Informations

USS Arizona BB-39 - Histoire


USS Arizona BB-39

USS Arizona BB-39 Arizona

II

(Cuirassé n° 39 : dp. 31 400 ; 1. 608" ; n. 97'1" ; dr. 28'10" (moyenne) ; s. 21 k. ; cpl. 1 081 ; a. 12 14", 22 5 ", 4 3", 2 21" tt.; cl. Pennsylvanie)

Le deuxième Arizona (cuirassé n° 39) a été mis à l'eau le 16 mars 1914 au New York Navy Yard ; lancé le 19 juin 1915; parrainé par Mlle Esther Ross, fille d'un éminent citoyen pionnier de l'Arizona, MW Ross de Prescott, Arizona; et commandé à la cour de son constructeur le 17 octobre 1916, capitaine John D. McDonald dans la commande.
L'Arizona a quitté New York le 16 novembre 1918 pour un entraînement au shakedown au large des caps de Virginie et de Newport, avant de se rendre à Guantanamo Bay, à Cuba. Retournant au nord à Norfolk le 16 décembre pour tester le feu de sa batterie et conduire des exercices de défense contre les torpilles dans le détroit de Tanger. Le cuirassé est retourné à son chantier de construction la veille de Noël 1916 pour une révision post-shakedown. Achevant ces réparations et modifications le 3 avril 1917, elle dégagea le chantier à cette date pour Norfolk, y arrivant le lendemain pour rejoindre la division cuirassée 8.
En quelques jours, les États-Unis ont abandonné leur ténue neutralité dans le conflit mondial qui faisait alors rage et sont entrés dans la Première Guerre mondiale. Le nouveau cuirassé a opéré à partir de Norfolk pendant toute la guerre, servant de navire d'entraînement au tir et patrouillant dans les eaux de la côte est depuis le Caps à New York. Brûleur à mazout, il n'avait pas été déployé dans les eaux européennes en raison d'une pénurie de mazout dans les îles britanniques, base d'autres cuirassés américains envoyés pour aider la Grande Flotte.
Une semaine après que l'armistice du 11 novembre 1918 eut stoppé les canons sur le front ouest, l'Arizona s'écarta de Hampton Roads pour Portland, en Angleterre, et atteignit sa destination le 30 novembre 1918, prenant la mer avec sa division le 12 décembre pour rejoindre le transporter George Washington, le navire transportant le président Woodrow Wilson à la Conférence de paix de Paris. L'Arizona, l'un des dreadnoughts américains les plus récents et les plus puissants, faisait partie de l'escorte d'honneur qui convoyait le président américain à Brest, en France, le 13 décembre 1918.
Embarquant 238 vétérans rentrant chez eux dans le précurseur d'une opération « Tapis magique » d'une guerre ultérieure, l'Arizona a navigué de Brest pour New York le 14 décembre et est arrivé au large d'Ambrose Light l'après-midi du jour de Noël 1918. Le lendemain, elle passa en revue devant le secrétaire à la Marine Josephus Daniels, qui était embarqué sur le yacht Mayflower au large de la Statue de la Liberté, avant d'entrer dans le port de New York dans une grande fête de retour. Le cuirassé a navigué alors pour Hampton Roads le 22 janvier 1919, retournant à sa base à Norfolk le jour suivant. L'Arizona a navigué pour Guantanamo Bay avec la flotte le 4 février 1919 et est arrivé le 8 février. Après s'être engagé dans des pratiques de combat et des manœuvres là-bas, le cuirassé a appareillé pour Trinidad le 17 mars, y arrivant cinq jours plus tard ou une escale de trois jours. Elle est revenue alors à la Baie Guantanamo le 29 mars ou une brève période, en naviguant pour les Routes Hampton le 9 avril. Arrivé à destination le matin du 12, il est parti en fin d'après-midi pour Brest, en France, pour finalement y arriver le 21 avril 1919.
Le cuirassé est sorti du port de Brest le 3 mai, à destination de l'Asie Mineure, et est arrivé au port de Smyrne huit jours plus tard pour y protéger les vies américaines pendant l'occupation grecque de ce port - une occupation à laquelle ont résisté les tirs des ressortissants turcs. L'Arizona a fourni un abri temporaire à bord pour un groupe de ressortissants grecs, tandis que le détachement de marine du cuirassé gardait le consulat américain ; un certain nombre de citoyens américains sont également restés à bord de l'Arizona jusqu'à ce que les conditions leur permettent de retourner à terre. Parti de Smyrne le 9 juin pour Constantinople, en Turquie, le cuirassé a transporté le consul général des États-Unis, Leland E. Morris, dans ce port avant de se diriger vers New York le 15 juin. En procédant via Gibraltar, l'Arizona a atteint sa destination le 30 juin.
Entré dans le New York Navy Yard pour entretien peu de temps après, le cuirassé a autorisé ce port le 6 janvier 1920 pour rejoindre la division 7 du cuirassé pour les manœuvres d'hiver et de printemps dans les Caraïbes. Elle a opéré à partir de la baie de Guantanamo pendant cette période et a également visité Bridgetown, la Barbade, dans les Antilles britanniques, et Colon, dans la zone du canal, avant de naviguer vers le nord pour New York, où elle est arrivée le 1er mai 1920. Au départ de New York le Le 17 mai, l'Arizona opéra sur les terrains de forage du sud, puis visita Norfolk et Annapolis, avant de retourner à New York le 25 juin. Au cours des six mois suivants, le navire a opéré localement à partir de New York. Pendant ce temps, il reçut la désignation alphanumérique de coque, BB-39, le 17 juillet 1920, et, le 23 août, il devint le navire amiral du commandant Battleship Division 7, le contre-amiral Edward V. Eberle. Parti de New York le 4 janvier 1921, l'Arizona a rejoint les pieds alors qu'il naviguait vers la baie de Guantanamo et la zone du canal de Panama. Arrivé à Colon, du côté atlantique de la voie navigable isthmique, le 19 janvier, l'Arizona a traversé le canal de Panama pour la première fois ce jour-là, arrivant à la baie de Panama le 20. En route pour Callao, Pérou, le 22, la flotte y arrive neuf jours plus tard, le 31, pour une visite de six jours. Pendant qu'elle était là-bas, l'Arizona a reçu la visite du président du Pérou. En route pour Balboa le 5 février 1921, l'Arizona arriva à destination le 14 ; transitant à nouveau par le canal le lendemain du jour de naissance de Washington, le cuirassé atteignit la baie de Guantanamo le 6 juin. Elle a opéré de là jusqu'au 24 avril 1921, quand elle a navigué pour New York, en fumant via Hampton Roads.
L'Arizona atteignit New York le 29 avril et y resta en révision jusqu'au 15 juin. Elle a fumé de là pour Hampton Roads à cette dernière date, et le 21 a fumé au large du cap Charles avec des observateurs de l'armée et de la marine pour assister aux bombardements expérimentaux de l'ancien sous-marin allemand U-117. De retour à New York, le cuirassé y brisa le drapeau du vice-amiral John D. McDonald (qui, en tant que capitaine, avait été le premier commandant de l'Arizona) le 1er juillet et s'embarqua pour Panama et le Pérou le 9 juillet. Elle est arrivée au port de Callao le 22 juillet en tant que navire amiral de la Force de combat, la Flotte de l'Atlantique, pour observer les célébrations accompagnant l'année du centenaire de l'indépendance péruvienne. Le 27 juillet, le vice-amiral McDonald est allé à terre et a représenté les États-Unis lors de l'inauguration d'un monument commémorant les réalisations de Saint-Martin, qui avait libéré le Pérou du joug espagnol un siècle auparavant.
En naviguant vers la baie de Panama le 9 août, l'Arizona est devenu le navire amiral de la division 7 des cuirassés lorsque le vice-amiral McDonald a transféré son drapeau au Wyoming (BB-33) et le contre-amiral Josiah S. McKean a brisé son drapeau à bord en tant que commandant de la division le 10 août. à Balboa. Le lendemain, le cuirassé partit pour San Diego et y arriva le 21 août 1921.
Au cours des 14 années suivantes, l'Arizona a servi alternativement de navire amiral aux divisions de cuirassés 2, 9 ou 4. Basé à San Pedro, au cours de cette période, l'Arizona a opéré avec la flotte dans les zones d'exploitation au large des côtes du sud de la Californie ou dans les Caraïbes pendant concentrations de flottes là-bas. Elle a participé à une succession de problèmes de flotte (les manœuvres annuelles de la flotte qui ont servi de point culminant à l'année d'entraînement), allant des Caraïbes aux eaux au large de la côte ouest de l'Amérique centrale et de la zone du canal ; des Antilles aux eaux entre Hawaï et la côte ouest.
À la suite de sa participation au Fleet Problem IX (janvier 1929), l'Arizona a transité par le canal de Panama le 7 février pour la baie de Guantanamo, d'où il a opéré jusqu'en avril. Elle s'est ensuite rendue au Norfolk Navy Yard, y entrant le 4 mai 1929 pour se préparer à la modernisation.
Placé en commission réduite le 15 juillet 1929, l'Arizona resta entre les mains du chantier pendant les 20 mois suivants ; des mâts tripodes, surmontés de toupies de conduite de tir à trois niveaux, remplaçaient les anciens mâts cages ; Des canons antiaériens de 5 pouces de calibre 25 ont remplacé les 3 pouces de 50 dont il était équipé. Elle a également reçu une armure supplémentaire pour protéger ses signes vitaux de la chute de balles et des ampoules pour la protéger des torpilles ou des dommages évités de justesse des bombes. De plus, elle a reçu de nouvelles chaudières ainsi que de nouvelles turbines principales et de croisière. Finalement, elle a été placée en pleine commission le 1er mars 1931.
Un peu plus de deux semaines plus tard, le 19 mars 1931, le président Herbert C. Hoover a embarqué à bord du cuirassé récemment modernisé et a navigué vers Porto Rico et les îles Vierges, se tenant ce jour-là au large de Hampton Roads. De retour le 29 mars, l'Arizona a débarqué le directeur général et son groupe à Hampton Roads, puis s'est dirigé vers le nord jusqu'à Rockland, dans le Maine, pour mener ses essais de normalisation post-modernisation. Après une visite à Boston, le cuirassé est descendu à Norfolk, d'où il a navigué pour San Pedro le 1er août 1931, affecté à la Battleship Division 3, Battle Force.
Au cours de la décennie suivante, l'Arizona a continué à opérer avec la Battle Fleet et a participé à la succession de problèmes de flotte qui ont amené la flotte des eaux du nord du Pacifique et de l'Alaska à celles entourant les Antilles, et dans les eaux à l'est de la petites Antilles.
Le 17 septembre 1938, l'Arizona est devenu le navire amiral de la division cuirassée 1, lorsque le contre-amiral Chester W. Nimitz (qui deviendra plus tard commandant en chef de la flotte du Pacifique) a cassé son drapeau à bord. Détaché le 27 mai 1939 pour devenir chef du Bureau de la navigation, Nimitz est relevé ce jour-là par le contre-amiral Russell Willson.
Le dernier problème de flotte de l'Arizona était XXI. À sa conclusion, la flotte des États-Unis a été retenue dans les eaux hawaïennes, basée à Pearl Harbor. Elle a opéré dans la zone d'opération hawaïenne jusqu'à la fin de l'été, quand elle est revenue à Long Beach le 30 septembre 1940. Elle a ensuite été révisée au chantier naval de Puget Sound, Bremerton Wash., l'année suivante. Son dernier changement de commandement a eu lieu le 23 janvier 1941, lorsque le contre-amiral Wilson a été relevé de ses fonctions de commandant de la division 1 des cuirassés par le contre-amiral Isaac C. Kidd.
Le cuirassé est retourné à Pearl Harbor le 3 février 1941 pour reprendre l'entraînement intensif maintenu par la flotte du Pacifique. Elle a fait une dernière visite à la côte ouest, dégageant "Pearl" le 11 juin 1941 pour Long Beach, retournant finalement à sa base hawaïenne le 8 juillet. Au cours des cinq mois suivants, elle a continué des exercices et des problèmes de combat de diverses sortes sur la formation de type et les exercices tactiques dans la zone d'opération hawaïenne. Elle a subi une brève révision au chantier naval de Pearl Harbor commençant le 27 octobre 1941, recevant la base d'un radar de recherche au sommet de son mât de misaine. Il a effectué son dernier entraînement en compagnie de ses camarades de division Nevada (BB-36) et Oklahoma (BB-37), effectuant un exercice de tir de nuit dans la nuit du 4 décembre 1941. Les trois navires sont amarrés aux quais ("clés") le long de l'île Ford sur le 5ème.
Prévu pour recevoir la disponibilité de l'appel d'offres, l'Arizona a emmené le navire de réparation Vestal (AR-4) à ses côtés le samedi 6. Les deux navires sont ainsi amarrés ensemble le matin du 7 décembre ; parmi les hommes à bord de l'Arizona ce matin-là se trouvaient le contre-amiral Kidd et le capitaine du cuirassé, le capitaine Franklin van Valkenburgh.
Peu avant 08h00, des avions japonais de six porte-avions ont frappé la flotte du Pacifique alors qu'elle se trouvait dans le port de Pearl Harbor, et au cours des deux vagues d'attaques qui ont suivi, ont dévasté la ligne de bataille et les installations aériennes et militaires défendant Pearl Harbor.
À bord de l'Arizona, l'alarme anti-aérien du navire s'est déclenchée vers 7 h 55 et le navire s'est rendu aux quartiers généraux peu de temps après. Dans la mesure où cela a pu être déterminé peu après l'attaque, le navire a subi huit bombardements ; un coup sur le gaillard d'avant, jetant un coup d'œil à la plaque frontale de la tourelle II pour pénétrer dans le pont pour exploser dans le magasin à poudre noire, qui à son tour a déclenché des magasins électriques sans fumée adjacents. Une explosion cataclysmique a déchiré la partie avant du navire, déclenchant de violents incendies qui ont brûlé pendant deux jours ; des débris se sont abattus sur l'île Ford à proximité.
Les actes d'héroïsme de la part des officiers et des hommes de l'Arizona étaient nombreux, en tête ceux du lieutenant-comdron. Samuel G. Fuqua, l'officier de contrôle des avaries du navire, dont le sang-froid en essayant d'éteindre les incendies et de faire descendre les survivants du navire lui a valu la médaille d'honneur. Des récompenses posthumes de la Médaille d'honneur ont également été décernées au contre-amiral Isaac Kidd, le premier officier général à être tué dans la guerre du Pacifique, et au capitaine Van Valkenburgh, qui a atteint le pont et tentait de combattre son navire lorsque la bombe a frappé sur les magazines l'a détruite.
L'explosion qui a détruit l'Arizona et l'a coulé à son poste d'amarrage à côté de l'île Ford a coûté la vie à 1 103 des 1 400 personnes à bord à l'époque, soit plus de la moitié des pertes subies par l'ensemble de la flotte lors du « Jour de l'infamie ».
Placé « dans l'ordinaire » à Pearl Harbor le 29 décembre 1941, l'Arizona a été retiré du registre des navires de la marine le 1er décembre 1942. Son épave a été abattue de sorte que très peu de la superstructure repose au-dessus de l'eau ; elle après que les tourelles et les canons de la batterie principale aient été retirés pour être mis en place comme canons de défense côtière. L'épave de l'Arizona reste à Pearl Harbor, un mémorial aux hommes de son équipage perdus ce matin de décembre 1941. Le 7 mars 1950, l'amiral Arthur W. Radford, commandant en chef de la flotte du Pacifique à l'époque, institua la levée des couleurs sur les restes de l'Arizona, et la législation pendant les administrations des présidents Dwight D. Eisenhower et John F. Kennedy a désigné l'épave un sanctuaire national. Un mémorial a été construit; il a été consacré le 30 mai 1962.
Arizona (BB-39) a reçu une étoile de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


USS Arizona BB-39 - Histoire

"Nous sommes ici aujourd'hui pour assister à la pose de la quille du 41e cuirassé de la marine des États-Unis. Nous voulons établir un record du monde en termes de temps entre la pose de la quille et le lancement de ce navire. A en juger par les records du chantier naval dans le passé, avec le Connecticut, les Floride, et le New York, je ne pense pas qu'il soit exagéré de dire que le numéro 39 devrait être prêt à glisser sur ces chemins dans dix mois à partir d'aujourd'hui."

Avec ces mots, le commandant du New York Navy Yard, le capitaine Albert Gleaves, a commencé la pose de la quille de ce qui allait devenir l'USS Arizona, l'un des cuirassés les plus connus de l'histoire des États-Unis et du monde. L'USS Arizona était l'un des deux cuirassés de la classe Pennsylvania. Leur conception a été lancée en réponse à la course aux armements déclenchée par les capacités accrues du cuirassé britannique Dreadnought, lancé en 1906. La cérémonie au cours de laquelle il a été déposé au New York Navy Yard a eu lieu le 16 mars 1914 et a été suivie par Secrétaire de la Marine Franklin D. Roosevelt, plus tard président des États-Unis. Aussi présent pour la naissance du navire était Henry Williams Jr., trois ans, qui a eu l'honneur de placer le premier boulon en place. Williams serait présent vingt-six ans plus tard en tant que lieutenant dans l'US Navy le jour de la mort d'Arizona.

Il a été lancé le 19 juin 1915 et baptisé "Arizona" avec une bouteille remplie de quelques-unes des premières gouttes d'eau à couler sur le nouveau barrage Roosevelt dans l'état de l'Arizona. À l'époque, cette action était vivement débattue, les marins estimant que le baptême avec de l'eau était de mauvais augure, mais le mouvement en faveur de l'interdiction était fort à cette époque et la Marine s'est soumise aux souhaits du gouverneur de l'Arizona.

Après la mise à l'eau, l'armement a commencé sur la coque vide. Des canons et des tourelles ont été installés et ses machines et moteurs ont été ajoutés. Une petite superstructure et deux grands mâts-cages s'élevaient au-dessus de ses ponts en bois. Des ventilateurs pour déplacer l'air sous les ponts ont été installés et des bateaux ont été embarqués. L'apprêt rouge vif dont elle avait été recouverte le jour de son lancement était recouvert de peinture gris marine.

Enfin, le puissant USS Arizona a été mis en service le 17 octobre 1916, devenant officiellement un navire de l'US Navy à 16h09. Son équipage a commencé à apprendre les systèmes de leur nouveau navire alors qu'ils nettoyaient après les ouvriers du chantier et prenaient des provisions de nourriture et de munitions. Elle a quitté New York un mois plus tard pour ses essais de préparation au large de la côte est, jusqu'à Guantanamo Bay à Cuba. Ses canons de bord de 5 pouces ont été tirés en premier, le 19 décembre, et sa puissante batterie principale de 14 pouces a lâché sa première volée le 23.

Ses nouveaux moteurs lui causeraient des ennuis jusqu'à ce qu'une révision majeure plus tard dans la vie, les aubes de l'une des turbines à basse pression se soient dépouillées par hasard le 7 décembre et après le shakedown, elle a subi une révision de quatre mois à New York pour réparer le moteur. Des parties du pont arrière et deux ponts inférieurs ont dû être retirés pour permettre le retrait et la réparation du moteur endommagé. La turbine n'a été de retour sur le navire qu'au début du mois de mars, date à laquelle l'Arizona a été remonté, nettoyé et rattaché à la division cuirassée 8.

Les cuirassés de la classe Pennsylvania étaient d'une nouvelle conception, alimentés au pétrole plutôt qu'au charbon plus traditionnel. À cause de cela, l'Arizona et son équipage ne se sont jamais déployés en Europe pendant la Première Guerre mondiale. Au lieu de cela, ils ont été tenus à l'écart de la côte est basée à Norfolk, en Virginie. L'Arizona a servi de navire d'entraînement à l'artillerie et a patrouillé les voies maritimes au large de la côte jusqu'à la fin de la guerre. Une

La semaine suivant la signature de l'Armstice, l'Arizona s'est détaché de Hampton Roads, en Virginie, pour un voyage à Portland, en Angleterre. Une fois là-bas, elle a servi avec d'autres navires de sa division en tant qu'escorte du président Woodrow Wilson lors de son voyage vers la Conférence de paix de Paris. Après cela, il s'est dirigé vers l'ouest, transportant 238 anciens combattants chez eux à New York, arrivant au large de la côte l'après-midi du jour de Noël 1918.

Le lendemain, l'Arizona et l'équipage sont passés en revue devant le secrétaire à la Marine Josephus Daniels sur le yacht Mayflower, amarré juste au large de la Statue de la Liberté. Après cela, il y a eu un court séjour à New York avant de s'embarquer pour son port d'attache en Virginie en janvier de la nouvelle année.

L'Arizona et son équipage étaient stationnés à Pearl Harbor avec le reste de la flotte du Pacifique à la suite du Fleet Problem XXI en avril 1940.

Le 4 décembre, alors qu'il naviguait en formation avec l'USS Nevada et le West Virginia, lorsqu'un message est arrivé sur le pont, "Sous-marin à 300 mètres de notre proue tribord et j'ai ma batterie de 5 pouces entraînée dessus. Demandez la permission de tirer, monsieur !” Ce message a été envoyé par l'enseigne Vernon Osterberg, un officier d'artillerie servant sur l'un des canons de bord de 5" sur le pont principal. Le capitaine Van Valkenburgh a refusé l'autorisation de tirer et a été tué trois jours plus tard lorsque l'Arizona a été coulé, nous ne saurons donc jamais avec certitude si Osterberg a réellement vu un sous-marin et ce qu'une observation légitime aurait fait.

Pearl Harbor

Seules deux bombes ont touché l'Arizona ce jour-là. Le premier a touché le côté de la tourelle n°4 et s'est engouffré dans le pont à côté, pénétrant le pont et déclenchant un petit incendie qui a été rapidement éteint.

Le deuxième coup entre les tourelles avant du côté tribord. Il a pénétré non seulement le pont principal, mais aussi deux ponts blindés en dessous et a déclenché une réaction en chaîne dans les munitions stockées à l'avant du navire. Une chaleur et une pression énormes se sont accumulées à l'intérieur, déclenchant plus de munitions et déformant l'intérieur du navire. Quelques secondes après le coup, la pression a tellement augmenté que la coque de l'Arizona a commencé à se déformer en gonflant vers l'extérieur comme s'il s'agissait d'un ballon. Bientôt, c'était trop pour sa coque et les côtés de l'extrémité avant ont soufflé.

Un hurlement surnaturel a rempli l'air alors qu'une énorme explosion a éclaté de sa coque. Des flammes ont jailli de l'acier brisé et ont sauté à des centaines de pieds dans les airs. Une épaisse explosion de fumée s'élevait directement de sa cheminée, ce qui a conduit à des rumeurs selon lesquelles elle avait été détruite par une seule bombe qui était tombée dans sa cheminée. Les réservoirs de fioul ont été démolis par l'explosion et des centaines de milliers de pétrole de l'Arizona ont alimenté la conflagration pendant des jours et ont menacé de détruire également d'autres navires.

À cet instant, près d'un millier d'hommes moururent. D'autres pourraient suivre rapidement.

Au 7 décembre 2000, 18 survivants de l'attaque qui se trouvaient en Arizona ce jour-là ont été enterrés avec leurs camarades de bord. Autant que nous le sachions, il y a 963 hommes à bord de l'Arizona.

15e Donald Starks 14 juillet 2000 Faire le total 961.
16e Lewis P. Robinson 7 décembre 2000 (décédé en 1997 à 78 ans)
17ème &18ème (même cérémonie)
James Lenox Lawson est décédé le 7 décembre 2001 (15 juin 2001)
George Dewey Phraner Jr. 7 décembre 2001 (décédé le 7 septembre 2001)


L'USS Arizona - 5 faits que vous ignorez peut-être et 30 photos

La plupart des gens connaissent le navire emblématique et l'incroyable mémorial qui lui est dédié à Pearl Harbor. Voici certaines choses que vous ne savez peut-être pas et de superbes photos d'elle.

Des dizaines de frères servaient à bord

Il y avait 38 groupes de frères à bord du Arizona lorsque la grève japonaise a eu lieu. À la fin de l'attaque, seuls 15 ensembles restaient en vie. Suite à cela, les responsables américains ont suggéré que la pratique consistant à avoir des frères et sœurs à bord du même navire devrait être interrompue. Cependant, cela n'a jamais été appliqué.

Un cimetière pour les survivants aussi

L'épave du USS Arizona réside actuellement à Pearl Harbor. Plusieurs des membres d'équipage qui ont survécu à l'attaque ont demandé que ce site leur serve de cimetière. Les restes incinérés de ces membres d'équipage sont placés dans une urne qui serait placée sous l'une des tourelles du navire par un plongeur. Les membres d'équipage survivants voient cela comme un moyen de reprendre contact avec leurs camarades tombés au combat.

Le lieutenant de la Marine américaine Terry Bewley, un aumônier, lit une prière tandis que les restes du matelot de 1re classe Wallace F. Quillin sont remis aux plongeurs du National Park Service lors d'une inhumation à l'USS Arizona Memoria

Elvis Presley s'est produit pour collecter des fonds pour le mémorial

Environ 10 % du coût total de la USS Arizona mémorial a été élevé par le ROI, Elvis Presley. Environ cinquante mille dollars ont été collectés lors d'un concert au Block Arena de Pearl Harbor. Ce mémorial est visité par des millions de personnes chaque année.

Elvis Presley

Arizona’s L'officier général a été le premier à être tué dans la guerre du Pacifique

Les USS Arizona Le contre-amiral Isaac C. Kidd est mort lors de la frappe aérienne japonaise sur le navire. Il s'est avéré être le premier officier de l'US Navy tué par des tirs ennemis dans les théâtres du Pacifique. Il a reçu à titre posthume la médaille d'honneur.

Capitaine Isaac C. Kidd

Du carburant suinte encore de l'épave de l'Arizona

Avant l'attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le USS Arizona a pris une énorme charge de carburant en vue d'un voyage plus tard ce mois-ci. Pendant l'attaque, il a commencé à fuir sous l'eau. Le carburant s'écoule encore de Arizona’s épave aujourd'hui à raison de 8 litres par jour. Il s'appelle “Les larmes noires de l'Arizona.”

Les “larmes de l'Arizona”. Marée noire visible sur la surface de l'eau au-dessus du cuirassé coulé. © James G. Howes

La quille du USS Arizona a été posé le 16 mars 1914 et le navire a été lancé 15 mois plus tard. C'était l'un des deux navires qui composaient la classe de navires de guerre de Pennsylvanie et le plus grand navire de la marine à l'époque. Le navire a été mis en service en 1916 et a été nommé d'après l'état le plus récent de l'Union à cette époque, mais il n'a connu aucune action pendant la Première Guerre mondiale.

USS Arizona à New York

En 1918, Arizona a navigué avec 37 autres navires pour escorter le président Woodrow Wilson à bord du George Washington afin qu'il puisse assister à la conférence de paix de Paris. Les Arizona rejoint la flotte du Pacifique en 1931, est envoyé à Pearl Harbor en 1940, et c'est là que le navire connaît la fin de sa carrière.

Photographie prise depuis un avion japonais lors de l'attaque à la torpille de Pearl Harbor.

Lors de l'attaque de Pearl Harbor, le Arizona a été attaqué par dix bombardiers-torpilleurs Nakajima B5N, le touchant du milieu du navire à la poupe et dans la zone de proue. La dernière bombe a frappé près de la deuxième tourelle du navire, pénétrant probablement le pont blindé et frappant les magasins de munitions de la section avant du navire. Cela a entraîné une explosion cataclysmique qui a détruit la partie avant du navire et a effectivement déchiré le Arizona une part. Le navire a perdu 1177 membres d'équipage dans cette attaque.

USS Arizona pendant l'attaque

En raison du niveau de dommages infligés aux Arizona lors de l'attaque de Pearl Harbor, il a été temporairement mis hors service le 29 décembre 1940 et en décembre 1942, son nom a été retiré du registre des navires de guerre. Il a été mis au rebut et l'armement récupéré a été réutilisé sur d'autres navires.

Plus de photos

USS Arizona. En cours dans les années 1930.

Arizona (BB39) bâbord avant, avant d'être modernisé au chantier naval de Norfolk entre mai 1929 et janvier 1930

USS Arizona. En cours dans les années 1930.

L'épave en feu du cuirassé de la Marine américaine USS Arizona (BB-39) à Pearl Harbor, à Hawaï.

USS Arizona (BB-39) coulé et brûlant furieusement, le 7 décembre 1941.

USS Arizona, submergé au large de l'île Ford, Pearl Harbor.

L'épave incendiée et coulée de l'USS Arizona (BB-39), photographiée quelques jours après l'attaque.

Arizona dans les années 50.

Une vue aérienne du mémorial de l'USS Arizona

USS Arizona : collection de photographies des opérations de sauvetage au chantier naval de Pearl Harbor prises par le chantier naval au cours de la période suivant l'attaque japonaise sur Pearl Harbor qui a initié la participation américaine à la Seconde Guerre mondiale. Les photographies se trouvent dans un certain nombre de fichiers de plusieurs séries d'enregistrements de chantiers navals.

USS Arizona (BB39) Structure du mât de misaine, tourelle et haut de la tourelle

USS Arizona : Complément du navire posant sur son gaillard d'avant, ses tourelles avant et sa superstructure, vers 1924.

USS Arizona, vue du mât principal. Arc dépassant de l'eau vers l'avant

USS Arizona : collection de photographies des opérations de sauvetage au chantier naval de Pearl Harbor prises par le chantier naval au cours de la période suivant l'attaque japonaise sur Pearl Harbor qui a initié la participation américaine à la Seconde Guerre mondiale. Les photographies se trouvent dans un certain nombre de fichiers de plusieurs séries d'enregistrements de chantiers navals.

Mémorial de l'USS Arizona

Mémorial de l'USS Arizona. Par Ben Weir – CC BY-SA 3.0

Intérieur du mémorial de l'USS Arizona. La salle du sanctuaire.

USS Abraham Lincoln (CVN-72) des rails d'équipage pour l'USS Arizona

Un plongeur NPS avec les canons avancés sur la tourelle n° 1 de l'USS Arizona submergé (BB-39)

Un plongeur NPS examine et documente l'épave de l'USS Arizona en 2015.

Le sidérurgiste de 1re classe Jesse Hamblin, avec l'équipe de construction sous-marine (UCT) 2 Détachement de plongée de construction (CDD) Alpha, répand les cendres de son grand-père, le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Donald Booth, au mémorial de l'USS Arizona à Pearl Harbor.


USS Arizona BB-39 - Histoire

À bord de l'ARIZONA, l'alarme anti-aérien du navire s'est déclenchée vers 7 h 55 et le navire s'est rendu aux quartiers généraux peu après. Dans la mesure où cela a pu être déterminé peu de temps après l'attaque, le navire a subi huit coups de bombe, un coup sur le gaillard d'avant en regardant la plaque frontale de la tourelle II, pénétrant le pont pour exploser dans le magasin à poudre noire, qui à son tour a déclenché la poudre sans fumée adjacente les magazines. Une explosion cataclysmique a déchiré la partie avant du navire, déclenchant de violents incendies qui ont brûlé pendant deux jours, des débris se sont abattus sur l'île Ford à proximité.

Les actes d'héroïsme de la part des officiers et des hommes de l'ARIZONA ont été nombreux, à commencer par ceux du lieutenant-commandant Samuel G. Fuqua, l'officier de contrôle des avaries du navire, dont le sang-froid en essayant d'éteindre les incendies et de faire descendre les survivants du navire lui a valu la Médaille de Honneur. Des récompenses posthumes de la Médaille d'honneur ont également été décernées au contre-amiral Isaac Kidd, le premier officier général à être tué dans la guerre du Pacifique, et au capitaine Van Valkenburgh, qui a atteint le pont et tentait de combattre son navire lorsque la bombe a frappé le les magazines la détruisent.

L'explosion qui a détruit l'ARIZONA et l'a coulé à son poste d'amarrage à côté de l'île Ford a coûté la vie à 1 177 des 1 400 personnes à bord à l'époque, soit plus de la moitié des pertes subies par l'ensemble de la flotte lors du « Jour de l'infamie ».

Placé "à l'ordinaire" à Pearl Harbor le 29 décembre 1941, l'ARIZONA a été frappée du registre des navires de la marine le 1er décembre 1942. Son épave a été abattue de sorte que très peu de la superstructure repose au-dessus de l'eau après que les tourelles et les canons de la batterie principale aient été retirés pour être mis en place comme canons de défense côtière. L'épave de l'ARIZONA reste à Pearl Harbor, un mémorial aux hommes de son équipage perdu ce matin de décembre 1941. Le 7 mars 1950, l'amiral Arthur W. Radford, commandant en chef de la flotte du Pacifique à l'époque, a institué le lever des couleurs sur Les restes de l'ARIZONA et la législation pendant les administrations des présidents Dwight D. Eisenhower et John F. Kennedy ont désigné l'épave comme un sanctuaire national. Un mémorial a été construit il a été consacré le 30 mai 1962.

ARIZONA (BB-39) a reçu une Battle Star pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Les larmes noires du Arizona

L'un des faits les plus connus sur l'USS Arizona est que depuis que sa coque a été percée au début de l'attaque, le navire a laissé échapper le pétrole avec lequel il avait été chargé en vue d'un voyage prévu vers le continent américain plus tard en décembre. Ces gouttelettes qui s'échappent ont été surnommées les « Larmes noires du Arizona”, alors que le navire tombé continue de montrer de la tristesse pour la perte de son équipage.


USS Arizona BB-39 - Histoire

(Battleship n° 39 : dp. 31 400 1. 608" b. . 97'1" dr. 28'10" (moyenne) s. 21 k. cpl. 1 081 a. 12 14", 22 5", 4 3", 2 21" tt. cl . Pennsylvanie)

Le deuxième Arizona (cuirassé n° 39) a été posé le 16 mars 1914 au New York Navy Yard lancé le 19 juin 1915 parrainé par Mlle Esther Ross, fille d'un éminent citoyen pionnier de l'Arizona, M. WW Ross de Prescott, Arizona. et commandé à la cour de son constructeur le 17 octobre 1916, capitaine John D. McDonald dans la commande.
L'Arizona a quitté New York le 16 novembre 1918 pour un entraînement au shakedown au large des caps de Virginie et de Newport, avant de se rendre à Guantanamo Bay, à Cuba. Retournant au nord à Norfolk le 16 décembre pour tester le feu de sa batterie et mener des exercices de défense contre les torpilles dans le détroit de Tanger. Le cuirassé est retourné à son chantier de construction la veille de Noël 1916 pour une révision post-shakedown. Achevant ces réparations et modifications le 3 avril 1917, elle dégagea le chantier à cette date pour Norfolk, y arrivant le lendemain pour rejoindre la division cuirassée 8.
En quelques jours, les États-Unis ont abandonné leur ténue neutralité dans le conflit mondial qui faisait alors rage et sont entrés dans la Première Guerre mondiale. Le nouveau cuirassé a opéré à partir de Norfolk pendant toute la guerre, servant de navire d'entraînement au tir et patrouillant dans les eaux de la côte est depuis le Caps à New York. Brûleur à mazout, il n'avait pas été déployé dans les eaux européennes en raison d'une pénurie de mazout dans les îles britanniques, base d'autres cuirassés américains envoyés pour aider la Grande Flotte.
Une semaine après que l'armistice du 11 novembre 1918 eut stoppé les canons sur le front ouest, l'Arizona s'écarta de Hampton Roads pour Portland, en Angleterre, et atteignit sa destination le 30 novembre 1918, prenant la mer avec sa division le 12 décembre pour rejoindre le transporter George Washington, le navire transportant le président Woodrow Wilson à la Conférence de paix de Paris. L'Arizona, l'un des dreadnoughts américains les plus récents et les plus puissants, faisait partie de l'escorte d'honneur qui convoyait le président américain à Brest, en France, le 13 décembre 1918.
Embarquant 238 anciens combattants rentrant chez eux dans le précurseur d'une opération "Magic Carpet" d'une guerre ultérieure, l'Arizona a navigué de Brest pour New York le 14 décembre et est arrivée au large d'Ambrose Light dans l'après-midi du jour de Noël 1918. Le lendemain, elle est passée en revue devant le secrétaire à la Marine Josephus Daniels, qui a été embarqué dans le yacht Mayflower au large de la Statue de la Liberté, avant d'entrer dans le port de New York dans une grande fête de retour. Le cuirassé a navigué alors pour Hampton Roads le 22 janvier 1919, retournant à sa base à Norfolk le jour suivant. L'Arizona a navigué pour Guantanamo Bay avec la flotte le 4 février 1919 et est arrivé le 8 février. Après s'être engagé dans des pratiques de combat et des manœuvres là-bas, le cuirassé a appareillé pour Trinidad le 17 mars, y arrivant cinq jours plus tard ou une escale de trois jours. Elle est revenue alors à la Baie Guantanamo le 29 mars ou une brève période, en naviguant pour les Routes Hampton le 9 avril. Arrivé à destination le matin du 12, il est parti en fin d'après-midi pour Brest, en France, pour finalement y arriver le 21 avril 1919.
Le cuirassé est sorti du port de Brest le 3 mai, à destination de l'Asie Mineure, et est arrivé au port de Smyrne huit jours plus tard pour y protéger les vies américaines pendant l'occupation grecque de ce port - une occupation à laquelle ont résisté les tirs des ressortissants turcs. L'Arizona a fourni un abri temporaire à bord à un groupe de ressortissants grecs, tandis que le détachement maritime du cuirassé gardait le consulat américain. Un certain nombre de citoyens américains sont également restés à bord de l'Arizona jusqu'à ce que les conditions leur permettent de retourner à terre. Parti de Smyrne le 9 juin pour Constantinople, en Turquie, le cuirassé a transporté le consul général des États-Unis, Leland E. Morris, dans ce port avant de se diriger vers New York le 15 juin. En procédant via Gibraltar, l'Arizona a atteint sa destination le 30 juin.
Entré dans le New York Navy Yard pour entretien peu de temps après, le cuirassé a autorisé ce port le 6 janvier 1920 pour rejoindre la division 7 du cuirassé pour les manœuvres d'hiver et de printemps dans les Caraïbes. Elle a opéré à partir de la baie de Guantanamo pendant cette période et a également visité Bridgetown, la Barbade, dans les Antilles britanniques, et Colon, dans la zone du canal, avant de naviguer vers le nord pour New York, où elle est arrivée le 1er mai 1920. Au départ de New York le Le 17 mai, l'Arizona opéra sur les terrains de forage du sud, puis visita Norfolk et Annapolis, avant de retourner à New York le 25 juin. Au cours des six mois suivants, le navire a opéré localement à partir de New York. Pendant ce temps, elle reçut la désignation alphanumérique de coque, BB-39, le 17 juillet 1920, et, le 23 août, elle devint le navire amiral du Commandant Battleship Division 7, le contre-amiral Edward V. Eberle. Parti de New York le 4 janvier 1921, l'Arizona a rejoint les pieds alors qu'il naviguait vers la baie de Guantanamo et la zone du canal de Panama. Arrivé à Colon, du côté atlantique de la voie navigable isthmique, le 19 janvier, l'Arizona a traversé le canal de Panama pour la première fois ce jour-là, arrivant à la baie de Panama le 20. En route pour Callao, Pérou, le 22, la flotte y arrive neuf jours plus tard, le 31, pour une visite de six jours. Pendant qu'elle était là-bas, l'Arizona a reçu la visite du président du Pérou. En route pour Balboa le 5 février 1921, l'Arizona est arrivé à destination le 14 en transitant à nouveau par le canal le lendemain de la naissance de Washington, le cuirassé a atteint la baie de Guantanamo le 6. Elle a opéré de là jusqu'au 24 avril 1921, quand elle a navigué pour New York, en fumant via Hampton Roads.
L'Arizona atteignit New York le 29 avril et y resta en révision jusqu'au 15 juin. Elle a fumé de là pour Hampton Roads à cette dernière date, et le 21 a fumé au large du cap Charles avec des observateurs de l'armée et de la marine pour assister aux bombardements expérimentaux de l'ancien sous-marin allemand U-117. De retour à New York, le cuirassé y brisa le drapeau du vice-amiral John D. McDonald (qui, en tant que capitaine, avait été le premier commandant de l'Arizona) le 1er juillet et s'embarqua pour Panama et le Pérou le 9 juillet. Elle est arrivée au port de Callao le 22 juillet en tant que navire amiral de la Force de combat, la Flotte de l'Atlantique, pour observer les célébrations accompagnant l'année du centenaire de l'indépendance péruvienne. Le 27 juillet, le vice-amiral McDonald est allé à terre et a représenté les États-Unis lors de l'inauguration d'un monument commémorant les réalisations de Saint-Martin, qui avait libéré le Pérou du joug espagnol un siècle auparavant.
Naviguant vers la baie de Panama le 9 août, l'Arizona est devenu le navire amiral de la division 7 des cuirassés lorsque le vice-amiral McDonald a transféré son drapeau au Wyoming (BB-33) et le contre-amiral Josiah S. McKean a brisé son drapeau à bord en tant que commandant de la division le 10 août. à Balboa. Le lendemain, le cuirassé partit pour San Diego et y arriva le 21 août 1921.
Au cours des 14 années suivantes, l'Arizona a servi alternativement de navire amiral aux divisions de cuirassés 2, 9 ou 4. Basé à San Pedro, au cours de cette période, l'Arizona a opéré avec la flotte dans les zones d'exploitation au large des côtes du sud de la Californie ou dans les Caraïbes pendant concentrations de flottes là-bas. Elle a participé à une succession de problèmes de flotte (les manœuvres annuelles de la flotte qui ont servi de point culminant de l'année d'entraînement), allant des Caraïbes aux eaux au large de la côte ouest de l'Amérique centrale et la zone du canal des Antilles à la eaux entre Hawaï et la côte ouest.
À la suite de sa participation au Fleet Problem IX (janvier 1929), l'Arizona a transité par le canal de Panama le 7 février pour la baie de Guantanamo, d'où elle a opéré jusqu'en avril. Elle s'est ensuite rendue au Norfolk Navy Yard, y entrant le 4 mai 1929 pour se préparer à la modernisation.
Placed in reduced commission on 15 July 1929, Arizona remained in yard hands for the next 20 months tripod masts, surmounted by three-tiered fire control tops, replaced the old cage masts 5-inch, 25-caliber antiaircraft guns replaced the 3-inc h, 50s with which she had been equipped. She also received additional armor to protect her vitals from the fall of shot and blisters to protect her from torpedo or near-miss damage from bombs. In addition, she received new boilers as well as new main and cruising turbines. Ultimately, she was placed in full commission on 1 March 1931.
A little over two weeks later, on 19 March 1931, President Herbert C. Hoover embarked on board the recently modernized battleship, and sailed for Puerto Rico and the Virgin Islands, standing out to sea from Hampton Roads that day. Returning on 29 Marc h, Arizona disembarked the Chief Executive and his party at Hampton Roads, and then proceeded north to Rockland, Maine, to run her post-modernization standardization trials. After a visit to Boston, the battleship dropped down to Norfolk, whence she sailed for San Pedro on 1 August 1931, assigned to Battleship Division 3, Battle Force.
Over the next decade, Arizona continued to operate with the Battle Fleet, and took part in the succession of fleet problems that took the fleet from the waters of the northern Pacific and Alaska to those surrounding the West Indies, and into the waters east of the lesser Antilles.
On 17 September 1938, Arizona became the flagship for Battleship Division 1, when Rear Admiral Chester W. Nimitz (later to become Commander-in-Chief, Pacific Fleet) broke his flag on board. Detached 27 May 1939 to become Chief of the Bureau of Navigation, Nimitz was relieved on that day by Rear Admiral Russell Willson.
Arizona's last fleet problem was XXI. At its conclusion, the United States Fleet was retained in Hawaiian waters, based at Pearl Harbor. She operated in the Hawaiian Operating Area until late that summer, when she returned to Long Beach on 30 S eptember 1940. She was then overhauled at the Puget Sound Navy Yard, Bremerton Wash., into the following year. Her last flag change-of-command occurred on 23 January 1941, when Rear Admiral Wilson was relieved as Commander, Battleship Division 1 by Re ar Admiral Isaac C. Kidd.
The battleship returned to Pearl Harbor on 3 February 1941 to resume the intensive training maintained by the Pacific Fleet. She made one last visit to the West coast, clearing "Pearl" on 11 June 1941 for Long Beach, ultimately returning to her Hawai ian base on 8 July. Over the next five months, she continued exercises and battle problems of various kinds on type training and tactical exercises in the Hawaiian operating area. She underwent a brief overhaul at the Pearl Harbor Navy Yard commenc ing on 27 October 1941, receiving the foundation for a search radar atop her foremast. She conducted her last training in company with her division mates Nevada (BB-36) and Oklahoma (BB-37), conducting a night firing exercise on the nig ht of 4 December 1941. All three ships moored at quays ("keys") along Ford Island on the 5th.
Scheduled to receive tender availability, Arizona took the repair ship Vestal (AR-4) along side on Saturday, the 6th. The two ships were thus moored together on the morning of 7 December among the men on board Arizona that morning were Rear Admiral Kidd and the battleship's captain, Capt. Franklin van Valkenburgh.
Shortly before 0800, Japanese aircraft from six fleet carriers struck the Pacific Fleet as it lay in port at Pearl Harbor, and in the ensuing two attack waves, wrought devastation on the Battle Line and on air and military facilities defending Pearl Harbor.
On board Arizona, the ship's air raid alarm went off about 0755 and the ship went to general quarters soon thereafter. Insofar as it could be determined soon after the attack, the ship sustained eight bomb hits one hit on the forecastle, glanci ng off the face plate of turret II to penetrating the deck to explode in the black powder magazine, which in turn set off adjacent smokeless power magazines. A cataclysmic explosion ripped through the forward part of the ship, touching off fierce fi res that burned for two days debris showered down on Ford Island in the vicinity.
Acts of heroism on the part of Arizona's officers and men were many, headed by those of Lt. Comdr. Samuel G. Fuqua, the ship's damage control officer, whose coolness in attempting to quell the fires and get survivors off the ship earned him the Medal of Honor. Posthumous awards of the Medal of Honor also went to Rear Admiral Isaac Kidd, the first flag officer to be killed in the Pacific war, and to Capt. Van Valkenburgh, who reached the bridge and was attempting to fight his ship when the bo mb hit on the magazines destroyed her.
The blast that destroyed Arizona and sank her at her berth alongside of Ford Island consumed the lives of 1,103 of the 1,400 on board at the time-over half of the casualties suffered by the entire fleet on the "Day of Infamy ."
Placed "in ordinary" at Pearl Harbor on 29 December 1941, Arizona was struck from the Naval Vessel Register on 1 December 1942. Her wreck was cut down so that very little of the superstructure lay above water her after main battery turrets and guns were removed to be emplaced as coast defense guns. Arizona's wreck remains at Pearl Harbor, a memorial to the men of her crew lost that December morn in 1941. On 7 March 1950, Admiral Arthur W. Radford, Commander in Chief of the Pacific F leet at that time, instituted the raising of colors over Arizona's remains, and legislation during the administrations of Presidents Dwight D. Eisenhower and John F. Kennedy designated the wreck a national shrine. A memorial was built it was dedicated on 30 May 1962.
Arizona (BB-39) was awarded one battle star for her service in World War 11.


Modernization [ edit | modifier la source]

Four months after Fleet Problem IX in January 1929, Arizona was modernized at the Norfolk Navy Yard. ⎢] New tripod masts, surmounted by three-tiered fire-control directors for the main and secondary armament, replaced the old hyperboloid cage masts the number of 5-inch (130 mm) guns was reduced to 12 and the guns re-positioned one deck higher, and eight 25-caliber 5-inch anti-aircraft guns replaced the 3-inch (76 mm) guns with which she had been originally equipped. The ship's main gun turrets were modified to increase the maximum elevation of their guns to 30°. ⎯] The compressed-air catapult on the quarterdeck was replaced by one that used black powder. ⎰] Her deck armor was increased by the addition of a 1.75-inch (44 mm) thickness of Special Treatment Steel and the ship was bulged to protect her from torpedoes. An additional bulkhead was added to the sides of the boiler rooms for the same purpose. Arizona ' s machinery was almost entirely replaced her high-pressure turbines were replaced by more powerful geared turbines from the cancelled battleship Washington and six new boilers replaced her originals. Their additional power offset the ship's increased displacement as demonstrated during her sea trials Arizona made 20.7 knots (38.3 km/h 23.8 mph) with 35,081 shp (26,160 kW) at a displacement of 37,654 long tons (38,258 t). ⎯]


États-Unis ARIZONA

The Navy brought USS Arizona into service with her commission in October 1916. For the first few years, the ship operated in the Atlantic with cruises to France, the Caribbean, the Mediterranean Sea, and down to Peru. In August 1921, the ship transferred to serve in the Pacific Fleet based out of Southern California. She remained there for much of the next decade. Between 1929 and 1931, USS Arizona underwent a major modernization at Norfolk. Once completed, the ship escorted President Herbert Hoover on his Caribbean tour. At the end of that tour, she returned to service in the Pacific Fleet.

In 1940, USS Arizona, along with other ships, began working out of Pearl Harbor in Hawaii. On the morning of December 7, 1941, the ship was sitting in the harbor along with sister ships. The Japanese attacked the Fleet here with devastating results. After surviving other bombs, one penetrated the deck and entered her forward ammunition magazines. The subsequent explosion spelled her doom. When she sank, USS Arizona took 1177 men with her. The Navy worked to salvage as much of her armament as possible. After several assessments, the Navy determined that raising her would involve too much time and resources. She remains at rest in Pearl Harbor as a monument to the men lost there.


USS Arizona BB-39 - History

31,400 Tons
608' x 97' x 28.8'
12 x 14" guns
22 x 5" guns
4 x 3" guns
2 x 21" torpedoes

Prewar History
During World War I, USS Arizona operated out of Norfolk, Virginia as a gunnery training ship and patrolling the eastern seaboard from Virginia to New York. After the war, Arizona embarked 238 U.S. veterans from Brest, France to New York, NY.

During the inter war years, operated from the Caribbean and California, and was modified and used for training exercises. During March 1929, U.S. President Herbert Hoover embarked on board the modernized battleship and sailed for Puerto Rico and the Virgin Islands and returned to Hampton Roads, VA.

On September 30, 1940 returned to Long Beach then overhauled at the Puget Sound Navy Yard at Bremerton adding anti-aircraft guns and Rear Admiral Isaac C. Kidd took command.

In January 1941 departed Bremerton and arrived Pearl Harbor on February 3, 1941. Arizona resumed training exercises and on June 11, 1941 departed Pearl Harbor on a voyage to Long Beach then returned to Pearl Harbor on July 8, 1941 and resumed exercises and training in the Hawaiian area. On October 27, 1941 Arizona again underwent a brief overhaul at Pearl Harbor Navy Yard adding the foundation for a search radar atop the foremast.

On December 4, 1941 USS Arizona, USS Nevada (BB-36) and USS Oklahoma (BB-37) conducted a night training and live fire exercise then returned to Pearl Harbor on December 5, 1941 entered Battleship Row berth F 7 inside Pearl Harbor. On December 6, 1941 repair ship USS Vestal AR-4 was moored alongside.

Histoire de naufrage
On December 7, 1941 in the morning Arizona was moored at Battleship Row berth F 7 inside Pearl Harbor with USS Vestal AR-4 alongside. Aboard was Rear Admiral Kidd and Captain Franklin van Valkenburgh and the crew of 1,512. During the Japanese attack on Pearl Harbor Arizona was among the warships targeted by Japanese carrier aircraft.

During the first wave of the Japanese attack around 8:00am, a B5N1 Kate from Kaga flying at high altitude dropped a bomb that hit the side of the no. 4 turret and glanced off into penetrating the deck below and caused small fire but causing minimal damage. At 8:06am, an armor piercing bomb dropped by a B5N1 Kate from Hiryu hit between and to port of gun turrets no. 1 et non. 2. The bomb exploded and detonated the forward ammunition magazine causing an explosion that destroyed the forward part of the vessel. The explosion was recorded in a color cine footage.

Destins de l'équipage
In total, 1,177 of Arizona's crew died, approximately half of the lives lost during the Japanese attack on Pearl Harbor and Oahu making the Arizona the largest loss of life. Among those killed were S1c Paul Z. Hollenbach.

Mémorial
During 1962, the Arizona memorial straddling the sunken vessel was dedicated with a marble memorial plaque that reads "To the Memory of the Gallant Men Here Entombed and their shipmates who gave their lives in action on December 7, 1941, on the U.S.S. Arizona" with the names of all the personnel killed in the sinking. Since 1980, the Arizona Memorial is administered by the National Park Service (NPS) and accessible to visitors by a U.S. Navy launch that transports visitor from the USS Arizona Memorial and Museum to the Arizona Memorial on a daily basis.

Contribuer des informations
Êtes-vous un parent ou associé à une personne mentionnée?
Vous avez des photos ou des informations supplémentaires à ajouter ?


37 Photographs of the Historic USS Pennsylvania Battleship

The USS Pennsylvania (BB-38) was the lead ship of the Pennsylvania class of the United States super-dreadnought battleships. She was launched on March 16, 1915, sponsored by Elizabeth Kolb of Philadelphia, and commissioned (placed on the active duty list) on June 12, 1916, with Captain Henry B. Wilson at the helm.

During World War I, the Pennsylvania was attached to the Atlantic Fleet, whose mission was to organize, man, train, and equip Naval Forces for assignment to Unified Command Combatant commanders. On October 12, 1916, she became the flagship of Commander in Chief, Admiral Henry T. Mayo.

At the time of the Japanese Pearl Harbor Attack on December 7, 1941, Pennsylvania was in dry-dock in the Pearl Harbor Navy Yard. She was one of the first ships in the harbor to open fire as Japanese dive and torpedo bombers attacked. The Pennsylvania was damaged but not destroyed. Destroyers Cassin and Downes, just in front of the Pennsylvania in the dry-dock, were seriously damaged by bomb hits. During the attack, 15 men stationed on the Pennsylvania were killed, 38 wounded. She underwent repairs until March 30, 1942.

On April 23, 1943, Pennsylvania left for Alaska to contribute to the Aleutian Campaign. On May 11-12, she engaged in a shore bombardment of Holtz Bay, Attu, and Chichagof Harbor, in support of infantry landings. On May 14, the Pennsylvania conducted a bombardment mission of Holtz Bay in support of an infantry attack. On August 15, assault troops landed on the beaches if Kiska without opposition. By the evening of August 16, it became apparent that the Japanese had evacuated the island under the cover of fog.

In 1944 and 1945, the Pennsylvania traveled throughout the Pacific Theater, providing support at Kwajalein, Eniwetok, Saipan-Tinian, Guam, Peleliu, Angaur, Leyte, Lingayen, Santiago Island, Wake, and Okinawa. During the Guam campaign, the Pennsylvania fired more ammunition than any other warship in history during a single campaign. She earned the nickname &ldquoOld Falling Apart&rdquo because she expelled so many metal casings she looked like she was falling apart.

During the Guam campaign, the Pennsylvania fired more ammunition than any other warship in history during a single campaign. She earned the nickname &ldquoOld Falling Apart&rdquo because she expelled so many metal casings she looked like she was falling apart.

After World War II, The USS Pennsylvania was used as a target ship during the July 1946, Operation Crossroads atomic bomb test at Bikini Atoll. She remained in Kwajalein Lagoon for radiological and structural studies until February 10, 1948, when she was sunk of Kwajalein. She was taken off the Naval Vessel Register on February 19, 1948.

During her five years of World War II service, the USS Pennsylvania traveled 146,052 miles and fired 6,854 14-inch rounds, 31,678 5-inch shells, and 97,327 anti-aircraft battery rounds. She received 8 Service Stars and was awarded the Navy Unit Commendation, the World War I Victory Medal, the American Defense Service Medal, the Asiatic-Pacific Campaign Medal, the World War II Victory Medal, and the Navy Occupation Medal.

Stern of the Pennsylvania (BB-38) sometime before launching at Newport News Shipyard. THe USS Pennsylvania was launched on March 16, 1915. historyinfotos Miss Elizabeth Kolb of Germantown, Pennsylvania (BB-38), 16 March 1915 christens the USS Pennsylvania. historyinfotos Pennsylvania (BB-38) launching at Newport News Shipyard on 16 March 1915. historyinfotos Captain Henry Braid Wilson was Pennsylvania&rsquos (BB-38) first commanding officer in 1916. He commanded the Atlantic Fleet&rsquos patrol forces during the First World War and was responsible for the safe transport of troops and supplies to Europe. For his outstanding service, Wilson was awarded both the Navy and War Department Distinguished Service Medals. Rear Admiral Henry Braid Wilson was Commander-in-Chief U.S. Atlantic Fleet and later the Battle Fleet commander following WW I. historyinfotos Halftone reproduction of a photograph taken on the ship&rsquos quarter deck, looking forward at her after 14-inch gun turrets and &ldquobasket&rdquo mainmast, circa late 1918. It was published in about 1919 by A.M. Simon, 324 E. 23rd St., New York City, as one of ten images in a &ldquoSouvenir Folder&rdquo concerning Pennsylvania. Note the canvas covers on the turret faces. historyinfotos 1) Halftone reproduction of a photograph of the interior of the Pennsylvania&rsquos (BB-38) wheelhouse, showing a binnacle, steering wheel, and an engine order telegraph. Taken circa 1916-1918, it was published in about 1919 by A.M. Simon, 324 E. 23rd St., New York City, as one of ten images in a &ldquoSouvenir Folder&rdquo concerning Pennsylvania. historyinfotos &ldquoA Sack race&rdquo. Recreation on board a battleship, circa 1916-1917. This ship is either Pennsylvania (BB-38) or Arizona (BB-39). history in Fotos 1916 photo of the Pennsylvania (BB-38) in New York&rsquos East River. historyinfotos The Pennsylvania (BB-38) follows other battleships during maneuvers. The first three ships in the background are Nevada (BB-36), Oklahoma (BB-37), and Arizona (BB-39) in that order. However, the photo pre-dates the 1925 Australia/ New Zealand tour since Oklahoma lacks the enlarged lookout stations on the cage masts. historyinfotos 1920&rsquos photo of the Pennsylvania (BB-38) firing a broadside. historyinfotos Broadside of Mississippi (BB-41) viewed from the Pennsylvania&rsquos (BB-38) front turrets. historyinfotos Chaplain distributing the ship&rsquos newspaper to sailors and Marines of her crew, circa 1918. Almost all the Sailors present are wearing knitted &ldquowatch&rdquo caps. historyinfotos Circa 1919 photo of the Pennsylvania (BB-38) at anchor. Note the training markings painted on her top fore and aft 14-inch gun turret side. historyinfotos In 1922 Vice Adml. Hilary P. Jones was appointed Commander in Chief of the United States Fleet. He is seen here aboard the Pennsylvania(BB-38) on 23 June 1921. historyinfotos Looking out 5-Inch gun port of the Pennsylvania (BB-38), Ca. 1918. Note the caption says 7″ inch gun&rdquo. historyinfotos Pennsylvania (BB-38) in 1935 with two Vought 03U-3&rsquos.The center aircraft is 2-0-11, the 11th AC in Observation Squadron Two with the one on the right the Command AC for CinCUs.historyinfotos Sailors scrubbing the deck of battleship Pennsylvania (BB-38). historyinfotos The Pennsylvania (BB-38) in Panama Canal, in Gaillard cut, near Cucaracha slide going north, 24 March 1924. historyinfotos United States Marines and Sailors posing on unidentified ship


Voir la vidéo: Uss Arizona BB-29. Historia#377 - T4P1235 - BOLAZOpdocast (Novembre 2021).