Informations

Beatty DD-528 - Histoire


Beatty

Né dans le comté de Jefferson, Wis., le 26 novembre 1853, Frank Edmund Beatty, diplômé de l'Académie en 1875. Il commanda le Wisconsin (BB-9) lors de la croisière mondiale de la flotte de cuirassés de l'Atlantique. Il a ensuite été commandant du Navy Yard et de la Naval Gun Factory, à Washington, D.C. Le contre-amiral Beatty a également aidé à améliorer la pratique de l'artillerie navale et à développer un télémètre électrique. Il a pris sa retraite le 6 octobre 1919 et est décédé à Charleston, S.C., le 16 mars 1926.

Beatty (DD-528) a été rebaptisé Mullany (q. v.) le 28 mai 1941.

(DD-664 dp. 1630; 1. 348'3"; né. 36'1"; dr. 17'5"; s. 37 k.;
cpl. 276 ; une. 5 5", 10 21" TT.; cl. Gleaves)

Beatty (DD-640) a été lancé le 20 décembre 1941 par Charleston Navy Yard; parrainé par Mme Charles H. Drayton, fille de l'amiral Beatty ; et commandé le 7 mai 1942, le capitaine de corvette F. Stelter, Jr., aux commandes.

Beatty a rejoint la flotte de l'Atlantique et a patrouillé le long de la côte est et dans les Caraïbes jusqu'au 8 octobre 1942. Elle a escorté la Southern (Safi) Attack Force jusqu'à l'invasion nord-africaine (8-11 novembre 1942). Le destroyer a ensuite commencé à escorter des convois entre New York et Casablanca, au Maroc français, effectuant trois allers-retours entre le 12 décembre 1942 et le 28 avril 1943. En partant de New York le 8 juin, il est arrivé à Oran, en Algérie, le 22 juin. Elle quitta Oran le 5 juillet et du 10 au 12 juillet participa à l'invasion de la Sicile.

En revenant à New York le 4 août, elle a accompli alors une mission d'escorte de convoi aller-retour en Méditerranée (21 août-21 septembre). En partant de New York le 2 octobre elle a escorté un convoi en Grande-Bretagne et là a ramassé un autre convoi (28 octobre) pour la Méditerranée. Au large du cap Bourgaroun, en Algérie, le 6 novembre 1943, des avions allemands attaquent le convoi. Après avoir repoussé plusieurs avions, Beatty a été torpillé. Elle s'est brisée en deux et a coulé environ trois heures et 22 minutes plus tard. Onze membres d'équipage ont été perdus et huit blessés lors de l'attaque.

Beatty a reçu trois étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


USS Beatty (DD-640)

USS Beatty (DD-640) là một tàu khu trục lớp Gleaves được Hải quân Hoa Kỳ chế tạo trong Chiến tranh Thế giới thứ hai. Nó đã tham gia trong Thế Chiến II cho đến khi bị không kích đối phương đánh chìm ngoài khơi Algérie năm 1943. Nó là chiếc tàu chiến đầu tiên của Hải quân . 1926).

Lch sử
Hoa Kô
Tên gọi USS Beatty (DD-640)
t tên theo Frank E. Beatty
Hang đóng tàu Xưởng hải quân Charleston
c'est juste 1 tháng 5 năm 1941
Salut toi 20 tháng 12 năm 1941
u bởi avec Charles H. Drayton
Nhập biên chế 7 à 5 năm 1942
Danh hiệu và
hong tang
3 × Ngôi sao Chiến trận
Alors phon Bị không kích i phương đánh chìm ngoài khơi Algérie, 6 tháng 11 năm 1943
c điểm khái quát
Lớp và kiểu Lớp tàu khu trục Gleaves
Trọng tải choán nước 1.630 tấn Anh (1.660 t) (tiêu chuẩn)
dài 348 pi 3 po (106,15 m)
Sn ngang 36 pi 1 po (11,00 m)
Mớn nước 13 pi 2 po (4,01 m)
ong cơ đẩy erreur de liste : <br //liste > (aide)
2 × turbine hơi nước hop số
4 × nồi hơi ng nước
2 × trục
công suất 50.000 shp (37.000 kW)
Tc 37,4 hải lý trên giờ (69 km/h)
Tầm xa 6.500 nmi (12,040 km 7.480 dặm) ở tốc độ 12 hải lý trên giờ (22 km/h 14 mph)
Thủy thủ đoàn
y đủ
16 sĩ quan, 260 thủy thủ
V trang erreur de liste : <br //liste > (aide)
4 × pháo 5 pouces (130 mm)
4 × pháo phòng không Bofors 40 mm (2×2)
5 × pháo phòng không Oerlikon 20 mm (5×1)
5 × ống phóng ngư lôi 21 po (530 mm)
2 × ng ray thả mìn sâu


Beatty DD-528 - Histoire

TIN CAN SAILOR Magazine

Faits saillants Édition Été 2020

Sanctuaire de sous-marins Dans la fosse aux lions
La collision Guêpe-Hobson Premiers souvenirs

Modifications récentes apportées au site Web de Tin Can Sailors

11 mars 2021
Listes de réunion mises à jour
Faits saillants du magazine mis à jour

5 octobre 2020
Ajout de nouveaux articles au magasin de navires
Faits saillants du magazine mis à jour

15 juin 2020
Ajout de café au coin du poète

13 mai 2020
Faits saillants du magazine mis à jour

18 avril 2020
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 13 avril 2020)

31 mars 2020
Listes de réunion mises à jour
Ajout de la réunion en revue pour l'USS Hepburn (DE/FF-1055)

3 mars 2020
Ajout de nouveaux articles à Ships Store

13 février 2020
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 11 février 2020-169 entrées ajoutées)
Listes de réunion mises à jour

28 janvier 2020
Listes de réunion mises à jour
Faits saillants du magazine mis à jour

17 janvier 2020
Listes de réunion mises à jour
Ajout du poème de Noël au coin du poète

27 décembre 2019
Registre des matelots mis à jour (informations au 26 décembre 2019-245 entrées ajoutées)

9 décembre 2019
Ajout d'une recette de poulet au parmesan à cette bonne bouffe marine

4 décembre 2019
Listes de réunion mises à jour
Ajout de recettes de flétan au four avec tomates, vinaigrette pour pain, aubergines escalopes avec tomates et biscuits au sucre mous à cette bonne bouffe marine

3 novembre 2019
Ajout d'une critique de livre pour les boîtes de conserve et les lévriers
Faits saillants du magazine mis à jour

28 octobre 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 21 octobre 2019-243 entrées ajoutées)

24 octobre 2019
Ajout de nouveaux articles à Ships Store
Listes de réunion mises à jour

3 juillet 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 26 juin 2019-136 entrées ajoutées)

26 juin 2019
Hommages mis à jour (hommages ajoutés à partir de mai 2019)
Faits saillants du magazine mis à jour

13 juin 2019
Ajout de l'indicatif d'appel pour l'USS Blair (DE/DER-147)

16 mai 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 13 mai 2019-158 entrées ajoutées)

25 mars 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 21 mars 2019-182 entrées ajoutées)

5 mars 2019
Listes de réunion mises à jour
Faits saillants du magazine mis à jour
Ajout d'une recette de soupe de riz au poulet à cette bonne bouffe marine
Ajout du menu de Thanksgiving USS Cone 1946 à Memorabilia

1er mars 2019
Ajout de la couverture du programme de changement de commandement pour l'US Naval War College
Ajout d'informations de mise en service pour l'USS Grayson (DD-435)

27 février 2019
Ajout de nouveaux articles en liquidation à Ships Store
Ajout de nouveaux articles au magasin de navires

11 février 2019
Hommages mis à jour (hommages ajoutés à partir de janvier 2019)
Ajout de recettes pour le hachis de bœuf au four, les galettes de veau braisées et les tranches de jambon, étouffées à
Cette bonne bouffe marine

8 février 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 28 janvier 2019-114 entrées ajoutées)
Listes de réunion mises à jour

5 février 2019
Ajout de recettes pour le pain de bœuf, les brownies au caramel écossais, les biscuits Cry Baby, les œufs à la diable,
Hamburgers épicuriens et salade de macaronis à cette bonne bouffe marine

4 février 2019
Listes de réunion mises à jour
Ajout de recettes pour les oignons frits, les biscuits au fudge, les petits pains mous nature et
Fricassée de veau à That Good Navy Chow
Ajout d'histoires pour USS Lowry (DD-770), USS Spruance (DD-963), USS Stanly (DD-478), USS Little (DD-79), USS Tattnall (DD-125/APD-19), USS Worden ( DD-352) et USS Hull (DD-945) à TCS Destroyer Histoires

28 janvier 2019
Lien mis à jour pour Tin Can Sailors of Goose Creek

23 janvier 2019
Ajout de recettes de croquettes de poulet, de saucisses de Francfort en couvertures et de ragoût de veau à
Cette bonne bouffe marine
Ajout d'histoires pour l'USS Carpenter (DD-825), l'USS Childs (DD-241), l'USS Greene (DD-266) et l'USS Norfolk (DL-1) aux histoires des destroyers TCS

17 janvier 2019
Aujourd'hui dans l'histoire navale a été déplacé vers le centre d'information sur les navires

Tin Can Trivia a été déplacé du Centre de communication vers Autres informations
Les souvenirs ont été déplacés d'Autres informations vers le Centre d'information sur les navires
Ajout d'un lien pour l'USS Knapp (DD-653)

10 janvier 2019
Ajout d'écussons d'épaule pour USS DeHaven (DD-469), USS DeHaven (DD-727), USS Lloyd Thomas (DD-764), USS Lloyd Thomas (DE-312), USS Lloyd Thomas (DD-374), USS Parsons ( DD-949/DDG-33) , USS Reeves (DE-156) et USS Reeves (DLG/CG-24) ont ajouté des recettes pour le goulasch au bœuf, la garniture au corned-beef, la tarte à la citrouille et le pain de spaghetti à

Cette bonne bouffe marine
Les critiques de livres et de films ont été déplacées du centre de communication
à d'autres informations

9 janvier 2019
Ajout de recettes de jambalaya aux huîtres, de côtelettes de crevettes, de croquettes de bœuf et de pommes de terre lyonnaises à cette bonne bouffe marine

31 décembre 2018
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 26 décembre 2018-146 entrées ajoutées)
Ajout d'une critique de livre pour Crucible of a Generation

19 décembre 2018
Ajout d'un lien pour l'USS Taylor (DD/DDE-468)
Faits saillants du magazine mis à jour

16 novembre 2018
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 13 novembre 2018-572 entrées ajoutées)

1er novembre 2018
Ajout de nouveaux articles DesVets à Ships Store

5 octobre 2018
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 3 octobre 2018-572 entrées ajoutées)


18 juillet 2018

Ajout des réunions en revue pour l'USS Power (DD-839)


Histoire de Beatty, écusson familial et armoiries

Le nom de famille Beatty a été trouvé pour la première fois dans le Roxburghshire, en Écosse, où ils occupaient un siège familial depuis l'Antiquité.

Forfait d'histoire des armoiries et du nom de famille

$24.95 $21.20

Début de l'histoire de la famille Beatty

Cette page Web ne montre qu'un petit extrait de notre recherche Beatty. 76 autres mots (5 lignes de texte) couvrant les années 1296, 1597, 1603, 1735, 1771 et 1803 sont inclus sous le sujet Early Beatty History dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Sweat à capuche unisexe blason

Variations d'orthographe de Beatty

Bien que le nom, Beatty, apparaisse dans de nombreuses références, de temps en temps, le nom de famille apparaissait avec les orthographes Beattie, Beatty, Beaty, Beatie, Betay, Bety et autres.

Les premiers notables de la famille Beatty (avant 1700)

46 autres mots (3 lignes de texte) sont inclus sous le sujet Early Beatty Notables dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration de la famille Beatty en Irlande

Certains membres de la famille Beatty ont déménagé en Irlande, mais ce sujet n'est pas traité dans cet extrait.
61 autres mots (4 lignes de texte) sur leur vie en Irlande sont inclus dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration Beatty +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons Beatty aux États-Unis au XVIIIe siècle
  • Charles Beatty, arrivé en Pennsylvanie en 1729 [1]
  • Daniel Beatty, arrivé à Philadelphie, Pennsylvanie en 1744 [1]
  • William Beatty, qui s'installa à Charles Town [Charleston], Caroline du Sud en 1774
  • Patrick Beatty, arrivé à Newcastle, Del. en 1789
  • James Beatty, qui a débarqué dans le comté d'Allegany (Allegheny) en Pennsylvanie en 1795 [1]
Les colons Beatty aux États-Unis au XIXe siècle
  • Samuel Beatty, arrivé dans le comté d'Allegany (Allegheny) en Pennsylvanie en 1802 [1]
  • Stephen Beatty, 2 ans, arrivé à New York, NY en 1803 [1]
  • Isabella Beatty, 22 ans, arrivée à New York, NY en 1803 [1]
  • Rebecca Beatty, 21 ans, qui a atterri à New York, NY en 1803 [1]
  • Rich Beatty, arrivé en Amérique en 1805 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration Beatty au Canada +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons Beatty au Canada au 19e siècle
  • Matty Beatty, 20 ans, arrivé à Saint John, Nouveau-Brunswick à bord du navire "Edward Reid" en 1833
  • Richard Beatty, 30 ans, ouvrier, arrivé à Saint John, Nouveau-Brunswick à bord du navire "Edward Reid" en 1833
  • Mme Ellen Beatty, âgée de 32 ans qui émigrait par la station de quarantaine de Grosse Isle, Québec à bord du navire "Mary Brack" partant le 3 mai 1847 de Limerick, Irlande, le navire est arrivé le 12 juin 1847 mais elle est décédée à bord [2]
  • M. Hugh Beatty, âgé de 6 ans qui émigrait par la station de quarantaine de Grosse Isle, Québec à bord du navire "Eliza Caroline" partant le 3 mai 1847 de Liverpool, Angleterre le navire est arrivé le 14 juin 1847 mais il est décédé à bord [2]
  • Mlle Sarah Beatty, âgée de 2 ans qui émigrait par la station de quarantaine de Grosse Isle, Québec à bord du navire "Emigrant" partant le 11 août 1847 de Liverpool, Angleterre le navire est arrivé le 3 octobre 1847 mais elle est décédée à bord [2]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration Beatty en Australie +

L'émigration vers l'Australie a suivi les premières flottes de condamnés, de commerçants et de premiers colons. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons Beatty en Australie au XIXe siècle
  • M. John Beatty, (né en 1814), âgé de 25 ans, ouvrier irlandais condamné à 10 ans à Fermanagh, Irlande pour vol, transporté à bord du "Blenheim" le 19 mai 1839, arrivant en Tasmanie (Van Diemen's Land) [3]
  • Robert Beatty, 19 ans, arrivé en Australie-Méridionale en 1855 à bord du navire "South Sea"
  • Isabella Beatty, 18 ans, servante, arrivée en Australie-Méridionale en 1855 à bord du navire "South Sea"
  • Andrew Beatty, 31 ans, arrivé en Australie-Méridionale en 1855 à bord du navire "Agincourt"
  • Thomas Beatty, 19 ans, arrivé en Australie-Méridionale en 1855 à bord du navire "Agincourt"
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration Beatty en Nouvelle-Zélande +

L'émigration vers la Nouvelle-Zélande a suivi les traces des explorateurs européens, tels que le capitaine Cook (1769-1770) : d'abord les chasseurs de phoque, les baleiniers, les missionnaires et les commerçants. En 1838, la British New Zealand Company avait commencé à acheter des terres aux tribus maories et à les vendre aux colons. une nouvelle vie. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons Beatty en Nouvelle-Zélande au XIXe siècle
  • M. John Beatty, (né en 1817), âgé de 44 ans, ouvrier agricole anglais, de Langford voyageant de Londres à bord du navire "Royal Stuart" arrivant à Lyttlelton, Christchurch, île du Sud, Nouvelle-Zélande le 8 octobre 1861 [4]
  • Mme Margaret Beatty, (née en 1817), âgée de 44 ans, colon anglais, de Langford voyageant de Londres à bord du navire "Royal Stuart" arrivant à Lyttlelton, Christchurch, île du Sud, Nouvelle-Zélande le 8 octobre 1861 [4]
  • Mlle Margaret Beatty, (née en 1843), âgée de 18 ans, servante de ferme anglaise, de Langford en provenance de Londres à bord du navire "Royal Stuart" arrivant à Lyttlelton, Christchurch, île du Sud, Nouvelle-Zélande le 8 octobre 1861 [4]
  • Mlle Jane Beatty, (née en 1844), âgée de 17 ans, servante de ferme anglaise, de Langford voyageant de Londres à bord du navire "Royal Stuart" arrivant à Lyttlelton, Christchurch, île du Sud, Nouvelle-Zélande le 8 octobre 1861 [4]
  • M. Alexander Beatty, (né en 1846), âgé de 15 ans, ouvrier agricole anglais, de Langford voyageant de Londres à bord du navire "Royal Stuart" arrivant à Lyttlelton, Christchurch, île du Sud, Nouvelle-Zélande le 8 octobre 1861 [4]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Notables contemporains du nom Beatty (post 1700) +

  • Amiral de la flotte Sir David Beatty (1871-1936), 1er comte Beatty, amiral anglais de la Royal Navy
  • Ned Beatty (1937-2021), acteur américain deux fois primé aux Emmy Awards et nominé aux Oscars
  • Robert Rutherford Beatty (1909-1992), acteur canadien de Hamilton, Ontario, connu pour ses rôles dans 2001 : A Space Odyssey (1968), Superman IV : The Quest for Peace (1987), The Pink Panther Strikes Again (1976) et Où les aigles osent (1968)
  • Otto Beatty Jr. (1940-2021), homme politique américain, membre de la Chambre des représentants de l'Ohio (1980-1999)
  • Contre-amiral Frank Edmund Beatty (1853-1926), officier américain dans la marine des États-Unis, éponyme de l'USS Beatty (DD-756)
  • Roger Beatty (1933-2020), scénariste américain de télévision cinq fois primé aux Emmy Awards, surtout connu pour son travail sur le Carol Burnett Show, le Bing Crosby Show, le Red Skelton Show et le Danny Kaye Show
  • Mlle Mary Angela Beatty M.B.E., professeur de droit et de politique britannique à la Whitefield School de Cricklewood, a été nommée membre de l'Ordre de l'Empire britannique le 8 juin 2018, pour services rendus à l'éducation [5]
  • M. Malcolm Howard Beatty OBE, directeur général irlandais du service forestier du ministère de l'Agriculture, de l'Environnement et des Affaires rurales d'Irlande du Nord, a été nommé Officier de l'Ordre de l'Empire britannique le 29 décembre 2018 pour les services rendus à l'environnement naturel [5 ]
  • Christopher Beatty (né en 1973), entraîneur adjoint de football universitaire américain
  • David Beatty (né en 1946), 3e comte Beatty
  • . (12 autres notables sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Événements historiques pour la famille Beatty +

Vol TWA 800
  • M. Charles Beatty (1946-1996), du Comté de Sportsylvania, Virginie, USA, ingénieur américain du Navel Surface Warfare Center volant à bord du vol TWA 800 de J.F.K. De l'aéroport de New York à l'aéroport Leonardo da Vinci de Rome lorsque l'avion s'est écrasé après le décollage, il est décédé dans l'accident [6]

Histoires liées +

La devise de Beatty +

La devise était à l'origine un cri de guerre ou un slogan. Les devises ont commencé à être représentées avec des armes aux 14e et 15e siècles, mais n'étaient pas d'usage général avant le 17e siècle. Ainsi, les armoiries les plus anciennes ne comportent généralement pas de devise. Les devises font rarement partie de l'octroi des armes : sous la plupart des autorités héraldiques, une devise est un élément facultatif des armoiries et peut être ajoutée ou modifiée à volonté, de nombreuses familles ont choisi de ne pas afficher de devise.

Devise: Lumen coeleste séquamur
Traduction de devise : Puissions-nous suivre l'inspiration céleste.


Beatty DD-528 - Histoire

TIN CAN SAILOR Magazine

Faits saillants Édition Été 2020

Sanctuaire de sous-marins Dans la fosse aux lions
La collision Guêpe-Hobson Premiers souvenirs

Modifications récentes apportées au site Web de Tin Can Sailors

11 mars 2021
Listes de réunion mises à jour
Faits saillants du magazine mis à jour

5 octobre 2020
Ajout de nouveaux articles à Ships Store
Faits saillants du magazine mis à jour

15 juin 2020
Ajout de café au coin du poète

13 mai 2020
Faits saillants du magazine mis à jour

18 avril 2020
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 13 avril 2020)

31 mars 2020
Listes de réunion mises à jour
Ajout de la réunion en revue pour l'USS Hepburn (DE/FF-1055)

3 mars 2020
Ajout de nouveaux articles au magasin de navires

13 février 2020
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 11 février 2020-169 entrées ajoutées)
Listes de réunion mises à jour

28 janvier 2020
Listes de réunion mises à jour
Faits saillants du magazine mis à jour

17 janvier 2020
Listes de réunion mises à jour
Ajout du poème de Noël au coin du poète

27 décembre 2019
Registre des matelots mis à jour (informations au 26 décembre 2019-245 entrées ajoutées)

9 décembre 2019
Ajout d'une recette de poulet au parmesan à cette bonne bouffe marine

4 décembre 2019
Listes de réunion mises à jour
Ajout de recettes de flétan au four avec tomates, vinaigrette pour pain, aubergines escalopes avec tomates et biscuits au sucre mous à cette bonne bouffe marine

3 novembre 2019
Ajout d'une critique de livre pour les boîtes de conserve et les lévriers
Faits saillants du magazine mis à jour

28 octobre 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 21 octobre 2019-243 entrées ajoutées)

24 octobre 2019
Ajout de nouveaux articles à Ships Store
Listes de réunion mises à jour

3 juillet 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 26 juin 2019-136 entrées ajoutées)

26 juin 2019
Hommages mis à jour (hommages ajoutés à partir de mai 2019)
Faits saillants du magazine mis à jour

13 juin 2019
Ajout de l'indicatif d'appel pour l'USS Blair (DE/DER-147)

16 mai 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 13 mai 2019-158 entrées ajoutées)

25 mars 2019
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 21 mars 2019-182 entrées ajoutées)

5 mars 2019
Listes de réunion mises à jour
Faits saillants du magazine mis à jour
Ajout d'une recette de soupe de riz au poulet à cette bonne bouffe marine
Ajout du menu de Thanksgiving USS Cone 1946 à Memorabilia

1er mars 2019
Ajout de la couverture du programme de changement de commandement pour l'US Naval War College
Ajout d'informations de mise en service pour l'USS Grayson (DD-435)

27 février 2019
Ajout de nouveaux articles en liquidation à Ships Store
Ajout de nouveaux articles au magasin de navires

11 février 2019
Hommages mis à jour (hommages ajoutés à partir de janvier 2019)
Ajout de recettes pour le hachis de bœuf au four, les galettes de veau braisées et les tranches de jambon, étouffées à
Cette bonne bouffe marine

8 février 2019
Registre des matelots mis à jour (informations au 28 janvier 2019-114 entrées ajoutées)
Listes de réunion mises à jour

5 février 2019
Ajout de recettes pour le pain de bœuf, les brownies au caramel écossais, les biscuits Cry Baby, les œufs à la diable,
Hamburgers épicuriens et salade de macaronis à cette bonne bouffe marine

4 février 2019
Listes de réunion mises à jour
Ajout de recettes pour les oignons frits, les biscuits au fudge, les petits pains mous nature et
Fricassée de veau à That Good Navy Chow
Ajout d'histoires pour USS Lowry (DD-770), USS Spruance (DD-963), USS Stanly (DD-478), USS Little (DD-79), USS Tattnall (DD-125/APD-19), USS Worden ( DD-352) et USS Hull (DD-945) à TCS Destroyer Histoires

28 janvier 2019
Lien mis à jour pour Tin Can Sailors of Goose Creek

23 janvier 2019
Ajout de recettes de croquettes de poulet, de saucisses de Francfort en couvertures et de ragoût de veau à
Cette bonne bouffe marine
Ajout d'histoires pour l'USS Carpenter (DD-825), l'USS Childs (DD-241), l'USS Greene (DD-266) et l'USS Norfolk (DL-1) aux histoires des destroyers TCS

17 janvier 2019
Aujourd'hui dans l'histoire navale a été déplacé vers le centre d'information sur les navires

Tin Can Trivia a été déplacé du Centre de communication vers Autres informations
Les souvenirs ont été déplacés d'Autres informations vers le Centre d'information sur les navires
Ajout d'un lien pour l'USS Knapp (DD-653)

10 janvier 2019
Ajout d'écussons d'épaule pour USS DeHaven (DD-469), USS DeHaven (DD-727), USS Lloyd Thomas (DD-764), USS Lloyd Thomas (DE-312), USS Lloyd Thomas (DD-374), USS Parsons ( DD-949/DDG-33) , USS Reeves (DE-156) et USS Reeves (DLG/CG-24) ont ajouté des recettes pour le goulasch au bœuf, la garniture au corned-beef, la tarte à la citrouille et le pain de spaghetti à

Cette bonne bouffe marine
Les critiques de livres et de films ont été déplacées du centre de communication
à d'autres informations

9 janvier 2019
Ajout de recettes de jambalaya aux huîtres, de côtelettes de crevettes, de croquettes de bœuf et de pommes de terre lyonnaises à cette bonne bouffe marine

31 décembre 2018
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 26 décembre 2018-146 entrées ajoutées)
Ajout d'une critique de livre pour Crucible of a Generation

19 décembre 2018
Ajout d'un lien pour l'USS Taylor (DD/DDE-468)
Faits saillants du magazine mis à jour

16 novembre 2018
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 13 novembre 2018-572 entrées ajoutées)

1er novembre 2018
Ajout de nouveaux articles DesVets à Ships Store

5 octobre 2018
Registre des matelots mis à jour (informations en date du 3 octobre 2018-572 entrées ajoutées)


18 juillet 2018

Ajout des réunions en revue pour l'USS Power (DD-839)


Bienvenue à Beatty, Nevadala porte d'entrée de la Vallée de la Mort !


Situé au carrefour de l'autoroute. 95 et State Route 374, Beatty offre un accès facile au parc national de Death Valley, hors route, observation des oiseaux, randonnée, exploration de villes fantômes, camping, photographie, tournage, observation des étoiles, géocaching, et la liste est longue.

La ville de Beatty est un canton non constitué en société avec un conseil consultatif municipal de 5 membres élus. Le conseil se réunit les 2e et 4e lundis de chaque mois au Centre communautaire Beatty à 18 h 30.

Le conseil consultatif de la ville de Beatty s'efforcera continuellement de fournir des informations à jour sur les services de la ville et sur ce que nous faisons pour améliorer la qualité de vie de nos résidents et une expérience plus agréable pour nos visiteurs. Revenez souvent pour des mises à jour sur les activités du parc, des loisirs et des centres pour personnes âgées, les dernières actions du conseil municipal, les nouvelles du canton et d'autres domaines d'intérêt.

Nous sommes fiers d'être une ville qui accepte les animaux de compagnie. La plupart des hôtels/motels de la ville acceptent les animaux ainsi que les parcs de camping-cars. Alors n'oubliez pas votre meilleur ami lors de votre visite, ils sont les bienvenus à Beatty


Les côtelettes climatiques de Biden sont confrontées à un grand test sur les forêts anciennes

Dans la chaîne de montagnes Cascade du centre-ouest de l'Oregon, près de la petite ville de MacKenzie Bridge, se trouve une zone de la forêt nationale de Willamette qui abrite une mosaïque de douglas matures et de pruche de l'Ouest. Les plus anciens ont entre 120 et 150 ans, culminant à plus de 100 pieds.

Peu de forêts matures subsistent dans la zone continentale des États-Unis après des décennies d'exploitation forestière intensive. Et, comme tant d'autres avant eux, ces arbres pourraient bientôt disparaître à mesure que le US Forest Service avance un plan qui permettrait de couper environ 2 000 acres dans ce que l'on appelle le projet « Pays plat ».

L'administration Biden fait avancer un programme environnemental agressif, s'engageant à la fois à réduire de moitié au moins les émissions de gaz à effet de serre et à conserver 30 % des terres et des eaux américaines d'ici 2030. Ces engagements incluent un langage général sur la nécessité d'« investir dans la protection des forêts et des forêts gestion » et « lutter contre le changement climatique avec les solutions naturelles que nos forêts, nos terres agricoles et l'océan fournissent ».

Mais le président Joe Biden et son équipe ont peu dit, voire rien, sur les forêts anciennes, généralement définies comme celles qui ont au moins 150 ans et qui ne sont en grande partie pas perturbées par l'activité humaine. Ces forêts séquestrent des quantités massives de carbone dans les arbres et le sol, et les scientifiques affirment que la protection des quelques qui restent intactes s'avérera essentielle pour atteindre les objectifs en matière de climat et de biodiversité. Cela inclut les 2 000 acres sur lesquels son propre service forestier est prêt à aller de l'avant après avoir publié son rapport final de décision en janvier.

Les professeurs de foresterie à la retraite Jerry Franklin de l'Université de Washington et Norm Johnson de l'Université d'État de l'Oregon ont aidé à rédiger le plan forestier qui a rendu cette zone disponible pour une récolte potentielle. Adopté en 1994, le plan visait à freiner le déclin des chouettes tachetées du Nord en raison de la coupe à blanc des forêts anciennes tout en continuant à permettre la production commerciale de bois.

Plus de deux décennies plus tard, Franklin et Johnson se sont prononcés contre ce projet et d'autres plans visant à abattre les forêts matures, citant les crises climatiques et d'extinction. Notre compréhension scientifique de ces écosystèmes, y compris leur capacité à stocker d'énormes quantités de pollution par le carbone qui réchauffe la planète, s'est considérablement améliorée depuis lors, ont écrit les deux dans un récent article d'opinion.

"Il est temps d'arrêter une fois pour toutes l'exploitation de magnifiques forêts matures comme celles du Flat Country Project", ont-ils écrit. "Ces forêts contribuent simplement trop à l'écologie, à la société et à la spiritualité dans leur état actuel."

Le manque d'engagement de l'administration Biden à arrêter l'exploitation de telles zones et dans la forêt nationale de Tongass en Alaska, la plus grande forêt pluviale tempérée intacte du monde, est une "grande préoccupation des scientifiques", a déclaré Beverly Law, professeur émérite à l'État de l'Oregon et expert. sur le cycle du carbone forestier.

"Une fois qu'ils sont partis, ce sont des arbres qui ont stocké [du carbone] pendant des centaines d'années, il faudra autant de temps pour le récupérer", a-t-elle déclaré. « Cela signifie également que la majeure partie de ce carbone va retourner dans l'atmosphère au cours des prochaines décennies. Et cela ne nous aidera pas à nous rapprocher de nos objectifs climatiques. Cela va aggraver la situation. »

Pression pour protéger ce qui reste

Avant que Biden ne prête serment, son équipe de transition a invité Law à soumettre un document de position scientifique sur les forêts et l'atténuation du changement climatique. Dans ce document, elle et plus d'une douzaine d'autres experts en écologie forestière et climat ont demandé que les forêts tempérées matures et anciennes de l'Alaska et du nord-ouest du Pacifique soient définitivement mises de côté en tant que réserves stratégiques nationales de carbone.

Law travaille également sur une étude approfondie pour cartographier les zones forestières avec un potentiel de protection accrue, un suivi de celui qu'elle a co-écrit en 2019 qui a identifié les forêts de l'ouest des États-Unis avec un potentiel élevé de stockage de carbone et abritant une diversité d'espèces végétales et animales.

Préserver les forêts anciennes est un « gagnant-gagnant » pour le climat et la biodiversité, a déclaré Law au HuffPost.

Biden et son équipe sont confrontés à une pression croissante pour faire exactement cela dans le cadre de la lutte contre le changement climatique potentiellement catastrophique.

Dans une lettre du mois dernier, des dizaines de groupes environnementaux, dont le National Resources Defense Council et Earthjustice, ont appelé l'administration Biden à faire de la protection des forêts riches en carbone un élément central de son action lors de la conférence des Nations Unies sur le climat à Glasgow, en Écosse. , en novembre.

"La mise en place de protections permanentes pour les forêts tropicales tempérées du nord-ouest du Pacifique et de l'Alaska, ainsi que des forêts fédérales matures et des arbres à l'échelle nationale, sera l'une des solutions climatiques à court terme les plus rentables et les plus essentielles que les États-Unis puissent utiliser", ont écrit les groupes.

Il est difficile d'exagérer l'importance de la forêt nationale de Tongass de 17 millions d'acres en Alaska, connue sous le nom d'"Amazonie américaine". Selon le département américain de l'Agriculture, il stocke environ 8 % du carbone total isolé dans les forêts des 48 États inférieurs, et un étonnant 44 % de tout le carbone stocké dans les forêts nationales des États-Unis.

Dans le Lower 48, environ 7 % des forêts restent intactes, la plupart dans le nord-ouest du Pacifique.

L'éléphant dans la pièce'

Oregon Wild fait partie des groupes qui poussent l'administration Biden à protéger le peu qui reste. Le mois dernier, il a lancé un site Web détaillant le rôle important des forêts matures et saines et mettant en évidence les projets d'exploitation forestière ancienne actifs, à divers stades de développement, qui pourraient affecter environ 800 000 acres en Alaska, en Oregon, en Californie et à Washington.

Steve Pedery, directeur de la conservation chez Oregon Wild, se demande si l'action de Biden sur les forêts correspondra à sa rhétorique selon laquelle le changement climatique est une urgence à tous les niveaux, sans solutions disponibles. Il a qualifié les forêts du nord-ouest du Pacifique d'"éléphant dans la pièce" et a déclaré qu'il craignait que le Service forestier - une agence créée en 1905 principalement pour assurer un approvisionnement constant en bois - soit laissé à lui-même et continue de "saigner". carbone » des écosystèmes forestiers restants.

L'administration Trump a donné la priorité à l'exploitation forestière, au forage et à d'autres extractions de ressources sur les terres fédérales et a imputé à plusieurs reprises les incendies de forêt extrêmes à la mauvaise gestion des forêts résultant de poursuites intentées par des «extrémistes environnementaux». Il a également supprimé les protections pour Tongass, levant les restrictions d'exploitation forestière de l'ère Clinton sur 9,3 millions d'acres et reclassant 188 000 acres, dont 168 000 acres de vieilles forêts, comme immédiatement aptes à la récolte.

Biden a signé un décret exécutif dès son premier jour de mandat ordonnant au ministère de l'Agriculture d'examiner le recul de Trump à Tongass, mais les conclusions ne sont pas encore publiques et les protections n'ont pas été officiellement rétablies.

Les écologistes ont salué le langage de protection des forêts et de reboisement qui apparaît dans les engagements de Biden en matière de climat et de conservation. Par exemple, son plan d'emploi et d'infrastructure, publié en mars, appelle à des investissements majeurs pour « protéger et, si nécessaire, restaurer les infrastructures fondées sur la nature – nos terres, forêts, zones humides, bassins versants et ressources côtières et océaniques ».

Mais ils attendent aussi de voir comment cela se passe dans la réalité.

La Maison Blanche a renvoyé les questions du HuffPost sur l'exploitation forestière et la protection des forêts aux ministères de l'Intérieur et de l'Agriculture. La porte-parole du Service des forêts, Babete Anderson, a déclaré au HuffPost que le terme « vieux peuplement » « peut avoir une grande variété de définitions et de significations » selon les paramètres écologiques et les types de forêts et que « le Service des forêts n'a pas de politique unique pour tous. pour guider les décisions de gestion.

Au lieu de cela, un certain nombre de lois environnementales, de désignations d'utilisation des terres et de conditions locales guident les décisions de gestion forestière, a déclaré Anderson.

Pedery soutient qu'étant donné l'urgence des menaces climatiques et d'extinction, l'exploitation forestière ancienne devrait suivre la voie de la chasse à la baleine, qui a été interdite au niveau fédéral en 1971.

« Il y a eu beaucoup de gens qui ont été blessés par ce changement, mais c'était un changement qui devait se produire », a-t-il déclaré. « Tuer des baleines n'est pas un modèle économique durable. Logging old growth is the same.”

“You might have the most high-tech commercial whaling vessel in the fleet,” he added, “but you’re still killing whales.”

Though Biden has remained silent about old-growth logging at home, he is pressuring Brazil’s far-right president, Jair Bolsonaro, to curb deforestation in the Amazon. On the campaign trail, Biden said he’d mobilize nations to pay Brazil $20 billion to keep the South American country from destroying the rainforest.

The Brazilian government has swung back at Biden, at times pointing out the United States’ own history of razing its forests.

“You’re asking us to solve a problem that you created and are continuing to aggravate,” Brazilian Environment Minister Ricardo Salles recently told Politico. “We want you to help solve our problems with lack of prosperity and economic opportunity in the Amazon region.”


Beatty's Rap / Hilarious `Bulworth' -- the truth sets a senator free

BULWORTH: Political satire. Starring Warren Beatty, Halle Berry, Oliver Platt, Jack Warden, Christine Baranski and Paul Sorvino. Directed by Warren Beatty. Written by Warren Beatty and Jeremy Pikser. (R. 107 minutes. At Bay Area theaters.)

The movie opens as Beatty's character, a California senator named Jay Billington Bulworth, is running for re-election in 1986. Profoundly depressed, he sees the hollowness of his sound bites ("We stand at the doorstep of a new millennium"), mourns the windup, mediagenic hypocrite he's become and hires a hit man to arrange his own assassination.

He also purchases a fat life-insurance policy for his daughter from a corrupt lobbyist -- in exchange for bottling up a regulation bill. The Bulworth that emerges, with three days to live, is a gleefully emancipated prankster who says exactly what he thinks and doesn't give a damn about the consequences.

At a black church, Bulworth tosses out his speech and says, hell no, the Democratic Party doesn't care about you folks -- you don't contribute to our campaigns. "Half your kids are out of work and the other half are in jail. You see any Democrat doing anything about it?"

At a film-industry gathering, he tells the fat cats that their movies stink despite the millions they spend on them. During a major fund-raiser he grabs the mike, steps off the dais and weaves through the tables rapping -- that's right, a white senator rapping -- about global destruction, corrupt oil and insurance companies and taxpayers.

Beatty directed, produced and co- wrote "Bulworth," and it's doubtful that any other Hollywood power -- could have put a story like this on the screen -- or would want to. A shrewd political observer for decades, Beatty has fashioned a hilarious morality tale that delivers a surprisingly potent, angry message beneath the laughs.

It's a fabulous, bold leap on Beatty's part, and you can feel how much the subject energizes him, just as the novelty of truth-telling invigorates his character and puts a goofy grin on Bulworth's face.

Hollywood rarely embraces political satire on this level -- as if it were impolite and would make people uncomfortable -- but Beatty's lampoon shows not only how much we need this kind of commentary, but also how entertaining it can be. Beatty also knows how much party politics have ignored racial injustice and uses humor to reopen the discussion.

The coolest stuff in "Bulworth" happens in the second half when the candidate, having decided that he doesn't want to die after all, befriends a young black woman (Halle Berry) and hides out at her family's ghetto residence. Next thing you know he's dressed in baggy shorts, running shoes, a ski cap and shades, telling a TV interviewer that the solution to discrimination lies in "everybody f-- everybody" until the races totally blend.

Beatty deserves huge credit for pulling off an enterprise as audacious and risky as "Bulworth," for giving such a frisky and intelligent performance, and for drawing the best from his supporting actors: Jack Warden as Bulworth's senior aide, Christine Baranski as his brittle wife, Paul Sorvino as a vicious lobbyist, Don Cheadle as a South Central Los Angeles gang leader and especially Oliver Platt as Bulworth's flustered, bellicose chief operative.

There's even a performance by poet-playwright Amiri Baraka as a homeless muse who resurfaces throughout the film to counsel Bulworth, "You got to be a spirit. You got to sing -- don't be no ghost." That piece of poetry may be the closest Beatty comes to a pure statement here: Take control of your life, he seems to say don't let the system play you for a fool.


USS Hopewell


USS HOPEWELL (DD-681) at the Naval Inactive Ship Facility San Diego, Ca 1971
U.S. Navy Photograph, courtesy of Larry Cote

USS Hopewell (DD-681)
Text from the Dictionary of American Naval Fighting Ships
Official U.S. Navy Photographs from Naval History and Heritage Command
Additional history available at the Destroyer History Foundation

(DD-681: dp. 2,050 l. 376'6" b. 39'8" dr. 17'9" s. 37 cpl. 319 a. 5 5", 10 40mm., 7 20mm., 10 21" tt, 6 dcp., 2 dct. cl. Fletcher)

The second Hopewell (DD-681) was launched by Bethlehem Steel Co., San Pedro, Calif., 2 May 1943 sponsored by Mrs. R. A. Spruance, wife of Admiral Spruance and commissioned at Terminal Island 30 September 1943, Comdr. C. C. Shute in command.

Hopewell conducted shakedown training in the San Diego area before sailing for Hawaii 13 January 1944. She got underway 23 January for the invasion of the Marshalls, as American amphibious task forces picked up momentum in their drive toward Japan. Steaming as a forward picket ship, Hopewell arrived off Kwajalein 31 January and delivered destructive gunfire support during the initial assault. That night she bombarded Roi and Namur Islands and 1 February moved to screening and patrol duties off the other islands of the group. With the success of the landings assured, Hopewell sailed to Pearl Harbor, arriving 24 February.

The destroyer arrived Purvis Bay, Florida Islands, 14 March to take part in the developing offensive on the northern coast of New Guinea. She carried out screening and patrol assignments, and contributed shore bombardment during the Aitape landings, part of the bold Hollandia operation. After Aitape, an unopposed operation carried out 22 April, Hopewell remained with 7th Fleet patrolling and screening. With three other destroyers she carried out a bombardment of Japanese positions on New Ireland 29 May, and in June joined escort carrier Hoggatt Bay on antisubmarine patrol.

Hopewell's next important operation was the invasion of Morotai, vitally necessary as an air base for the Philippines campaign to come. She arrived 16 September, the day after the initial landing, to assume screening duties, and shot down an attacking Japanese plane that day. On the 18th, she supported an auxiliary landing on Morotai, and sailed 25 September with a convoy for Humboldt Bay.

The long-awaited invasion of the Philippines began with the Leyte landings 20 October, and 4 days later Hopewell arrived with a reinforcement group. A damaged propeller kept her from taking part in the four-part Battle for Leyte Gulf, in which the Japanese Fleet suffered fatal defeat 24-25 October. Next day she departed in the van of a convoy and shaped course for Humboldt Bay, where repairs could be effected. At the eastern entrance to the Gulf the convoy was attacked, and in the battle that followed Hopewell made concealing smoke and shot down two aircraft.

The veteran ship sailed again 8 November for Leyte, and after two trips from Humboldt Bay and return with convoys, she joined the Mindoro invasion forces. After fighting off heavy air attacks en route, Hope-well arrived off the assault area 15 December and provided fire support as troops stormed ashore. As air attacks continued, the ship helped fight fires on LST-472 and assisted in shooting down other planes before sailing again for Leyte at noon.

With Mindoro in allied hands, and air bases for the Luzon invasion under construction, Hopewell prepared for that operation, to be carried out initially at Lingayen Gulf. She sailed 4 January and fought off desperate Japanese kamikaze attacks on the passage to Lingayen, for the landings 9 January joined the screen of an escort carrier group providing air cover. Hopewell joined in the amphibious assault on Corregidor 14 February, and while clearing obstructions from Mariveles Harbor with gunfire engaged a large battery on "the rock". The destroyer laid smoke and moved in to help damaged YMS-48, and soon received four hits, putting her battery control station out of commission. Although suffering 17 casualties, Hopewell remained in Manila Bay until 18 February, when she sailed to Manus for repairs.



USS HOPEWELL (DD-681) smoking amidships, just after she was hit by a Japanese shore battery shell while supporting minesweeping operations off Corregidor, in Manila Bay, Philippines, 14 February 1945. Her camouflage is Measure 31, Design 9d. Official U.S. Navy Photograph. Photo #: NH 53565



USS HOPEWELL (DD-681) damaged from a Japanese shore battery shell that hit the ship amidships while she was supporting minesweeping operations off Corregidor, in Manila Bay, Philippines, 14 February 1945. Official U.S. Navy Photograph. Photo #: NH 44906



USS HOPEWELL (DD-681) raising her port anchor, off the Mare Island Navy Yard, California, 11 May 1945. Official U.S. Navy Photograph. Photo #: NH 99421


The ship next continued to San Francisco, arriving 17 March, and after further repairs sailed for Pearl Harbor 28 May 1945. Training operations in Hawaiian waters occupied her until 20 July, when she sailed for Eniwetok and Guam. The day of the Japanese surrender, Hopewell sailed from Guam with a refueling group supporting famed Task Force 38 which had done so much to bring victory. She operated in Japanese waters in support of the occupation until 21 October 1945, when she sailed for the United States via Pearl Harbor. Arriving Puget Sound Navy Yard 8 November, she later moved to San Diego, where she decommissioned 15 January 1947 and was placed in the Pacific Reserve Fleet.

With the increased demands of the Korean conflict, Hopewell recommissioned 28 March 1951 at San Diego. Immediately following shakedown training she steamed westward to Korea 18 June, taking up screening duties with Task Force 77 as carrier based aircraft blasted Communist positions. The destroyer also bombarded Wonsan and served on the critical Formosa Patrol August-September 1951, returning to Mare Island Yard 5 February 1952.



USS HOPEWELL (DD-681) at the Mare Island Naval Shipyard, California, 4 June 1952. Official U.S. Navy Photograph. Photo #: NH 99423


Hopewell sailed for her second tour in Korea 11 August 1952 after shakedown and training exercises. During this period of stalemate in the land war, the Navy continued to operate against supply lines and strong points, and Hopewell screened the carriers and heavy ships of Task Force 77. Bombardment of Wonsan followed another period of Formosa Patrol, and in December the ship steamed to Formosa to help train Nationalist Chinese sailors. She returned briefly to Korea to screen giant battleship Missouri during bombardment operations late in January 1953, and sailed for the United States 3 March 1953.

After operating off the California coast for several months on antisubmarine training, Hopewell sailed again for the Far East 27 October 1953. She again took part in training exercises and patrol off Formosa, returning to San Diego 23 May 1954. As she began her fourth cruise, a new crisis between Communist China and Formosa developed, and in February Hopewell assisted in the evacuation of the Tachen Islands. Following this important Cold War operation, the destroyer took part in fleet exercises in the western Pacific, returning to San Diego 22 May 1955.



USS HOPEWELL (DD-681) underway, circa 1952, probably entering San Diego Harbor, California. Note that the ship has been converted to carry four 5"/38 guns and three 3"/50 twin gun mounts, but still has a World War II era air search radar antenna. This photograph was received by the Naval Photographic Center in December 1959, but was taken several years earlier. Official U.S. Navy Photograph. Photo #: NH 99425


The veteran ship spent the remainder of 1955 on exercises off the coast. Disaster struck 11 November during an amphibious training operation when a single engine attack bomber crashed into Hopewell amidships, killing five and starting gasoline fires. Alert firefighters brought the flames under control and the ship returned to San Diego for lengthy repairs.

Returning to active operations again 24 March 1956, when she sailed for the Far East, Hopewell resumed her regular pattern of cruises to Japan, Formosa, and Okinawa interspersed with training and readiness exercises off the West Coast of the United States. She operated with Korean and Nationalist Chinese ships on maneuvers in 1958 and 1959 and continued to act as an integral part of America peace-keeping fleet in the Pacific. On 12 November 1959 Hopewell returned to San Diego for extensive refitting and training. As Communist activity to overthrow the legal government of South Vietnam grew, Hopewell was repeatedly deployed from the West Coast to Vietnam from 1960 into 1967 in defense of the small republic. In February 1963 she rescued a crewman from a downed A-3B of Ticonderoga (CVA-14) in the South China Sea. During a 3-month cruise, which ended in August, Hopewell fired 2,276 rounds, destroyed 112 structures, and silenced a Viet Cong mortar attack upon ground forces. For the remainder of 1966, she acted as school ship in gunnery and ASW off the West Coast.

Hopewell received nine battle stars for World War II service and four for Korean service.


USS HOPEWELL (DD-681) berthed at San Diego, Ca May 1971
Photo by Larry Cote


Survey of USS Hopewell (DD-681)

14 NOV 1969 - FIRST ENDORSEMENT on PRESINSURV ltr ser 2178 of 30 Sept 1969

From: Chief of Naval Operations
To: Secretary of the Navy

Subj: Survey of USS HOPEWELL (DD-681)

2. The USS HOPEWELL (DD-681), a LA VALLETTE (FLETCHER) Class destroyer, completed construction of 30 September 1943. The ship has not been modernized, and her capabilities are not up to fleet standards. As a consequence she is not considered to meet present and future warfare requirements. To bring her capabilities up to date, and also to undertake required repairs, would be prohibitively costly.

3. The President, Board of Inspection and Survey has found the USS HOPEWELL (DD-681) unfit for further naval service and has recommended that the ship be stricken from the Naval Register. The Chief of Naval Operations concurs and recommends that the USS HOPEWELL (DD-681) be stricken on 2 January 1970 as provided for in Title 10, USC 7304.

4. Subsequent to the striking, authority is requested to dispose of the USS HOPEWELL (DD-681) in accordance with existing law in a manner most advantageous to the government.

5. Pursuant to the requirements of Title 10, USC 7307 and because this ship has been found to be unfit as required by law, it is hereby certified that the USS HOPEWELL (DD-681) is not essential to the defense of the United States.


18 NOV 1969 - SECOND ENDORSEMENT on PRESINSURV ltr ser 2178 of 30 Sept 1969

From: Secretary of the Navy
To: Chief of Naval Operations

Subj: Survey of USS HOPEWELL (DD-681)

1. Returned, approved. The USS HOPEWELL (DD-681) shall be stricken from the Naval Register on 2 January 1970.

2. The Chief of Naval Operations is granted authority to dispose of the USS HOPEWELL (DD-681) as recommended in the first endorsement and will take the necessary action incident to the disposal.

Frank Sanders
Sous-secrétaire de la Marine
(Installations and Logistics)

Walleye II Missile Test
NAVAL MESSAGE - NAVY DEPARTMENT
8 JAN 1972


From: CNO
To: RULSSAA/CHNAVMAT

Subj: WALLEYE II TEST UTILIZING TARGET HULL

1. REF A authorized sinking of EX-JOHN C. BUTLER (DE-339) as a target for Walleye II tests with warhead. REF B reported sinking of EX-JOHN C. BUTLER due to break up of ship in heavy weather. REF C requested assignment of another target hull to complete tests. REF D concurred in REF C and provided further information of need for target.

2. Accordingly, EX-HOPEWELL (DD-681) berthed at INACTSHIPFAC San Diego, Calif, is authorized for use as a target as a replacement for EX-JOHN C. BUTLER. Conditions and location of sinking approved REF A.

3. The following actions are requested.

A. Arrange for completion of any remaining target hull stripping.
B. Prepare ship to meet requirements of REF E.
C. Arrange and advise ALCON custody changes as they occur.
D. Dispose of subject ship as target to destruction as authorized REF A.
E. Report exact location and date of sinking.


MULLANY DD 528

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Fletcher Class Destroyer
    Keel Laid January 15 1942 - Launched October 12 1942

Struck from Naval Register October 6 1971

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.


Voir la vidéo: Memorable Moments in Sports History (Novembre 2021).