the $2.5 trillion bill will be spent to fund a far-left environmental agenda that calls for “100 percent carbon-free electricity by 2035” and “net-zero emissions by 2050.”

Wall Street/ BlackRock Buying Up Homes Nationwide To Turn Middle Class into Renters

BlackRock asset management is looking to redistribute as much as $120 trillion dollars! The World Economic Forum’s Great Reset agenda is a wealth transfer scheme. It promotes the abolition of private property by 2030, under the guise or fighting climate change, saying saying “you’ll own nothing and be happy.”

Classifieds

For classified advertising rates and terms, click here. The appearance of ads on this site does not signify endorsement by the publisher. We do not attempt to verify the accuracy of statements made therein or vouch for the integrity of advertisers. However, we will investigate complaints from readers and remove any message we find to be misleading or that promotes anything fraudulent, illegal, or unethical.

Santé


Learn Natural Medicine practice at home! There is NO Freedom without Health Freedom. There is NO Health Freedom without Informed, Voluntary Consent. There is no informed consent without education and understanding. SomaVeda College of Natural Medicine, Thai Yoga Center provides you and your family with spiritually based natural health education. ThaiYogaCenter.Com or SomaVeda.Org.


G. Edward Griffin’s blood pressure dropped to healthy levels and stayed there after using Cardio Miracle, a nitric-oxide booster containing a blend of ingredients that supports the body’s natural defense against heart disease, atherosclerosis, cancer, diabetes, Alzheimers, and more. If you are over 40, you really should check this out .


Health with space-age technology and Quantum physics. For people and all animals. No medication! Available world wide! Contact us at [email protected] . For principals and testimonials please visit our website. www.Healthytherapy.com .


AFFORDABLE MEDICAL PLANS: Access to all providers – Low Deductibles – Alternative Treatments Allowed – Priced 40%-60% off marketplace!! Contact [email protected] or 800-229-0297

The Heavenly Handbook of Health. “WOW! U want FeedBack? So far I am floored. If I’ve learned anything about you since we met this book has the potential to be a blockbuster.” Read 18pg Teaser @ HeavenlyHandbookofHealth.com Simple, incredible, affordable health – any age!


Dentistry ruins health by mercury fillings, root canals, implants, fluoride, pulling wisdom teeth, tooth extraction causing cavitations, ignoring cranial bones, pulling teeth for orthodontia, ignoring acidity that causes bone loss, etc. (206) 623-4674 or www.toothwisdom.info .


JWLABS – Building fine Rife frequency instruments in the USA since 1987.
We offer customer support and an exceptional warranty. Learn why all households and clinics should employ this device. Call us at 888-891-1122 to discuss the many benefits. www.rifemachine.com

Income


Economic crash around the corner? Protect yourself from the next crash with Bitcoin. Bitcoin is the currency of the 21st century. We are up 44% in our Bitcoin investments in the last 12 months. Get all the information here. www.Stayster.net

Make money on money you are already spending. Join the world’s largest shopping network. Eleven-year-old company in 46 countries. Info and free membership. www.freedombuildersinternational.com


Discover How You Can Raise ALL THE MONEY YOU NEED for any worthwhile project with Crowd Funding! Bills-Business-Charity-Education-Artistic-Personal & more! Free 7-minute video gives you all the details. http:// GetCrowdFundedToday.com


Are you ready for financial freedom?
Visite: www.MoneyThatsReal.com


Ultimate Wealth Building Guide reveals 5 steps to create your own banking system to achieve lifetime financial security,certainty, and peace of mind in 60 days. Discover how to build and grow lasting wealth safely and predictably, regardless of market and economic cycles. www.mywealthwarehouse.com


Free Report: Three Major Shifts That Signal Risks to Your Investments Are Headed Higher. Including the one action every investor should take right now to protect their portfolio against significantly rising risks. http://BuyAndStoreGold.com/pl-geg/

Money & Banking


The Coming Gold & Silver Share Explosion!
Learn how the Millers, an average American couple, turned their $100,000 investment, into $3,736,165 (audited) from 2001 to 2016 with John Doody’s gold-stock program (free E-Book download). Go to http://banking-holiday.com , where you will get this book + their Banking Holiday book free. 727-564 9416.


Applied Knowledge Conquers the Future. Learn what you can do to start preparing for the inevitable financial crisis! The cost of ignorance is fatal. Don’t get left behind! Empower yourself with education! http://www.WealthControlResources.com


Lawful 100% income tax avoidance: a right recognized by IRS and Supreme Court. Request free report: [email protected] or find NoThanksIRS on FB/Twitter.


Time is running out to disconnect your savings from the dollar. Here is an investment-advisory program that offers excellent financial advice for prospering in a crumbling economy and includes a plan for restoring the system to new highs of liberty and prosperity. Includes segments by G. Edward Griffin. Offered by the Success Council here .

Need to Know


Being informed is not enough. Knowledge, by itself, is not power, but it holds the potential for power if used as a guide for action. Truth can be overpowered by tyranny only if we fail to enter the battle. The future belongs, not to ideas, but to people who act on those ideas. If you truly want to make a difference in the world, Freedom Force International awaits you .

For years a Freedom Force member, Teddy L. has been taken into dementia assisted living, at $2200 a month. I’m a paraplegic left to live alone with our pets. Dementia incurably worsens. Help needed and appreciated. 740-861-3878 or http://www.gofundme.com/f/running-bear/


Anxiety Publishing – providing more satisfying novels to the conscious community, stories based in a real world, not the illusion of the establishment. Promote your precious novel with your fellow authors and help build a collection of future classics. anxietypub.com

For Sale


Offline is a documentary on the inevitability of the Earth being slammed by a mega solar flare – not the common type that interrupts communications and creates a light show in the Northern skies – but the big brothers thousands of times more powerful. These monsters deliver enough energy to blow apart the master transformers that supply the planet’s energy grids. When that happens, the lights go out for longer than anyone wants to think about. These X-Class solar storms hit the Earth every 150 years, on average. The last one arrived 156 years ago. We are overdue (Suite)

Articles Liés

Vancouver: Militant Leftist Runs Over Conservative Activist Following Funeral

Robbie Smith, a BLM activist, had been harassing the mourners and was filming them, presumably to dox them, and was thrown out of the bar. Smith is alleged to have struck Moon with his truck. Moon is reportedly suffering from serious injuries including bleeding from his brain, damage to his left temporal lobe, a concussion and amnesia.

Chinese Mayor Kept 13.5 Tons of Gold Hidden in His Basement

Chinese police searched the house of Zhang Qi, 57, the former mayor of Danzhou, and found a large amount of cash, as well as 13.5 tons of gold. Qi is a high official in the Communist Party, which claims to believe in equal distribution of wealth.

Former NBC News Reporter Says Medics at the Charlottesville Crash Told Her Police Forced Them to Stop Working On Heather Heyer, Which Led to Her Death

Former NBC News reporter Mary Emily O’Hara says she “had exclusive interviews with medics who said state police forced them to stop working on [Heather Heyer] after the crash” — and they believed that they could have saver otherwise. Her news story was “canceled” by her employer.


Voir la vidéo: The Daring Class Destroyers u0026 HMAS Diamantina (Décembre 2021).