Informations

Broome DD-210 - Histoire


Broome

(DD-210; dp. 1215; 1. 314'4", b. 31'9", dr. 9'10", a. 35 k.; cpl. 122; a. 4 5", 1 3", 12 21" TT., cl. Clemson)

Broome (DD-210) a été lancé le 14 mai 1919 par William Cramp and Sons Ship and Engine Building Co., Philadelphie, Pennsylvanie; parrainé par Mlle Mary Josephine Leyworth Broome, petite-fille du lieutenant-colonel Broome, et commandé le 31 octobre 1919, commandant C. M. Austin aux commandes.

Broome quitta le New York Navy Yard en mai 1920 pour travailler dans les eaux européennes. Elle a navigué entre les ports anglais et français, ainsi que dans la Baltique et la Méditerranée. À la fin de l'année, il se rapporta à la flotte asiatique. Après deux ans, il retourna aux États-Unis et fut mis hors service à San Diego le 30 décembre 1922.

Broome a été remis en service le 5 février 1930 et a ensuite servi activement avec la flotte dans le Pacifique jusqu'en 1939, à l'exception d'une période de commission réduite en 1934. En mai 1939, Broome est arrivé au Norfolk Navy Yard pour servir dans l'Atlantique. En 1941, il est attaché à la division Destroyer 63, la Force de patrouille, et opère avec la patrouille de neutralité sur la côte atlantique. Plus tard cette année-là, elle a servi d'escorte de convoi entre le Groenland et les États-Unis.

De janvier 1942 à mai 1945, le Broome participe à des opérations d'escorte, de patrouille et d'entraînement de convois sur la côte est, dans les eaux islandaises, canadiennes et caribéennes. De plus, il a escorté plusieurs convois transatlantiques vers l'Afrique du Nord et le Royaume-Uni.

Le 4 mai 1945, le Broome est arrivé au Charleston Navy Yard pour une révision et le 23 mai, sa désignation a été changée en AG-96. Le 10 juin 1945, en tant qu'unité de la flotte de l'Atlantique attachée au commandement de l'entraînement opérationnel, elle s'est présentée au service à Guantanamo Bay, à Cuba, où elle a servi jusqu'en décembre 1945. Le 10 décembre, elle s'est rendue à Philadelphie et a commencé sa pré-inactivation
révision générale. Broome a été désarmé le 20 mai 1946 et vendu le 2 () novembre 1946.


Balai DD-210

Broome (DD-210) a été lancé le 14 mai 1919 par William Cramp and Sons Ship and Engine Building Co., Philadelphie, Pennsylvanie, parrainé par Mlle Mary Josephine Heyworth Broome, petite-fille du lieutenant-colonel Broome, et commandé le 31 octobre 1919, commandant CM Austin en commande.

Broome a quitté le New York Navy Yard en mai 1920 pour travailler dans les eaux européennes. Elle a navigué entre les ports anglais et français, ainsi que dans la Baltique et la Méditerranée. À la fin de l'année, il se rapporta à la flotte asiatique. Après deux ans, il retourna aux États-Unis et fut mis hors service à San Diego le 30 décembre 1922.

Broome a été remis en service le 5 février 1930 et a ensuite servi activement avec la flotte dans le Pacifique jusqu'en 1939, à l'exception d'une période de commission réduite en 1934. En mai 1939, Broome est arrivé au Norfolk Navy Yard pour servir dans l'Atlantique. En 1941, il est attaché à la division Destroyer 63, la Force de patrouille, et opère avec la patrouille de neutralité sur la côte atlantique. Plus tard cette année-là, elle a servi d'escorte de convoi entre l'Islande et les États-Unis.

De janvier 1942 à mai 1945, le Broome participe à des opérations d'escorte, de patrouille et d'entraînement de convois sur la côte est, dans les eaux islandaises, canadiennes et caribéennes. De plus, il a escorté plusieurs convois transatlantiques vers l'Afrique du Nord et le Royaume-Uni.

Le 4 mai 1945, le Broome est arrivé au Charleston Navy Yard pour une révision et le 23 mai, sa désignation a été changée en AG-96. Le 10 juin 1945, en tant qu'unité de la flotte de l'Atlantique rattachée au Commandement de l'entraînement opérationnel, elle se rendit au service à Guantanamo Bay, à Cuba, où elle servit jusqu'en décembre 1945. Le 10 décembre, elle se rendit à Philadelphie et commença sa révision de pré-inactivation. . Broome a été désarmé le 20 mai 1946 et vendu le 20 novembre 1946.


Broome DD-210 - Histoire

En raison du Coronavirus, la réunion 2020 a été annulée et reportée du 25 au 29 octobre 2021 à Myrtle Beach. Veuillez marquer vos calendriers et prévoyez d'assister à la réunion finale.

Lire le message du président Paul Ratcliffe
L'Association cessera ses activités après la réunion finale, qui se tiendra du 25 au 29 octobre 2021 à Myrtle Beach, SC.

L'Association cessera ses activités après la réunion finale qui se tiendra à Myrtle Beach, SC en octobre 2021.

Bienvenue sur le site de l'USS Bristol DD857. Ce site a été créé pour partager son histoire avec les camarades de bord et d'autres personnes susceptibles d'être intéressées.

L'USS Bristol Veterans Association a été formée en 1998 par plusieurs hommes qui avaient servi sur le Bristol. Leur objectif était de rassembler les camarades qui avaient servi à son bord depuis sa mise en service en 1945 jusqu'à sa mise hors service en 1969.

Au cours des 22 années d'existence de l'Association, le nombre de membres est passé de 124 en 1998 à un pic de 291 en 2007 à 130 aujourd'hui. L'âge des membres va aujourd'hui de 69 à 99 ans. Il y a eu sept présidents, dont notre président actuel, Paul Ratcliffe, qui est en poste depuis 2013.

Les réunions annuelles ont été des occasions très heureuses. Ils ont réuni des camarades de bord qui ne s'étaient pas vus depuis 40 ans ou plus et leur ont permis de se connecter avec d'autres qui ont servi avant ou après eux. La camaraderie va nous manquer.

Nous vous invitons à prendre le temps d'examiner notre site Web et la richesse de l'information et de l'histoire qu'il contient. Ce qui suit met en évidence une partie du contenu sous les différents onglets.

L'HISTOIRE

Il y a plusieurs sections ici mais d'un intérêt particulier serait l'onglet « Album photo » qui vous amènera à des photos regroupées par années 1945-49, 1950 -54, 1955 -1959 et les années 1960. De l'occupation du Japon en 1945 à la traversée de l'équateur, en passant par les nombreuses croisières que le navire a effectuées au cours des 20 années suivantes.

EN MÉMORIUM

Cette section rend hommage à tous les compagnons de bord dont nous savons qu'ils sont décédés depuis la création de l'Association en 1998. Si vous connaissez des compagnons de bord qui sont décédés et ne figurent pas sur la liste, veuillez nous en informer en utilisant l'onglet « Nous contacter ».

MEMBRES

Tous les membres actuels de l'association sont répertoriés. Les membres sont répertoriés par nom et années de service. La page est conçue pour vous permettre de visualiser les noms par ordre alphabétique ou par années de service. Cliquez simplement sur « Trier par nom » ou « Trier par années de service »

LETTRE D'INFORMATION

Les newsletters trimestrielles depuis l'été 2019 sont stockées ici.

RÉUNIONS

La réunion annuelle est le point culminant de l'année. Les matelots se réunissent pour s'amuser pendant plusieurs jours en se remémorant les moments forts de leur séjour à bord du Bristol. De vieilles amitiés se renouvellent et de nouvelles se nouent. Les HISTOIRES DE MER deviennent de plus en plus excitantes au fil des années. Notre propre Duane Haugan produit lui-même le livre des retrouvailles depuis de nombreuses années.

Pour voir une liste des publications récentes et des mises à jour, cliquez ici : Quoi de neuf

Cette page est protégée par les droits d'auteur, conçue, construite et maintenue par Fast Web Now.
&copier Copyright 2021 par Fast Web Now.


Broome DD-210 - Histoire

L'USS Broome , un destroyer de classe Clemson de 1190 tonnes construit à Philadelphie, en Pennsylvanie, a été mis en service à la fin d'octobre 1919. Après un bref service le long de la côte est des États-Unis, en mai 1920, il a traversé l'Atlantique à la vapeur pour commencer plusieurs mois dans les eaux européennes entre la mer Baltique et la Méditerranée. Plus tard dans l'année, elle a voyagé en Extrême-Orient pour une tournée avec la flotte asiatique. Broome est retourné aux États-Unis en 1922 et a été désarmé à San Diego, en Californie, en décembre de la même année.

Broome a été remis en service en février 1930 et a passé presque toute la décennie à fonctionner dans le Pacifique. Il est transféré dans l'Atlantique en mai 1939 et, après le déclenchement de la guerre en Europe en septembre, participe aux patrouilles de neutralité. Alors que les relations avec l'Allemagne se détérioraient en 1941, elle participa aux opérations de convoi entre les États-Unis et l'Islande.

Une fois que les États-Unis sont entrés officiellement dans la Seconde Guerre mondiale en décembre 1941, Broome a continué son service de convoi et de patrouille dans la région de l'Atlantique. Entre autres missions, elle a escorté plusieurs convois à travers l'océan vers l'Afrique du Nord et les îles britanniques. Le destroyer a également été employé à des tâches d'entraînement, et en 1945, cela est devenu son objectif principal. En mai de la même année, il est désarmé, rebaptisé AG-98 et affecté par la suite au commandement de l'entraînement opérationnel de la flotte de l'Atlantique à Guantanamo Bay, à Cuba. Broome se rend au Philadelphia Navy Yard en décembre 1945 pour commencer les préparatifs d'inactivation. Désarmé en mai 1946, il est vendu à la casse en novembre 1946.

L'USS Broome a été nommé en l'honneur du lieutenant-colonel John Lloyd Broome, USMC, (1824-1898), qui a servi dans le Corps des Marines des États-Unis de 1848 à 1888.

Cette page présente toutes les vues que nous avons liées à l'USS Broome (DD-210, plus tard AG-96).

Si vous souhaitez des reproductions à plus haute résolution que les images numériques présentées ici, consultez : "Comment obtenir des reproductions photographiques."

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

USS Broome (Destructeur #210)

Photographie panoramique, prise en 1919-1920, probablement au Philadelphia Navy Yard, Pennsylvanie.

Don de Beverly Buchalski, octobre 2002.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 63 Ko 740 x 405 pixels

Passe sous le pont de Levensau, en transitant par le canal de Kiel, en Allemagne, en 1920.

Don de Beverly Buchalski, octobre 2002.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 97 Ko 740 x 495 pixels

Au large de Charleston, Caroline du Sud, vers la mi-1945.
Notez qu'elle conserve encore quatre cheminées, mais que ses armes ont été retirées.

Avec l'aimable autorisation de Donald M. McPherson, 1975.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 46 Ko 740 x 265 pixels

USS Broome (Destructeur #210)

Officiers et membres d'équipage sur une jetée au Philadelphia Navy Yard, Pennsylvanie, vers octobre-décembre 1919.
Photographie panoramique du Keystone Photo Studio, 817 So. Broad, Philadelphie.
Le destroyer directement derrière ces hommes est l'USS Babbitt (Destroyer n° 128), pas le Broome.

Don de Beverly Buchalski, octobre 2002.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 114 Ko 1200 x 290 pixels

Destroyers au Mare Island Navy Yard, Californie, 11 avril 1930

Ces navires sont (de gauche à droite) :
USS Badger (DD-126)
USS Claxton (DD-140)
USS Philip (DD-76)
USS Broome (DD-210)
et le Corry sinistré (ex DD-334), qui est en cours de démolition.
Cette vue est recadrée de la photo # NH 70793.

Avec l'aimable autorisation du chantier naval de Mare Island, 1970.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 105 Ko 740 x 585 pixels

Guide du survivant du bateau à vapeur Alcoa

Est ramené à terre de l'USS Broome (DD-210) à la base d'opérations navale de Norfolk, en Virginie, le 20 avril 1942.
L'Alcoa Guide avait été coulé par les tirs du sous-marin allemand U-123 le 16 avril. Broome a sauvé 27 de ses survivants le 19 avril. Le dernier survivant du navire n'a été récupéré que le 18 mai. Six membres de l'équipage d'Alcoa Guide ont perdu la vie à la suite de cette attaque.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 91 Ko 740 x 605 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

USS Broome (Destructeur #210)

Mlle Mary Josephine Keyworth Broome, marraine du navire, avec son groupe lors des cérémonies de baptême de Broome, le 14 mai 1919.
Le navire a été construit au chantier naval William Cramp & Sons, à Philadelphie, en Pennsylvanie.
Mlle Broome était la petite-fille du lieutenant-colonel John Lloyd Broome, USMC, en l'honneur duquel l'USS Broome a été nommé. Ses préposés, à gauche, portent l'uniforme du service de guerre de l'aide d'urgence.

Collection de la Society of Sponsors of the United States Navy.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 112 Ko 740 x 545 pixels

En plus des images présentées ci-dessus, les Archives nationales semblent détenir d'autres vues de l'USS Broome. La liste suivante présente certaines de ces images :

Les images énumérées ci-dessous ne font PAS partie des collections du Naval Historical Center.
N'essayez PAS de les obtenir en utilisant les procédures décrites dans notre page "Comment obtenir des reproductions photographiques".

Des reproductions de ces images doivent être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales pour les images non détenues par le Centre historique naval.


Fichier:USS Broome (DD-210) à port, vers 1919-1920 (NH 98155).jpg

Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant23h29, 26 mars 2007740 × 381 (59 Ko) Rédacteur en chef (discussion | contributions) Barre de légende recadrée sans perte
01h30, 3 avril 2005 />740 × 405 (63 Ko) Jinian (discuter | contributions) http://www.history.navy.mil/photos/sh-usn/usnsh-b/dd210.htm <>

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


Broome được đặt lườn vào ngày 8 tháng 10 năm 1918 tại xưởng tàu của hãng William Cramp and Sons Philadelphie. Nó được hạ thủy vào ngày 14 tháng 5 năm 1919, được đầu bởi cô Mary Joséphine Heyworth Broome, cháu của Trung tá Broome và được a ra hoạt động vào ngngày tr 31 th19g d 10 năm Hải quân CM Austin.

Broome rời Xưởng hải quân New York vào tháng 5 năm 1920 để đi làm nhiệm vụ tại vùng biển Châu Âu. Nó đi lại giữa các cảng Anh Quốc và Pháp, cũng như tại khu vực biển Baltic và Địa Trung Hải. Đến cuối năm, nó được điều a chanté Hạm đội Á Châu và sau khi phục vụ hai năm tại Viễn Đông, nó quay trở về Hoa Kỳ và được cho xuất biên chế 12 tạo nn ông, nó quay trở về Hoa Kỳ và được cho xuất biên chế 12 tạo ni ng 19 m Californie, San Diegong

Broome được cho nhập biên chế trở lại vào ngày 5 tháng 2 năm 1930, và sau đó đó phục vụ tích cực cùng hạm đội tại Thái Bình ng cho n biên m 1939 19, ngoạn tháng 5 năm 1939, nó đi đến Xưởng hải quân Norfolk và mais đầu làm nhiệm vụ tại khu vực Đại Tây Dương. Vào năm 1941, nó được phân về Đội khu trục 63 thuộc Lực lượng Tuần tra, và tiến hành các hoạt động Tuần tra Trung lập tại vùng bờ biển Đại Tây Dương. Sau đó, nó phục vụ như tàu hộ tống vận tải giữa Islande và Hoa Kỳ.

Du 1 au 1 1942 au 5 au 1945, Broome làm nhiệm vụ hộ tống vận tải, tuần tra và huấn luyện dọc theo bờ Đông và các vùng biển Islande, Canada và biển Caribe. Ngoài ra nó còn hộ tống nhiều đoàn tàu vượt đại dương a chanté Bắc Phi và Anh Quốc. Vào ngày 4 tháng 5 năm 1945, nó đi đến Xưởng hải quân Charleston để đại tu, và đến ngày 23 tháng 5, nó được xếp lại lớp như một tàu phụ trợ với ký hiệu AG-96. Vào ngày 10 tháng 6 năm 1945, nó được điều động a chanté Bộ chỉ huy Huấn luyện Chiến thuật trực thuộc Hạm đội Đại Tây Dương và đi n vịnh vịnh 12 Guantánamo, Cuba, i Tây Dương và đi đến vịnh vịnh 12 Guantánamo, Cuba, 12, nó đi à Philadelphie chuẩn bị ngừng hoạt động. Broome được cho xuất biên chế vào ngày 20 tháng 5 năm 1946 và bị bán để tháo dỡ vào ngày 20 tháng 11 năm 1946.


USS Broome DD-210 (AG-96)

Demandez un paquet GRATUIT et obtenez les meilleures informations et ressources sur le mésothéliome qui vous sont livrées du jour au lendemain.

Tout le contenu est protégé par le droit d'auteur 2021 | À propos de nous

Publicité d'avocat. Ce site Web est sponsorisé par Seeger Weiss LLP avec des bureaux à New York, New Jersey et Philadelphie. L'adresse principale et le numéro de téléphone de la société sont 55 Challenger Road, Ridgefield Park, New Jersey, (973) 639-9100. Les informations sur ce site Web sont fournies à titre informatif uniquement et ne sont pas destinées à fournir des conseils juridiques ou médicaux spécifiques. N'arrêtez pas de prendre un médicament prescrit sans d'abord consulter votre médecin. L'arrêt d'un médicament prescrit sans l'avis de votre médecin peut entraîner des blessures ou la mort. Les résultats antérieurs de Seeger Weiss LLP ou de ses avocats ne garantissent ni ne prédisent un résultat similaire en ce qui concerne toute question future. Si vous êtes un détenteur légal des droits d'auteur et pensez qu'une page de ce site dépasse les limites de « l'utilisation équitable » et enfreint les droits d'auteur de votre client, nous pouvons être contactés concernant les questions de droit d'auteur à l'adresse [email protected]


La vérité dans la loi sur l'épargne

Le règlement DD met en œuvre la TISA, qui faisait partie de la loi d'amélioration de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) adoptée la même année, en 1991. La loi visait à promouvoir une saine concurrence entre les institutions et à créer une stabilité économique. Il incite également les banques à être plus transparentes sur certaines de leurs politiques, donnant aux consommateurs plus de pouvoir pour décider où ils souhaitent exercer leurs activités bancaires.

Points clés à retenir

  • Le règlement DD est une directive énoncée par la Réserve fédérale, promulguée pour mettre en œuvre la loi sur la vérité en matière d'épargne qui a été adoptée en 1991.
  • Il a été promulgué pour aider les consommateurs à prendre des décisions plus éclairées concernant les comptes qu'ils ouvrent.
  • Les banques et autres institutions financières sont tenues de fournir aux consommateurs des informations sur des éléments tels que les procédures d'ouverture de compte et les taux d'intérêt.
  • Plusieurs modifications ont été mises en œuvre pour inclure l'uniformité des informations fournies aux consommateurs et les divulgations effectuées par le biais de systèmes automatisés.

9 Primus

Les démons, diables et autres créatures extraplanaires maléfiques sont à juste titre redoutés, mais malheur à ceux qui se retrouvent du mauvais côté des forces de la Loi. Le plan légal de Nirvana (renommé plus tard Mechanus) abrite les bizarres modrons polygonaux (photo de gauche). Primus, illustré à droite, est leur chef qui peut ou non être en mesure de ressusciter en utilisant d'autres modrons.

Un être humanoïde imposant qui émerge d'une colonne d'énergie au cœur du plan de l'ordre, Primus n'est pas un dieu mais il s'en rapproche. Primus était un lanceur de sorts de haut niveau mais avait rarement besoin de recourir à la magie. Il pourrait simplement gifler quelqu'un avec sa main pour infliger 20 à 160 dégâts et bannir un joueur dans un autre avion.


Membres Premium et Vérifiés

Les membres Premium sont des membres qui ont un abonnement premium avec London South East et ont accès à Premium Chat. Vous pouvez vous inscrire ici.

London South East n'approuve pas ces membres, et les messages ne doivent pas être interprétés comme des conseils et représentent les opinions des auteurs, et non celles de London South East Ltd ou de ses sociétés affiliées.

Des postes: 3,927

Merci Devon-après ces coups de gueule sauvages d'Hereshopin et de ses camarades, votre message est une bouffée d'air frais. Quelqu'un qui sait réellement de quoi il parle.

Je ne partage pas votre optimisme sur le processus par défaut, après avoir passé de nombreuses heures heureuses avec GRG après la dernière crise. Un avocat trouvera quelque chose s'il est suffisamment payé ! extrait pour rester avec elle.

À mon avis, les actions sont gravement menacées et un appel en espèces peu probable compte tenu du contexte. Parfois, il est plus facile de recommencer après un « feu de forêt »

Des postes: 1,382

Je ne crois pas qu'ils aient fait défaut dans un sens réel.
Vous avez raison, ils ne se négocient pas au pair, mais comme vous le dites, le rendement c8, peut-être plus proche de 9, contre un coupon de 7,625. Ce n'est pas énorme. Le YTM à maturité est beaucoup plus intéressant à c14%. Beaucoup d'émissions d'entreprises se négocient au-dessus du pair, alors oui, ce n'est pas la meilleure position. Mais un retour de 15 % est-il suffisant pour parier pousser l'entreprise à l'insolvabilité de la position de créancier ? Même si vous roulez au sommet de la table des casquettes ? J'en doute. Mieux vaut prendre le 14% YTM et le roll-over de la dette en '24 si c'est sur la table.
Peut-être, mais un juriste intelligent aurait besoin de s'en tenir à un tribunal, ils ont besoin d'une action en justice pour insolvabilité, même le Conseil, et nous savons qu'un tribunal, et un juge, vient de dire que c'est peu probable à court terme.
Je pense que vous avez raison, les administrateurs ont informé le marché de la possibilité d'une insolvabilité, mais pas d'une violation des clauses restrictives, car ce serait un fait important, alors vous vous attendriez à ce qu'ils informent les actionnaires/le marché. C'est mon expérience en tout cas.
Je suis d'accord, les détenteurs d'obligations sont dans une meilleure position, car à ce stade, je ne pense pas qu'ils détiennent toutes les cartes, juste la plupart d'entre eux. et tous les as potentiels. Je ne voudrais plus du papier d'Amigo à ce moment particulier, mais je ne cours pas non plus pour les collines pour le moment.
Comme c'est le cas aujourd'hui, à titre d'estimation : coupon 7,6, rendement c9% et rendement à l'échéance c14%, ce qui est peut-être inquiétant, c'est la relation entre la capitalisation boursière et les niveaux d'endettement, les créanciers aiment autant de fonds propres que possible dans une entreprise, le plus à obtenir brûlé avant qu'il n'atteigne leur participation, mais une entreprise en activité qui peut payer un niveau de revenu à deux chiffres est attrayante, peut-être même plus attrayante qu'une entreprise dont la réalisation est incertaine. Je peux encore voir pourquoi les créanciers, les détenteurs d'obligations feraient pression pour une restructuration alors qu'il y a encore des capitaux propres et des négociations avec la FCA sur la table. Trop tôt, mais pas au-delà de la portée des résultats.

Des postes: 3,927

Vous soulevez un point intéressant sur les obligations Devon : sont-elles en défaut ?

Difficile à dire. D'une part, ils se négocient avec une décote par rapport au pair, malgré le rendement c8pc. Ce n'est pas un bon signe

D'un autre côté, je ne vois nulle part où l'entreprise a notifié au marché sa défaillance. Aurait-on pensé qu'ils auraient à dire quelque chose ?

Néanmoins, je pense toujours que les obligataires détiennent toutes les cartes - et si vous avez besoin d'un engagement défaillant, les avocats en trouveront un

Des postes: 1,382

"Je pense que beaucoup se sont échangés à 50-60p dans la livre et même plus bas."
Vous avez raison, ils se sont échangés en dessous du prix actuel, donc s'ils sont rachetés au pair en 24, il y a un très bon YTM. C'est une alternative beaucoup trop attrayante à la volonté de pousser l'entreprise vers l'insolvabilité. Les rendements garantis à deux chiffres sont beaucoup plus attrayants qu'une entreprise en liquidation. Comme il n'y a pas d'événement de défaut évident, à l'exception de la menace d'insolvabilité du conseil d'administration, il est trop tôt pour passer à l'étape suivante. Dans des circonstances normales, les prix des obligations reviennent au pair auquel le marché s'attend à ce qu'elles se rachètent, et non l'inverse. Mais vous avez raison, les porteurs d'obligations restent dans une bien meilleure position que les actionnaires.

Des postes: 1,382

donc je ne vois pas comment vous pouvez dire " " l'entreprise ne peut pas rembourser "

Des postes: 1,382

"Comme l'entreprise ne peut pas rembourser dans le délai indiqué, elle serait payée sur le siège du conducteur."
Mais ils ont payé le revenu sur les obligations. Ils ont payé le revenu en janvier et le prochain est dû en juillet. Rien n'indique qu'ils ne feront pas le prochain paiement de revenu en juillet.
Ils ne sont pas en défaut, s'ils l'avaient été, Moodys les aurait retirés de la surveillance du déclassement le 1er juin et les aurait déclassés. Ils n'ont pas fait 5 jours, ils les ont gardés de la même note B3.
Je doute que quelqu'un dans le groupe des détenteurs d'obligations vous dise cela, pour la simple raison que si ce n'est pas communiqué à tous les détenteurs d'obligations, il s'agit d'un abus de marché potentiel.
Le capital n'est pas dû avant 2024, donc je peux voir comment vous pouvez dire "l'entreprise ne peut pas rembourser", ils n'ont pas besoin de rembourser le capital pendant 3 ans.
Toutes les obligations ne sont pas aidées par des fonds en difficulté. 85p sur la £ n'est pas merveilleux, mais cela n'indique pas une position proche par défaut à ce prix. Je suis sur les achats précédents.

Franky - "le juge a également dit qu'il comprenait pourquoi le mgt avait avancé sa position"

Je ne me souviens pas avoir vu cela dans le jugement. De quel paragraphe s'agissait-il ?

HH - Je pense que par odieux vous voulez dire que je dis des choses que vous trouvez gênantes (mais qui ont normalement assez bien résisté avec le recul). Pourquoi ne pas nous rendre service et me filtrer ? Amour et bisous xxx

Des postes: 1,382

"Ma source vient du groupe des détenteurs d'obligations."
Je détiens ces obligations, je n'ai encore vu aucune notification.

Soder, désolé de voir que vous êtes assis sur une perte et que vous appréciez votre point de vue.

Espérons que vous vous trompez et que vous puissiez récupérer une partie de vos pertes, bien que 60p semble loin si Amigo survit.

J'ai acheté mes premières actions dans les années 60 l'année dernière. Mais je n'ai vraiment pas à le prouver ni à me soucier de savoir si vous me croyez.

Je suis tellement sous l'eau que je retiens juste un botté de dégagement car j'aime bien le jeu. Cette action fait partie de mon portefeuille. Mon expérience sur AIM est que pour chaque personne qui gagne 2 à 3 fois mon argent, j'en reçois une qui perd 50 à 70 %. Mais c'est amusant de jouer sur les marchés. Je n'ai pas de soucis à jouer mais je connais très très très bien les dettes en difficulté et les restructurations. Surtout en ce qui concerne le cadre au niveau du Royaume-Uni car il est très simple par rapport à l'Espagne, la France, etc.

Des postes: 12,916

Des postes: 12,916

S'il vous plaît Soder, abandonnez la prétention que vous êtes un actionnaire. Tout ce BS sur chaque tableau que vous fréquentez. Vous détenez donc mais pensez que les détenteurs d'obligations peuvent fermer la société en un clin d'œil - vraiment ?
Les détenteurs d'obligations doivent également opérer dans cette activité et générer de nouvelles affaires, et fermer des entreprises viables lorsqu'il est inapproprié de le faire et lorsqu'il n'y a aucune raison légitime de le faire n'est pas la bonne façon de le faire.
Pourquoi mentir au sujet de la détention - c'est un coup de volée que vous dites. Abandonnez les bêtises car vous êtes digne de confiance (excusez le jeu de mots)

Les obligations sont désormais détenues par des fonds en difficulté. Ils ont acheté la plupart de ces obligations à des rabais ÉNORMES par rapport à leur valeur nominale. Même maintenant, ils se négocient à 85 pence dans la livre. Je pense que beaucoup se sont échangés à 50-60p dans la livre et même plus bas.

Si vous pensez que vous pouvez récupérer votre argent (c'est-à-dire 100p) en forçant une valeur par défaut, c'est un TRI décent pour ces fonds.

Certaines personnes ici sont très naïves. Le seul MO des détenteurs d'obligations en difficulté consiste à utiliser leur position sécurisée dans la structure de la casquette pour récupérer leur argent et plus encore. Ils ne se soucient pas de savoir s'il y a une entreprise amigo après et ils ne se soucient pas des actionnaires.

Bright house était une situation similaire où elle a été reprise par des fonds en difficulté qui ont simplement géré le livre de crédit pour se rembourser.

Des postes: 2,007

Non seulement cela, HH, ils sont en fait pires.
J'ai découvert aujourd'hui, par l'intermédiaire de mon ami qui travaillait pour Provi et par l'intermédiaire de deux voisins qui ont dû contracter de petits emprunts auprès de Provi à cause de Covid (tous deux des travailleurs clés, mais la banque n'a pas aidé lorsque les choses sont devenues plus difficiles qu'ils ne l'avaient prévu, pendant un peu de temps), que Provi a maintenant commencé à vendre ses prêts en cours à au moins une agence de recouvrement de créances. Cela ajoutera des intérêts supplémentaires, des frais, etc. Les voisins ont reçu chacun une lettre de Provi les informant à ce sujet et quel agent de recouvrement les contactera bientôt.
Selon mon ami, cela s'est produit uniquement parce que Provi a été obligé de fermer le pas de la porte en prêtant une partie de son entreprise et en vendant la dette à une société de recouvrement de créances, est plus logique financièrement que de continuer à collecter uniquement, sans prêter. Maintenant, il semble qu'ils aient vendu les dettes impayées pour faire un profit, qu'ils licencient tout le personnel inutile (les agents à domicile) et que leurs anciens clients se fassent marteler par les coûts supplémentaires de la nouvelle société de collecte.
Cela arrivera maintenant aussi à tous ceux qui n'ont pas pu payer leurs prêts en premier lieu, ceux que l'on appelle mal vendus et ils finiront dans une situation exponentiellement pire qu'ils ne l'ont jamais été.
Alors bravo à la Camel Brigade :-) qui donne des conseils financiers, mais dont l'esprit est à peu près aussi rusé que celui des amibes, comme on peut le voir maintenant, que les prêteurs ont toujours quelques longueurs d'avance sur eux.
Oh et d'ailleurs. Je pense avoir déjà prédit ce résultat. Eh bien, je sais que je l'ai prédit, mais peut-être pas ici.

Les voisins m'ont demandé ce qu'ils devaient faire, alors mon conseil était de ne contacter en aucun cas la nouvelle société de recouvrement et de ne pas conclure d'accord ou de contrat avec eux, mais de contacter CAB le plus tôt possible, car je n'ont pas la moindre idée de la façon dont une action de leur part peut affecter leur cote de crédit. Après tout. maintenant, les agences de recouvrement de créances s'impliquent et ce seul fait peut jeter un peu d'ombre en ce qui concerne la notation de crédit, car elles s'impliquent généralement après un défaut de remboursement. Seul un professionnel de ce domaine serait capable de le faire et Camel Woman n'est clairement PAS un professionnel. Donc, mon deuxième conseil était de rester complètement à l'écart de cette organisation.

D'un autre côté, ce développement peut jouer en faveur d'Amigo. Car ils choisiraient probablement la même voie si un accord avec le tribunal et la FCA n'était pas trouvé.

Des postes: 12,916

Jimmy/Sara est juste un individu odieux. Je ne sais pas pourquoi quelqu'un essaie même de s'engager avec eux.

Des postes: 12,916

Les détenteurs d'obligations ne vont pas simplement exiger le remboursement bon gré mal gré. Il y a des entreprises dans une situation bien pire à divers moments qu'Amigo où elles ne l'ont pas fait. Ils doivent également être perçus comme agissant de manière appropriée et raisonnable, ne serait-ce que pour la seule raison qu'ils veulent rester eux-mêmes en affaires.

Des postes: 8,291

Mais ils peuvent payer ? Et n'ont pas fait défaut et tout le temps le paiement des réclamations est interrompu, il est peu probable qu'ils le fassent ou ai-je tort ?

Des postes: 2,248

Pourquoi feraient ils cela? Ils feraient mieux de laisser l'entreprise se redresser afin d'obtenir de la valeur en 2024. Tant qu'ils sont payés à temps dans l'intervalle, le déclenchement de ces clauses semble moins probable.

Ma source vient du groupe des détenteurs d'obligations.

Les obligataires ne peuvent pas liquider la société ? Pas sûr de ce que vous voulez dire?

Les détenteurs d'obligations réclameront qu'un cas de défaut s'est produit aux termes de l'acte de fiducie. En tant que tels, ils peuvent exiger un remboursement immédiat. Il y a probablement plusieurs clauses techniques dans le document qui peuvent leur permettre de réclamer et un cas de défaut s'est produit.

Comme l'entreprise ne peut pas rembourser dans le délai indiqué, elle serait payée sur le siège du conducteur.

Des postes: 2,248

Jimmy- le juge a également dit qu'il comprenait pourquoi le mgt avait avancé sa position

Des postes: 2,248

Jimmy - le juge a également dit qu'il comprenait pourquoi le mgt avait avancé sa position et qu'il s'agissait d'une version raisonnable d'une véritable position du point de vue du mgt. Mais ce n'était pas assez équilibré pour passer.

Noms d'utilisateur « En gros, Amigo dit qu'il ne voit aucune erreur commise par la Cour sur les faits »

L'issue de l'affaire est donc entièrement de la faute d'Amigo. Soit l'équipe de direction était incompétente, soit elle était malhonnête dans la façon dont elle présentait les options face à amigo.

Quel que soit le résultat du tribunal de toute future demande de régime, il sera intéressant de voir ce que l'équipe de supervision de la FCA fait du comportement du conseil d'administration au cours de ce régime et si cela entraîne une intervention réglementaire.

Des postes: 1,382

Pour autant que je sache, comprenez-le, les obligations ont été notées (par Moodys) le 1er juin comme B3, comme elles l'étaient en février. La perspective exige qu'ils soient au moins BBB, donc bien qu'ils se négocient en dessous du "par", ils n'ont pas détérioré entre février et juin de cette année. Ils sont bien entendu en « down rating watch » et risquent d'être down rating.
Le prochain paiement d'intérêts sur XS1533928468 est dû en juillet, il doit indiquer que le paiement est à risque, aucune suggestion apparente qu'un rendement plus élevé ou une dette supplémentaire soit susceptible d'être émis et la note reste dans les covs autant que mon rapide coup d'œil l'a suggéré.
Soder, êtes-vous sûr qu'il existe un comité des créanciers ? La source? À ce stade, les créanciers n'auraient pas grand-chose à discuter formellement car il ne semble pas y avoir de violation, juste un risque accru.
Génial si vous partagiez d'où vous avez obtenu ces informations.


Voir la vidéo: Anonymous - Over the Broome Bessy - Lute - Luth (Novembre 2021).