Informations

Après 72 ans, l'épave de la plus grande tragédie de la marine américaine est retrouvée


En août 2017, des chercheurs ont annoncé avoir trouvé l'une des épaves les plus importantes et les plus recherchées de l'histoire. Plus de 72 ans après son naufrage en juillet 1945, la dernière demeure de USS Indianapolis a été découvert dans l'océan Pacifique. Mais le croiseur lourd n'est pas seulement une trouvaille maritime sympa ; c'est un cimetière. L'épave a été la plus grande perte de vies humaines en mer de l'US Navy : un événement qui a fait des centaines de marins morts, des centaines d'autres pris en embuscade par des requins et le public américain ébranlé par l'ampleur d'une tragédie qui a eu lieu si près de la fin de La Seconde Guerre mondiale.

Avant de plonger au fond de l'océan Pacifique, Indianapolis, du nom de la capitale de l'Indiana, a joué un rôle essentiel dans la guerre. En 1941, il rata de peu l'attaque de Pearl Harbor tout en participant à des exercices militaires à quelques centaines de kilomètres de là. Ensuite, dirigé par le contre-amiral Charles B. McVay III, il a soutenu plusieurs campagnes dans tout le Pacifique, notamment en aidant à couvrir le débarquement d'Iwo Jima en 1945.

Mais sa mission la plus célèbre était top secrète. Alors que la guerre touchait à sa fin, Indianapolis a été chargé d'apporter des pièces pour « Little Boy », la bombe atomique larguée sur Hiroshima, de San Francisco aux îles Mariannes. Après avoir terminé sa mission et après une escale rapide à Guam, le navire se dirigeait vers les Philippines transportant près de 1 200 marins - sans escorte - lorsque la catastrophe a frappé dans la nuit du 30 juillet 1945.

Il s'agissait de deux torpilles tirées du I-58, un sous-marin japonais commandé par Mochitsura Hashimoto. Le navire en flammes a coulé en seulement 12 minutes.

Ce n'était que le début de l'épreuve pour les quelque 900 marins qui ont survécu à l'explosion initiale. Pendant des jours, ils ont flotté sur des parties du navire de guerre annihilé, souffrant de famine et de déshydratation, leur peau brûlée boursouflant sous le soleil impitoyable. Pendant ce temps, les requins ont encerclé, mangeant les morts et, finalement, attaquant les hommes survivants - la pire attaque de requin de l'histoire (et un incident célèbre dans le film Mâchoires). Et l'aide n'est pas venue, en partie parce que les appels de détresse du navire ont été ignorés. Malheureusement, bien que les services de renseignement américains aient intercepté les appels, l'armée a pensé qu'il s'agissait d'un piège japonais et n'a pas réussi à secourir le navire.

Au moment où un pilote d'avion a repéré l'épave trois jours et demi plus tard, les soldats encore en vie avaient des hallucinations et frôlaient la mort. Une opération de sauvetage a été montée. Mais il était trop tard pour des centaines d'hommes. Seuls 317 ont survécu.

"Je ne considère pas cela comme un naufrage ordinaire", déclare David A. Kohnen, directeur du John B. Hattendorf Center for Maritime Historical Research au U.S. Naval College, et pas seulement à cause de la tragédie. Pour Kohnen, l'épave ne se distingue pas seulement par les pertes en vies humaines, mais parce que le navire lui-même était l'un des favoris de toute la marine américaine.

La catastrophe était un cauchemar d'affaires publiques pour la marine, dit Kohnen, d'autant plus que la nouvelle n'a été divulguée au public qu'après la capitulation des Japonais aux forces alliées. Abasourdi par la nouvelle des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, mais heureux de voir la fin de la guerre, le public ne pouvait pas comprendre comment une tragédie d'une telle ampleur pouvait arriver à un navire de guerre américain si proche de la fin de la guerre.

Depuis lors, l'épave a alimenté des débats historiques sur tout, des actions de McVay à la gestion de la catastrophe par les forces armées en passant par l'emplacement même de l'épave. McVay a été controversé en cour martiale et accusé de ne pas avoir essayé d'échapper aux torpilles japonaises. Malgré le fait que Mochitsura Hashimoto lui-même a témoigné pour sa défense, McVay n'a été exonéré de son rôle dans le commandement du navire condamné qu'en 2001, des années après son suicide en 1968.

Des informations auparavant non découvertes sur l'emplacement potentiel de l'épave d'un navire à proximité qui a vu le navire le jour de son naufrage ont récemment été révélées, mais trouver le navire dans la cible de 600 milles carrés identifiée par l'équipe de recherche était toujours l'équivalent de trouver une aiguille dans une botte de foin aquatique.

"Nous avons dû surmonter plusieurs défis au cours de cette mission, notamment l'environnement hostile de 5 500 mètres et le relief extrême du fond marin", a déclaré Robert Kraft, directeur des opérations sous-marines et directeur de l'expédition de Vulcan, Inc., un civil. société détenue par le co-fondateur et philanthrope de Microsoft Paul G. Allen, par e-mail. « Il y a une chaîne de montagnes de 2 500 mètres de haut avec des pentes extrêmes, des sommets et des falaises qui mettent notre équipement à l'épreuve à la fois physiquement et techniquement. »

Cela a payé : l'équipage a trouvé l'épave à plus de 18 000 pieds sous la surface avec l'aide de leur navire de recherche, le Petrel, et d'équipements sous-marins spéciaux. Maintenant, au moins, il y a un mystère de moins dans la tragédie de USS Indianapolis. Bien que le site soit désormais connu de l'équipage du Petrel et de la marine américaine, il restera confidentiel et les restes du navire seront traités comme une tombe de guerre, conformément à la loi américaine.

"Connaître l'emplacement de l'épave offre un certain niveau de fermeture aux survivants et un mémorial de ceux qui ont été perdus", a déclaré Kraft. « C'est une opportunité éducative pour les archéologues, les ingénieurs et les historiens. » Quant à Kohnen, il est heureux que l'épave soit préservée intacte pour les générations futures. "Quand un navire coule", dit-il, "un petit morceau de pays l'accompagne."


Le cuirassé USS Nevada, symbole de la « résilience et de l'entêtement » américain, redécouvert après 72 ans

Certains navires de guerre se battent comme le Rocky Balboa, où il ne s'agit pas de la force avec laquelle vous frappez, mais de la force avec laquelle vous pouvez être touché et continuer à avancer.

Et tout comme Rocky, l'USS Nevada a été touché. Beaucoup. Par des bombes et des torpilles japonaises, un avion kamikaze et un obus d'artillerie. Coup après coup, le Nevada ne voulait tout simplement pas tomber, et cette ténacité lui a permis de participer à certains des plus grands combats de la Seconde Guerre mondiale.

Bien que le navire ait été coulé intentionnellement par la marine américaine en 1948, il a été redécouvert lundi à 65 milles marins au sud-ouest d'Hawaï, enseveli sous près de trois milles d'eau de mer.

"Le Nevada est un navire emblématique qui témoigne de la résilience et de l'entêtement américains", a écrit le Dr James Delgado, archéologue maritime en chef chargé de la mission de découvrir le cuirassé, dans un communiqué. « La réalité physique du navire, reposant dans l'obscurité du grand musée de la mer, nous rappelle non seulement les événements passés, mais aussi ceux qui ont relevé le défi de défendre les États-Unis dans deux guerres mondiales. C'est pourquoi nous faisons de l'exploration océanique, pour rechercher ces liens puissants avec le passé. »

Delgado est vice-président senior de SEARCH, Inc., la plus grande entreprise d'archéologie sous-marine et terrestre des États-Unis. SEARCH s'est associé à la société de robotique marine Ocean Infinity pour localiser les restes du Nevada – et bien que le navire ait plus de 100 ans, la recherche a utilisé une technologie de pointe pour le retrouver.

Par exemple, Ocean Infinity a utilisé un véhicule sous-marin autonome (AUV), un engin robotique sans pilote, pour étudier une zone de cent milles carrés du Pacifique à une profondeur de près de trois milles pour trouver l'épave. En comparaison, l'US Navy commence tout juste à travailler sur des sous-marins robots pour des missions qu'elle juge trop risquées, banales ou coûteuses pour les équipages humains.

Le Nevada de 27 500 tonnes était également considéré comme à la pointe de la technologie lorsqu'il a été mis en service pour la première fois en mars 1916. Il était « révolutionnaire pour son époque : tourelle principale et, le premier à avoir une armure tout ou rien », selon le texte de présentation du livre 2018 Silver State Dreadnought : L'histoire remarquable du cuirassé Nevada par Stephen M. Younger.

La seule chose plus impressionnante que le Nevadas spécifications était son record de service qui a suivi. Le navire a escorté des convois à travers l'Atlantique pendant la Première Guerre mondiale, selon un communiqué de presse d'Ocean Infinity. Il a même escorté le paquebot George Washington alors qu'il transportait le président Woodrow Wilson à la Conférence de paix de Versailles en 1919, qui a fixé les conditions de paix pour les puissances centrales vaincues dans ce conflit.

Mais bien que le Nevada ait été témoin de la fin de l'implication de l'Amérique dans une guerre mondiale, il était également présent au début de la suivante. Selon le Naval History and Heritage Command, le Nevada était le seul cuirassé capable de se mettre en route lors de l'attaque du 7 décembre 1941 sur Pearl Harbor. Cependant, le navire avait été touché par une torpille et plusieurs bombes, il a donc dû être échoué peu de temps après.

Soixante membres d'équipage du navire ont été tués et 109 blessés lors de l'attaque, a écrit Ocean Infinity.

Malgré les lourdes pertes, Pearl Harbor n'était pas la fin de la lutte du Nevada contre le fascisme. Après des mois de travaux de réparation et de sauvetage, le navire repart en avril 1942, puis fournit un appui-feu pour le débarquement d'Attu en mai 1943. Il retourne ensuite dans l'Atlantique, où le Nevada participe au bombardement de la Normandie lors du jour J. invasion de juin 1944. Le navire s'est rapidement fait un nom pour son artillerie précise.

"Pendant 12 jours, il a parcouru la côte de la péninsule de Cherbourg, construisant la légende de sa puissance de feu incroyablement précise en plaçant ses énormes obus de 14 pouces à moins de 600 mètres des lignes de front des Alliés", a écrit GlobalSecurity.org à propos du navire. « Une fois la côte atlantique sécurisée, Nevada a traversé Gibraltar pour soutenir l'invasion de la France et de la côte méditerranéenne, ne laissant que des décombres et de l'acier tordu pour identifier les anciennes batteries côtières nazies de Toulon.

Alors que la lutte pour l'Europe se poursuivait, le Nevada retourna dans le Pacifique, cette fois pour effectuer des tirs d'appui lors des batailles d'Iwo Jima et d'Okinawa en février et mars 1945. Le navire reçut bientôt l'une des punitions de combat les plus brutales de sa carrière. , y compris une attaque kamikaze et un feu de batterie à terre. Cela a un peu retiré le Nevada du combat, mais il était toujours prêt à envahir le Japon avant la fin de la guerre le 14 août 1945.

Le Nevada était trop vieux pour être conservé dans la flotte d'après-guerre, selon la Marine, il a donc endossé un nouveau rôle : le mannequin cible. Le navire a été affecté pour servir de cible lors des essais de bombe atomique de juillet 1946 sur l'atoll de Bikini, dans les îles Marshall. Mais bien que le test ait laissé le navire endommagé et radioactif, il était toujours à flot. Enfin, en 1948, le Nevada fut utilisé comme cible d'entraînement au tir avant d'être coulé par une torpille aérienne en 1948.

Selon Stars and Stripes, la Marine était au courant de la proximité du naufrage du navire, mais son lieu de repos exact était inconnu jusqu'à présent. Ocean Infinity a déclaré que son navire Pacific Constructor avait mis le cap sur une série de tâches commerciales dans le Pacifique au début de 2020, avant la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19), et que le navire était resté en mer alors que la crise sanitaire faisait rage.

Shawntel Johnson, directeur de la recherche et de la récupération chez Ocean Infinity, a remercié les équipages offshore de la société et aposs qui ont continué à travailler pendant COVID-19.

"Nous continuons d'apprécier le travail qu'ils font et les sacrifices personnels qu'ils font pour nous garder opérationnels", a-t-elle déclaré.

Peut-être que, alors que la pandémie de COVID-19 se poursuit, nous pouvons tous nous tourner vers l'exemple de résilience du Nevada.


La vraie histoire de l'USS Indianapolis

Mettre à jour: 72 ans après son torpillage et son naufrage, l'épave de l'USS Indianapolis a été retrouvée le 23/08/2017. En raison de l'emplacement de l'épave à 18 000 pieds sous la surface de la mer, elle est dans un état incroyable. Vous pouvez en savoir plus sur la découverte à l'US Naval Institute.

Le 30 juillet 1945, après avoir livré la première bombe nucléaire fonctionnelle (appelée "Little Boy", elle a ensuite été larguée sur Hiroshima) à la base américaine de Tinian (Îles Mariannes), l'USS Indianapolis a été torpillé par les Japonais. Elle a coulé en 12 minutes. Alors qu'il avait un équipage de 1 196, seuls 317 ont survécu à l'épreuve entière (300 sont morts dans le naufrage). Il s'agit de la plus grande perte de vie en un seul événement dans l'histoire de la marine américaine.

Le naufrage du navire était horrible, mais l'histoire de survie par la suite était pire. Les moins de 900 hommes qui ont survécu au naufrage étaient à la dérive dans l'océan - exposés à la déshydratation, à l'empoisonnement par l'eau salée et aux attaques de requins. Il n'y avait que quelques canots de sauvetage (le reste des hommes était dans l'eau - certains sans même des gilets de sauvetage) et peu de nourriture et d'eau. Et il a fallu quatre jours à la Marine pour découvrir que le navire avait coulé.

Pendant qu'ils étaient dans l'eau pendant ces quatre jours, les marins ont souffert du manque de nourriture et d'eau (entraînant une hypernatrémie et une déshydratation), l'exposition aux éléments (entraînant l'hypothermie et la desquamation de leur peau), le plus grand nombre d'attaques de requins de l'histoire de l'humanité. , et le délire et les hallucinations qui en résultent qui conduisent certains à se suicider.


Un avion de la Seconde Guerre mondiale retrouvé dans le Pacifique 72 ans plus tard

Ce n'était pas le seul sur le fond marin - plusieurs dizaines d'avions américains et les restes de 80 aviateurs américains se trouvent parmi les eaux du lagon et les récifs coralliens autour de la chaîne d'îles, selon le communiqué.

"L'importance de notre mission est renforcée à chaque nouvelle découverte d'un avion manquant", a déclaré Eric Terrill, océanographe de la Scripps Institution of Oceanography de l'Université de Californie à San Diego et co-fondateur du projet RECOVER, Eric Terrill. "Mais c'est plus que renouer avec l'histoire, il s'agit de localiser les disparus pour permettre au gouvernement américain de les ramener à la maison pour un enterrement approprié. Avec des sites de récupération potentiels dans le monde entier, Project RECOVER et son équipe de chercheurs et de bénévoles se développent pour intensifier ses recherches en utilisant la science et la technologie modernes.

Pour retrouver l'avion, il a fallu une méthode conjointe d'anciennes et de nouvelles tactiques, les chercheurs utilisant à la fois des photos et des documents militaires d'archives ainsi que des technologies océanographiques avancées dans leurs recherches.

Parmi leur technologie figurait un sonar à balayage latéral, qu'ils utilisaient pour rechercher le fond marin, a rapporté CNN.

"Nous avons mis cela sur un robot sous-marin qui ressemble à une torpille et il fait des allers-retours continus dans la zone", a déclaré Terrill à CNN. "Nous tondons essentiellement la pelouse avec cet appareil."

L'équipe doit maintenant remettre ses conclusions au gouvernement américain pour le rétablissement des membres d'équipage, a également déclaré CNN. Le gouvernement utilisera des objets personnels tels que des plaques d'identité, des dossiers dentaires et de l'ADN pour les identifier.

Le projet RECOVER est un partenariat public-privé qui utilise la science et la technologie modernes et la recherche historique pour "transformer les approches de la recherche sous-marine" afin de trouver des avions associés à des militaires américains disparus pendant la guerre. Créé en 2012, le groupe est un partenariat entre des chercheurs du College of Earth, Ocean and Environment de l'Université du Delaware, de la Scripps Institution of Oceanography de l'Université de Californie à San Diego et du projet BentProp.


Photos de l'épave de l'Uss Indianapolis / Épave du navire perdu L'Uss Indianapolis retrouvé après 7 décennies India Com : A gauche, un mécanisme de guindeau d'ancre

Photos de l'épave de l'Uss Indianapolis / Épave du navire perdu L'Uss Indianapolis retrouvé après 7 décennies India Com : A gauche, un mécanisme de guindeau d'ancre. Les chercheurs ont localisé les restes du navire à 5 500 mètres (18 044 pieds) sous la mer, selon le milliardaire cofondateur de Microsoft, Paul Allen, qui a dirigé. L'Uss Indianapolis a été coulé dans l'océan Pacifique au cours des dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui épave uss lexington épave uss arizona épave uss guêpe pont d'envol uss helena épave trouvé uss astoria épave uss guêpe guerre mondiale 2 photos sous-marines uss hornet épave uss grayback photos épave uss guêpe épave image sonar uss guêpe cv 7 modèle uss indianapolis. Indianapolis a été retrouvée sur le fond de la mer des Philippines le 19 août 2017. 14 859 likes · 674 en parlent.

Indianapolis a été retrouvée sur le fond de la mer des Philippines le 19 août 2017. 14 859 likes · 674 en parlent. Les chercheurs découvrent l'épave de l'uss indianapolis après le naufrage de la seconde guerre mondiale (photo : des centaines de survivants d'un navire en perdition pris par des requins. « il y avait beaucoup de requins », dit l'un des survivants.

Survivant perdu de l'Uss Indianapolis Ca 35 Actes trouvés Septembre 2017 Vol 143 9 1 375 de www.usni.org Épave de navire de guerre en cas de catastrophe de requin trouvée par Paul Allen. Page officielle des médias pour #ussindianapolis et contenu connexe. Photos de l'épave de l'indianapolis, publiées samedi par paul g. Aujourd'hui, l'épave est enfin découverte. La découverte du navire reste un travail de détective obligatoire. Des images du submersible montrent que le navire de guerre a été touché par deux torpilles japonaises. Ce fut l'un des incidents les plus macabres de la seconde guerre mondiale : des centaines de survivants d'un navire en perdition pris par des requins.

L'équipage du navire de recherche du regretté entrepreneur Paul Allen, le r/v petrel, a découvert l'épave du porte-avions américain uss wasp (cv 7), qui a coulé en 1942 après avoir été mortellement endommagé par des torpilles japonaises.

Épave d'avion de l'uss wasp (r/v petrel). La découverte du navire reste un travail de détective obligatoire. L'Uss Indianapolis a été coulé dans l'océan Pacifique au cours des dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale. 'il y avait beaucoup de requins,' dit l'un des survivants. Après des décennies de recherches infructueuses, l'épave du croiseur lourd u.s.s. Les chercheurs ont enfin découvert l'épave de l'uss indianapolis, les restes du navire de la seconde guerre mondiale qui a livré les composants de la bombe d'hiroshima juste avant. Photos de l'épave de l'indianapolis, publiées samedi par paul g. photo survivants de l'USS Indianapolis amenés à Guam, îles Mariannes via un navire-hôpital, tranquilité, 8 août 1945 | base de données de la seconde guerre mondiale. L'équipage du navire de recherche du regretté entrepreneur Paul Allen, le r/v petrel, a découvert l'épave du porte-avions américain uss wasp (cv 7), qui a coulé en 1942 après avoir été mortellement endommagé par des torpilles japonaises. Des images du submersible montrent que le navire de guerre a été touché par deux torpilles japonaises. En 1933, un machiniste sur le croiseur lourd uss indianapolis gerhard stoeckel, sr. L'année dernière, son épave a finalement été retrouvée après. Le naufrage de l'Indianapolis reste le pire de la marine.

L'épave de l'uss lexington, un porte-avions coulé pendant la seconde guerre mondiale, a été l'équipe a partagé des photos du porte-avions prises par leur navire de recherche, le rv petrel, que l'équipe de m. allen a précédemment découvert plusieurs autres épaves de la seconde guerre mondiale, y compris l'uss indianapolis. Indianapolis a été retrouvée sur le fond de la mer des Philippines le 19 août 2017. L'épave a été localisée par l'équipage de l'expédition du navire de recherche allen's petrel, un navire de 250 pieds équipé d'un équipement de pointe capable de plonger jusqu'à 6. Mais maintenant, un responsable du commandement de l'histoire et du patrimoine naval (nhhc) au chantier naval de Washington a découvert un rapport qui pourrait aider à déterminer la position de l'épave. Page médiatique officielle de #ussindianapolis et du contenu connexe.

/> Uss Indianapolis retrouvé après 72 ans de plongée sous-marine sur www.scubadiving.com d'allentown, en pennsylvanie., a pris une photo de fdr pendant la sienne. L'Uss Indianapolis a été coulé dans l'océan Pacifique au cours des dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale. Une épave de l'uss indianapolis, qui semble être l'un des deux mécanismes de guindeau d'ancre du gaillard d'avant du navire. Uss indianapolis, collection de photographies de la seconde guerre mondiale, pr 076, image nyhs #86633d. Trouvez les photos de stock parfaites de l'uss indianapolis et les images d'actualité éditoriales de getty images. Le 19 août 2017, les États-Unis photo survivants de l'USS Indianapolis amenés à Guam, îles Mariannes via un navire-hôpital, tranquilité, 8 août 1945 | base de données de la seconde guerre mondiale. L'équipage du navire de recherche du regretté entrepreneur Paul Allen, le r/v petrel, a découvert l'épave du porte-avions américain uss wasp (cv 7), qui a coulé en 1942 après avoir été mortellement endommagé par des torpilles japonaises.

L'uss indianapolis a joué un rôle crucial dans la seconde guerre mondiale avant d'être torpillé par un sous-marin japonais.

15 photos de l'uss indianapolis, dont le naufrage de la Seconde Guerre mondiale a déclenché l'attaque de requin la plus meurtrière de l'histoire. Des chercheurs civils de Washington (ap) affirment avoir localisé l'épave de l'uss indianapolis, le croiseur lourd de la Seconde Guerre mondiale qui a joué un rôle essentiel dans le bombardement atomique d'hiroshima avant d'être touché par des torpilles japonaises. Des chercheurs découvrent l'épave de l'uss indianapolis après le naufrage de la seconde guerre mondiale (photo : un survivant décrit comment les requins ont encerclé jusqu'à l'arrivée de leurs sauveteurs lorsque l'uss indianapolis a été touché par des torpilles japonaises au cours des dernières semaines de la seconde guerre mondiale, des centaines d'équipiers ont sauté à l'eau pour échapper au navire en feu L'année dernière, son épave a finalement été retrouvée. 1942 après avoir été mortellement endommagé par des torpilles japonaises. L'équipage de l'uss indianapolis quelques semaines seulement avant que le navire ne soit perdu dans le pacifique. Uss indianapolis, collection de photographies de la seconde guerre mondiale, pr 076, nyhs image #86633d. Ce fut l'un des incidents les plus macabres de Seconde guerre mondiale: l'épave de l'uss lexington, un porte-avions a coulé pendant la seconde guerre mondiale, l'équipe a partagé des photos du porte-avions prises par leur navire de recherche, le rv petrel, que m. allen's L'équipe a déjà découvert plusieurs autres épaves de la Seconde Guerre mondiale, dont l'uss indianapolis. Voir plus d'uss indianapolis sur facebook. D'allentown, en pennsylvanie., a pris une photo de fdr pendant la sienne. D'autres ont déjà essayé de localiser l'Indianapolis.

L'Uss Indianapolis a été coulé dans l'océan Pacifique au cours des dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui épave uss lexington épave uss arizona épave uss guêpe pont d'envol uss helena épave trouvé uss astoria épave uss guêpe guerre mondiale 2 photos sous-marines uss hornet épave uss grayback photos épave uss guêpe épave image sonar uss guêpe cv 7 modèle uss indianapolis. Des chercheurs civils ont localisé l'épave de l'uss indianapolis, le croiseur lourd de la Seconde Guerre mondiale qui a joué un rôle clé dans le bombardement atomique d'hiroshima avant d'être touché par des torpilles japonaises. Le 19 août 2017, l'épave de l'uss indianapolis était située à une profondeur d'environ 18 000 pieds, à environ 25 milles à l'est de ses coordonnées de naufrage précédemment signalées. Les chercheurs ont enfin découvert l'épave de l'uss indianapolis, les restes du navire de la seconde guerre mondiale qui a livré les composants de la bombe d'hiroshima juste avant.

Les chercheurs trouvent l'épave de l'ère de la Seconde Guerre mondiale Uss Indianapolis à partir de storage.googleapis.com Après des décennies de recherches infructueuses, l'épave du croiseur lourd américain. Des centaines de survivants d'un navire en perdition pris par des requins. L'épave de l'uss lexington, un porte-avions coulé pendant la seconde guerre mondiale, l'équipe a partagé des photos du porte-avions prises par leur navire de recherche, le rv petrel, que l'équipe de m. allen a précédemment découvert plusieurs autres épaves de la seconde guerre mondiale, y compris l'uss indianapolis. photo survivants de l'USS Indianapolis amenés à Guam, îles Mariannes via un navire-hôpital, tranquilité, 8 août 1945 | base de données de la seconde guerre mondiale. L'équipage de l'uss indianapolis quelques semaines seulement avant que le navire ne se perde dans le pacifique. D'allentown, en pennsylvanie., a pris une photo de fdr pendant la sienne. Aujourd'hui épave uss lexington épave uss arizona épave uss guêpe pont d'envol uss helena épave trouvé uss astoria épave uss guêpe guerre mondiale 2 photos sous-marines uss hornet épave uss grayback photos épave uss guêpe épave image sonar uss guêpe cv 7 modèle uss indianapolis. 'il y avait beaucoup de requins,' dit l'un des survivants.

Épave du navire de guerre de la catastrophe des requins trouvée par paul allen.

L'épave de l'uss lexington, un porte-avions coulé pendant la seconde guerre mondiale, a été l'équipe a partagé des photos du porte-avions prises par leur navire de recherche, le rv petrel, que l'équipe de m. allen a précédemment découvert plusieurs autres épaves de la seconde guerre mondiale, y compris l'uss indianapolis. L'Uss Indianapolis a été coulé dans l'océan Pacifique au cours des dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale. Le célèbre Uss Indianapolis a été presque détruit de moitié par deux torpilles japonaises et coulé le 30 juillet 1945, une tragédie qui est également l'une des survies les plus pénibles de la Seconde Guerre mondiale. Des centaines de survivants d'un navire en perdition pris par des requins. Épave du navire de guerre de la catastrophe des requins trouvée par paul allen. L'épave a été localisée par l'équipage de l'expédition du navire de recherche allen's petrel, un navire de 250 pieds équipé d'un équipement de pointe capable de plonger jusqu'à 6. Après des décennies de recherches infructueuses, l'épave du croiseur lourd américain. Épave d'avion de l'uss wasp (r/v petrel). Le 19 août 2017, l'épave de l'uss indianapolis était située à une profondeur d'environ 18 000 pieds dans une position à environ 25 milles à l'est de ses coordonnées de naufrage précédemment signalées. Trouvez les photos de stock parfaites d'uss indianapolis et les images d'actualité éditoriales de getty images. Le 19 août 2017, les États-Unis Des chercheurs civils de Washington (ap) affirment avoir localisé l'épave de l'uss indianapolis, le croiseur lourd de la Seconde Guerre mondiale qui a joué un rôle essentiel dans le bombardement atomique d'hiroshima avant d'être touché par des torpilles japonaises. Il n'y avait pas le temps d'envoyer un signal de détresse, et quatre jours.

Son emplacement exact n'a pas été divulgué et sera déclarée sépulture de guerre pour les 300 hommes encore à bord du navire. L'année dernière, son épave a finalement été retrouvée après. Épave d'avion de l'uss wasp (r/v petrel). Choisissez parmi les meilleurs uss indianapolis de la plus haute qualité. Un survivant décrit comment les requins ont encerclé jusqu'à ce que leurs sauveteurs arrivent lorsque l'USS Indianapolis a été touché par des torpilles japonaises au cours des dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale, des centaines d'hommes d'équipage ont sauté à l'eau pour échapper au navire en feu.

Source : www.nationalgeographic.com

Son emplacement exact reste inconnu et sera déclaré sépulture de guerre pour les 300 hommes encore à bord du navire. Des images du submersible montrent que le navire de guerre a été touché par deux torpilles japonaises. La marine a annoncé que l'équipage du navire de recherche civil petrel (appartenant à. Le célèbre uss indianapolis a été presque réduit de moitié par deux torpilles japonaises et coulé le 30 juillet 1945, une tragédie qui est également l'une des plus importantes de la seconde guerre mondiale survie déchirante. d'allentown, pennsylvanie., a pris une photo de fdr pendant la sienne.

L'uss indianapolis est montré à Pearl Harbor, hawaii, vers 1937. À gauche, un mécanisme de guindeau d'ancre Après des décennies de recherches infructueuses, l'épave du croiseur lourd u.s.s. photo survivants de l'USS Indianapolis amenés à Guam, îles Mariannes via un navire-hôpital, tranquilité, 8 août 1945 | base de données de la seconde guerre mondiale. L'année dernière, son épave a finalement été retrouvée après.

Source : www.divephotoguide.com

D'Allentown, Pennsylvanie., a pris une photo de fdr pendant la sienne. 15 photos de l'uss indianapolis, dont le naufrage de la Seconde Guerre mondiale a déclenché l'attaque de requin la plus meurtrière de l'histoire. L'épave de l'uss lexington, un porte-avions coulé pendant la seconde guerre mondiale, a été l'équipe a partagé des photos du porte-avions prises par leur navire de recherche, le rv petrel, que l'équipe de m. allen a précédemment découvert plusieurs autres épaves de la seconde guerre mondiale, y compris l'uss indianapolis. photo survivants de l'USS Indianapolis amenés à Guam, îles Mariannes via un navire-hôpital, tranquilité, 8 août 1945 | base de données de la seconde guerre mondiale. Le 19 août 2017, les États-Unis

Source : images.firstpost.com

Les chercheurs découvrent l'épave de l'uss indianapolis après le naufrage de la seconde guerre mondiale (photo : Mais maintenant, un responsable du commandement de l'histoire et du patrimoine naval (nhhc) au chantier naval de Washington a découvert un rapport qui pourrait aider à identifier la position de l'épave. Des centaines de survivants d'un navire en train de couler pris par des requins. L'année dernière, son épave a finalement été retrouvée après. Photos de l'épave de l'indianapolis, publiées samedi par paul g.

Après des décennies de recherches infructueuses, l'épave du croiseur lourd u.s.s. Aujourd'hui épave uss lexington épave uss arizona épave uss guêpe pont d'envol uss helena épave trouvé uss astoria épave uss guêpe guerre mondiale 2 photos sous-marines uss hornet épave uss grayback photos épave uss guêpe épave image sonar uss guêpe cv 7 modèle uss indianapolis. Il n'y avait pas le temps d'envoyer un signal de détresse, et quatre jours. Le 19 août 2017, les États-Unis Page officielle des médias pour #ussindianapolis et contenu connexe.

14 859 j'aime · 674 en parler. Son emplacement exact reste inconnu et sera déclaré sépulture de guerre pour les 300 hommes encore à bord du navire. Mais maintenant, un responsable du commandement de l'histoire et du patrimoine naval (nhc) du chantier naval de Washington a découvert un rapport qui pourrait aider à déterminer la position de l'épave. À droite, une boîte qui contenait apparemment des outils et des pièces de rechange et qui porte le nom du croiseur.credit.paul g. Les chercheurs ont enfin découvert l'épave de l'uss indianapolis, les restes du navire de la seconde guerre mondiale qui a livré les composants de la bombe d'hiroshima juste avant.

La marine a annoncé que l'équipage du navire de recherche civil petrel (appartenant à. Aujourd'hui, l'épave de l'uss lexington, l'épave de l'arizona, l'épave de l'uss, l'épave de la guêpe, l'épave de l'uss helena ont trouvé l'épave de l'uss astoria, la guêpe de la seconde guerre mondiale, photos sous-marines de l'épave du frelon uss, photos de l'épave à dos gris, guêpe de l'uss épave sonar image uss wasp cv 7 model uss indianapolis. photo survivants de uss indianapolis amenés à guam, îles marianes via navire-hôpital tranquilité, 8 août 1945 | base de données de la seconde guerre mondiale. guêpe uss (r/v petrel).

Aujourd'hui, l'épave est enfin découverte. Le naufrage de l'Indianapolis reste le pire de la marine. 'il y avait beaucoup de requins,' dit l'un des survivants. D'Allentown, Pennsylvanie., a pris une photo de fdr pendant la sienne. Uss indianapolis, collection de photographies de la seconde guerre mondiale, pr 076, image nyhs #86633d.

L'uss indianapolis a joué un rôle crucial dans la seconde guerre mondiale avant d'être torpillé par un sous-marin japonais.

Source : punemirror.indiatimes.com

À droite, une boîte qui contenait apparemment des outils et des pièces de rechange et qui porte le nom du croiseur.credit.paul g.

Une épave de l'uss indianapolis, qui semble être l'un des deux mécanismes de guindeau d'ancre du gaillard d'avant du navire.

Source : www.imagineproducts.com

Aujourd'hui, l'épave est enfin découverte.

Un survivant décrit comment les requins ont encerclé jusqu'à ce que leurs sauveteurs arrivent lorsque l'USS Indianapolis a été touché par des torpilles japonaises au cours des dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale, des centaines d'hommes d'équipage ont sauté à l'eau pour échapper au navire en feu.

Source : images.ctfassets.net

Épave du navire de guerre de la catastrophe des requins trouvée par paul allen.

/> Source : 263i3m2dw9nnf6zqv39ktpr1-wpengine.netdna-ssl.com

Des chercheurs découvrent l'épave de l'uss indianapolis après le naufrage de la seconde guerre mondiale (photo :

Épave du navire de guerre de la catastrophe des requins trouvée par paul allen.

Civilian researchers have located the wreck of the uss indianapolis, the world war ii heavy cruiser that played a key role in the atomic bombing of hiroshima before being struck by japanese torpedoes.

14,859 likes · 674 talking about this.

It was one of the grisliest incidents of world war two:

Source: www.divephotoguide.com

In 1933, a machinist's mate on the heavy cruiser uss indianapolis gerhard stoeckel, sr.

Researchers have finally discovered the uss indianapolis wreck, the remains of the world war ii vessel that delivered the components of the hiroshima bomb just before.

Of allentown, pennsylvania., snapped a photo of fdr during his.

Today uss lexington wreck uss arizona wreck uss wasp wreck flight deck uss helena wreck found uss astoria wreck uss wasp world war 2 underwater photos uss hornet wreck uss grayback wreck photos uss wasp wreck sonar image uss wasp cv 7 model uss indianapolis.

The uss indianapolis played a crucial role in world war ii before being torpedoed by a japanese submarine.

Indianapolis was found on the floor of the philippine sea on august 19, 2017.

Select from premium uss indianapolis of the highest quality.

Of allentown, pennsylvania., snapped a photo of fdr during his.

Source: cbsnews1.cbsistatic.com

Now the wreck has finally been discovered.

Official media page for #ussindianapolis and related content.

Source: cbsnews1.cbsistatic.com

Others have tried to locate the indianapolis before.

Her exact location remains undisclosed and will be declared a war grave for the 300 men still aboard ship.

Wreckage from the uss lexington, an aircraft carrier sank during the second world war, has been the team shared photos of the carrier taken by their search vessel, the rv petrel, which mr allen's team previously discovered several other second world war wrecks, including the uss indianapolis.

Washington (ap) — civilian researchers say they have located the wreck of the uss indianapolis, the world war ii heavy cruiser that played a critical role in the atomic bombing of hiroshima before being struck by japanese torpedoes.


USS Indianapolis: Lost WWII warship found at bottom of ocean 72 years later

Naval researchers announced Saturday that they have found the wreckage of the lost World War II cruiser USS Indianapolis on the floor of the Pacific Ocean, 72 years after the vessel sank in minutes after it was torpedoed by a Japanese submarine.

The ship was found almost 3 1/2 miles below the surface of the Philippine Sea, said a tweet from Microsoft co-founder and philanthropist Paul G Allen, who led a team of civilian researchers that made the discovery.

Historians and architects from the Naval History and Heritage Command in Washington, District of Columbia, had joined forces with Allen last year to revisit the tragedy.

Conseillé

The ship sank in 15 minutes on July 30, 1945, in the war's final days, and it took the Navy four days to realise that the vessel was missing.

About 800 of the crew's 1,200 sailors and Marines made it off the cruiser before it sank. But almost 600 of them died over the next four to five days from exposure, dehydration, drowning and shark attacks. Nineteen crew members are alive today, the Navy command said in a news release.

The Indianapolis had just completed a top secret mission to deliver components of the atomic bomb "Little Boy" to the island of Tinian. The bomb was later dropped on the Japanese city of Hiroshima.

In a statement on its website , the command call the shipwreck a "significant discovery," considering the depth of the water.

"While our search for the rest of the wreckage will continue, I hope everyone connected to this historic ship will feel some measure of closure at this discovery so long in coming," Allen said in a statement. His research vessel, Petrel, has state-of-the-art subsea equipment that can descend to depths like those at which the ship was found.

The cruiser's captain, Charles Butler McVay III, was among those who survived, but he was eventually court-martialled and convicted of losing control of the vessel. About 350 Navy ships were lost in combat during the war, but he was the only captain to be court-martialled. Years later, under pressure from survivors to clear his name, McVay was posthumously exonerated by Congress and President Bill Clinton.


USS Indianapolis: A son reflects on tragedy 72 years later

The co-founder of Microsoft and his team explored 600 square miles of ocean looking for the USS Indianapolis. Video provided by Newsy

Overall of USS Indianapolis. Official U.S. Navy Photo. When the cruiser USS Indianapolis was sunk no one knew about it for four days. Hundreds of sailors died in the shark-infested waters until a Navy PBY search and rescue plane piloted by Hoosier Adrian Marks discovered the bodies. (Photo: HANDOUT PHOTO, INI)

Earl O. Henry Jr. is still trying to absorb the enormity of the moment.

“This has been a very emotional time. It really caught me off guard. Even though this is something you think might happen someday, you’re never prepared for it. I haven’t gotten a lot of sleep, and I’ve cried like I’ve never done in my adult life.”

What prompted this outpouring was news that wreckage of the USS Indianapolis has been located on the floor of the Philippine Sea, 72 years after being struck by Japanese torpedoes. His father, Lt. Cmdr. Earl O. Henry Sr., 33, was among nearly 900 fatalities in what holds the dubious honor as the single greatest loss of life at sea in U.S. history.

The attack occurred July 30, 1945, as the Indianapolis was returning from the island of Tinian. There, it had delivered key components of the atomic bomb that was dropped on Hiroshima.

The Navy recently announced that a team of researchers, led by Microsoft co-founder Paul Allen, found the Indianapolis more than three miles below the surface. The federal government retains ownership of the ship its site remains confidential and restricted.

Henry Sr. excelled in two disparate fields: dentistry and ornithology.

He was in private practice in Knoxville before being activated and assigned as dental officer on the Indianapolis. A self-taught artist and taxidermist, he amassed a collection of 134 mounted bird specimens gathered throughout the South via federal permit. He also produced 45 detailed, full-color bird paintings.


Wreckage Of USS Indianapolis, Sunk By Japanese In WWII, Found In Pacific

In this July 10, 1945, photo provided by U.S. Navy media content operations, USS Indianapolis (CA 35) is shown off the Mare Island Navy Yard, in Northern California, 20 days before it was sunk by Japanese torpedoes. PA masquer la légende

In this July 10, 1945, photo provided by U.S. Navy media content operations, USS Indianapolis (CA 35) is shown off the Mare Island Navy Yard, in Northern California, 20 days before it was sunk by Japanese torpedoes.

For 72 years since the cruiser USS Indianapolis sank after being struck by Japanese torpedoes in the waning days of World War II, its exact resting place had been a mystery.

But a team of researchers led by Microsoft co-founder Paul Allen now says they have positively identified the wreckage, 18,000 feet below the surface in the Philippine Sea.

This undated image from a remotely operated underwater vehicle courtesy of Paul G. Allen, shows a spare parts box from the USS Indianapolis on the floor of the North Pacific Ocean. PA masquer la légende

This undated image from a remotely operated underwater vehicle courtesy of Paul G. Allen, shows a spare parts box from the USS Indianapolis on the floor of the North Pacific Ocean.

The sinking of the Indianapolis — on its return from a secret mission to deliver components for the atomic bomb that would be dropped days later on the Japanese city of Hiroshima — became the largest single disaster at sea in the history of the U.S. Navy.

After delivering its cargo to the tiny island of Tinian, north of Guam, the ship was on its way to the Philippines when it was hit by two torpedoes from the Imperial Japanese submarine I-58 on July 30, 1945.

Indianapolis sank in just 12 minutes, with 300 of her crew going down with the ship. With few lifeboats, many of the remaining 900 faced death by exposure or shark attack until they were spotted three days later by a U.S. Navy patrol plane. By the time they were reached by rescuers, only 317 of the crew of 1,196 aboard were still alive.

"To be able to honor the brave men of the USS Indianapolis and their families through the discovery of a ship that played such a significant role during World War II is truly humbling," Allen said on his website. "As Americans, we all owe a debt of gratitude to the crew for their courage, persistence and sacrifice in the face of horrendous circumstances. While our search for the rest of the wreckage will continue, I hope everyone connected to this historic ship will feel some measure of closure at this discovery so long in coming."

The ship's destruction and survivors' attack by sharks inspired a famous scene from the movie Mâchoires, in which Captain Quint (played by Robert Shaw), recounts the events.

This undated image from a remotely operated vehicle courtesy of Paul G. Allen, shows the bottom of an anchor, marked "U.S. Navy" and "Norfolk Navy Yard," belonging to the USS Indianapolis. PA masquer la légende

This undated image from a remotely operated vehicle courtesy of Paul G. Allen, shows the bottom of an anchor, marked "U.S. Navy" and "Norfolk Navy Yard," belonging to the USS Indianapolis.

In a court martial that became controversial years later, the captain of the Indianapolis, Charles B. McVay III, was found guilty of not running a "zig-zag" course to evade Japanese submarines. He was exonerated only in 2001, 33 years after his 1968 suicide by gunshot.

"Captain McVay's defenders note that he had been given discretion — not ordered — to steer a zigzag course and had done so for a time, and that he had been advised there was little threat of enemy submarines.

Some historians, citing documents declassified years later, have attributed the slowness of the rescue to the secrecy surrounding the atomic bomb mission. Some have suggested, too, that senior Navy officers knew there might have been a Japanese submarine in the area but did not warn the cruiser out of fear of disclosing that the Navy had broken Japan's naval codes."

The Indianapolis itself remains the property of the U.S. Navy and its exact location will remain a secret, Allen says.

Capt. William J. Toti, a spokesman for the 22 survivors of the Indianapolis who are still alive, said on Allen's website that those men "have longed for the day when their ship would be found, solving their final mystery."


Lost WW2 warship USS Indianapolis found after 72 years

The warship was discovered 18,000 feet (5.5km) beneath the surface.

The Indianapolis was destroyed returning from its secret mission to deliver parts for the atomic bomb which was later used on Hiroshima.

Of the 1,196 men on board, just 316 were rescued - the largest loss of life at sea in the history of the US Navy.

Microsoft co-founder Paul Allen, who led the civilian search team, said the discovery was "truly humbling".

The USS Indianapolis was destroyed on 30 July 1945 when, somewhere in the Philippine sea between Guam and Leyte, it was hit by a torpedo from a Japanese submarine.

Between 800-900 escaped the sinking ship. But no distress call was ever received, and by the time the survivors were found by chance four days later, just 316 were left alive in the shark-infested waters.

The ship's rapid sinking - in just 12 minutes - and the lack of a distress call meant the ship's location had long been a mystery.

Mr Allen's crew discovered the vessel on 18 August, after new research from a naval historian pointed them to a specific region of the ocean where the warship had been sighted the night before its destruction.

The ship is well-known for its final, secret mission, carrying parts for the atomic bomb nicknamed "Little Boy" as well as enriched uranium fuel for its nuclear reaction. Those supplies were delivered to Tinian island, an American base in the final year of the war which launched the world's first nuclear bombing.

Four days later, the Indianapolis sank - less than a week before the nuclear bomb it helped to make destroyed Hiroshima in the final days of World War Two.

"To be able to honour the brave men of the USS Indianapolis and their families through the discovery of a ship that played such a significant role during World War Two is truly humbling," Mr Allen said.

"As Americans, we all owe a debt of gratitude to the crew for their courage, persistence and sacrifice in the face of horrendous circumstances."

The USS Indianapolis remains the property of the US Navy, the search team's statement said. It will now be considered a protected war memorial.

A spokesman for the survivors, 22 of whom are still alive, said each of them had "longed for the day when their ship would be found".

Mr Allen's specially-outfitted research vessel, the Petrel, has been designed for exploration and research with a crew of 16.

It previously discovered the wreckage of both a Japanese warship, the Musashi, and an Italian naval vessel, Artigliere - both from the World War Two era.


Researchers find wreckage of lost WWII warship USS Indianapolis

(U.S. Navy via AP) In this July 10, 1945, photo provided by U.S. Navy media content operations, USS Indianapolis (CA 35) is shown off the Mare Island Navy Yard, in Northern California, after her final overhaul and repair of combat damage. Civilian researchers say they have located the wreck of the USS Indianapolis, the World War II heavy cruiser that played a critical role in the atomic bombing of Hiroshima before being struck by Japanese torpedoes. The Indianapolis, with 1,196 sailors and Marines on board, was sailing the Philippine Sea between Guam and Leyte Gulf when two torpedoes from a Japanese submarine struck just after midnight on July 30, 1945.

Naval researchers announced Saturday that they have found the wreckage of the lost World War II cruiser USS Indianapolis on the floor of the Pacific Ocean, 72 years after the vessel sank in minutes after it was torpedoed by a Japanese submarine.

The ship was found almost 3½ miles below the surface of the Philippine Sea, said a tweet from Microsoft co-founder and philanthropist Paul G. Allen, who led a team of civilian researchers that made the discovery.

Historians and architects from the Naval History and Heritage Command in Washington, District of Columbia, had joined forces with Allen last year to revisit the tragedy.

The ship sank in 15 minutes on July 30, 1945, in the war’s final days, and it took the Navy four days to realize that the vessel was missing.

About 800 of the crew’s 1,200 sailors and Marines made it off the cruiser before it sank. But almost 600 of them died over the next four to five days from exposure, dehydration, drowning and shark attacks. Nineteen crew members are alive today, the Navy command said in a news release.

The Indianapolis had just completed a top secret mission to deliver components of the atomic bomb “Little Boy” to the island of Tinian. The bomb was later dropped on the Japanese city of Hiroshima.

In a statement on its website, the command call the shipwreck a “significant discovery,” considering the depth of the water.

“While our search for the rest of the wreckage will continue, I hope everyone connected to this historic ship will feel some measure of closure at this discovery so long in coming,” Allen said in a statement. His research vessel, Petrel, has state-of-the-art subsea equipment that can descend to depths like those at which the ship was found.

The cruiser’s captain, Charles Butler McVay III, was among those who survived, but he was eventually court-martialed and convicted of losing control of the vessel. About 350 Navy ships were lost in combat during the war, but he was the only captain to be court-martialed. Years later, under pressure from survivors to clear his name, McVay was posthumously exonerated by Congress and President Bill Clinton.

The shipwreck’s location had eluded researchers for decades.

The coordinates keyed out in an S.O.S. signal were forgotten by surviving radio operators and were not received by Navy ships or shore stations, the Navy command said. The ship’s mission records and logs were lost in the wreck.

Researchers got a break last year, however, when Richard Hulver, a historian with the Naval History and Heritage Command, identified a naval landing craft that had recorded a sighting of the Indianapolis hours before it was sunk. The position was west of where it was presumed to be lying. The team was able to develop a new estimated position, although it still covered 600 square miles of open ocean.

The ship is an official war grave, which means it is protected by law from disturbances. Naval archaeologists will prepare to tour the site and see what data they can retrieve. No recovery efforts are planned.

Hulver and Robert Neyland, the command’s underwater archaeology branch head, wrote on the website that “there remains a lot we can learn.”

“From the sinking to the battle damage and site formation processes, we hope to gain a better understanding about the wreck site and how we can better protect USS Indianapolis to honor the service of the ship and crew.”