Informations

Décret présidentiel révisant les options de détention 22 janvier 2009 - Historique



Par l'autorité qui m'est conférée en tant que Président par la Constitution et les lois des États-Unis d'Amérique, afin d'élaborer des politiques pour la détention, le procès, le transfert, la libération ou toute autre disposition des individus capturés ou appréhendés dans le cadre de conflits armés et opérations antiterroristes compatibles avec les intérêts de la sécurité nationale et de la politique étrangère des États-Unis et les intérêts de la justice, j'ordonne par la présente ce qui suit :

Section 1. Groupe de travail spécial interinstitutions sur l'élimination des détenus.

a) Création d'une équipe spéciale interinstitutions. Un Groupe de travail spécial sur la disposition des détenus (Groupe de travail spécial) sera créé pour identifier les options légales pour la disposition des personnes capturées ou appréhendées dans le cadre de conflits armés et d'opérations antiterroristes.

(b) Adhésion. Le groupe de travail spécial est composé des membres suivants, ou de leurs délégués :

(i) le procureur général, qui agit à titre de coprésident;

(ii) le secrétaire à la Défense, qui exerce les fonctions de coprésident ;

(iii) le secrétaire d'État ;

(iv) le secrétaire à la Sécurité intérieure ;

(v) le Directeur du Renseignement National ;

(vi) le directeur de la Central Intelligence Agency ;

(vii) le président de l'état-major interarmées ; et

(viii) d'autres agents ou employés à temps plein ou permanents à temps partiel des États-Unis, comme déterminé par l'un des coprésidents, avec l'assentiment du chef du département ou de l'organisme concerné.

(c) Personnel. L'un ou l'autre des coprésidents peut désigner des agents et des employés au sein de leurs départements respectifs pour servir de personnel pour soutenir le groupe de travail spécial. À la demande des coprésidents, des dirigeants et des employés d'autres ministères ou organismes peuvent faire partie du Groupe de travail spécial avec l'assentiment des chefs des ministères ou organismes qui emploient ces personnes. Un tel personnel
doivent être des dirigeants ou des employés à temps plein ou permanents à temps partiel des États-Unis. Les coprésidents choisiront conjointement un officier ou un employé du ministère de la Justice ou du ministère de la Défense pour exercer les fonctions de secrétaire exécutif du Groupe de travail spécial.

(d) Fonctionnement. Les coprésidents convoqueront les réunions du Groupe de travail spécial, détermineront son ordre du jour et dirigeront ses travaux. Les coprésidents peuvent établir et diriger des sous-groupes du groupe de travail spécial, composés exclusivement de membres du groupe de travail spécial, pour traiter de sujets particuliers.

(e) Mission. La mission du Groupe de travail spécial sera de procéder à un examen complet des options légales à la disposition du gouvernement fédéral en ce qui concerne l'appréhension, la détention, le procès, le transfert, la libération ou toute autre disposition des personnes capturées ou appréhendées dans le cadre de conflits armés. et les opérations antiterroristes, et d'identifier les options qui sont compatibles avec les intérêts de la sécurité nationale et de la politique étrangère des États-Unis et les intérêts de la justice.

(f) Gestion. Le Groupe de travail spécial est établi à des fins administratives au sein du ministère de la Justice, et le ministère de la Justice doit, dans la mesure permise par la loi et sous réserve de la disponibilité des crédits, fournir un soutien administratif et un financement au Groupe de travail spécial.

(g) Rapport. Le Groupe de travail spécial doit fournir un rapport au président, par l'intermédiaire de l'assistant du président pour les affaires de sécurité nationale et du conseil du président, sur les questions énoncées au paragraphe (d) dans les 180 jours suivant la date de la présente ordonnance, à moins que le Les coprésidents déterminent qu'une prolongation est nécessaire et doivent fournir des rapports préliminaires périodiques pendant ces 180 jours.

(h) Résiliation. Les coprésidents mettent fin au groupe de travail spécial à la fin de ses fonctions.

Seconde. 2. Dispositions générales.

a) Le présent arrêté est exécuté conformément au droit applicable et sous réserve de la disponibilité des crédits.

(b) Cette ordonnance n'est pas destinée à créer et ne crée aucun droit ou avantage, substantiel ou procédural, exécutoire en droit ou en équité par toute partie contre les États-Unis, ses départements, agences ou entités, ses dirigeants, employés , ou des agents, ou toute autre personne.


BARACK OBAMA

LA MAISON BLANCHE,
22 janvier 2009.


Voir la vidéo: Lutte anti-terrorisme: La Gendarmerie présente un exercice de simulation aux ministres français (Novembre 2021).