Informations

Le Grand Vieux Duc d'York - Une vie de Frederick, duc d'York et d'Albany, 1763-1827, Derek Winterbottom


Le Grand Vieux Duc d'York - Une vie de Frederick, duc d'York et d'Albany, 1763-1827, Derek Winterbottom

Le Grand Vieux Duc d'York - Une vie de Frederick, duc d'York et d'Albany, 1763-1827, Derek Winterbottom

Frederick, duc d'York, était le deuxième fils de George III, commandant en chef de l'armée britannique pendant une grande partie des guerres napoléoniennes, et pendant une grande partie de sa vie en deuxième ligne du trône, et pourtant c'est le premier plein longue biographie de lui pendant soixante ans.

Il s'agit d'une biographie généralement positive du duc. York était un membre typique de sa famille, avec des maîtresses, des enfants illégitimes, pas d'héritiers masculins et des dettes de jeu massives, mais il est également clair qu'il a pris sa carrière militaire au sérieux, à la fois lorsqu'il a servi comme commandement de campagne en 1793-94 et en 1799, et pendant ses périodes en tant que commandant en chef de l'armée britannique. Aucun de ses sorts de commandement sur le terrain n'est venu au cours de campagnes réussies, mais York semble avoir bien fonctionné en 1793-94 lorsqu'il commandait une partie assez petite d'une armée alliée. Sa principale prétention à la renommée militaire est venue pendant son mandat de commandant en chef, où il a introduit une série de réformes utiles dans l'armée, réduisant le montant des commandes pouvant être achetées, augmentant la solde de l'armée, améliorant les services médicaux et fondant le collage militaire qui a abouti à Sandhurst. Le poste de commandant en chef a plus tard eu une mauvaise réputation après avoir été occupé par une série de personnalités conservatrices au cours du XIXe siècle, mais York n'était clairement pas de ce type. Son prestige en tant que prince royal et fils préféré de George III l'a probablement aidé à imposer certaines de ses réformes à l'establishment militaire réticent.

Les dernières années sont plutôt précipitées - toute la période de 1809 à la mort du duc en 1827 ne comprend que deux chapitres et cette période comprend son temps en tant que commandant en chef pendant la guerre d'Espagne, où il a gagné la gratitude de Wellington. En dehors de cela, il s'agit d'une excellente biographie lisible d'un personnage historique majeur mais quelque peu négligé.

Chapitres
1 - Famille, Le Jeune Prince, Intérieur et Politique Internationale 1756-1780
2 - Frédéric en Allemagne, 1780-1787
3 - York et la crise de la régence, 1787-1789
4 - Le Duel, 1789, Le Mariage, 1791
5 - Révolutionnaires et patriotes, York part en guerre, février 1793, Succès à Valenciennes, juillet 1793, Retraite de Dunkerque, septembre 1793
6 - La Campagne de 1794 en Flandre, En Hollande 1794
7 - Commandant en chef, 1795-1799, Mutinerie et Rébellion, 1797-1798
8 - La campagne Helder, 1799
9 - Une journée mouvementée, Collège militaire royal, Une paix de courte durée 1802-1803, Espagne et Portugal, Le facteur Wellesley
10 - Marie-Anne Clarke
11 - Sans emploi 1809-1811, Dernières étapes de la guerre 1811-1815, Maintien de la paix 1815-1820, La tragédie de la princesse Charlotte
12 - George IV 1820, La duchesse de Rutland, Émancipation catholique, Mort et obsèques, La colonne, Réputations, La comptine, Épilogue

Auteur : Derek Winterbottom
Édition : Relié
Pages : 208
Editeur : Pen & Sword Military
Année : 2016



Kobo Rakuten

Por el momento no hay artículos en tu carrito de compra.

*Aucun engagement, annulez à tout moment

Disponible el :
Disponible el :

1 livre audio par mois

+ Essai GRATUIT de 30 jours

Obtenez 1 crédit chaque mois à échanger contre un livre audio de votre choix

*Aucun engagement, annulez à tout moment

*Aucun engagement, annulez à tout moment

Disponible el :
Disponible el :

1 livre audio par mois

+ Essai GRATUIT de 30 jours

Obtenez 1 crédit chaque mois à échanger contre un livre audio de votre choix

*Aucun engagement, annulez à tout moment


Quelques livres qui pourraient vous intéresser


VE Day - Une journée inoubliable
Par: Craig Cabell, Allan Richards, Alan Richards
Avant-propos de : Frédéric Forsyth


Fallschirmjager : parachutistes allemands d'élite pendant la Seconde Guerre mondiale
Par: Diane Canwell, Jon Sutherland


Les écoles publiques et la Grande Guerre
Par: Anthony Seldon, David Walsh


The Beauty of Her Age: A Tale of Sex, Scandal and Money in Victorian England par Jenifer Roberts (Amberley Publishing), 2016 276pp., £20 hard, ISBN 978-1-4456-5320-4 Si vous aimez un bon fil plein de sexe, scandale et argent, alors ce livre est fait pour vous. C'est un chiffon pour la richesse.

L'Église catholique et la campagne pour l'émancipation catholique en Irlande et en Angleterre par Ambrose Macaulay (Four Courts Press, 2016) 416pp., £ 26.74, hard, ISBN 978-1-84682-600-9 Plutôt comme le débat sur l'Union européenne&hellipin beaucoup respecte c'était le Brexit de son époque et la campagne pour l'émancipation catholique a divisé la société en.


Le grand vieux duc d'York - Une vie de Frederick, duc d'York et d'Albany, 1763-1827, Derek Winterbottom - Histoire

Écoutez Derek Winterbottom sur Manx Radio, ici.

+£4.50 Livraison au Royaume-Uni ou livraison gratuite au Royaume-Uni si la commande est supérieure à £35
(cliquez ici pour les tarifs de livraison internationale)

Commandez dans les 7 heures 51 minutes pour que votre commande soit traitée le jour ouvrable suivant !

Besoin d'un convertisseur de devises ? Consultez XE.com pour les tarifs en direct

Autres formats disponibles - Achetez le livre cartonné et obtenez le livre électronique gratuitement ! Prix
Le grand vieux duc d'York ePub (12,2 Mo) ajouter au panier £4.99
Le Grand Vieux Duc d'York Kindle (27,4 Mo) ajouter au panier £4.99

Oh, le grand vieux duc d'York,
Il avait dix mille hommes
Il les fit monter au sommet de la colline,
Et il les fit redescendre.

Et quand ils étaient debout, ils étaient debout,
Et quand ils étaient en bas, ils étaient en bas,
Et quand ils n'étaient qu'à mi-hauteur,
Ils n'étaient ni en haut ni en bas.

Le prince Frederick, duc d'York et d'Albany est célèbre à cause de la comptine qui le ridiculise pour un mauvais leadership mais, comme le montre la biographie de Derek Winterbottom, il était loin d'être incompétent en tant que commandant. De plus, la célèbre comptine ne fait même pas allusion à ses réalisations en tant que commandant en chef de l'armée britannique pendant les guerres napoléoniennes. Sa carrière de commandant et d'administrateur et sa vie privée scandaleuse doivent être réévaluées depuis longtemps, et c'est ce que fournit cette étude perspicace et absorbante.
Il a transformé la machine militaire britannique, et le duc de Wellington a admis que sans les réformes de York, il n'aurait pas eu l'armée qui a si bien combattu pendant la guerre d'Espagne et à Waterloo. York a également mené une vie personnelle mouvementée qui a été engloutie par le scandale lorsque sa maîtresse a été accusée d'avoir usé de son influence sur lui pour obtenir une promotion pour des officiers ambitieux.
Aujourd'hui, le duc d'York est une figure négligée, souvent ridiculisée. Cette biographie devrait contribuer à restaurer sa réputation de commandant et de réformateur militaire.

Base de l'article de l'auteur tel que présenté dans

Mensuel de l'histoire militaire, novembre 2017

Cette réhabilitation de la carrière militaire du prince Frederick, duc d'York et d'Albany, que nous connaissions tous depuis l'enfance jusqu'à la comptine durable ridiculisant son leadership militaire apparemment indécis en faisant d'abord marcher ses hommes sur la colline avant de les faire redescendre immédiatement, affirme qu'il était «loin d'être incompétent en tant que commandant». En effet, l'auteur, dans cette biographie complète et bien documentée du duc, la première à être publiée depuis plus de soixante ans, identifie la source de la fausse représentation des tactiques militaires du duc comme une référence à sa manœuvre des 10 000 soldats sous son commandement qu'il maintient efficacement les a préservés d'une destruction potentielle à Tourcoing résultant de l'indécision de l'allié autrichien de la Grande-Bretagne, pour laquelle il a reçu des excuses complètes de l'empereur d'Autriche. Winterbottom fait également l'éloge de ses réformes militaires en tant que commandant en chef de l'armée britannique pendant les guerres napoléoniennes. Ils comprenaient le ciblage de l'achat de commissions, l'amélioration des tactiques et de l'entraînement, l'organisation de la milice et le recrutement, la réduction des châtiments corporels, l'augmentation de la solde des soldats, la réforme des hôpitaux militaires et la discipline des officiers incompétents, équivalant à la transformation de « la machine militaire britannique que Wellington a reconnu contribué au succès de ses armées dans la guerre d'Espagne et à Waterloo. Il n'exonère cependant pas le duc de l'accumulation de dettes importantes à cause de ses jeux d'argent et de « dépenses imprudentes pour des chevaux de course et un palais ». Il n'ignore pas non plus sa vie personnelle mouvementée, y compris le scandale notoire lorsque sa maîtresse a été accusée "d'user de son influence sur lui pour obtenir une promotion d'officiers ambitieux".

L'association historique

Que le livre change/confirme ou non votre opinion sur le duc d'York, dans l'ensemble, un bel ajout à l'histoire de l'ère napoléonienne.

La série Napoléon - octobre 2016 - revue par Ron McGuigan

"Oh, le grand vieux duc d'York, il avait 10 000 hommes." Nous l'avons tous chanté, mais combien d'entre nous savent quelque chose sur la figure à laquelle la comptine fait référence, à savoir le prince Frederick Augustus, le deuxième fils du roi George III d'Angleterre ? Probablement pas tant que ça, alors que ce que même ces gens savent se limite à ce qui est généralement considéré comme son commandement ridicule des armées britanniques qui ont été envoyées aux Pays-Bas en 1793-94, puis à nouveau en 1799, et l'implication ultérieure du duc dans un scandale qui lui a coûté son emploi lorsqu'on a découvert que sa maîtresse actuelle usait de son influence pour obtenir des commissions dans l'armée contre de l'argent. Ce que nous avons, alors, est au mieux une figure comique, mais dans cette biographie simple et sans prétention, Derek Winterbottom nous montre que la chansonnette que nous devrions vraiment chanter est plutôt celle du modèle d'un général de division moderne. Contrairement à son frère aîné, le futur George IV, le jeune prince Frederick était un jeune homme sérieux, en bons termes avec son père, déterminé à laisser sa marque dans la vie. Le domaine évident dans lequel il pouvait le faire étant l'armée, à l'âge de dix-sept ans à peine, il fut nommé colonel, honneur auquel il répondit en s'engageant très sérieusement dans toutes les questions militaires et en quelques années, émergeant comme une autorité sérieuse sur les forces armées prussiennes en particulier. Lorsque la guerre éclata avec la France en 1793, il était donc un choix naturel pour le commandement des forces britanniques envoyées aux Pays-Bas, et à ce titre, Winterbottom estime qu'il s'en est plutôt bien sorti : il y eut des échecs et des défaites, certainement , mais dans presque tous les cas, ce n'était pas la faute de York. Lorsque l'expérience a été répétée en 1799, la performance du duc s'est avérée plus difficile à défendre, mais ici aussi, Winterbottom tient à l'exonérer, soulignant, en particulier, que son autorité a été réduite par les instructions qu'il avait reçues de Londres. Peut-être alors York n'était-il pas un si mauvais commandant de campagne qu'on le suppose habituellement, mais, si le jugement de l'auteur est susceptible de contestation sur ce point, ce qui est clair, c'est que, nommé commandant en chef de l'armée, le duc connut un grand succès, mettant fin à de nombreux abus, améliorant l'entraînement et l'éducation militaire et encourageant l'introduction de nouvelles tactiques, les changements qu'il apporta sans aucun doute jouant un rôle important dans la série de victoires qui culmina avec la bataille de Waterloo. Quant au scandale qui interrompit temporairement sa carrière en 1809, il s'avère en effet avoir été fabriqué par des radicaux pour attaquer le gouvernement sous quelque prétexte que ce soit, York ayant au pire été naïf et insensé plutôt que corrompu. Pendant ce temps, alors que nous apprenons aussi que York était un homme décent et gentil qui était très apprécié de tous ceux qui l'ont rencontré, le commentaire évident qu'il n'était pas Wellington est celui qui a un son nettement positif.

Dr Charles Esdaile, professeur d'histoire de l'Europe napoléonienne, Université de Liverpool

Il s'agit d'une excellente biographie lisible d'un personnage historique majeur mais quelque peu négligé.

Lire l'avis complet ici.

Histoire de la guerre

C'est un livre érudit mais aussi une lecture facile et passionnante. C'est un ajout important au canon des écrits sur cette période de l'histoire britannique au cours de laquelle le pays a frôlé la défaite mais a été sauvé par des personnalités telles que Nelson et Wellington. La réputation de Frédéric a été restaurée à juste titre, et il existe également une explication convaincante des origines de la célèbre rime.

Le magazine Cliftonian 2016, Dr Robert Acheson

Un livre instructif et divertissant qui mérite un large public et ferait un documentaire très divertissant.

Lire l'avis complet ici.

Musique destructrice

Le sujet de cette nouvelle biographie est peut-être le plus souvent retenu en raison d'une comptine quelque peu moqueuse qui semble ridiculiser les qualités de leadership du duc. Cependant, comme le montre l'auteur, il était en fait loin d'être incompétent en tant que commandant. Sa carrière de général - il était commandant en chef de l'armée britannique pendant les guerres napoléoniennes - et d'administrateur, ainsi que sa vie privée scandaleuse doivent être réévalués depuis longtemps et c'est ce que ce livre - la première biographie complète à être publiée en plus de 60 ans - fournit. Le duc transforme l'armée britannique, ciblant l'achat de commissions, améliorant à la fois la tactique et l'entraînement, l'organisation de la milice et le recrutement, réduisant les châtiments corporels, augmentant la solde des soldats, réformant les hôpitaux militaires et traitant des officiers incompétents. Comme si cela ne suffisait pas, l'auteur décrit la vie privée quelque peu mouvementée et souvent scandaleuse du duc, avec des maîtresses, des jeux d'argent, des dépenses en chevaux de course et un palais, ainsi que le fait qu'il a vécu et même mort lourdement endetté. Ce nouveau travail devrait cependant contribuer dans une certaine mesure à restaurer la réputation du duc en tant que commandant et réformateur militaire important.

De nombreuses annexes - huit en tout - couvrent des aspects tels que les enfants illégitimes présumés du duc d'York, les caricatures de Gillray et Rowlandson du duc et de l'école militaire du duc d'York. Il y a 21 planches monochromes et deux cartes, plus une préface, des références, des sources et un index. En somme, une nouvelle biographie rafraîchissante d'un personnage souvent mal jugé et qui vaut la peine d'être lu.

Stuart Asquith, auteur

J'ai lu ceci en m'attendant à en savoir plus sur un vieux con titré et idiot (c'est Oz pour « duffer ») qui ne savait rien des questions militaires, qui était en charge de l'infanterie britannique, « et les a fait marcher jusqu'au sommet du colline, et les fit redescendre ».

Cependant, ce que j'ai lu était assez inspirant.

Le duc d'York était Frederick, le frère cadet du roi George 4e, alias le prince régent, qui était une personnalité moins admirable.

Ce livre, franchement et étonnamment, m'a amené à être un fan de TGODOY, car il était d'ailleurs admiré à son époque.

TGODOY était le Field Marshall, responsable de l'armée britannique pendant les guerres napoléoniennes. Il était le patron d'Arthur Wellesley (AKA The Duke of Wellington).

Il est crédité par les historiens, le parlement britannique et le duc de Wellington lui-même, des réformes de l'armée qui ont permis la victoire terrestre sur Napoléon, en particulier à Waterloo. À la suite de ses réformes, il était connu comme « l'ami du soldat ».

Ce livre est magnifiquement écrit et c'est un plaisir de le lire. En plus d'être une vue fascinante de l'âge géorgien de l'aristocratie anglaise, des verrues et de tout.

Fortement recommandé.

John Viggers, indépendant

Contenu

Le prince Hubertus est né le 24 août 1909 au château de Reinhardsbrunn, dans l'Empire allemand. [1] [2] [3] Une salve de 72 coups de canon a eu lieu au palais Friedenstein 40 minutes après la naissance du prince. [4] Troisième enfant et deuxième fils de Charles Edward, duc de Saxe-Cobourg-Gotha, et de la princesse Victoria Adélaïde de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg, [3] il fut baptisé Dietmar Hubertus Friedrich Wilhelm Philipp le 21 septembre avec son grand-père maternel, Friedrich Ferdinand, duc de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg, servant de parrain. [4] En plus de gouverner un état de l'Empire allemand, Charles Edward était un pair britannique et un prince britannique en tant que petit-fils de la reine Victoria. Charles Edward a perdu son trône de Cobourg et Gotha pendant la révolution allemande de 1918-1919, puis a été déchu de ses titres britanniques en 1919 pour avoir pris parti pour l'Allemagne lors de la Première Guerre mondiale. [2] [5]

Hubertus avait un frère aîné, le prince héréditaire Johann Leopold, qui était l'héritier présomptif de leur père, et trois autres frères et sœurs : la princesse Sibylla, la princesse Caroline Mathilde et le prince Friedrich Josias. [2] Bien que Charles Edward ait été élevé en tant qu'Anglais et que la famille parlât principalement anglais à la maison, Hubertus parlait couramment l'allemand, tout comme ses frères et sœurs. Il était gêné par la timidité mais était néanmoins le favori de la famille. [6] Il était particulièrement proche de sa sœur Sibylla et est resté son confident à l'âge adulte. [7] Les enfants vivaient dans la peur de leur père, qui dirigeait sa famille "comme une unité militaire". [8]

On sait peu de choses sur la carrière du prince Hubertus. [4] Il a reçu une éducation privée avant de s'inscrire au Gymnasium Casimirianum à Coburg. [5] Il a ensuite étudié le droit. [1] Selon Harald Sandner, biographe du duc Charles Edward, il est devenu évident au cours des études que le prince Hubertus était homosexuel, [5] mais son orientation sexuelle est restée secrète. [8]

Lorsque son frère Héréditaire Johann Leopold a renoncé à ses droits de succession afin d'épouser un roturier en 1932, Hubertus est devenu le nouvel héritier présomptif du trône défunt de Saxe-Cobourg et Gotha. [5] La même année, Hubertus a assisté au mariage de sa sœur Sibylla et du prince Gustaf Adolf de Suède, duc de Västerbotten, en restant près de la mariée pendant la cérémonie. [7] Hubertus lui-même n'était pas disposé à se marier. [5] [8]

Le père du prince Hubertus, le duc Charles Edward, était un ardent partisan d'Adolf Hitler. [9] Toute la famille a accueilli avec enthousiasme la montée du nationalisme allemand. Bientôt, cependant, Hubertus et sa mère, la duchesse Victoria Adelaide, ont grandi pour mépriser le parti nazi montant. Après avoir été témoin de la torture des Juifs, le prince Hubertus s'est vu interdire d'en discuter chez lui. [6] La Seconde Guerre mondiale a éclaté en septembre 1939 et tous les fils de Charles Edward ont été enrôlés dans l'armée allemande (Wehrmacht). [9] Le prince Hubertus est officiellement devenu membre du parti nazi le 19 octobre 1939, [5] mais est resté opposé à Hitler pour le reste de sa vie. [6] En 1940, Hitler a publié le Prinzenlass, un décret interdisant aux membres des anciennes familles régnantes d'Allemagne de servir activement dans la Wehrmacht, craignant que cela n'augmente la sympathie du public pour les dynasties déchues et ne menace son emprise sur le pouvoir. Telle était la loyauté de Charles Edward envers Hitler, cependant, que le décret ne s'appliquait pas aux fils du duc. [5] Pendant la guerre, il a même été rapporté qu'Hitler envisageait de faire d'Hubertus son Gauleiter pour le Royaume-Uni. [dix]

Le prince Hubertus était un aviateur accompli. [6] Servir dans le Luftwaffe pilote de coursier sur le front de l'Est, [4] [10] Hubertus obtient le grade de Oberleutnant (pilote senior). [11] Il a été tué au combat lorsque son avion a été abattu par les forces aériennes soviétiques le 26 novembre 1943 à Mosty, en Ukraine actuelle. [2] C'était son dernier vol avant qu'il ne soit relocalisé. [7] La ​​nouvelle de sa mort s'est répandue le 3 décembre. [7] Hubertus a été enterré le lendemain au cimetière de la famille Coburg au château de Callenberg. [11] Le duc et la duchesse de Saxe-Cobourg et Gotha ont annoncé la mort de leur fils et héritier en Gothaer Beobachter avec une très courte nécrologie le 11 décembre. [4] Le plus jeune fils du couple ducal, le prince Friedrich Josias, devint l'héritier présomptif à sa place. [2]

La princesse Sibylla était bouleversée par la mort de son frère préféré. En 1946, elle a eu un fils, l'héritier tant attendu du trône suédois, et l'a nommé Carl Gustaf Folke Hubertus, il est devenu plus tard le roi Carl XVI Gustaf de Suède. [7] Lorsque le petit-fils du roi Carl XVI Gustaf a été baptisé Alexander Erik Hubertus Bertil, le choix du nom Hubertus a été critiqué par le journaliste Henrik Arnstad en raison de l'appartenance du prince Hubertus au parti nazi. Arnstad a été réprimandé pour ses commentaires par le commentateur politique Ivar Arpi. [12]

Hubertus a été nommé « Son Altesse le prince Hubertus de Saxe-Cobourg et Gotha ». [3] Étant un membre de la Maison de Wettin, il a tenu aussi le titre de Duc de Saxe. [2] En tant qu'arrière-petit-fils masculin d'un monarque britannique, Hubertus était prince de Grande-Bretagne et d'Irlande jusqu'à ce que l'utilisation du titre soit restreinte aux enfants et petits-enfants d'un monarque par lettres patentes de 1917. [13] Il était chevalier de l'Ordre royal suédois des Séraphins. [1]


Le grand vieux duc d'York - Une vie de Frederick, duc d'York et d'Albany, 1763-1827, Derek Winterbottom - Histoire

La première biographie complète sur Napoléon du nouveau siècle.

Un regard décevant sur les dernières années de la carrière militaire de Napoléon.

Une rare biographie moderne du général britannique « imbattable », Hugh Gough…

Bromley, Janet et David

Une étude à vie des mémoriaux et monuments aux hommes qui ont combattu avec Wellington…

Browning, Oscar
L'enfance et la jeunesse de Napoléon

Commenté par Tom Holmberg

Jeune Napoléon à la veille de la grandeur…

Chambers, Barbara J.
Hommes du 1er Foot Guards à Waterloo et au-delà

Commenté par Robert Burnham

Un regard approfondi sur le « travail d'amour » sur les 1st Foot Guards britanniques…

La première biographie complète du maréchal Lannes en anglais.

Craufurd, Alexandre
Le général Craufurd et sa division légère

Commenté par Robert Burnham

Une réimpression d'un ouvrage « perdu » sur le commandant de la division légère de Wellington…

Une biographie classique qui patine légèrement sur les années Napoléon
défauts. . .

Delderfield, R.F.
Les maréchaux de Napoléon

Commenté par Lavanya Ramanujan

Petite revue d'un ancien stand-by…

Une vie indispensable du quartier-maître général de Wellington…

Il y a eu beaucoup de grands et presque grands historiens qui sont passés
leur travail et leurs paroles à nous, mais dans l'histoire récente, aucun, dans mon
opinion, ont été plus importants que le colonel John R. Elting…

Englund, Stephen
Napoléon : une vie politique

Commenté par Christopher Gibbs

L'un des meilleurs ouvrages sur la politique de Napoléon

Gallaher, John G.
Le maréchal de fer : une biographie de Louis N. Davout
Commenté par Susan Howard

Biographie classique de l'implacable maréchal de Napoléon…

Gengembre, Gérard
Napoléon : L'Empereur Immortel
Commenté par Tom Vance

Superbe pièce maîtresse dans n'importe quelle bibliothèque napoléonienne.

Une biographie du Premier ministre "oublié" qui a guidé la Grande-Bretagne
à travers les dernières années triomphales des guerres napoléoniennes…

Biographie attendue depuis longtemps de l'un des commandants les plus intéressants de Grande-Bretagne…

L'ancien parachutiste Gueguen voit Napoléon sous un jour positif. . .

Grubin, David
Série PBS Napoléon
Commenté par Kevin Kiley et amp Howie Muir

Critiques de Kevin Kiley et Howie Muir qui ont remporté
le “Review Contest” se déroule conjointement avec la diffusion de PBS’ “Napoleon”
aux États-Unis, novembre 2000.

Jill Hamilton retrace l'histoire de Napoléon à travers les chevaux
il a roulé…

Une biographie de l'officier explorateur le plus célèbre de Wellington

Oui, oui, oui, vous sautez tous sur l'actualité ! Voici un tout nouveau livre
sur un tout nouveau sujet, et qui a été à peine couvert. D'ACCORD,
J'arrête mon cynisme. Waterloo vend.

Ce travail contribue à combler le fossé dans notre connaissance de la
campagnes dans la péninsule en présentant les plus hauts commandants
dans un endroit.

Un aperçu utile des 41 officiers généraux qui
servi avec Wellington…

Un dictionnaire biographique des 79 capitaines qui commandaient les navires de Nelson…

Un regard autoritaire et instructif sur 26 amiraux français nommés sur l'Arc de Triomphe…

Napoléon, père de tous nos maux…

Un regard unique sur le corps des officiers d'une branche de la Grande Armée.
. .

Une revue de ce qui est sans doute LA biographie classique de Napoléon…

Luvaas présente une compilation unique des pensées de Napoléon…

Une nouvelle vie perspicace du soldat et organisateur de l'infanterie légère souvent négligé, Sir John Moore…

Une biographie lucide du général Wellington admirait…

La vie du porteur de la dépêche annonçant la victoire à Waterloo.

McCavitt, John et Christopher T. George.
L'homme qui a capturé Washington : le général de division Robert Ross et la guerre de 1812
Commenté par Robert Burnham

La première biographie complète de l'homme qui a brûlé la Maison Blanche.

McGuigan, Ron et Robert Burnham
Commandants de brigade Wellington

Commenté par Rory Muir

Un volume de référence qui devrait être dans la bibliothèque de tout passionné…

Ouvrage de référence indispensable à tout étudiant des guerres napoléoniennes…

Metternich, Clemens, Furst von.
Metternich : l'Autobiographie, 1773 – 1815
Commenté par Tom Holmberg

Rare biographie d'un héros de Waterloo « oublié »…

Muir, Rory
Wellington : Le chemin de la victoire, 1769-1814
Commenté par Steve Brown

Destiné à être la biographie standard de l'Iron Duke…

Superbe finition d'une nouvelle biographie complète en deux volumes de Wellington…

Une biographie inhabituelle d'un soldat devenu un scientifique de renom. . .

Une biographie réfléchie du négligé Pitt…

La première biographie en anglais de l'homme qui a sauvé deux fois la vie de Napoléon.

Pendant une grande partie de cette période, les intérêts français ont été protégés par Bernardino Drovetti, un ancien officier de l'armée piémontaise, qui a d'abord servi comme consul général adjoint, puis comme consul général. Pendant les vingt-six ans (1803-1826) qu'il vécut en Egypte, Drovetti fut un diplomate par excellence.

Roberts, André
Napoléon le Grand (alias Napoléon : une vie)

Commenté par Christian van Someren

Une introduction engageante, quoique unilatérale, à la Vie de Napoléon…

Sabiston, Andrew & Williams, Timothy
Napoléon, La comédie musicale
Commenté par William Peterson

Napoléon, La comédie musicale est un effort noble, vaut le détour…

Cette histoire napoléonienne doit-elle être jetée à la poubelle de l'histoire ?

Un regard sur les hauts et les bas de la carrière d'un participant de "second niveau" à la Révolution française

Un volontaire britannique qui s'est battu pour la liberté sud-américaine…

Un regard moderne sur un membre parfois vilipendé, parfois oublié de la famille royale…

Woolgar, C.M. (éditeur)
Études Wellington II
Commenté par Rory Muir

Une nouvelle collection d'essais scientifiques sur la carrière du duc de Wellington


Le roi George III

Sauf indication contraire, ces livres sont en vente sur Amazon.com. Votre achat via ces liens entraînera une commission pour le propriétaire du site Royalty.nu.

Le roi George III

George III de Christopher Wright. Biographie. George III était loin d'être la médiocrité intellectuelle de la légende. Il était un lecteur vorace et un partisan actif de la science. À sa mort, il y a eu une vague nationale de chagrin.

George III : le dernier roi d'Amérique de Jeremy Black. Cette biographie utilise la propre correspondance de George III pour révéler ses intérêts scientifiques, culturels et intellectuels, ainsi que sa forte foi religieuse et son sens du devoir moral envers sa famille et sa nation.

George III de John Cannon. Une biographie concise de la série "Very Interesting People".

George III par G. M. Ditchfield. Une étude politique du règne de George III, y compris sa réputation historique, ses convictions religieuses et ses politiques nationales et impériales.

Le roi architecte : George III et la culture des Lumières par David Watkins. Un compte rendu complet de la relation de George III avec son tuteur, William Chambers, et d'autres architectes de premier plan, dont Robert Adam, James 'Athenian' Stuart et James Wyatt.

La Sagesse de George III de John Marsden. Documents d'un symposium à la Queen's Gallery, Buckingham Palace, juin 2004.

George III : Roi et hommes politiques, 1760-1770 par Peter David Garner Thomas. Une étude chronologique des 10 premières années du règne de George III.

George III de Christopher Hibbert. Illustré de couleurs vives, ce livre donne aux lecteurs des informations privilégiées sur les nombreuses excentricités du monarque, sa fidélité joyeuse à une épouse difficile et ce qu'il ressentait pour ses 53 petits-enfants illégitimes. Une lecture formidable et instructive. (Cet avis et copie Amazon.com.)

Purple Secret: Genes, "Madness" et les maisons royales d'Europe par John Rohl, Martin Warren et David Hunt. Explore ce que l'analyse de l'ADN a révélé sur l'effet de la porphyrie (une maladie héréditaire) sur les familles royales d'Europe. George III souffrait de porphyrie.

La famille de George III

Princesses éclairées : Caroline, Augusta, Charlotte et la formation du monde moderne édité par Joanna Marschner, David Bindman et Lisa L. Ford. Un livre illustré sur trois princesses allemandes mariées à la famille royale britannique : Caroline d'Ansbach (épouse de George II), Augusta de Saxe-Gotha (mère de George III) et Charlotte de Mecklenberg-Strelitz (épouse de George III).

Une affaire royale : George III et ses frères et sœurs scandaleux par Stella Tilyard. Le roi britannique George III a essayé d'être le père de ses frères et sœurs, mais la famille a été en proie au scandale et piégée par le devoir.

Une expérience royale : la vie privée du roi George III par Janice Hadlow. George III et son épouse, la reine Charlotte, ont élevé leurs 13 enfants dans un climat d'amour, mais la désapprobation du roi a aliéné ses fils et sa détermination à protéger ses filles du marché du mariage les a laissés seuls et pleins de ressentiment. Également publié sous le titre La famille la plus étrange.

La reine Charlotte et Hannah Lightfoot

Le matronage artistique de la reine Charlotte - 1744-1818 par Heidi A. Strobel. Comment une reine a promu l'art et les femmes artistes dans la société anglaise.

Hannah Regina de Michael Kreps. Raconte l'histoire d'Hannah Regina, la femme quaker qui aurait été la première épouse secrète de George III et la mère de son fils George Rex.

Le Prince et la Quakeresse de Jean Plaidy. Roman sur la première histoire d'amour de George III avec une femme nommée Hannah Lightfoot (qu'il aurait secrètement épousée). De la série Georgian Saga de Plaidy.

Le troisième George de Jean Plaidy. Roman sur le mariage de George III avec la reine Charlotte, également de la série Georgian Saga.

Enfants du roi George III

Les Filles de George III de Catherine Curzon. Les six filles du roi avaient envie d'échapper à leurs parents, mais les opportunités se sont échappées.

Princesses : Les Six Filles de George III de Flora Fraser. Les filles du roi étaient Charlotte, en désaccord avec sa mère, l'artiste douée d'Augusta, une artiste douée pour la famille, Elizabeth, Mary, l'émotive Sophia et la turbulente Amelia. Retenus de se marier par leur père, ils menaient des vies secrètes.

Le Grand Vieux Duc d'York de Derek Winterbottom. Une biographie du fils de George III, le prince Frederick, duc d'York et d'Albany 1763-1827, qui a transformé l'armée britannique en commandant en chef pendant les guerres napoléoniennes. Sa vie personnelle mouvementée a conduit au scandale.

Adolphus Frederick, duc de Cambridge : Fils inébranlable du roi George III, 1774-1850 par Grace E. Moreman. Biographie du plus jeune et, sans doute, fils préféré de George III.

Les Filles de George III de Dorothy Margaret Stuart. Publié en 1939.

Les Enfants de George III de John Van Der Kiste. Décrit les relations entre les 15 enfants de George III, les personnages qui entouraient la cour et le gâchis que les frères ont fait de leur vie.

Wicked Ernest par John Wardroper. Biographie du fils de George III, le duc de Cumberland, accusé d'inceste et de meurtre.

Épouse interdite : La vie et les épreuves de Lady Augusta Murray de Julia Abel Smith. Après le mariage illégal du fils du roi George III, Augustus Frederick, avec la fille d'un comte, la mariée est devenue une paria sociale et sa famille a été méprisée.

Sa Cour et son Temps

The Scandal of George III's Court by Catherine Curzon. Scandal was never too far from the House of Hanover. This book offers eye-brow raising tales of illegitimate children, illegal marriages, and more.

George III: A Life in Caricature by Kenneth Baker. King George III was highly unpopular for much of his reign, as shown by contemporary caricatures, many reproduced here for the first time. 200 color illustrations.

Memoirs of the Reign of King George III by Horace Walpole. Walpole, who died in 1797, was the fourth earl of Orford and a prolific writer. This book provides Walpole's text in its entirety, unabridged and unexpurgated.

Faithful Handmaid: Fanny Burney at the Court of King George III by Hester Davenport. Fanny Burney was a popular novelist who became Queen Charlotte's Second Keeper of the Robes.

The King and the Catholics: The Fight for Rights, 1829 by Antonia Fraser. George III opposed Catholic Emancipation on the basis of the Coronation Oath his son, the Prince of Wales, was enamoured with a Catholic, Maria Fitzherbert.

Medicine in England During the Reign of George III by Arnold Chaplin. George III wasn't alone in receiving barbaric treatment from doctors of his time. Learn about the state of medicine during his reign.

Fiction

Queen of Bedlam by Laura Purcell. With her husband going mad, Queen Charlotte fights to hold on to his throne. Meanwhile, her six daughters are desperate to escape the palace asylum.

Children's Books

Can't You Make Them Behave, King George? by Jean Fritz, illustrated by Tomie De Paola. A humorous biography that focuses on the king's role in the American Revolution. For ages 9 to 12.

King George III: America's Enemy by Philip Brooks. Biography from the Wicked History series for children ages 9 to 12.

King George: What Was His Problem? Everything Your Schoolbooks Didn't Tell You About the American Revolution by Steve Sheinkin, illustrated by Tim Robinson. Anecdotes and little-known historical details. For children ages 9 to 12.

The Queen and the First Christmas Tree: Queen Charlotte's Gift to England by Nancy Churnin. How Britain's Queen Charlotte brought the first known Christmas tree to England. For ages 5 to 7.

More Book Topics


I have been to . Mark Masons' Hall, St. James's, London

Every so often Sue and I like to go out to lunch . and yesterday we went to the carvery restaurant at Mark Masons' Hall, 86 St James's Street, St. James's, London.

We have been there several times before, and because I registered with 86 St James (the catering arm of Mark Masons' Hall) I get notification of special offers for lunch. Yesterday was one of the days when lunch was 30% off its usual price . so Sue and I decided to book.

We had booked lunch for 1.30pm, and left home just before midday. The local 244 bus took us to Woolwich Arsenal Station, where we caught a South Eastern train to Cannon Street Station. (We had hoped to go directly to Charing Cross Station, but the train that we were due to catch was delayed, and then the service was going to be terminated at London Bridge Station. Cannon Street seemed like a better option . and choosing to use it turned out to be the right decision to make.)

From Cannon Street Station we travelled by London Underground to St. James's Park Underground Station. At Westminster a group of musicians got on the train, and entertained us with some live music between stops!

On leaving St. James's Park Underground Station we walked up Queen Anne's Gate, .

. crossed over Birdcage Walk, and into St. James's Park.

Our route took us across the bridge over the Serpentine .

. from where we had excellent views of Westminster .

. and Buckingham Palace in the distance.

We continued to walk through St. James's Park .

We saw two female Metropolitan Police officers from the Mounted Branch on patrol in The Mall . and they kindly stopped still long enough for me to take a photograph.

Sue and I then made our way up Marlborough Street .

. and past St. James's Palace . which was being guarded by members of the RAF Regiment.

From there it was but a very short walk to 86 St. James's Street. (Mark Masons' Hall is the building with the Union Flag flying at half-mast as a sign of respect to those who died in the recent terrorist attack in Manchester.)

We had reached 86 St. James's Street in plenty of time to have a drink in the Second Floor bar.

Just before 1.30pm we made our way down to the First Floor, where the carvery restaurant is situated.

The meal comprised three courses. The starters are a selection of hors d'oeuvres from a trolley the waitresses wheel to your table, after which you go up to the carvery to select the main course you want to eat. Yesterday the choices were beef, pork, and salmon. As can be seen from the following photograph, I decided to have the slimmers lunch!

The desserts are also brought to your table on a trolley, and one can finish with either tea of coffee. The total cost of our meals (including drinks) was less than 㿞.00 . and we both left feeling rather full!

We decided to walk back to Westminster to try to catch the Thames Clipper service that goes along the River Thames to Woolwich. We strolled down Pall Mall .

. until we reached Waterloo Place.

We then turned right and made our way down towards The Mall. Along the way we passed a statue of King Edward VII (who was know as 'Edward the Caresser' because of the number of other men's wives that he enjoyed 'entertaining'!) .

. and the column atop of which is a statue of the Duke of York. (He was the second eldest son of George III, and became a professional soldier. The famous nursery rhyme, 'The Grand Old Duke of York' was written to mock his lack of success in the 1799 military campaign in the Netherlands.)

We crossed The Mall close to the Royal Artillery Memorial .

. and then paid our respects at the National Police Memorial.

From there our route took us past Horse Guards Parade (which has been prepared for the Queen's Birthday Parade AKA Trooping the Colour), .

. and the statue of Clive of India.

After turning up Great George Street .

. we soon reached Parliament Square.

We continued on towards Westminster Bridge .

. from where we had an excellent view of our destination, Westminster Pier.

Sue and I walked down the steps to the Pier, only to discover that the first Thames Clipper to Woolwich was not going to run for another hour and a half. Despite the fact that we were both feeling tired and rather hot, we decided to take the Underground from Westminster Station back to Cannon Street Station, where we were able to catch the 4.07pm train to Woolwich Arsenal Station.

On reaching Woolwich we took one look at the massive queues at the bus stop . and walked across the road to the taxi rank. Some ten minutes later we were home, still feeling very full, rather tired, and in great need of a cold drink and a hot shower!


The Grand Old Duke of York - A Life of Frederick, Duke of York and Albany, 1763-1827, Derek Winterbottom - History

This list is in alphabetical order of the author’s last name.

Adye, Ralph Willett
The Bombardier and Pocket Gunner, 1813
Reviewed by Don Graves

Alexander, R.S.
Napoleon
Reviewed by Thomas J. Vance

Napoleon
Reviewed by Tom Holmberg

Anderson, Mark Robert Dunbar |
Blue Berg: Britain Takes the Cape

Reviewed by Howie Muir

Asprey, Robert

The Rise of Napoleon Bonaparte
Reviewed by Tom Holmberg

The Reign of Napoleon
Reviewed by James D. Gray

Atkinson, John A.
British Duelling Pistols
Reviewed by Tom Holmberg

1812: The March on Moscow
Reviewed by Greg Gorsuch

1812: Napoleon in Moscow
Reviewed by Greg Gorsuch

Bamford, Andrew

Barry, Quintin
Far Distant Ships: The Royal Navy and the Blockade of Brest, 1793-1815
Reviewed by Robert Burnham

Beardsley, Charles E.
The Victims of Tyranny A Tale
Reviewed by Donald E. Graves

Beardsley, Martyn
Waterloo Voices 1815: the Battle at First Hand
Reviewed by Robert Burnham

Beckett, Stephen
Operations of the Armée du Nord: 1815

Reviewed by Robert Burnham

Bogle, James and Andrew Uffindell (editors)
A Waterloo Hero: the Reminiscences of Friedrich Lindau
Reviewed by Robert Burnham

Bois, Mark
Lieutenant and Mrs. Lockwood
Reviewed by Robert Burnham

Napoleon on Love
Reviewed by Ira Grossman

Bondarchuk, Sergei
Waterloo
Reviewed by Paul Synnott

Boué, Gilles
Leipzig: 1813
Reviewed by Digby Smith

Bray, Alan
The Hour of Parade
Reviewed by Robert Burnham

Brightwell, Robert
Flashman in the Peninsular
Reviewed by Tom Holmberg

Flashman’s Escape
Reviewed by Robert Burnham

Brnardic, Vladimir
Napoleon’s Balkan Troops
Reviewed by Rovert Burnham

Brown, Steve

Wellington’s Redjackets
Reviewed by Andrew Bamford

Wellington’s Redjackets
Reviewed by Ron McGuigan

Browning, Oscar
The Boyhood and Youth of Napoleon
Reviewed by Tom Holmberg

Bunbury, Thomas
Souvenirs d'un vétéran
Reviewed by Robert Burnham

Burnham, Robert & Ron McGuigan

Buttery, David

Cabasson, Armand

Memory of Flames
Reviewed by David Buttery

The Officer’s Prey
Reviewed by Robert Burnham

Campos, Jorge Planas et Antonio Grajal de Blas
Officiers de Napoléon tués ou blessés pendant la guerre d’Espagne (1808-1814)

Reviewed by Anthony Gray

Carmigniani, Juan-Carlos and Gilles Boué
Napoleon and Italy: a Military History of Napoleonic Italy, 1805 – 1815
Reviewed by Robert Burnham

Chalfont, Lord
Waterloo: Battle of Three Armies
Reviewed by Robert Mosher

Chambers, Barbara J.
Men of the 1st Foot Guards at Waterloo and Beyond
Reviewed by Robert Burnham

Chandler, David G.
On The Napoleonic Wars
Reviewed by Robert Burnham

On The Napoleonic Wars
Reviewed by Kevin Kiley

Chartrand, René & Courcelle, Patrice
Émigré & Foreign Troops in British Service (1): 1793-1802.
Reviewed by Yves Martin

Chesney, Charles
Waterloo Lectures: a Study of the Campaign of 1815
Reviewed by Robert Burnham

Chisnall, Barry and Geoffrey Davies.
British Cavalry Carbines & Pistols of the Napoleonic Era
Reviewed by Robert Burnham

Coignet, Captain Jean-Roch
The Note-Books of Captain Coignet
Reviewed by Robert Burnham

Collins, Gilbert
Guidebook to the Historic Sites of the War of 1812
Reviewed by Major (Retd) W.E. (Gary) Campbell, CD

Collins, Irene
Napoleon And His Parliaments 1800-1815
Reviewed by Max Sewell

Coppens, Bernard & Courcelle, Patrice
Hougoumont
Reviewed by Yves Martin

Coppens, Bernard & Courcelle, Patrice
Les Armees de Waterloo
Reviewed by Yves Martin.

Coppens, Bernard & Courcelle, Patrice
Le Chemin d’Ohain: Waterloo, 1815.
Reviewed by Yves Martin

Craufurd, Alexander
General Craufurd and His Light Division

Reviewed by Robert Burnham

Napoleon’s Infantry Handbook
Reviewed by Robert Burnham

Davidov, Denis
In the Service of the Tsar Against Napoleon – The Memoirs of Denis Davidov, 1806 – 1814
Translated and edited by Gregory Troubetzkoy
Reviewed by Alfons Libert

Dawson, Paul

Delderfield, R.F.
Les maréchaux de Napoléon

Reviewed by Lavanya Ramanujan

de Saint-Junien, Vigier
Brune’s 1807 Campaign in Swedish Pomerania
Translated and edited by Dr. George Nafziger
Reviewed by Robert Burnham

de Vignolle, Martin
Historical Account of the Military Operations of the Army of Italy in 1813 and 1814
Translated and edited by Dr. George Nafziger
Reviewed by Robert Burnham

Divall, Carole

du Faur, Faber
With Napoleon in Russia: The Illustrated Memoirs of Major Faber du Faur, 1812
Translated and edited by Jonathan North
Reviewed by Kevin Kiley

Duffy, Christopher
Prussia’s Glory: Rossbach and Leuthen
Reviewed by Dr. Alexander Mikaberidze

Ebsworth, David.
The Last Campaign of Marianne Tambour
Reviewed by Susan Howard

Elting, John Robert and Vincent J. Esposito
A Military History and Atlas of the Napoleonic Wars.
Reviewed by Kevin Kiley

Elting, John R. and Knötel, Herbert
Napoleonic Uniforms (2007 Edition)
Reviewed by Robert Burnham

Elting, John R. and Knötel, Herbert
Napoleonic Uniforms: The French Army. (Vols. I and II.)
Reviewed by Kevin Kiley

Englund, Stephen
Napoléon : une vie politique
Reviewed by Christopher Gibbs

Field, Andrew W.
Grouchy’s Waterloo: the Battles of Ligny and Wavre

Reviewed by Robert Burnham

Waterloo Rout & Retreat: the French Perspective
Reviewed by Robert Burnham

Waterloo 1815
Reveiwed by Dana Lombardy

Frayling, Christopher
Napoleon Wrote Fiction
Reviewed by Ira Grossman

Fremont-Barnes, Gregory
Armies of the Napoleonic Wars
Reviewed by Robert Burnham

Fremont-Barnes, Gregory, and Fisher, Todd.
The Napoleonic Wars: The Rise and Fall of an Empire
Reviewed by Tom Holmberg

Gallaher, John G.

Napoleon’s Irish Legion.
Reviewed by Robert Markley

Napoleon’s Irish Legion
Reviewed by Nicholas Dunne-Lynch

Geyl, Pieter
Napoleon: For and Against
Reviewed by Tom Miller

Gengembre, Gerard
Napoleon: The Immortal Emperor
Reviewed by Tom Vance

Gardiner, Robert
La guerre navale de 1812
Reviewed by Kevin Kiley

Gardiner, Robert
Warships of the Napoleonic Era
Reviewed by Kevin Kiley

Glover, Gareth

The Waterloo Archive Volume V: German Sources
Reviewed by Robert Burnham

The Waterloo Archive Vol. VII: British Sources
Reviewed by Robert Burnham

Waterloo in 100 Objects
Reviewed by Robert Burnham

Godechot, Jacques
The Napoleonic Era in Europe
Reviewed by Robert Mosher

Goetz, Robert
1805: Austerlitz
Reviewed by Tom Holmberg

Graves, Donald E.

Grehan, John

Voices from the Past: Waterloo 1815
Reviewed by Robert Burnham

Grehan, John and Martin Mace
The Battle of Barrosa 1811: Forgotten Battle of the Peninsular War
Reviewed by Robert Burnham

Gueguen, Emile René
Napoleon: Humanitarian and Man of Peace
Reviewed by Ira Grossman

Guyot, Général Comte.
Carnets de Campagne, 1792-1815
Edited with comments by Jean-Hughes de Font-Réaulx
Reviewed by Yves Martin

Hamilton, Jill
Marengo: The Myth of Napoleon’s Horse
Reviewed by Tom Holmberg

Harvey, Dan
A Bloody Day: the Irish at Waterloo
Reviewd by Robert Burnham

Hattem, Mark Van
In the Wake of Napoleon: The Dutch in Time of War, 1792-1815
Reviewed by Frank van den Bergh

Haythornthwaite, Philip J.
British Rifleman 1797 – 1815
Reviewed by Ron McGuigan

Picton’s Division at Waterloo
Reviewed by Robert Burnham

Haynes, Nick.
Far in Advance: the Peninsular War Paintings of Christa Hook

Reviewed by Robert Burnham

Hazareesingh, Sudhir
The Legend of Napoleon
Reviewed by: Tom Holmberg

Hitsman, J. Mackay
L'incroyable guerre de 1812
Reviewed by Kevin Kiley

Hofschröer, Peter
1815, The Waterloo Campaign: the German Victory
Reviewed by Robert Burnham

Hollins, David
Marengo 1800: Napoleon’s Day of Fate
Reviewed by Kevin Kiley

Horne, Alistair
The Age of Napoleon
Reviewed by Alexander Mikaberidze

Howard, Richard
Bonaparte’s Warriors
Reviewed by Tom Holmberg

Jackson, Robert
Napoleon’s Rabbit Farmer
Reviewed by Tom Holmberg

Johnson, Paul.
Napoleon: a Penguin Life
Reviewed by Tom Holmberg

Johnston, R.M. (Editor)
In the Words of Napoleon: The Emperor Day by Day
Reviewed by Robert Burnham

Jourdan, Annie.
L’empire de Napoléon
Reviewed by John Lawrence Tone

Leventhal, Lionel
On Publishing: A Professional Memoir
Reviewed by Robert Burnham

Lipscombe, Nick.
The Peninsular War Atlas

Reviewed by Rod MacArthur

Ludwig, Emil.
Napoleon

Machell, Lancelot
La Guerre Péninsulaire Lettres de Lancelot Machell RE

Edited by Mark S. Thompson
Reviewed by Robert Burnham

Malcomson, Robert

Mallinson, Allan
A Close Run Thing
Reviewed by Robert Burnham

Napoleon for Dummies
Reviewed by Doug La Follette

Napoleon for Dummies
Reviewed by Diane Parkinson

Mas, Miguel Ángel Martin
Chasseurs à Cheval
of Napoleon’s Guard
Reviewed by John R. Grodzinski, FINS

Matrix Games
Crown of Glory: Emperor’s Edition
Reviewed by Seamus Decker and Chris Comars

Maughan, Stephen E.
The Napoleonic Soldier
Reviewed by Yves Martin

McCavitt, John and Christopher T. George.
The Man Who Captured Washington: Major General Robert Ross and the War of 1812
Reviewed by Robert Burnham

McGrath, Art.
The Emperor’s American
Reviewed by Tom Holmberg

March to Destruction
Reviewed by Tom Holmberg

McGuigan, Ron and Robert Burnham
Wellington’s Brigade Commanders

Reviewed by Rory Muir

Wellington’s Brigade Commanders
Reviewed by Donald Graves

Metternich, Clemens, Furst von.
Metternich: the Autobiography, 1773 – 1815
Reviewed by Tom Holmberg

Mikhailovsky-Danilevsky, Lieutenant General Alexander.
Russo-Turkish War of 1806-1812
Translated and edited by Alexander Mikaberidze
Reviewed by: Robert Goetz

Miley, Caroline

The Competition
Reviewed by Robert Burnham

Morvan, Jean
Le Soldat Impérial, 1800-1814.
Reviewed by Yves Martin

Muilwijk, Erwin.
1815: From Mobilization to War, Volume 1
Reviewed by Gareth Glover

Salamanca 1812
Reviewed by Robert Burnham

Muir, Rory, Robert Burnham, Howie Muir and Ron McGuigan
Inside Wellington’s Peninsular Army, 1808-1814
Reviewed by D.E. Graves

Müffling, Friedrich Karl Ferdinand Freiherr von
The Memoirs of Baron von Müffling: a Prussian Officer in the Napoleonic Wars
Reviewed by Steve Brown

Nafziger, George
The Napoleonic Studies Booklets
Reviewed by Robert Burnham

Nichols, Alistair

Oman, Charles

A History of the Peninsular War
Reviewed by George Falco de Mats

Patat, Jean-Pierre.
1814: Trahisons et Reniements
Reviewed by Susan Howard

Pawley, Ronald
Napoleon’s Carabiniers
Reviewed by Alexander Mikaberidze

Napoleon’s Mamelukes
Reviewed by Stephen Summerfield

Perren, Jeffrey
Cossacks in Paris

Reviewed by Greg Gorsuch

Pope, Stephen
Dictionary of the Napoleonic Wars
Reviewed by Tom Holmberg

Price, Munro
Napoleon, the End of Glory
Reviewed by Susan Howard

Pushin, Pavel
Diaries of the 1812-1814 Campaigns
Translated and edited by Alexander Mikaberidze
Reviewed by Greg Gorsuch

Pyro Studios SL/Eidos
Imperial Glory Computer Game
Reviewed by Matthew D. Zarzeczny

Rabin, Staton
Betsy and the Emperor
Reviewed by Tom Holmberg

Radozhitskii, Ilya.
Campaign Memoirs of the Artilleryman, Part I: 1812. Russian Voices of the Napoleonic Wars
Translated and edited by Alexander Mikaberidze
Reviewed by Greg Gorsuch

Rawkins, W. J.
The W. J. Rawkins Uniform Books
Reviewed by Robert Burnham

The Army of Portugal 1793 – 1814
Reviewed by Robert Burnham

The Royal Saxon Army: 1792 – 1814
Reviewed by Robert Burnham

Reid, Stuart
Highlanders: Fearless Celtic Warriors
Reviewed by Howie Muir

Wellington’s History of the Peninsular War
Reviewed by Robert Burnham

Reiter, Jacqueline
The Late Lord: the Life of John Pitt, 2nd Earl of Chatham

Reviewed by Rory Muir

Reynaud, Jean-Louis.
Contre Guérilla en Espagne (1808-1814), Suchet Pacifie l’Aragon
Reviewed by Jean Giscand and Anthony Gray

Roberts, Andrew
Napoleon the Great (a.k.a Napoleon: A Life)

Reviewed by Christian van Someren

An Atlas of the Peninsular War
Reviewed by Robert Burnham

Robinson, Mike
The Battle of Quatre Bras 1815
Reviewed by Dr Stephen Summerfield

Saunders, Tim.
The Sieges of Ciudad Rodrigo, 1810 and 1812: The Peninsular War

Reviewed by Andrew Bamford

Saunders, Tim and et al.
The Waterloo Collection — DVDs
Reviewed by Robert Burnham

Schaumann, August Ludolf Friedrich
On the Road with Wellington: The Diary of a War Commissary
Reviewed by Alfons Libert

Schlicker, Benno.
Napoleon: Uprising, The Fall of Tyrants

Reviewed by Tom Holmberg

Schom, Alan
Napoleon Bonaparte: A Life
Reviewed by Kevin Kiley

Schur, Nathan
Napoleon In The Holy Land
Reviewed by Bob Burnham

Selin, Shannon
Napoleon in America
Reviewed by Susan Howard

Semmel, Stuart
Napoleon and the British
Reviewed by Tom Holmberg

Skaggs, David Curtis and Gerard T. Altoff
Une victoire éclatante : la campagne du lac Érié, 1812-1813
Reviewed by Kevin Kiley

Smith, Sir Harry
The Autobiography of Sir Harry Smith, 1787-1819
Reviewed by Anne Woodley

Spring, Laurence
Russian Grenadiers and Infantry, 1799-1815
Reviewed by Alexander Mikaberidze

1812: Russia’s Patriotic War
Reviewed by Alexander Mikaberidze

Saxon Artillery: 1733-1827
Reviewed by Robert Burnham

Napoleon 1814, the Defence of France
Reviewed by David McCracken

Unsworth, Barry
Losing Nelson
Reviewed by Howie Muir

Urban, March
The Man Who Broke Napoleon’s Codes
Reviewed by Robert Burnham

Van Uythoven, Geert
Voorwaarts Bataven!
Reviewed by Bruno Nackaerts

Vernet, Carle
Uniforms of Napoleon’s Army
Reviewed by Robert Burnham

Villepin, Dominique
Les Cent-Jours, ou l’Esprit de Sacrifice (Review in English)
Les Cent-Jours, ou l’Esprit de Sacrifice (Review in French)
Reviewed by Dominique Contant

Vionnet, Louis Joseph
With Napoleon’s Guard in Russia: The Memoirs of Major Vionnet, 1812
Translated and edited by Jonathan North
Reviewed by Tom Holmberg

A Tour of Waterloo with Campaigns and Culture
Reviewed by Robert Burnham

Le journal de Waterloo
Reviewed by Robert Burnham

Weller, Jac
On Wellington, The Duke and his Art of War
Reviewed by Martin Liechty

Weller, Jac
Wellington at Waterloo
Reviewed by Robert Burnham

Willis, Henry
The Letters of Private Henry Willis: 1st Regiment of Life Guards, 1807-14
Edited by Gareth Glover
Reviewed by Robert Burnham

Woolgar, C.M. (editor)
Wellington Studies II
Reviewed by Rory Muir

Youds, Peter
Alone with Glory
Reviewed by Robert Burnham

Recherche du site

Join the Waterloo Association

With over 600 members worldwide, a Facebook following of 3,000, and custodianship of the world-renowned Napoleon Series, we can claim to be the UK’s leading organisation dedicated to improving understanding of the period of the French Revolutionary and Napoleonic Wars, including the life of the Duke of Wellington and the Battle of Waterloo.

We produce new research and campaign to preserve relevant sites and memorials, including the iconic battlefield of Waterloo.

Benefits include:

  • Receipt of the Waterloo Journal three times a year
  • free access to our Zoom-delivered Winter Lecture Series
  • conferences
  • regional group meetings

Sur

Être impliqué

Join the Waterloo Association

With over 600 members worldwide, a Facebook following of 3,000, and custodianship of the world-renowned Napoleon Series, we can claim to be the UK’s leading organisation dedicated to improving understanding of the period of the French Revolutionary and Napoleonic Wars, including the life of the Duke of Wellington and the Battle of Waterloo.

Copyright 1995 – 2020, The Napoleon Series. Website by Effra Digital | Plan du site


Voir la vidéo: Year 1 Song of the Week- Grand Old Duke of York (Novembre 2021).