Informations

Vue de face du HMS Good Hope


Vue de face du HMS Good Hope

Une photo en gros plan montrant les canons avant du HMS Bon espoir, un croiseur lourd de classe Drake coulé à la bataille de Coronel. Remarquez les barbettes à deux étages de 6 pouces à droite. Les canons inférieurs ne pouvaient pas être utilisés par grosse mer.


Vue de face du HMS Good Hope - Histoire

On ne sait pas généralement que les premières victimes de la Marine royale canadienne étaient quatre aspirants de marine, faisant leur « grand temps de navire » à bord du croiseur blindé HMS. Bon espoir. Ils périrent avec le reste de leurs camarades à la bataille de Coronel, le 1er novembre 1914.

(de Nid de Corbeau, novembre 1964)

  • (3)Aspirant Malcolm Cann MRC (19 ans), de Yarmouth (Nouvelle-Écosse)
  • (2)Aspirant John V. W. Hatheway MRC (19 ans), de Granville (Nouvelle-Écosse)
  • (1) Aspirant William Archibald Palmer MRC (20), d'Ottawa (Ontario)
  • (4)Aspirant Arthur Wiltshire Silver MRC (20), de Halifax, Nouvelle-Écosse

Marc Milner a récemment souligné (en La Marine canadienne : le premier siècle, page 43) que le contre-amiral Craddock a expressément demandé à Silver et Palmer de se joindre Bon espoir et que les deux autres ont été tirés au sort.

On en voit trois sur la photo suivante :

Officiers à bord du HMS Bon espoir, Îles Falkland, 18 octobre 1914

Chirurgien de Verteuil, MD (voir ci-dessous) Ass. PayM. S. W. Watson Lt. J. Fisher Cdr. A. T. Darley Capitaine Partridge, RMLI PayM. J. E. Tizard Capf.(N) W. Scott Capc. G. B. Gaskell S-Lt. J.A. Cotter.

PayM. J. Egremont (derrière) Lt. G. E. E. Gray et (inconnu) Lt. H. S. Walker, RMLI Lt.(T) L. A. Montgomery Surgeon F. C. Searle Flt. PayM. A. H. Veitch le lieutenant A. G. Smith.

Milieu. G. Trounson, RNR Milieu. M. Dowding, RNR Milieu. A. W. Silver, MRC Milieu. M. Cann, MRC Lieutenant E. J. French, commis RNR E. C. Webber Milieu. W.A. Palmer, MRC Milieu. K.D. Cuthbert, RNR.

HMS Bon espoir, Halifax, 15 août 1914

La grosse tache sur le forcastle est un dommage sur la photo originale, pas sur le navire.

C'est à cette occasion que sept aspirants canadiens sont montés à bord de bon espoir époux, HMS Suffolk. Lorsque l'amiral a transféré son pavillon sur le plus gros navire, il a emmené avec lui quatre des aspirants canadiens. Ils étaient encore en Bon espoir quand elle a rencontré sa fin au large de Coronel le 1er novembre 1914.

Les deux photographies ci-dessus et les légendes qui les accompagnent sont une gracieuseté de J. D. Perkins.

Radium et le chirurgien naval à la retraite
par le Dr Stewart Jackson ([email protected]), (c) 2001

Le 31 août 1911, le Dr Fernand L de Verteuil, MD(Edin), MRCS(Eng), LRCP(Lond), Surg RN(ret), a lu un article intitulé « Radium in the Treatment of Disease » à la réunion annuelle de l'Association médicale de la Colombie-Britannique à Vancouver. Il y décrit sa propre utilisation du radium à Vancouver et décrit certains des patients traités. Il rapporta : "Je vais brièvement en citer un. Homme, 65 ans, Ulcère de rongeur du côté gauche du nez depuis plusieurs années, avait rongé la partie inférieure du nez exposant la cavité nasale. Le patient était complètement guéri après cinq applications de radium variant de 1 à 3 heures".

En décrivant les effets du radium sur l'ulcère des rongeurs, il a déclaré : « il agit comme un charme, pour lequel il peut être pratiquement classé comme un remède certain. La cicatrice laissée est presque invisible, étant de loin supérieure à toutes les cicatrices que j'ai encore vues. Dans l'ulcère du rongeur, on peut dire que le radium remplit toutes les conditions nécessaires à une prescription idéale qu'il guérit avec certitude, en toute sécurité, rapidement et agréablement".

Le Dr de Verteuil décrit ensuite le traitement en 1910 d'un "épithéliome" étendu de la face, mais regrette de ne pas disposer de suffisamment de radium pour traiter des affections plus graves. Il décrit avoir deux appareils, l'un contenant 80 mg de bromure de radium et l'autre 20 mg. Le bromure de radium était mélangé à du sel de baryum inerte à raison de un à quatre et distribué à raison de 1 mg par cm² dissous dans un vernis spécial étalé dans un petit récipient métallique. La durée d'application « varie de 10 minutes à 48 heures selon l'utilisation d'écrans appropriés de plomb ou de platine ».

De Verteuil a conclu avec les commentaires de Sir Frederick Treves de deux ans auparavant, "Le radium est un nouveau remède, et il faut faire preuve de la plus grande prudence en parlant des potentialités d'un nouveau remède. Un nouveau remède est une chose de grandes attentes et très prête promesses, mais tôt ou tard il doit être associé à une certaine déception".

Le Dr de Verteuil, chirurgien naval à la retraite, est retourné en mer au début de la Grande Guerre mais s'est noyé lors du naufrage du HMS Good Hope lors de la bataille de Coronel au large des côtes chiliennes le 1er novembre 1914.


Carte Postale HMS Bonne Espérance

Le 1er novembre 1914, deux croiseurs blindés britanniques rencontrèrent une escadre allemande au large des côtes chiliennes. Les deux croiseurs allemands Scharnhorst et Gneisnau entrèrent en bataille contre les croiseurs britanniques HMS Monmouth et HMS Good Hope, sous le commandement du contre-amiral Christopher Craddock. Le vaisseau amiral de l'Amiral, le HMS Good Hope, a été touché par la troisième salve du Scharnhorst et sa tourelle avant a été détruite et son gaillard d'avant s'est enflammé. Malgré cela, Craddock s'est rapproché de l'ennemi et a pourchassé les navires les plus puissants. Le Scharnhorst a continué à frapper le plus petit croiseur avec des coups de feu et après 35 coups, le magazine HMS Good Hope a explosé, détruisant le navire et son équipage de 926 hommes.

Le HMS Good Hope était un croiseur de la classe Drake qui avait été lancé en 1901 et fait l'objet de la carte postale de cette semaine :

Le navire avait un déplacement de 14 380 tonnes et mesurait 553 pieds 6 pouces de la proue à la poupe. Il était propulsé par deux moteurs à triple expansion à 4 cylindres et avait besoin de 43 chaudières Belleville pour lui donner une vitesse de pointe de 23 nœuds, ceux-ci épuisant les quatre entonnoirs distinctifs disposés au milieu du navire :

Au-dessous des entonnoirs, on peut voir quelques-uns des seize canons de 6 pouces qui constituaient son armement secondaire. Ceux-ci étaient placés dans des casemates de part et d'autre de la coque et la moitié, sur le pont principal, n'étaient utilisables que par temps calme.

L'armement principal du navire était une paire de canons Mk X de 9,2 pouces, montés dans des tourelles simples à la proue et à la poupe du navire :

Immédiatement à l'arrière du canon avant se trouvait le pont, ouvert et avec deux ailes de pont, comme c'était le cas pour l'époque :

La classe Drake était des navires plus anciens à l'époque de la Première Guerre mondiale, mais les navires jumeaux du Good Hope prendraient une part active à la guerre et la bataille de Coronel a permis au HMS Good Hope et à son équipage de rester dans les mémoires de l'histoire pour leur courage. sacrifice dans les premiers mois de la guerre.


Le Cdr A T Darley et l'équipage du HMS Good Hope

L'image peut être réutilisée gratuitement à des fins non commerciales en vertu de la licence non commerciale IWM. En téléchargeant des images ou en incorporant des médias, vous acceptez les termes et conditions de la licence non commerciale d'IWM, y compris votre utilisation de la déclaration d'attribution spécifiée par IWM. Pour cet article, c'est : &copier Clive Farmer (WMR-21358)

Intégrer

Mémorial des détails

Localisation actuelle

Église Saint-Jacques
Chemin de l'église
Emsworth
Havant
Hampshire
PO10 7DP
Angleterre

OS Grille Réf : SU 74833 06046
Dénomination : Église d'Angleterre

  • Première Guerre mondiale (1914-1918)
    Nombre total de noms sur le mémorial : 1
    Servi et rendu : 0
    Décédé : 1
    Compte exact : oui
    Informations affichées : grade, prénoms , nom de famille , bras de service , mode de décès , lieu de décès , date de décès
    Ordre des informations : Non défini
  • Planche
    Dimensions : hauteur 980 mm, largeur 720 mm
    Matériaux : Bois
  • ÉGLISE ST JAMES
  • Grade II
  • Ce mémorial est protégé et inscrit sur la liste du patrimoine national de l'Angleterre maintenue par Historic England. Afficher l'entrée de la liste
  • Vous trouverez plus d'informations sur l'inscription et la protection des lieux historiques sur le site Web Historic England.
  • St James's Church Emsworth 1840 - 1990 par Vignoles, Keith Inconnu

Ce dossier comprend toutes les informations détenues par le registre des monuments commémoratifs de guerre de l'IWM pour ce mémorial. Lorsque nous tenons une liste de noms pour le mémorial, cette information sera affichée sur le dossier du mémorial. Veuillez vérifier car nous ajoutons plus de noms à la base de données.

Ces informations sont mises à disposition sous une licence Creative Commons BY-NC.

Cela signifie que vous pouvez le réutiliser à des fins non commerciales uniquement et que vous devez nous l'attribuer en utilisant la déclaration suivante :


Vue de face du HMS Good Hope - Histoire

Première Guerre mondiale - Listes des pertes de la Royal Navy et des marines du Dominion
Recherche et compilation par Don Kindell

Remarques:

(1) Informations sur les victimes dans l'ordre - Nom, prénom, initiale(s), grade et partie du service autre que RN (RNR, RNVR, RFR, RMLI, etc.), numéro de service (qualifications uniquement, également si Dominion ou Indian Marines ), (sur les livres d'un autre navire/établissement à terre, O/P – au passage), Destin

(2) C liquez pour les abréviations

(3) Cliquez ici pour Mois par mois listes sur la page d'accueil des victimes où plus d'informations peuvent être trouvées

KADWELL, William, Caporal, RMLI, 13957 (Ch), Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KAIN, Stanley, Sick Berth Steward, 350914 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KANAAR, John A G, Py/Aspirant, RNR, Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KANAVAN, James, Forgeron (Stylos), 151358 (Po), Bayano, 11 mars 1915, navire perdu

KANE, Charles, Stoker 1c, 302531 (Po), Bonne Espérance, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KANE, Christopher, matelot de 2e classe (RFR B 1394), 191225 (Po), Princess Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KANE, James F, Ty/Sub Lieutenant, RNR, Zarefah, 8 mai 1917, navire perdu

KANE, Peter, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 5824, RND, Hawke Battalion, 22 octobre 1917, France, tué

KANE, Robert, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 6755, Victoire, 9 septembre 1918, maladie

KANE, Samuel, soldat, RMLI, 11848 (Ply), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KANEEN, Thomas F, Leading Stoker, RNCVR, VR 6381, Galiano (RCN), 30 octobre 1918, navire perdu

KARLISH, Henry, matelot de 2e classe, RNR, R 2424, RND, 63e bataillon de mitrailleuses, 10 octobre 1918, France, DOW

KARN, Victor S, officier marinier, 210490 (Dev), bataillon Howe, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KAVANAGH, Adolphus, soldat, RMLI, 17396 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 3 juin 1916, France

KAVANAGH, David, matelot de 2e classe, RNVR, R 5171, RND, Drake Battalion, 4 septembre 1918, France, tué

KAVANAGH, Henry R, ​​soldat, RMLI, 15943 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 11 mai 1917, France, DOW

KAVANAGH, James, Matelot, RNR, A 8640, Andoni, bateau à vapeur, 8 janvier 1917, action sous-marine, navire perdu

KAVANAGH, John, Stoker 1c, 155777, Indus, 9 février 1917, maladie

KAVANAGH, John W, Stoker 1c, K 29118 (Po), Amazone, 27 octobre 1916, action de surface

KAVANAGH, Jonathan C, Mécanicien, RNR, ES 2147, Repro, 26 avril 1917, navire perdu

KAVANAGH, Patrick, Matelot, RNR, A 5729, Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KAVANAGH, Thomas J, Seaman, Newfoundland RNR, X 2171, Clan MacNaughton, 3 février 1915, navire perdu

KAVANAGH, Thomas J C, Matelot (RFR Ch B 1521), 177201, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KAVANAGH, Thomas P, Stoker 1c, K 38394, Vénus, 3 octobre 1918, maladie

KAVENEY, John H, 2nd Hand, RNR, DA 183, Actéon, 18 juin 1917, maladie

KAY, Edward H, 2nd Cook's Mate, M 11989 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KAY, Ernest, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 4087, Carysfort, 18 mai 1917, noyé

KAY, George M, Boy 1c, J 21869 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KAY, Henry H, artificier de la salle des machines, RNR, EA 1528, Viknor, 13 janvier 1915, navire perdu

KAY, John T, officier marinier, 234247, Exmouth, 16 février 1915, noyé

KAY, Joseph, Seaman, RNR, L 840, Malaisie, 31 mai 1916, Jutland, action de surface

KAY, Thomas, Trimmer, MMR, 928515, mécanicien, 20 janvier 1918, navire perdu

KAY, Thomas H, Ty/Skipper, RNR, Vivanti, 7 mars 1917, navire perdu

KAY, William, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 1867, Anson Battalion, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KAY, William L, matelot de 2e classe, SS 3520 (Dev), faisan, 1er mars 1917, navire perdu

KAYE, Charles W D, Machine Room Artificer 3c, M 17439, Juno, 10 février 1917, maladie

KAYES, Joseph, Matelot de 1re classe, 220440 (Dev), Faisan, 1er mars 1917, navire perdu

KEABLE, George, Trimmer, RNR, TS 1799, Colleen, 6 mai 1916, noyé

KEABLE, Henry B, Ty/Assistant Paymaster, RNR, Manxman, 11 septembre 1915, décédé en Italie

KEABLE, Joseph W, Stoker 1c, K 14165 (Ch), Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KEALY, Dominick, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 1416, RND, Anson Battalion, 17 février 1916, Gallipoli, DOI à Alexandrie

KEAM, George J, Seaman, RNR, 1893 D, Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KEAM, Henry A, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 1446, RND, Drake Battalion, 30 décembre 1917, France, tué

KEAN, Cuthbert B, Act/Ty/Lieutenant, RNR, Cooray, bateau à vapeur, 29 août 1917, action sous-marine, navire perdu, équipage de prise de Jessamine

KEAN, James, Stoker 2c, K 23695 (Ch), Princess Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KEAN, John, soldat, RMLI, 13732 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEAN, William W, Carpenter, MMR, 808562, Patuca, 15 juin 1918, noyé

KEANE, Barthely, Chief Stoker (RFR A 3582), 153201 (Dev), Motor Lighter X.6, 24 janvier 1918, action sous-marine

KEANE, Ernest J, matelot de 2e classe, 225455, Egmont, 6 août 1915, maladie

KEANE, John, Seaman, RNR, A 7062, Treverbyn, bateau à vapeur, 3 septembre 1917, miné, navire perdu

KEANE, John, Trimmer, MMR, 906577, Calgary, 1er mars 1918, navire perdu

KEANE, John, Petty Officer (Coast Guard), 104461 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KEANE, John J, matelot de 2e classe, J 13211, Warspite, 17 juillet 1916, maladie

KEANE, Patrick, matelot de 2e classe, J 1407, Vivid, 14 juillet 1915, maladie

KEANE, Richard, Trimmer, RNR, ST 2521, Queen of the North, 20 juillet 1917, navire perdu

KEANE, William, Stoker, RNR, U 2196, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEAPPOCK, John A, Engine Room Artificer 4c, M 4997 (Po), Shark, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEAR, William, Stoker 1c, 307637, Laforey, 28 décembre 1916, maladie

KEAR, William G, soldat, RMLI, 14944 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEARNEY, Charles H, Ty/2nd Lieutenant, RM, RND, 2nd RM Battalion, 28 avril 1917, France, tué

KEARNEY, Jeremiah, Stoker 1c (RFR A 3631), 148877 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KEARNEY, John, matelot de 2e classe, 223983 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KEARNEY, Patrick, pompier, MMR, (numéro de service non indiqué), Ramsey, 8 août 1915, navire perdu

KEARNEY, William A, adjudant mécanicien, Warspite, 30 août 1916, accident

KEARNS, James, matelot de 2e classe, RNVR, Pays de Galles Z 1015, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEARNS, Michael, maître d'équipage, Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEARSLAKE, Alexander, soldat, RMLI, 17517 (Po), RND, 1er bataillon RM, 15 novembre 1916, France, DOI

KEAST, William G, Stoker Petty Officer, 294824 (Dev), Arabis, 10 février 1916, navire perdu

KEAST, William R, Stoker 1c, 301253 (Dev), Majestic, 27 mai 1915, navire perdu

KEAT, Henry, Matelot de 1re classe, 209295 (Dev), E 24, sous-marin, 24 mars 1916, navire perdu

KEATES, Arthur S, matelot de 3e classe, RNVR, Mersey Z 24, Howe Battalion, RND, 15 mai 1915, Gallipoli, DOW à Alexandrie

KEATES, Reginald, matelot de 2e classe (RFR B 6237), SS 2565 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEATES, Thomas T, Stoker 1c, K 14113 (Ch), Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KEATING, Edward, assistant-cuisinier, MMR, 864594, Sarnia, 12 septembre 1918, navire perdu

KEATING, John, Stoker Petty Officer, 304880, Vivid, 20 août 1918, maladie

KEATLEY, John, Stoker 1c (RFR B 7525), 291835 (Ch), Spey, 7 mars 1917, collision

KEAVENEY, Michael, soldat, RMLI, S 1977 (Ply), Glory III, 4 octobre 1918, Mourmansk, maladie

KEAVENY, Walter, Signalman, J 36528 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KEAY, Alexander C, 2nd Hand, RNR, SA 811, Repro, 26 avril 1917, navire perdu

KEAY, Frank, soldat, armée, 28288, RND, Anson Battalion, attaché du 7th Battalion South Staffordshire Regiment, 25 mai 1918, France, tué

KEAY, James, Maître 1c, 167367 (Ch), Sawfly, 27 juillet 1916, noyé

KEAYS, Victor T, matelot de 2e classe, J 3542 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEBBLE, Arthur A, matelot de 1re classe, 223032 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KEBER, John C, Boy Telegraphist, J 39804 (Po), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEDDIE, James A (vrai nom, mais servi comme James A Paterson), soldat, RMLI, S 681 (Po), RND, 2e bataillon RM, 5 septembre 1916, France

KEDGE, Frederick M, Matelot de 1re classe, 196075, Achille, 26 octobre 1915, noyé

KEE, Sabdoo J, Butcher, MMR, (numéro de service non indiqué), Trent, 22 août 1918, maladie

KEEBLE, Albert A, Stoker Petty Officer, 304822, Astraea, 15 octobre 1918, maladie

KEEBLE, Alfred, premier matelot de pont, RNR, SD 1191, Arctic Prince, 15 avril 1917, extrait

KEEBLE, Ernest H, Garçon 2c, J 92525, Puissant, 30 septembre 1918, maladie

KEEBLE, George, matelot de 2e classe, J 15145 (Po), Ferret, 18 janvier 1917, DOW

KEEBLE, Joseph H, matelot de 3e classe, J 74647 (Dev), Louvain, 20 janvier 1918, navire perdu

KEEBLE, Robert, Matelot de 1re classe, RNVR, London Z 1911, Eveleen, bateau à vapeur, 6 mai 1918, non retrouvé

KEEBLE, Victor J, charpentier de marine engagé, civil de l'Amirauté, princesse Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KEEBLE, William R S, Stoker 2c, K 47143 (Dev), Seagull, 30 septembre 1918, navire perdu

KEECH, George C, Officier's Steward 2c, L 4071 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KEECH, George H T, matelot de 2e classe, 238544 (Ch), Coquette, 7 mars 1916, navire perdu

KEECH, Reginald, matelot de 3e classe, RNCVR, VR 3259, Loch Eye, 20 avril 1917, navire perdu

KEEFE, Denis, Matelot de 1re classe, 231961 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEEFE, Henry, pompier, MMR, (numéro de service non indiqué), Calgary, 1er mars 1918, navire perdu

KEEFE, James, Sergent, RMIL (RFR A 719), 4490 (Po), Alcantara, 4 mars 1916, navire perdu, DOI

KEEFE, James, Stoker Petty Officer, K 1931 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEEFE, Patrick (de son vrai nom, mais a servi sous le nom de Patrick Cooney), Stoker 1c, SS 105526, Cumberland, 28 septembre 1918, maladie

KEEFFE, Robert, charpentier de marine 2c, 167558, arrogant, 19 janvier 1915, décédé au Royaume-Uni

KEEGAN, James, Stoker 1c, K 9234 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEEL, George E, Motor Mechanic, RNVR, MB 1988, CMB.25, bateau à moteur côtier, 10 mai 1918, Ostende

KEELE, Hubert, matelot de 2e classe, 186372, Alexandra, 11 juillet 1917, maladie

KEELER, Alfred, Stoker 1c, SS 100794, Bacchante, 23 juin 1918, noyé

KEELER, Sidney, Stoker 1c (RFR Ch B 7234), SS 102151, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KEELEY, Charles W, matelot de 3e classe, RNVR, Sussex 6/105, Princess Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KEELEY, Lawrence, Boy 1c, J 35571 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEELING, Cyril G, Gunner, RMA, RMA 13564, RMA, Siege Guns, 26 septembre 1918, France, tué

KEELING, George T, Matelot de 1re classe, 236625 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEELING, George W, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 5093, RND, Drake Battalion, 4 février 1917, France

KEELING, Sydney C, matelot de 2e classe, RNVR, R 3205, RND, bataillon Nelson, 31 décembre 1917, France, tué

KEELING, William, Stoker 1c, K 29142 (Po), Nubien, 27 octobre 1916, action de surface

KEELING, William J, Stoker 1c, K 13396 (Ch), E.20, sous-marin, 5 novembre 1915, navire perdu

KEELY, Bernard, Sergent, RMLI (RFR A 1039), 4488 (Ply), Laurentic, 25 janvier 1917, navire perdu

KEEN, Allwyn, soldat, RMLI, 11856 (Ch), 1er bataillon RM, RND, 3 septembre 1915, maladie à Mudros

KEEN, Frederick, soldat, RMLI, S 2018 (Ply), RND, 1er bataillon RM, 26 octobre 1917, France, tué

KEEN, Harold, matelot de 2e classe, SS 1479, Glory, 11 août 1915, maladie

KEEN, Harry, Leading Stoker, K 4399 (Po), Osmanieh, messager de la flotte, 31 décembre 1917, navire perdu, (Victory O/P)

KEEN, Henry A, Boy 1c, J 37092 (Dev), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEEN, Percy G, Leading Stoker, K 3608 (Ch), Desire, 24 janvier 1918, navire perdu

KEEN, Trevor G, Act/Caporal, RMLI (RFR B 808), 7935 (Po), Portsmouth Battalion, RND, 30 avril 1915, Gallipoli, DOW dans un navire-hôpital

KEEN, Walter A, ouvrier qualifié, civil de l'Amirauté, princesse Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KEEN, William E, matelot de 2e classe, J 10071 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEEN, William E, adjudant électricien, RNR, Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KEENAN, James, soldat, RM, S 8721 (Deal), RM Labour Corps, 26 juillet 1918, maladie

KEENAN, Thomas, soldat, RMLI, S 2348 (Ch), RND, Hood Battalion, attaché au 1er bataillon RM, 30 septembre 1918, France, tué

KEENE, Alfred, Stoker 1c, K 6628 (Po), E.10, sous-marin, 18 janvier 1915, navire perdu

KEENE, David, matelot de 2e classe, RNVR, Wales Z 752, RND, Hood Battalion, 26 octobre 1917, France, tué

KEENE, Edward, Stoker 1c, K 13675 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEENE, Fred, Officier's Steward 1c, L 2470 (Po), Pathfinder, 5 septembre 1914, navire perdu

KEENE, Robert, officier marinier, 237605, Victoire, 14 mars 1918, maladie

KEENEY, James, matelot, RNR, B 4155, Imber, bateau à vapeur, 30 décembre 1916, noyé

KEENEY, Ted, Stoker, RNR, S 8630, Natal, 30 décembre 1915, navire perdu

KEEP, Arthur N, matelot de 2e classe (RFR B 5694), 211447 (Dev), M.28, moniteur, 20 janvier 1918, navire perdu

KEEP, Frederick, Private, RM, S 1881 (Deal), RND, 63rd Divisional Train, 22 mars 1918, France, tué

KEEP, Joseph, soldat, RMLI, 10719 (Ch), Europe, 9 août 1918, maladie en Grèce

KEEP, Joseph L, matelot de 2e classe (RFR B 10833), SS 2907 (Ch), TB.12, torpilleur, 10 juin 1915, navire perdu

KEEP, Robert A W, soldat, RMLI, 20953 (Ch), Louvain, 20 janvier 1918, navire perdu

KEEP, Walter F, soldat, RMLI, S 1657 (Po), RND, 1er bataillon RM, 6 novembre 1917, France, tué

KEEPING, Archibald J, Matelot de 1re classe (RFR B 2839), 217600 (Dev), Hyacinth, 16 mai 1917, Tanganyika, DOW

KEEPING, Thomas L, Maître, 227023 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KEERS, John G, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 1237, RND, 2e bataillon de réserve, 2 novembre 1918, maladie au Royaume-Uni

KEERS, Joseph, Carpenter, MMR, (numéro de service non indiqué), Kethailes, 11 octobre 1917, navire perdu

KEERS, Robert, mécanicien, RNR, ES 4677, Achilles II, 26 juin 1918, navire perdu

KEEVEY, John, pompier, MMR, (non répertorié), Bayano, 11 mars 1915, navire perdu

KEFFORD, William J, soldat, RMLI, S 1476 (Ch), RND, 2e bataillon RM, 2 mai 1917, prisonnier de guerre, DOW

KEHOE, James, Seaman, RNR, A 2942, Caesar, 10 septembre 1918, maladie

KEHOE, James, Leading Stoker, 287130 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEHOE, Samuel, Stoker, RNR, S 5910, Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEHOE, William J, Seaman, Newfoundland RNR, X 2173, Clan MacNaughton, 3 février 1915, navire perdu

KEIG, Edward, Petty Officer Telegraphist, J 1162, Defiance, 9 mai 1917, maladie

KEIGHLEY, George, Stoker 2c, SS 118528, Pembroke, 2 juillet 1918, maladie

KEIGHT, Joseph, matelot de 2e classe (RFR B 2842), 198973 (Ch), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEIGHTLEY, Frank W, matelot, RNR, DA 15817, Kelvin, 7 juillet 1917, miné, navire perdu

KEIGHTLEY, Gordon, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, RNAS, Ark Royal No.2 Wing, 20 mai 1917, tué à Mudros

KEIGHTLEY, Norman, matelot de 3e classe, SS 4965 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KEIGHTLEY, William, matelot de 2e classe, RNVR, R 2837, RND, bataillon Anson, 25 mai 1918, France, tué

KEILAUS, Frederick, Private, RMLI (RFR B 408), 8633 (Ply), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KEILLER, Joseph, matelot de pont, RNR, DA 1532, Island Prince, 4 janvier 1916, décédé au Royaume-Uni

KEILLOR, Robert K M, matelot de 2e classe, 189424 (Ch), Motor Lighter X.167, 16 octobre 1917, décédé en France

KEILLOR, William S, Boy 1c, J 25317 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEILY, Donald F, 2nd Sick Berth Steward, 365756 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEILY, John, officier marinier, 145087, HM Coast Guard Station Hove, 11 mars 1918, maladie

KEITH, Clive A, Midshipman, Hawke, 15 octobre 1914, navire perdu

KEITH, Robert A, Stoker Petty Officer, 283814, C.34, sous-marin, 21 juillet 1917, navire perdu

KEITH - JOHNSTON, David, Flight Lieutenant, Royal Naval Air Service, 10 août 1915, crash aérien France

KEITH-JOHNSTON, Macfie, Ty/Flight Sub Lieutenant, RNAS Eastchurch, 12 septembre 1915, crash aérien au Royaume-Uni

KELHAM, Ernest, Gunner, RMA, RMA 13448, Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELL, Anthony, Artificier de la salle des machines, RNR, EA 1008, Mons, 29 novembre 1916, noyé

KELL, Philip A G, Lieutenant, RNR, Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KELLAM, Thomas T, matelot de 2e classe, RNVR, R 5329, RND, Drake Battalion, 25 mars 1918, France, tué

KELLAM, Walter, matelot de 2e classe, J 14272, Victoire, 6 juillet 1918, maladie

KELLAND, Arthur F, Stoker 2c, K 42107, Vivid, 20 avril 1917, maladie

KELLAND, Robert S, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, RND, Hawke Battalion, 19 mai 1918, France, DOW

KELLAWAY, John P, matelot de 2e classe, J 15676 (Dev), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLEHER, Christopher, matelot de 3e classe, J 16269 (Ch), Pathfinder, 5 septembre 1914, navire perdu

KELLETT, Archibald H, Airman 2c, F 33324, Président II, 2 août 1917, décédé

KELLETT, Richard P, Lieutenant, Flirt, 26 octobre 1916, navire perdu

KELLEY, John, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 3304, RND, bataillon Nelson, 24 avril 1917, France

KELLEY, Samuel, soldat, RMLI (RFR A 566), 3793 (Po), Kent, 8 décembre 1914, Malouines, action de surface

KELLEY, William L, Stoker 1c, K 9685 (Ch), E 24, sous-marin, 24 mars 1916, navire perdu

KELLOW, William, Stoker Petty Officer, 278184 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLOW, William M, Boy 1c, J 28702 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KELLY, Albert, Seaman, Newfoundland RNR, X 874, Viknor, 13 janvier 1915, navire perdu

KELLY, Albert A, matelot de 2e classe, RNVR, R 4177, RND, Hawke Battalion, 16 janvier 1918, France, maladie

KELLY, Alexander, matelot de 2e classe, J 11481 (Dev), Candytuft, 18 novembre 1917, navire perdu

KELLY, Arthur, Matelot de 1re classe (RFR Immed Cl 66), 211500 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KELLY, Charles P, soldat, RMLI (RFR B 824), 10360 (Ch), Chatham Battalion, RND, 5 mai 1915, Gallipoli, DOW dans un navire-hôpital

KELLY, Christopher, Seaman, RNR, A 7806, Ina William, 30 mai 1917, navire perdu

KELLY, David J, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 291, Anson Battalion, RND, 27 décembre 1915, Gallipoli

KELLY, David J, Stoker 1c (RFR B 4961), SS 107070 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KELLY, Edmund, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 2912, RND, bataillon Nelson, 17 octobre 1917, France, tué

KELLY, Edward, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 1371, RND, Hood Battalion, 23 avril 1917, France

KELLY, Edward, ingénieur, RNR, ES 170, Jasper, 26 août 1915, navire perdu

KELLY, Felix R, matelot de 2e classe, J 19472 (Dev), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, Fitzgerald W, Yeoman of Signals, 204918 (Po), Reine Elizabeth, 7 mai 1915, DOW

KELLY, Francis, Stoker 1c, K 21331, Highflyer, 6 décembre 1917, explosion à Halifax, Nouvelle-Écosse

KELLY, Francis, Matelot de 1re classe, RNR, C 1700, Waverley, bateau à vapeur, 20 décembre 1917, action sous-marine, navire perdu

KELLY, Francis J, Matelot de 1re classe, 15040 (Ch), Russell, 27 avril 1916, navire perdu

KELLY, Frederick, Matelot de 1re classe, RNVR, Wales Z 4, Nelson Battalion, RND, 18 décembre 1915, Gallipoli

KELLY, Frederick S, Ty/Lieutenant Commander, RNVR, RND, Hood Battalion, 13 novembre 1916, France

KELLY, Geoffrey W, Cook's Mate, M 2427 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KELLY, George, soldat, RMLI (RFR B 98), 2399 (latECh), Hogue, 22 septembre 1914, navire perdu

KELLY, George, Trimmer, MMR, (numéro de service non indiqué), Ramsey, 8 août 1915, navire perdu

KELLY, George A J, Stoker 1c, SS 111823 (Ch), P.26, patrouilleur, 10 avril 1917, navire perdu

KELLY, Herbert, matelot de 3e classe, J 16674 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KELLY, Herbert T, Leading Stoker, K 3232 (Po), Ardent, 1er juin 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, J. (Initial Only), Fireman, MMR, (numéro de service non indiqué), Bayano, 11 mars 1915, navire perdu

KELLY, James, matelot de 2e classe, J 19569 (Dev), H.5, sous-marin, 2 mars 1918, navire perdu

KELLY, James, pompier, MMR, 689844, Otranto, 27 janvier 1918, maladie

KELLY, James, matelot de 2e classe, J 20255 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, James, assistant steward, MMR, 764661, Princess Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KELLY, James, soldat, RMLI, 18288 (Ply), RMLI, division de Plymouth, 6 avril 1916, maladie au Royaume-Uni

KELLY, James, Stoker, RNR, S 8392 (Po), Shark, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, James E, Trimmer, MMR, 914348, Louvain, 20 janvier 1918, navire perdu

KELLY, James H, Matelot de 1re classe, 221292 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KELLY, James P, matelot de 2e classe, J 12935 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, John, matelot de 2e classe, 185016 (Ch), Willow Branch, également connu sous le nom de Bombala, navire de service spécial, 25 avril 1918, navire perdu

KELLY, John, matelot de 2e classe, SS 2699, Pembroke, 8 décembre 1915, maladie

KELLY, John, matelot de 1re classe, RNVR, Clyde Z 1085, Drake Battalion, RND, 6 juillet 1915, Gallipoli

KELLY, John, Seaman, RNR, 3854 A, Thorn, 20 février 1915, décédé au Royaume-Uni

KELLY, John, Stoker, RNR, T 1966, Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KELLY, John M, officier marinier, RNR, D 1898, Bayano, 11 mars 1915, navire perdu

KELLY, John P, Leading Stoker, RNR, S 1929, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, Joseph, matelot de 2e classe, 230985 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KELLY, Joseph, soldat, RMLI, 15555 (Ply), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, Joseph, Stoker 1c, 284755 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KELLY, Joseph H, 2nd Hand, RNR, DA 2882, Bayard, navire de service spécial Q.20, 29 mars 1917, navire perdu

KELLY, Joshua, matelot de pont, RNR, DA 9592, Victoire, 4 avril 1917, maladie

KELLY, Martin, Stoker, RNR, S 3413, Natal, 30 décembre 1915, navire perdu

KELLY, Michael, matelot de 2e classe, 99942 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KELLY, Michael, matelot de 2e classe, RNVR, KW 10, Drake Battalion, RND, 14 novembre 1915, maladie à l'hôpital RN Haslar

KELLY, Oliver, Trimmer, RNR, TS 511, Queen of the North, 20 juillet 1917, navire perdu

KELLY, Patrick, soldat, RMLI, 73880 (Ply), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, Patrick J, matelot de 2e classe, RNVR, Mersey Z 235, Hood Battalion, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KELLY, Richard O, Chief Stoker, 290749 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, Robert N, premier maître, 155642, Victoire, 26 février 1916, maladie

KELLY, Roderick, matelot, RNR, TS 2640, prospectif, 1er janvier 1918, noyé

KELLY, Samuel, Stoker 2c, K 23437, Magpie, 9 avril 1915, maladie

KELLY, Thomas, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 5823, RND, bataillon Howe, 23 avril 1917, France

KELLY, Thomas, pompier, MMR, (numéro de service non indiqué), Ramsey, 8 août 1915, navire perdu

KELLY, Thomas, pompier, MMR, (numéro de service non inscrit), Laurentic, 25 janvier 1917, navire perdu

KELLY, Thomas, Gunner, RMA, RMA 5837, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, Thomas, Stoker 1c (RFR B 3286), 302040 (Po), Bonne Espérance, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KELLY, Valentine R, télégraphiste de premier plan, J 5499 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KELLY, Walter, matelot de 2e classe, J 8761 (Dev), faisan, 1er mars 1917, navire perdu

KELLY, William, matelot de pont, MMR, (numéro de service non indiqué), guerrier, 13 octobre 1918, maladie

KELLY, William, Trimmer, RNR, TS 4232, Charity, 24 octobre 1915, navire perdu

KELLY, William E, Trimmer, MMR, (numéro de service non indiqué), Ramsey, 8 août 1915, navire perdu

KELLY, William J, Cook Steward, MMR, 766986, Stephen Furness, 13 décembre 1917, navire perdu

KELLYN, Irvine, soldat, RMLI, 13479 (Ply), Amphion, 6 août 1914, navire perdu

KELMAN, William, Trimmer, RNR, TS 2544, Maroc, 19 novembre 1917, navire perdu

KELMAN, William S, Trimmer, RNR, TS 2317, Loch Naver, 13 mai 1918, navire perdu

KELSEY, Ernest, matelot, RNR, DA 1992, Tugela, 26 juin 1916, navire perdu

KELSEY, Frank, matelot de 2e classe, RNVR, R 6597, RND, bataillon Anson, 25 août 1918, France, tué

KELSEY, Patrick, Stoker, RNCVR, (numéro de service non inscrit), Niobe (RCN), 6 décembre 1917, explosion à Halifax, Nouvelle-Écosse

KELSEY, William H, matelot de 3e classe, RNVR, Londres Z 9431, RN Depot, Crystal Palace, 8 octobre 1918, maladie

KELSEY, William T, Act/Leading Stoker, K 10196 (Po), E.47, sous-marin, 20 août 1917, navire perdu

KELSO, James, matelot de 2e classe, J 8992 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KELTON, Victor F, matelot de 3e classe, J 64278 (Ch), Gaillardia, 22 mars 1918, navire perdu

KELWICK, Ernest C, matelot de 2e classe, RNVR, KW 422, Hawke Battalion, RND, 20 juin 1915, Gallipoli

KEMP, Alfred, Stoker 1c, SS 101861 (Ch), Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KEMP, Alfred J, Ty/Lieutenant, RNR, alchimiste, 22 octobre 1918, maladie

KEMP, Arthur R, Officier's Steward 2c, L 5763 (Ch), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMP, Charles, Stoker 1c, K 15865 (Ch), Firefly, 1er décembre 1915, capturé par les Turcs en Mésopotamie

KEMP, Clifford, Stoker 1c, SS 111192 (Ch), Surprise, 23 décembre 1917, navire perdu

KEMP, Daniel, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 4793, RND, bataillon Nelson, 13 novembre 1916, France

KEMP, Edward W, matelot de 2e classe, 235993 (Ch), Derwent, 2 mai 1917, navire perdu

KEMP, Edwin C, Boy 1c, J 20371, Inflexible, 18 mars 1915, coups de feu à terre

KEMP, Ernest, Warrant Telegraphist, Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMP, Ernest C, matelot de 2e classe, J 16643 (Ch), Primula, 1er mars 1916, navire perdu

KEMP, Frederick G, Ship's Cook, 347445 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMP, Frederick J, Stoker 1c, K 8777 (Po), D.2, sous-marin, 25 novembre 1914, navire perdu

KEMP, Frederick R, Ty/Skipper, RNR, Ameer, 18 mars 1916, navire perdu

KEMP, Harold E, soldat, RMLI, 17994 (Po), RND, 1er bataillon RM, 28 septembre 1918, France, tué

KEMP, Herbert W, Stoker 1c, SS 115237 (Ch), Mignonette, 17 mars 1917, navire perdu

KEMP, Horace, Ty/Skipper, RNR, Launch Out, 29 octobre 1916, navire perdu, DOI

KEMP, John A, Lieutenant, Tipperary, 1er juin 1916, Jutland, navire perdu

KEMP, John R, Trimmer, MMR, 942788, victorien, 13 mai 1918, noyé

KEMP, John S, Gunner, RMA, RMA 14169, Lion, 31 mai 1916, Jutland, action de surface

KEMP, Joseph A, Shipwright 2c, M 6549 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KEMP, Norman P, matelot de 2e classe, J 13134 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMP, Richard W, matelot de 3e classe, J 55751 (Ch), Scott, 15 août 1918, navire perdu

KEMP, Robert W, soldat, RMLI, 12234 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KEMP, Samuel, soldat, RMLI, 7823 (Ch), Natal, 30 décembre 1915, navire perdu

KEMP, Sidney H, Boy 2c, J 88020, Impregnable, 26 juin 1918, maladie

KEMP, Sydney, Matelot de 3e classe, J 17067 (Ch), Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KEMP, Thomas H, Stoker 1c, SS 114134 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMP, William, Act/Matelot de 1re classe, RNVR, Clyde Z 5192, Marmion, bateau à vapeur, 26 août 1917, action sous-marine, navire perdu

KEMP, William, 2e intendant, MMR, 550817, Aiglon, 1er octobre 1918, maladie

KEMP, William A, Boy 2c, J 68049, Imprenable, 3 mai 1917, maladie

KEMP, William G, Stoker 1c, K 16280 (Ch), E.34, sous-marin, 20 juillet 1918, navire perdu

KEMPSON, John D, matelot de 2e classe, J 18051 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMPSON, John R, Midshipman, Hawke, 15 octobre 1914, navire perdu

KEMPSTER, Albert E, Signaleur ordinaire, J 30263 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMPSTER, Ernest T, matelot de 2e classe, J 17228 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEMPSTER, James, sergent suppléant, RMLI, 8258 (Ply), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEMPSTER, John D, matelot de 2e classe (RFR B 2226), 212890 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEMPSTER, Percy J, Petty Officer (RAN), 8252, G.8, sous-marin (Lucia, O/P), 3 janvier 1918, navire perdu

KEMPSTER, Thomas C, matelot de 2e classe, SS 6562, Racoon, 9 janvier 1918, navire perdu

KEMPSTON, Robert P, Matelot de 1re classe, 229624 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KEMPTON, Harry L, Stoker 1c (RFR A 3714), 305750 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KEMSLEY, Frederick W G, artilleur, RMA, RMA 1086, RMA, brigade d'obusiers, 30 septembre 1917, Belgique, DOW

KENDALL, Arthur, Stoker 1c, SS 111760 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KENDALL, Edward H, Ty/Flight Sub Lieutenant, Royal Naval Air Service, 12 juillet 1917, Belgique

KENDALL, Harry, Stoker 1c, K 12345 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENDALL, Jesse, Cooper, 282542 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KENDALL, Percy N, Stoker 1c, K 17321 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENDALL, Robert, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 6585, RND, bataillon Nelson, 19 novembre 1916, France, DOI

KENDALL, William, Matelot de 1re classe, J 8926 (Dev), G.8, sous-marin, 3 janvier 1918, navire perdu

KENDELL, Joseph, soldat, RMLI, S 1938 (Ch), RND, 1er bataillon RM, 26 octobre 1917, France, tué

KENDLE, William C T, officier marinier, 183820 (Po), Ghurka, 8 février 1917, navire perdu

KENDRICK, Clement, Signal Boy, RNR, SB 103, Sanda, 25 septembre 1915, navire perdu

KENDRICK, David J, Officier's Cook 2c, L 9688 (Dev), Vala, 21 août 1917, navire perdu

KENDRICK, William, soldat, RMLI, S 1135 (Po), RND, 190th Brigade Machine Gun Company RND, 14 novembre 1916, France, DOI

KENDRICK, William E, Stoker 1c, K 30322, Chelmer, 4 décembre 1915, maladie

KENEALY, John M, Gunner, RMA, RMA 11730, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENIRY, John, Stoker 2c, K 22239 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KENKNIGHT, Edward J, matelot de 2e classe, RNVR, R 6107, RND, bataillon Nelson, 10 janvier 1918, France, DOW

KENLEYSIDE, Frederick, soldat, RMLI, S 648 (Po), Bataillon de Portsmouth, RND, 6 mai 1915, Gallipoli

KENMIR, Frederick, Sapeur, RM, S 5609 (Deal), RND, 2nd Field Company, Divisional Engineers, 15 janvier 1917, France, tué

KENNACOTT, Charles A, matelot de 2e classe, 229543 (Dev), Marmion, 21 octobre 1917, navire perdu

KENNAIRD, Robert H, Shipwright 1c, 346890 (Ch), Inflexible, 18 mars 1915, coups de feu à terre

KENNARD, Alfred J, télégraphiste, J 24453 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENNARD, George, matelot de 2e classe, RNVR, Sussex 5/171, Virginie, 16 décembre 1916, accident

KENNARD, James, Blacksmith, 352680 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KENNARD, Jesse H, Matelot de 1re classe, RNVR, Sussex Z 50, RND, Drake Battalion, 5 février 1917, France, DOW

KENNARD, Stanley C, Soldat, RMLI (RFR Ch B 1981), 12643 (Ch), Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KENNEALLY, Michael, Stoker 1c, 215462 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENNEDY, Alec N, Act/Lieutenant, Torrent, 23 décembre 1917, navire perdu

KENNEDY, Alexander, matelot de 2e classe, RNVR, R 3361, RND, Hawke Battalion, 19 octobre 1917, France, tué

KENNEDY, Alexander, Seaman, RNR (Act/Deck Hand), A 5344, Pembroke, 3 septembre 1917, bombardement de Chatham Barracks

KENNEDY, Alexander, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 688, RND, bataillon Anson, 13 novembre 1916, France

KENNEDY, Bertram J, Maître 1c, 185704 (Po), Attaque, 30 décembre 1917, navire perdu

KENNEDY, Cecil G, Ty/Aspirant, RNVR, Narbrough, 12 janvier 1918, navire perdu

KENNEDY, Colin, matelot de 3e classe, SS 8929, Victoire, 12 septembre 1918, maladie

KENNEDY, Dugald, Seaman, RNR, 1 5424 (Ch), Clan MacNaughton, 3 février 1915, navire perdu

KENNEDY, Edward, Act/Bombardier, RMA 10168, Laurentic, 25 janvier 1917, navire perdu, (RMA HQ Eastney O/P)

KENNEDY, Ernest A, Matelot de 1re classe, J 1741, Vénus, 28 septembre 1918, maladie

KENNEDY, Fergus, sous-lieutenant du génie, Rowan, 28 août 1918, maladie

KENNEDY, George A S, armurier, 343620 (Ch), Jason, 7 avril 1917, navire perdu

KENNEDY, Herbert M, Chief Electrical Artificer 2c, 347012 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENNEDY, James, premier maître, 104021, War Signal Station Cushendall, 21 décembre 1917, maladie

KENNEDY, James, chef pompier, MMR, (numéro de service non indiqué), Orbita, 25 septembre 1915, maladie

KENNEDY, James W, matelot de 2e classe, RNVR, KP 548, RND, Anson Battalion, 28 septembre 1918, prisonnier de guerre, maladie

KENNEDY, John, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 5942, RND, bataillon Howe, 26 octobre 1917, France, tué

KENNEDY, John, matelot de 2e classe, 177117 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KENNEDY, John, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 7533, RND, bataillon Nelson, 11 août 1916, France

KENNEDY, John, Bugler, RMLI, 20983 (Ch), Louvain, 20 janvier 1918, navire perdu

KENNEDY, John, Matelot de 1re classe, RNVR, R 2107, RND, Drake Battalion, 30 décembre 1917, France, tué

KENNEDY, John, maître de 172952 (Dev), Rosemary, 4 juillet 1916, attaque sous-marine

KENNEDY, John, officier marinier, RNVR, Tyneside Z 463, RND, Hawke Battalion, 3 février 1917, France

KENNEDY, Michael, Leading Stoker, 70858, Terrible, 8 mai 1918, maladie

KENNEDY, Michael, Stoker 1c, K 5941 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KENNEDY, Neil J, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 3815, RND, Howe Battalion, 13 novembre 1916, France

KENNEDY, Patrick S, Ty/Flight Sub Lieutenant, Royal Naval Air Service, 26 septembre 1916, accident d'avion

KENNEDY, Peter, matelot de 2e classe, RNR, B 3847, Orcoma, 23 décembre 1917, maladie

KENNEDY, Peter, Stoker, RNR, U 1836, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENNEDY, Richard, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 4668, RND, 188th Brigade Machine Gun Company, 17 février 1917, France, DOW

KENNEDY, Robert C, Stoker 1c, SS 109371 (Ch), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENNEDY, Robert J, Matelot de 1re classe, RNVR, Clyde 4/2504, Anson Battalion, RND, 26 avril 1915, Gallipoli, DOW

KENNEDY, Stephen, pompier, MMR, 738739, Bayano, 11 mars 1915, navire perdu

KENNEDY, Thomas, pompier, MMR, 917046, Calgary, 1er mars 1918, navire perdu

KENNEDY, Thomas, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 1469, Hawke Battalion, RND, 20 juin 1915, Gallipoli, DOW

KENNEDY, Thomas, Shipwright 2c, 344024 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KENNEDY, Thomas, Trimmer, RNR, 468 TS, Star of the Empire, 8 janvier 1915, décédé au Royaume-Uni

KENNELL, William, Matelot de 1re classe, RNVR, Bristol Z 9846, Dowlais, bateau à vapeur, 4 décembre 1917, action sous-marine, navire perdu

KENNETT, Charles R, Matelot de 1re classe (Garde-côtes), 213318 (Po), G.9, sous-marin, 16 septembre 1917, navire perdu

KENNETT, George, matelot de pont, RNR, DA 12139, Fraser, 17 juin 1917, navire perdu

KENNETT, George W, matelot de 2e classe, J 23344 (Po), Paragon, 18 mars 1917, navire perdu

KENNETT, John, matelot de 2e classe, RNVR, KW 126, Hood Battalion, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KENNETT, Joseph W, Shipwright 2c, 134070, Changuinola, 2 juin 1915, maladie

KENNETT, Thomas E, matelot de 2e classe (RFR B 8014), 196592 (Ch), D.2, sous-marin, 25 novembre 1914, navire perdu

KENNETT, Walter J, Stoker 1c, K 16554 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENNETT, William G, Act/Leading Stoker, K 15271 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENNETT, William J I, matelot de 2e classe, J 3433, Lama, 9 décembre 1915, maladie sur l'île de Kamaran, mer Rouge

KENNEWELL, George W, soldat, RMLI, S 890 (Po), Bataillon de Portsmouth, RND, 24 juin 1915, Gallipoli

KENNEY, George F J, matelot de 2e classe, J 38170 (Po), Narbrough, 12 janvier 1918, navire perdu

KENNING, Ernest W, soldat, RMLI, 17438 (Po), Deal Battalion, RND, 15 juin 1915, Gallipoli, DOW

KENNINGHAM, Arthur G, Signalman, J 5163 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KENNINGLEY, Clifford, Stoker 1c, SS 114941 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KENNY, Arthur E, Matelot de 1re classe, RNVR, R 3100, RND, Drake Battalion, 16 février 1918, France, DOW

KENNY, Bernard W, Ty/Sub Lieutenant, RNVR, Nelson Battalion, RND, 19 décembre 1915, Gallipoli, accident

KENNY, Edward, Seaman, RNR, A 5733, Canopus, 25 avril 1915, Gallipoli

KENNY, Hilary A H S, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, RND, Anson Battalion, 26 mars 1918, France

KENNY, John, Seaman, RNR, A 4996, Laurentic, 25 janvier 1917, navire perdu

KENNY, John J, Air Mechanic, F 1424, Daedalus, 28 juin 1916, maladie

KENNY, Marcus G, Engine Room Artificer 5c, M 33519, Victory, 18 septembre 1918, maladie

KENNY, Thomas, Stoker, RNR, S 7200, Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KENSHOLE, Frederick, instituteur, M 22137, Vivid, 29 septembre 1916, maladie

KENT, Alexander, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 1293, RND, Hawke Battalion, 4 février 1917, France

KENT, Alfred H, matelot de 2e classe (RFR Ch B 3666), 203801, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KENT, Arthur, Caporal suppléant, RMLI (RFR B 1198), 10738 (Po), Bataillon de Portsmouth, RND, 6 mai 1915, Gallipoli

KENT, Arthur S, soldat, RMLI, 5542 (Po), Hyacinth, 26 juin 1918, maladie à Sainte-Hélène

KENT, Benjamin G R, Ty/Lieutenant, RNR, Otranto, 6 octobre 1918, navire perdu

KENT, Bob, Boy 1c, J 23782 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KENT, Henry A, Donkeyman, MMR, 912045, Louvain, 20 janvier 1918, navire perdu

KENT, Henry C, matelot de 2e classe, J 15939 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENT, Herbert E, matelot de 2e classe, J 22267 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENT, Thomas A, Boy 1c, J 31055 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KENT, Tom, soldat, RMLI, 3132 (Po), Sirius, 13 août 1916, décédé au Royaume-Uni

KENT, Walter E, DeckHand, RNR, 5753 DA, Princess Beatrice, 5 octobre 1914, navire perdu

KENT, William, Stoker 1c, K 9378 (Po), Fortune, 1er juin 1916, Jutland, navire perdu

KENT, William F, matelot de 2e classe, J 5753 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KENT, William H, Boy 1c, J 28855 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KENWARD, Henry C, Stoker 1c, K 16231 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KENYON, James W, soldat, RM, S 3449 (Deal), RND, 150th RN Field Ambulance, RM Medical Unit, 5 novembre 1917, France, tué

KENYON, Thomas E, Armourer's Crew, M 3614 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KENZIE, William, Stoker, RNR, S 3077, Pembroke, 19 juin 1918, maladie

KEOGH, Patrick J, soldat, RMLI, 16914 (Ply), Deal Battalion, RND, 28 mai 1915, Gallipoli

KEOHAN, Patrick J, opérateur de télégraphe sans fil, RNR, WTS 149, Hawke, 15 octobre 1914, navire perdu

KEOHAN, Thomas, Matelot, RNR, B 4299, Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KEOHANE, Cornelius, Stoker 1c, 155486, Puissant, 16 septembre 1916, maladie

KEOHANE, Denis, chef de manœuvre (retraité), Victoire, 9 janvier 1918, maladie au Royaume-Uni

KEPPELL, Alexander R, matelot de 2e classe, RNVR, R 2379, RND, Drake Battalion, 1er septembre 1917, France, DOW

KER, William, Ty/Lieutenant, RNVR, RND, Hawke Battalion, 13 novembre 1916, France

KERBEY, Charles J, matelot de 2e classe, J 4063 (Ch), clan MacNaughton, 3 février 1915, navire perdu

KERLEY, Etherlbert C, Maître, 202238 (Po), Iron Duke, 8 janvier 1917, noyé

KERLEY, Harry, matelot de 2e classe (RFR B 3838), 192057 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KERLEY, William, Stoker 1c, 304771 (Po), Lynx, 9 août 1915, navire perdu

KERMACK, William R, Engineman, RNR, ES 3315, Gavenwood, 20 février 1916, navire perdu

KERMAN, Louis E, Maître, 188742 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KERMAN, William H P, Air Mechanic 1c, F 5591, RNAS Roehampton, 30 novembre 1916, maladie

KERR, Alexander, Chief Machine Room Artificer 2c, 269478 (Ch), Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KERR, Alexander, Chief Engine Room Artificer 2c, 271504 (Po), E.49, sous-marin, 12 mars 1917, navire perdu

KERR, Alfred M, matelot de 2e classe, J 18847 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KERR, Archibald D, matelot de 2e classe (RFR Ch B 9932), SS 2542, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KERR, Colin, Carpenter, MMR, (numéro de service non indiqué), Nairn, 15 avril 1917, maladie

KERR, Colin, Matelot, RNR, DA 258, Helgian, 6 septembre 1917, navire perdu

KERR, David, Trimmer, MMR, A 53753, Avenger, 14 juin 1917, navire perdu

KERR, David R, Ty/Flight Sub Lieutenant, Royal Naval Air Service, 11 novembre 1917, crash aérien au Royaume-Uni

KERR, Duncan, assistant cuisinier, MMR, (numéro de service non indiqué), Newmarket, 17 juillet 1917, navire perdu

KERR, Edward N, Engineman, RNR, ES 1382, Crescent, 5 novembre 1918, maladie au Royaume-Uni

KERR, Harry J, matelot de 2e classe, RNVR, R 2155, RND, bataillon Howe, 26 octobre 1917, France, tué

KERR, Howard, capitaine, Royal Navy, 7 septembre 1914, décédé au Royaume-Uni

KERR, Hugh S, Machine Room Artificer, RNR, EA 1352, Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KERR, James, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 5520, RND, Drake Battalion, 31 octobre 1917, France, tué

KERR, James, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 4731, RND, Hawke Battalion, 30 septembre 1918, France, tué

KERR, John, Trimmer, MMR, 748372, Hermine, coursier de la flotte, 2 août 1917, navire perdu

KERR, John, Ty/Lieutenant, RNR, Mitchell, 27 février 1918, maladie au Royaume-Uni

KERR, John, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 4980, RND, Drake Battalion, 4 février 1917, France

KERR, Robert, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 2642, RND, Drake Battalion, 27 septembre 1918, France, tué

KERR, Robert, Machine Room Artificer 3c, 272303 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KERR, Thomas, Greaser, MMR, 16898, Motagua, 19 mars 1918, collision

KERR, William, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 3525, RND, Drake Battalion, 13 novembre 1916, France

KERR, William, Seaman, RNR, A 7593, Pembroke, 20 août 1915, maladie

KERR, William J, Stoker 1c (RFR B 4483), SS 105392 (Dev), Nelson Battalion, RND, 6 juin 1915, Gallipoli

KERR, William J, Stoker 1c (RFR Ch B 9102), SS 105934, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KERRAY, James, Leading Stoker (RFR Ch B 3918), 284967, Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KERRIGAN, Mark, Trimmer, RNR, ST 596, Europe, 21 décembre 1915, noyé

KERRIGAN, Thomas, matelot de 3e classe, J 19080 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KERRISON, Arthur J, Boy Servant, L 4831 (Po), Bonne Espérance, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KERRISON, Horace N, Stoker 2c, K 29711 (Ch), Negro, 21 décembre 1916, navire perdu

KERRUISH, John, Trimmer, MMR, (numéro de service non indiqué), Princess Alberta, messager de la flotte, 21 février 1917, navire perdu

KERRY, Edward, matelot, RNR, DA 15279, Forward III, 31 mars 1917, navire perdu

KERRY, George J, matelot de pont, RNR, SD 4163, Nexus, 13 mars 1918

KERRY, Lewis H, matelot de 2e classe, SS 6320, Redoute, 10 février 1918, maladie

KERRY, William E R, matelot de 2e classe, J 21787 (Ch), Brig No.1, 14 décembre 1917, action sous-marine

KERSEY, Robert, matelot, RNR, DA 10266, Ascot, 10 novembre 1918, navire perdu

KERSEY, Thomas, Seaman, RNR, A 8456, Vivid, 7 octobre 1918, maladie

KERSHAW, Alexander, matelot de 2e classe, RNVR, R 6100, RND, Drake Battalion, 3 septembre 1918, France, tué

KERSHAW, Edward, matelot de 2e classe, RNVR, Mersey Z 403, RND, Hood Battalion, 5 juillet 1917, France, tué

KERSHAW, Edwin, sergent, RMLI, 12797 (Ply), Albion, 2 mai 1915, Gallipoli, DOW

KERSHAW, Frank, soldat, RMLI, S 360 (Ply), Plymouth Battalion, RND, 2 juillet 1915, Gallipoli, DOW à Mudros

KERSHAW, Frederick A, soldat, RMLI, S 645 (Ply), Deal Battalion, RND, 3 mai 1915, Gallipoli, DOW à HS Dongola

KERSHAW, Harry, matelot de 3e classe, RNVR, Palace Z 3547 (feu J 51035), Gretaston, bateau à vapeur, 15 avril 1917, action sous-marine, navire perdu

KERSHAW, Harry, matelot de 2e classe, RNVR, R 2035, RND, Drake Battalion, 25 mars 1918, France, tué

KERSHAW, Henry, matelot de 3e classe, J 37319 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KERSHAW, Paul, préposé de réserve junior, M 15752, Victoire, 3 août 1918, maladie

KERSLAKE, Reginald J, Boy 1c, J 55253, Challenger, 9 août 1918, maladie

KERSLEY, Archibald D B, Stoker Petty Officer, 302188, Victoire, 3 juin 1918, maladie

KERSLEY, Walter, matelot de 2e classe, SS 6249 (Po), Cullist, également connu sous le nom de Westphalie, navire de service spécial, 11 février 1918, navire perdu

KERSWELL, Charles J, Signalman, RNVR, Londres 2/2459, Tornade, 23 décembre 1917, navire perdu

KERSWELL, John W P, Cook's Mate, M 1182 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KERSWILL, Cuthbert H, matelot de 2e classe, 235202 (Dev), E 24, sous-marin, 24 mars 1916, navire perdu

KERSWILL, Ernest R, matelot de 2e classe, 183459 (Dev), Amphion, 6 août 1914, navire perdu

KERVELL, William J, Maître de 1c, 123532, Vernon, 1er janvier 1917, maladie

KERWIN, Albert, Stoker 2c, SS 115602 (Po), Hawke, 15 octobre 1914, navire perdu

KESSELL, Percival, soldat, RMLI, 18726 (Ply), RMLI, division de Plymouth, 9 mars 1917, maladie

KESSON, William, 3e ingénieur, MMR, (numéro de service non indiqué), Vérone, 24 février 1917, navire perdu

KETCHION, Thomas, soldat, RMLI, 16936 (Ply), RND, 1er bataillon RM, 13 novembre 1916, France

KETT, Ernest C, Ty/Engineer Lieutenant, RNR, Otranto, 6 octobre 1918, navire perdu

KETT, Samuel, Stoker, RNR, S 3720, Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KETTELL, Frederick, Maître, 237408 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KETTERINGHAM, Bert N, Donkeyman, MMR, 927230, Eaglet, 3 juillet 1918, maladie

KETTERINGHAM, Percy, Sergent, RMA, RMA 11421, RMA, Brigade d'obusiers, 9 novembre 1917, Belgique

KETTLE, Frederick O, matelot de 3e classe, J 19310 (Ch), Natal, 30 décembre 1915, navire perdu

KETTLE, Reuben C, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 5581, Westergate, bateau à vapeur, 21 avril 1918, action sous-marine, navire perdu

KEUTENIUS, James W, Leading Trimmer, RNR, ST 3034, Ascot, 10 novembre 1918, navire perdu

KEWELL, Herbert J, Ship's Cook, 347643 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEWELL, John, premier batelier, 155643, HM Coast Guard Station Tetland, 5 décembre 1915, maladie

KEWLEY, Joseph, Seaman, RNR, B 4726, Laurentic, 25 janvier 1917, navire perdu

KEWNEY, le révérend GEORGE S, aumônier et instructeur naval, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEY, Albert J, Stoker 2c, K 38342, Ariadne, 26 juillet 1917, navire perdu

KEY, Alfred T, Ship's Steward's Assistant, M 12463 (Ch), Rowan, 1er avril 1916, noyé en Grèce

KEY, Frederick, Stoker 1c, K 19297 (Ch), Colne, 29 décembre 1915, maladie

KEY, Thomas N, matelot de 2e classe, SS 2305, Victoire, 19 octobre 1918, maladie

KEY, William L, matelot de 2e classe, J 10059 (Po), Stonecrop, 18 septembre 1917, navire perdu

KEYES, Ernest A, Matelot de 1re classe, 208765, Victory (ex-Branwen), 26 juillet 1915, maladie

KEYES, Herbert C, Officier's Steward 3c, L 11713, Victoire, 26 octobre 1918, maladie

KEYS, Alfred R, Act/Bombardier, RMA, RMA 13067, Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KEYS, Frank, Engine Room Artificer 3c, M 5105 (Po), H.10, sous-marin, 19 janvier 1918, navire perdu

KEYS, Frederick J, Signalman, RNVR, Bristol Z 9329, Marmion, 21 octobre 1917, navire perdu

KEYS, William G, soldat, RM, S 3485 (accord), 3rd RN Field Ambulance, RM Medical Unit, 7 mai 1915, Gallipoli, DOW

KEYWOOD, George, soldat, RMLI, 19598 (Ch), RND, 1er bataillon RM, 28 avril 1917, France, tué

KEYWOOD, Sidney, caporal de bande, RMB 1162 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KHAMASI, Bin M, Seedie, (numéro de service non indiqué), Himalaya, 20 octobre 1917, maladie

KHAMISI, Mahomed B (vrai nom, mais a servi comme Mohamed Klanusi), pompier, (numéro de service non indiqué), princesse, 29 mai 1917, maladie

KHAN, Noor A S, Trimmer, (numéro de service non indiqué), Prosperine, 31 octobre 1915, maladie

KIBBLE, Arthur W, Stoker Petty Officer, 301858 (Ch), Ettrick, 7 juillet 1917, action sous-marine

KIBBLE, Samuel S, matelot de 2e classe, J 27667, Willow Branch, également connu sous le nom de Bombala, navire de service spécial, 3 mai 1918, navire perdu

KIBBLEWHITE, Thomas C, Seaman, RNR, B 5192, Euryalus, 25 avril 1915, Gallipoli

KICK, Harry, matelot de 3e classe, RNVR, Bristol Z 2609, Osea, 17 septembre 1918, maladie

KIDD, Charles H, matelot de 3e classe, J 63650, Pembroke, 15 janvier 1917, maladie

KIDD, George, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 437, RND, Drake Battalion, 7 janvier 1916, Gallipoli

KIDD, George, Stoker 1c (RFR Ch B 7865), 299560, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KIDD, Henry, matelot de 2e classe, RNVR, R 5692, RND, Drake Battalion, 8 octobre 1918, France, tué

KIDD, Henry A, matelot de 2e classe, J 12743 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KIDD, James, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 5124, RND, bataillon Anson, 7 juin 1916, France

KIDD, John W, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 2930, RND, 63e bataillon de mitrailleuses, attaché bataillon Anson, 5 avril 1918, prisonnier de guerre allemand, DOW

KIDD, Sydney G, Boy 1c, J 28053 (Po), Viknor, 13 janvier 1915, navire perdu

KIDD, Sydney J R, Ty/Engineer Lieutenant, RNR, Polly Bridge, 14 octobre 1918, maladie

KIDD, Thomas, matelot de 2e classe, J 7487, Ajax, 24 octobre 1918, maladie au Royaume-Uni

KIDD, David, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 1/176, Hood Battalion, RND, 29 août 1915, maladie à HS Canada

KIDDLE, Albert E, Stoker 1c, K 11319 (Ch), E.36, sous-marin, 19 janvier 1917, navire perdu

KIDDLE, Stephen A J, Boy 2c, J 87410, Impregnable, 7 juin 1918, maladie

KIDDLE, William, Stoker Petty Officer, K 6439 (Ch), D.6, sous-marin, 28 juin 1918, navire perdu

KIDGELL, William, sergent, RMLI, 10868 (Po), Victoire, 5 octobre 1918, maladie au Royaume-Uni

KIDNEY, Arthur, Ordinary Signalman, J 24695 (Dev), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIDSTON, Arthur S, soldat, RMLI, 17784 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIDSTON, Thomas J, Leading Stoker, 280054 (Dev), Ariadne, 26 juillet 1917, navire perdu

KIDWELL, Francis J, Cook's Mate, M 6162 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KIDWELL, George R, Stoker 2c, K 53129, Vivid, 19 septembre 1918, maladie

KIE, Hing, Trimmer, (numéro de service non indiqué), impératrice de Russie, 22 juillet 1915, maladie, sur le mémorial de Hong Kong

KIELY, Bartholomew, Matelot de 2e classe, J 5381 (Ch), E.36, sous-marin, 19 janvier 1917 , navire perdu

KIELY, James, Maître Stoker, 139603, Vivid, 1er décembre 1917, maladie

KIELY, Maurice, Stoker 2c, K 29032 (Dev), Défense, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KIELY, Michael, Seaman, RNR, C 2866, Euryalus, 27 avril 1915 , Gallipoli, DOW

KIELY, Thomas, Matelot, RNR, C 2221, Orbita, 7 décembre 1915, maladie

KIFF, Bertie, Stoker Petty Officer, 298725 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915 , navire perdu

KIFF, Harry W, Matelot de 1re classe, 224150 (Ch), Pembroke, 12 septembre 1916, maladie

KILBOURN, George H, Maître de 1c, 198785 ( Po ), Rempart, 26 novembre 1914 , navire perdu

KILBOURNE, Frederick, Stoker 1c, K 16154 ( Po ), Bonne Espérance, 1er novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KILBRIDE, Alfred, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 4500, RND, Hawke Battalion, 11 mai 1917, France, tué

KILBURN, Albert L, Boy 1c, J 32458 ( Po ), Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KILBURN, Charlie E, Machine Room Artificer 3c, M 848 (Po), D.2, sous-marin, 25 novembre 1914 , navire perdu

KILBY, Clifford G, matelot de 2e classe, RNVR, Pays de Galles Z 382, ​​RND, bataillon Howe, 17 février 1917, France

KILBY, Richard E, Leading Stoker, K 4540 (Dev), Warrior, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KILCLOYNE, James J, soldat, RMLI, 15994 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 1er septembre 1917, prisonnier de guerre, mort en traversant un fil électrique

KILCULLEN, Robert, Act/Chef Yeoman of Signals, 182192 (Dev), Goliath, 13 mai 1915 , navire perdu

KILDEA, William, Seaman, RNR, D 2100, Mesaba, bateau à vapeur, 1er septembre 1918 , action sous-marine, navire perdu

KILGOUR, James, matelot de 2e classe, RNVR, 3/132 ( Tyne ), Collingwood Battalion, RND, 7 octobre 1914, Belgique

KILHAMS, Alfred J, télégraphiste ordinaire, J 30359 (Po), Castor, 31 mai 1916 , Jutland , action de surface

KILLEN, David (de son vrai nom, mais a servi sous le nom de Thomas Ford), Stoker 2c, K 31082, Victory, 27 août 1916, maladie

KILLEN, James, soldat, RMLI, 473 (Ch), Bataillon de Chatham, RND, 30 avril 1915, Gallipoli, DOW

KILLEN, Patrick, pompier, MMR, (non répertorié), Princess Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KILLHAM, Edgar J, Machine Room Artificer 4c, M 776 (Po), D.2, sous-marin, 25 novembre 1914, navire perdu

KILLHAM, George F, artilleur en chef, Vésuve, 28 mai 1918, accident

KILLIAN, Leonard J, soldat, RMLI, S 1210 (Po), RND, 1er bataillon RM, 25 août 1918, France, tué

KILLICK, Alfred H, artificier en chef de la salle des machines (stylos), 154516 (Ch), Hogue, 22 septembre 1914, navire perdu

KILLICK, Maurice J, Maître de 1c, 157171 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KILLING, Herbert G, soldat, RMLI, 18179 (Ch), Natal, 30 décembre 1915, navire perdu

KILLINGBECK, William, matelot de 3e classe, SS 6725 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KILLIP, John R, officier marinier, RNVR, Mersey 3/218, bataillon Nelson, RND, 21 décembre 1915, Gallipoli

KILMINSTER, William, Trimmer, RNR, TS 4838, Bornéo, 18 juin 1917, navire perdu

KILMISTER, William, matelot de 3e classe, J 46010 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KILNER, Bertram D, commandant de bord, Royal Naval Air Service, 25 septembre 1917, noyé

KILNER, Harold, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, RND, Anson Battalion, 13 novembre 1916, France

KILPATRICK, James M, Matelot de 1re classe, RNVR, Clyde 3/1579, Hood Battalion, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KILROY, Frederick C, matelot de 2e classe, RNVR, R 58, RND, Hood Battalion, 24 mars 1918, France, tué

KILTS, Bernard, Stoker 1c, K 15728, Superbe, 29 mars 1915, maladie

KILTY, Leonard, matelot de 2e classe, J 22356 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIMBER, Alfred, soldat, RMLI (RFR B 943), 9818 (Po), Viknor, 13 janvier 1915, navire perdu

KIMBER, Arthur W, Stoker Petty Officer, 311402 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIMBER, Charles, soldat, RMLI, S 609 (Ch), Chatham Battalion, RND, 14 juillet 1915, Gallipoli, DOW

KIMBER, Edward, matelot de 2e classe, J 4554 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIMBER, Edward J, ouvrier qualifié, civil de l'Amirauté, princesse Irene, 27 mai 1915, navire perdu

KIMBER, Francis H E, Trimmer Cook, RNR, TC 33, Pembroke, 22 décembre 1917, maladie

KIMBER, Herbert J, Leading Stoker, K 6821 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIMBER, Joseph W, matelot de 2e classe, SS 4094 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIMBER, Robert, Stoker Petty Officer, K 3422 (Po), TB.90, torpilleur, 25 avril 1918, navire perdu

KIMBER, William J, Signalman, RNVR, London Z 4346, Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KIMBERLEY, Arthur, soldat, RMLI, 11904 (Ply), Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KIMBLIN, Ernest, matelot de 2e classe, RNVR, R 3891, RND, Hawke Battalion, 3 septembre 1918, France, tué

KIMMINS, William, Steward, MMR, 926684, Vitol, Royal Fleet Auxiliary, 24 janvier 1918, maladie

KIMPTON, John E, Boy 1c, J 27152 (Ch), Clan MacNaughton, 3 février 1915, navire perdu

KINCAID, Frank, Ty/Engineer, RNR, Clan MacNaughton, 3 février 1915, navire perdu

KINCAID, James, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 5235, RND, Hood Battalion, 13 novembre 1916, France

KINCH, George A, Stoker 1c, K 21352 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KINCH, Walter T, Wireman 2c, M 26200, Redoute, 13 juillet 1918, maladie

KINCHERTON, William, Pompier, MMR, 678350, Biarritz, 26 mai 1915, maladie

KIND, Walter J, soldat, RMLI, 15049 (Po), Kent, 8 décembre 1914, Malouines, action de surface

KINDER, Edward, Stoker 1c, K 20438, Gipsy, 18 octobre 1914, noyé

KINDER, Harry, Matelot de 2e classe, RNVR, R 6297, RND, Drake Battalion, 15 mars 1918, France, DOW

KING, Albert E, Air Mechanic 1c, F 4373, RNAS Dardanelles, 12 juin 1917, maladie

KING, Alexander, Trimmer, RNR, 771 TS, Grouse, 13 septembre 1915, maladie

KING, Alfred, matelot de 213445 (Dev), butor, 4 avril 1918, navire perdu

KING, Alfred C L, Stoker 2c, K 17463 (Ch), Pathfinder, 5 septembre 1914, navire perdu

KING, Alfred H, premier matelot, RNR, DA 3489, Towhee, 15 juin 1917, navire perdu

KING, Alfred J, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 4096, RND, bataillon Nelson, 19 septembre 1916, France, DOI

KING, Alfred J, Stoker, RNR, U 1981, Lady Cory Wright, 26 mars 1918, navire perdu

KING, Andrew, Wireman 2c, M 18898 (Po), Tornado, 23 décembre 1917, navire perdu

KING, Arthur B, matelot de 2e classe, RNVR, AA 2186, Corps antiaérien, 1er décembre 1916, DOI

KING, Arthur G, Sergent, RMLI (RFR A 741), 5237 (Po), Bayano, 11 mars 1915, navire perdu

KING, Arthur R, soldat, RMLI, S 1548 (Po), RND, 2e bataillon RM, 28 avril 1917, France, tué

KING, Arthur W, Act/Engine Room Artificer 4c, M 13401 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KING, Bertram, Stoker Petty Officer, K 12565 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KING, Charles E, matelot de 2e classe (RFR B 2585), 180965 (Ch), Juno, 13 août 1915, golfe Persique

KING, Charles R, matelot, RNR, DA 5125, Hilary II, 25 mars 1916, navire perdu

KING, Christopher, Ty/Lieutenant, RNR, Albyn, 2 septembre 1917, bombardement, tué

KING, Collin, matelot de 3e classe, J 58198, monarque, 6 juillet 1918, maladie

KING, David, Stoker, RNR, U 1264, Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Edward, matelot de 2e classe, RNVR, R 6395, RND, Hawke Battalion, 4 septembre 1918, France, DOW

KING, Edward, Signal Boy, J 22608 (Ch), Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KING, Edward H, matelot de 3e classe, J 29670 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Ernest, caporal suppléant, RMLI, 18380 (Po), RND, 2e bataillon RM, 17 février 1917, France

KING, Ernest, Matelot, RNR, B 3856 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KING, Ernest W, matelot de 2e classe, J 15737 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Ezra C, premier télégraphiste, J 1600 (Ch), Turbulent, 1er juin 1916, Jutland, navire perdu

KING, Frederic W, Boy Mechanician, F 20397, RNAS Cranwell, 29 mars 1917, décédé

KING, Frederick, soldat, RMLI, S 1670 (Ply), RND, 1er bataillon RM, 26 avril 1917, France, tué

KING, Frederick, Stoker 1c, 304504, boxeur, 22 novembre 1914, décédé au Royaume-Uni

KING, George, matelot de 2e classe, J 8421 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KING, George, Stoker 1c, SS 109432 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KING, George A, matelot de 2e classe, J 16898 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, George A, artilleur, croisé, 21 janvier 1917, noyé

KING, George C, télégraphiste, J 5894 (Dev), D.5, sous-marin, 3 novembre 1914, navire perdu

KING, George E, matelot de 3e classe, J 21259 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KING, George F, Private, RMLI, 14743 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KING, George H, premier maître, RNCVR, VR 3461, CD.7 (RCN), dériveur en bois de l'Amirauté de fabrication canadienne, 12 septembre 1918, maladie

KING, George W, Act/Artilleur, Château de Tenby, 7 février 1918, noyé

KING, Harry, Musicien, RMB 474 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KING, Harry, Stoker 1c (RFR B 7995), SS 103737 (Ch), Hogue, 22 septembre 1914, navire perdu

KING, Harry G, Cook's Mate, M 15827, Glatton, 21 septembre 1918, navire perdu, DOW

KING, Henry S, Act/Sub Lieutenant, Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Henry W, Stoker, RNR, U 1419, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KING, Herbert H, matelot de 2e classe, 229243 (Ch), Albacore, 9 mars 1917, extrait

KING, Horace A, matelot de 2e classe (RFR Ch B 9001), 190503, Cressy, 22 septembre 1914, navire perdu

KING, Ivor F, Matelot de 1re classe, 235713 (Dev), Brisk, 2 octobre 1917, extrait

KING, James, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 6257, RND, Hawke Battalion, 6 août 1917, France, DOW

KING, James, soldat, RMLI, 17271 (Po), RND, 2e bataillon RM, 13 novembre 1916, France

KING, James W, Stoker 1c (RFR B 10098), SS 107758 (Ch), Euryalus, 27 août 1915, maladie

KING, John, matelot de 2e classe, 236213, Willow Branch, également connu sous le nom de Bombala, navire de service spécial, 3 mai 1918, navire perdu

KING, John, pompier, MMR, (numéro de service non indiqué), n°12 - type de navire inconnu, peut-être une barge ou un navire de ravitaillement statique, 30 juillet 1915, maladie

KING, John F, Engineman, RNR, ES 3703, Girl Eva, 2 octobre 1916, navire perdu

KING, John R, Boy 1c, J 31673 (Po), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, John W, soldat, RMLI, 16256 (Ply), Plymouth Battalion, RND, 26 avril 1915, Gallipoli

KING, John W, Trimmer, RNR, 1381 ST, Keravnos, 18 novembre 1915, maladie

KING, Joseph R, Capitaine de corvette, RNR, Marion, 23 février 1918, navire perdu

KING, Laurence, Matelot, RNR, A 5810 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KING, Lloyd A, Gunner, RMA, RMA 13997, Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KING, Nicholas, Seaman, RNR, A 6829, Prize (ex-German Else), 13 août 1917, navire perdu

KING, Nicholas M, Stoker, RNR, U 1640, Hawke, 15 octobre 1914, navire perdu

KING, Patrick J, ingénieur lieutenant-commandant, Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Percy G, matelot de 2e classe, RNVR, Sussex 5/116, Bray Head, bateau à vapeur, 14 mars 1917, action sous-marine, navire perdu

KING, Reginald, soldat, RM, S 3942 (Deal), RND, 149th RN Field Ambulance, RM Medical Unit, 6 novembre 1917, France, DOW

KING, Reginald C, Stoker 2c, K 40795 (Dev), Tornado, 23 décembre 1917, navire perdu

KING, Reginald E, maître mécanicien, F 2501, escadron de voitures blindées, RNAS, 14 juillet 1915, maladie

KING, Richard B, matelot de 3e classe, J 30723 (Ch), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Richard W, matelot de 3e classe, SS 6356 (Ch), Raglan, 20 janvier 1918, navire perdu

KING, Robert J G, Stoker 1c, SS 115695 (Po), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Robert V, caporal, RMLI, 17041 (Ch), RND, 1st RM Battalion, 24 mars 1918, France, tué

KING, Ronald W, matelot de 1re classe, RNVR, Londres 9/1340, clan MacNaughton, 3 février 1915, navire perdu

KING, Samuel, matelot de 2e classe (RFR B 5284), 205896 (Po), Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KING, Samuel, matelot de 2e classe, RNVR, Pays de Galles Z 130, RND, 189th Brigade Machine Gun Company, 13 novembre 1916, France, tué

KING, Samuel A, matelot de 2e classe, 229853, Glatton, 19 septembre 1918, navire perdu, DOW

KING, Septimus E, matelot de 230094 (Dev), Brisk, 2 octobre 1917, extrait

KING, Stanhope, Maître de 1c (RFR A 2518), 128561 (Dev), Champagne, 9 octobre 1917, navire perdu

KING, Stanley G, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 2456, RND, Hawke Battalion, 13 novembre 1916, France, DOI

KING, Stephen, Stoker Petty Officer, 283056 (Dev), Warrior, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Sydney H, Stoker 1c, K 15574 (Ch), Pathfinder, 5 septembre 1914, navire perdu

KING, Thomas, Voilier, 175250 (Po), Bonne Espérance, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KING, Thomas E, Maître, 233788 (Ch), Gaillardia, 22 mars 1918, navire perdu

KING, Thomas G, Adjudant Mécanicien, Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KING, Thomas H, matelot de 215033, Victory, 7 décembre 1916, décédé

KING, Thomas J, Stoker 1c, K 29184 (Ch), Mary Rose, 17 octobre 1917, navire perdu

KING, Thomas W, Boy 1c, J 26790 (Ch), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KING, Vernon, Ty/Lieutenant, RM, RAF, 16th Squadron, 11 avril 1918, crash aérien en France

KING, Victor J, Boy 1c, J 77946, Imprenable, 16 avril 1918, maladie

KING, Walter, mécanicien, RNR, ES 1341, Xerxès, 15 novembre 1915, navire perdu

KING, Walter N, Machine Room Artificer 3c, M 450 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, Walter W, Boy 1c, J 31375 (Po), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, William, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 5617, RND, bataillon Howe, 26 octobre 1917, France, tué

KING, William, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 3554, RND, Drake Battalion, 1er avril 1918, France, DOW

KING, William, Act/Engine Room Artificer 4c, M 6072 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KING, William, armurier (Pens), 132458 (Po), Viknor, 13 janvier 1915, navire perdu

KING, William, Seaman, Newfoundland RNR, 2181 X, Bayano, 11 mars 1915, navire perdu

KING, William, Stoker 1c, SS 10209 (Ch), Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KING, William, Stoker 1c, 307790 (Po), Invincible, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KING, William, Stoker 1c (RFR B 5547), SS 100411 (Ch), Hood Battalion, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KING, William A, matelot de 2e classe, 224270 (Ch), Natal, 30 décembre 1915, navire perdu

KING, William A, matelot de 2e classe, RNVR, R 4687, RND, Hood Battalion, 24 mars 1918, France, prisonnier de guerre, DOW

KING, William A E, Caporal, RMLI, 18268 (Ch), RND, 1st RM Battalion, 1er décembre 1917, France, DOW

KING, William E, artilleur, rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KING, William G, soldat, RMA, RMA 14400, RMA Eastney, 29 janvier 1915, décédé au Royaume-Uni

KING, William H, matelot de 3e classe, J 76583 (Ch), Louvain, 20 janvier 1918, navire perdu

KING, William H J, matelot de 2e classe, RNVR, Sussex 2/288, Howe Battalion, RND, 17 juin 1915, Gallipoli, DOW

KING, William J, matelot de 2e classe, J 3231 (Ch), Marmion, 21 octobre 1917, navire perdu

KING, William J, matelot de 2e classe, RNCVR, VR 5921, Galiano (RCN), 30 octobre 1918, navire perdu

KING, William J, soldat, RM, S 506 (Deal), RND, 2nd Field Company, Divisional Engineers, 20 novembre 1916, Gallipoli, démobilisé, DOI

KING, William R, Engineman, RNR, TS 4251, Waveney II, 27 octobre 1916, navire perdu

KINGABY, Horace S, officier marinier, 236056, Astraea, 16 octobre 1918, maladie

KINGBURY, Wilfred, Sapeur, Armée, 207752, RND, 247th Field Company, RE (Armée), 26 octobre 1917, France, tué

KINGCOMBE, William J H, lieutenant-payeur, RN Barracks Devonport, 11 août 1918, maladie

KINGCOME, Howard W, Signalman, J 11519 (Dev), E 5, sous-marin, 7 mars 1916, navire perdu

KINGDOM, William W, Act/Artilleur, Good Hope, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KINGDON, George, Seaman, RNR, A 3418, Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KINGDON, Henry, Shipwright 2c, M 7421 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KINGDON, James J, Petty Officer (NS, Coast Guard), 128972 (Po), Inde, 8 août 1915, navire perdu

KINGDON, William J Y, soldat, RMLI, S 1887 (Po), RND, 1er bataillon RM, 18 septembre 1918, France, maladie

KINGHAM, Henry T, Stoker 1c, K 16648 (Ch), Inflexible, 18 mars 1915, coups de feu à terre

KINGHAM, Lionel F, Signalman, J 14783 (Dev), Amphion, 6 août 1914, navire perdu

KINGSBURY, Henry, matelot de 3e classe, RNVR, Londres Z 5631, Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KINGSBURY, William F, Trimmer, RNR, TS 8284, Plumpton, 19 octobre 1918, extrait

KINGSFORD, Charles S, Stoker 1c, K 13046 (Po), Amethyst, 14 mars 1915, coups de feu à terre

KINGSLAKE, William J, batelier à moteur, MB 6, Oomala, bateau à moteur, 30 août 1914, noyé

KINGSLAND, Sidney C, matelot de 3e classe, J 65089 (Ch), Raglan, 20 janvier 1918, navire perdu

KINGSTON, Albert H, Stoker 2c, K 26262 (Ch), Lilas, 18 août 1915, extrait

KINGSTON, Arthur F, soldat, RMLI, 18546 (Ch), Bataillon Chatham, RND, 4 mai 1915, Gallipoli

KINGSTON, Daniel, soldat, RMLI, 10330 (Ch), RMLI, division Chatham, 4 décembre 1916, maladie à Greenwich

KINGSTON, Ernest, matelot de 2e classe, SS 3864 (Dev), Cumberland, 28 avril 1916, décédé aux Bermudes

KINGSTON, James D, matelot de 2e classe, 201061 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KINGSTON, Samuel, Stoker 1c, K 13571 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KINGSTON, Sydney, Sick Berth Steward 2c, 351152 (Ch), Pathfinder, 5 septembre 1914, navire perdu

KINGSTON, William J, matelot de 1re classe, RNR, B 4839, British Sovereign, navire à vapeur, 7 septembre 1918, noyé

KINGSWELL, Walter, matelot de 2e classe, RNVR, R 3159, RND, Hawke Battalion, 5 novembre 1917, France, DOW

KINGSWELL, Walter H, soldat, RMLI, S 2123 (Ply), RND, 1er bataillon RM, 21 août 1918, France, tué

KINGSWELL, William C, Engine Room Artificer 2c, 271258, P.12, patrouilleur, 6 novembre 1918, navire perdu, DOW

KINGSWOOD, Stewart, soldat, RMLI, 13157 (Po), Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KINGWELL, William E, Stoker 1c, K 18976 (Ch), Gaillardia, 22 mars 1918, navire perdu

KINLAY, Albert E, Senior Reserve Attendant, M 10986 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KINNAIRD, James, matelot, RNR, DA 3291, Pékin, 24 mai 1917, maladie

KINNAIRD, William, matelot de 3e classe, J 51669 (Ch), Intaba, navire de service spécial Q.2, 8 décembre 1916, maladie

KINNARD, James, Stoker, RNR, U 2267, Victoire, 29 septembre 1918, maladie

KINNARD, Sydney, Matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 3199, RND, Hawke Battalion, 13 novembre 1916, France

KINNEAR, Alexander, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 547, RND, Drake Battalion, 25 mars 1918, France, tué

KINNEAR, George R, Gunner, Queen Mary, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KINNON, William, Stoker 1c (RFR B 6086), 285805 (Ch), Howe Battalion, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KINRADE, Alfred, Stoker Petty Officer, K 9503 (Dev), Vivid, 8 septembre 1918, maladie

KINRADE, Alfred, matelot, RNR, A 8047, Longset, 6 février 1917, navire perdu

KINRADE, Daniel, Matelot, RNR, B 5188, Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KINSBURY, George E, soldat, RMLI, 13358 (Ply), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KINSELLA, Christopher, matelot de 2e classe, SS 3411 (Dev), Dartmouth, 15 mai 1917, action sous-marine

KINSEY, Bertram L, musicien, RMB, RMB 1083, Drake Battalion, RND, 20 juillet 1915, Gallipoli, DOW au château HS Grantully

KINSLEY, Francis, matelot de 212039 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914, Coronel, navire perdu

KINSLEY, Percy, Trimmer, RNR, ST 2420, Towhee, 15 juin 1917, navire perdu

KINSMAN, Arthur W, Signal Boy, J 20961 (Dev), Amphion, 6 août 1914, navire perdu

KINSMAN, Jabez, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 914, Nottingham, 19 août 1916, navire perdu

KINSMAN, William E, matelot de 3e classe, J 26165 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KINSON, Charles, matelot de 2e classe, J 62580, Victoire, 16 septembre 1918, maladie

KIPLING, Thomas W, Matelot, RNR, 4772 B, Hogue, 22 septembre 1914, navire perdu

KIPP, Alfred C, Matelot de 1re classe, 221166 (Po), E.6, sous-marin, 26 décembre 1915, navire perdu

KIPPEN, Richard, soldat, RMLI, 19497 (Ch), RND, 1er bataillon RM, 28 avril 1917, France, tué

KIPPIN, Alfred G, Ty/Skipper, RNR, Picton Castle, 19 février 1917, navire perdu

KIPPING, John W, artificier en chef de la salle des machines 2c, 269868 (Ch), Hawke, 15 octobre 1914, navire perdu

KIPPS, Harold E, télégraphiste, RNVR, Londres Z 4620, Evangel, 25 mars 1917, navire perdu

KIRBY, Alfred J, matelot de 2e classe, RNVR, R 4680, RND, Hood Battalion, 14 janvier 1918, prisonnier de guerre allemand, DOW

KIRBY, Caleb, soldat, RMLI, 10040 (Ply), RND, 1er bataillon RM, 26 octobre 1917, France, tué

KIRBY, Charles E, Ordinary Signalman, J 31887 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIRBY, Ernest, matelot, RNR, DA 3791, Enterprise II, 8 mars 1916, navire perdu

KIRBY, George, soldat, RM, S 9903 (Deal), RM Labour Corps, 30 avril 1917, maladie

KIRBY, George W, Maître, 237365 (Dev), Défense, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIRBY, Henry, Stoker Petty Officer, 297695 (Ch), Léviathan, 29 juin 1916, noyé

KIRBY, Henry J, Stoker 1c (RFR B 8167), SS 103966 (Ch), Hogue, 22 septembre 1914, navire perdu

KIRBY, James H, Stoker 1c, SS 111977 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KIRBY, Thomas A, matelot de 2e classe, 233418 (Ch), E 24, sous-marin, 24 mars 1916, navire perdu

KIRBY, William, Boy 1c, J 28455 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915, navire perdu

KIRBY, William A, Seaman, Newfoundland RNR, X 3003, Briton, 20 janvier 1917, maladie

KIRBY, William J, Stoker Petty Officer, 307320 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KIRBY, William S, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside 3/188, Campanie, 17 novembre 1915, maladie au Royaume-Uni

KIRK, David, Matelot, RNR, D 2139, Majestic, 27 mai 1915, navire perdu

KIRK, George E, matelot de 2e classe (RFR B 2290), 181485 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KIRK, George H, Matelot, RNR, DA 5843, St Germain, 26 février 1917, miné, tué

KIRK, Henry, Stoker 1c, K 19390 (Po), Black Prince, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIRK, James, matelot de 2e classe, 222472 (Ch), Laforey, 23 mars 1917, navire perdu

KIRK, James, Ouvrier, civil de l'Amirauté, K.13, sous-marin de la flotte, 29 janvier 1917, navire perdu

KIRK, John, Seaman, RNR, A 2597, Victoire, 27 août 1918, maladie

KIRK, John T, Private, RMLI, 19814 (Ch), RND, 1st RM Battalion, 30 décembre 1916, France, DOI au Royaume-Uni

KIRK, John W, Gunner, RMA, RMA 13309, Vanguard, 9 juillet 1917, navire perdu

KIRK, Samuel, Maître 2c (RFR A 2188), 123605 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KIRK, Tom, matelot, RNR, DA 15448, Blackwhale, 3 janvier 1918, navire perdu

KIRK, William, Seaman, RNR, A 3571, Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KIRKBY, Bertram J, 1er écrivain, 220342 (Ch), Hawke, 15 octobre 1914, navire perdu

KIRKBY, Edmund, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 10884, Ottokar, bateau à vapeur, 13 décembre 1917, action sous-marine, navire perdu

KIRKHAM, Christopher C, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 693, Howe Battalion, RND, 19 juillet 1915, Gallipoli

KIRKHAM, Mark, matelot de 2e classe, J 47631 (Po), TB.90, torpilleur, 25 avril 1918, navire perdu

KIRKHAM, William, chef boucher, MMR, 643228, Laurentic, 25 janvier 1917, navire perdu

KIRKHAM, William H, Leading Stoker, RNR, U 1973, Lion, 31 mai 1916, Jutland, action de surface

KIRKLAND, James F, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 5018, comte d'Elgin, navire à vapeur, 7 décembre 1917, action sous-marine, navire perdu

KIRKLAND, John S, Sous-lieutenant, Turbulent, 1er juin 1916, Jutland, navire perdu

KIRKLAND, Thomas, soldat, RMLI, 15576 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 13 novembre 1916, France

KIRKLAND, Thomas L, Maître, 170934 (Ch), Hogue, 22 septembre 1914, navire perdu

KIRKMAN, Fred, matelot de 2e classe (RFR B 1591), 170277 (Dev), Goliath, 13 mai 1915, navire perdu

KIRKPATRICK, Alexander, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde Z 6550, RND, Hawke Battalion, 3 septembre 1918, France, tué

KIRKPATRICK, Charles, Matelot, RNR, DA 8003, Orsino, 28 septembre 1916, navire perdu

KIRKPATRICK, Harry F, Act/Lieutenant Colonel, Army, RND, Anson Battalion, attaché du East Kent Regiment, 27 mars 1918, France, DOW

KIRKPATRICK, James C, directeur de cantine, civil de l'Amirauté, Rempart, 26 novembre 1914, navire perdu

KIRKPATRICK, John, soldat, RMLI, 17752 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 27 novembre 1916, France, DOI

KIRKPATRICK, John N, matelot de 3e classe, J 49613 (Ch), Chester, 1er juin 1916, Jutland, action de surface, DOI

KIRKPATRICK, Sydney, Matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 4155, RND, Drake Battalion, 5 avril 1918, France, DOW

KIRKPATRICK, Thomas W, Cook, RNR, TC 714, Cotsmuir, 2 février 1917, navire perdu

KIRKTON, Harold E, Signalman, RNVR, London Z 3861, Ascot, 10 novembre 1918, navire perdu

KIRKUP, Frederick, Stoker 1c, K 15761 (Po), Hampshire, 5 juin 1916, navire perdu

KIRKWOOD, William, Leading Stoker, K 1870 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916, Jutland, navire perdu

KIRMAN, George, Engine Room Artificer 2c, 272055 (Ch), B.6, sous-marin, 16 août 1915 , maladie

KIRMAN, George W, ingénieur junior, MMR, (numéro de service non indiqué), Ascot, 10 novembre 1918 , navire perdu

KIRSOPP, George A, matelot de 2e classe, RNVR, KP 980, Anson Battalion, RND, 6 mai 1915, Gallipoli

KIRTON, James H, Electrical Artificer 3c, M 8202, Tarlair, 9 novembre 1918 , maladie

KIRTON, Samuel P, Musicien, RMB, RMB 1698, Indefatigable, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KIRWAN, Edward, soldat, RMLI, 17835 ( Po ), RM Depot Deal, 30 mai 1915 , maladie

KIRWAN, Maurice, matelot de 2e classe, RNVR, Bristol Z 503, RND, Hood Battalion, 10 août 1917, France, tué

KIRWAN, Patrick, matelot de 2e classe, J 11213 (Dev), E.14, sous-marin, 28 janvier 1918 , navire perdu

KIRWAN, Thomas, pompier, MMR, (numéro de service non indiqué), Alcantara, 29 février 1916, navire perdu

KISSICK, Archibald S H T, 2nd Ship's Steward, 347431 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915 , navire perdu

KITCHEN, Fred, matelot de 2e classe, RNVR, R 4562, RND, bataillon Anson, 21 août 1918, France, tué

CUISINE, John E, Matelot, RNR, DA 10641, Excel II, 21 octobre 1918, maladie

CUISINE, Reed B, matelot de 3e classe, J 60687 ( Po ), Faisan, 1er mars 1917 , navire perdu

KITCHENER, Joseph R, Sick Berth Attendant, 350288 (Dev), Défense, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KITCHIN, Alfred E, soldat, RMLI, S 883 ( Po ), Deal Battalion, RND, 13 juillet 1915 , Gallipoli

KITCHIN, Geoffrey G, Act/Sub Lieutenant, Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KITCHING, Charles R, Stoker, RNR, S 3291, Nottingham , 19 août 1916 , navire perdu

KITCHING, Thomas, matelot, RNR, DA 3538, Cedar, 8 mars 1915 , décédé

KITCHING, Thomas, Private, RMLI, 13123 (Ply), Indefatigable, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KITCHINGHAM, Thomas H, soldat, RMLI, 16658 ( Po ), Viknor, 13 janvier 1915 , navire perdu

KITCHINGMAN, Joel E, Matelot de 1re classe, RNVR, Tyneside Z 1585, Hawke Battalion, RND, 5 décembre 1915 , Gallipoli, DOW

KITE, Henry, Stoker 1c, 169059, président, 6 février 1917 , maladie

KITSON, Albert E, matelot de 216936 ( Po ), Rempart, 26 novembre 1914 , navire perdu

KITSON, Edward, Chief Stoker, 280647 (Ch), recrue, 9 août 1917 , navire perdu

KITSON, John, matelot de 2e classe, RNVR, KW 189, bataillon Nelson, RND, 13 juillet 1915, Gallipoli

KITSON, William, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 7799, jonquille, 3 mars 1916 , maladie

KITT, Robert F, Stoker 1c, K 25413 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KITT, Simeon J, Leading Stoker, 306264 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KITTLE, Charles E, Signal Boy, J 25976 ( Po ), Rempart, 26 novembre 1914 , navire perdu

KLEMP, Charles T, Ty/Act/Lieutenant, RNR, E 41, sous-marin, 15 août 1916 , navire perdu

KLOSS, Sidney A E, Stoker 1c, 310981 ( Po ), Bonne Espérance, 1er novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KNAGGS, Albert E, matelot de 2e classe (feu RN 191654) (RFR B 3895), 7873 (RAN), AE 2, sous-marin, 22 octobre 1916, bateau perdu, Mésopotamie, prisonnier de guerre, maladie

KNAGGS, Ernest F, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 1981, RND, Hood Battalion, 9 décembre 1916, France, DOI

KNAPMAN, George C, Machine Room Artificer 3c, M 1697 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNAPMAN, Robert J, soldat, RMLI, 15467 (Ply), Goliath, 13 mai 1915 , navire perdu

KNAPMAN, William, Act/Stoker Petty Officer, K 2271 (Dev), Défense, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNAPP, Christopher J, Boy Telegraphist, J 49261, TB.117, torpilleur, 10 juin 1917 , navire perdu

KNAPP, Edwin, Stoker 1c, K 7749 ( Po ), Glatton, 16 septembre 1918 , navire perdu

KNAPP, Harry S, Stoker 1c, K 13107 ( Po ), Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNAPP, Henry J, Boy Telegraphist, J 49604 (Ch), G.8, sous-marin, 3 janvier 1918 , navire perdu

KNAPP, John, soldat, RM, S 12287 (Deal), RM Labour Corps, 10 janvier 1918, maladie

KNEBEG, William B, matelot de 2e classe, RNVR, ZP 1219, Indefatigable, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNEE, Dennis A, Gunner, RMA, RMA 13723, Vanguard, 9 juillet 1917 , navire perdu

KNEE, Henry, Maître de 1c, 177250 (Ch), Macédoine, 1er novembre 1916 , maladie

GENOU, Philip A, Chief Ship's Cook, 158483, Victoire, 7 janvier 1916 , maladie

AGENOUILLÉ, Jack A C, commis adjoint, Défense, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNELL, Leonard W, Ordinary Seaman, RNVR, London Z 9856, RN Depot, Crystal Palace (président VI selon CWGC), 11 octobre 1918, maladie

KNELLER, Albert B, Matelot de 1re classe, 235514 ( Po ), Invincible, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIBBS, Alfred G W, Boy 1c, J 70428, Astraea, 11 octobre 1918 , maladie

KNIBBS, Henry G, Chief Stoker, 292484 (Ch), Brilliant, 23 mars 1916 , maladie

KNIERIEM, Albert G, Stoker 1c, K 11809 (Ch), Princess Irene, 27 mai 1915 , navire perdu

KNIGHT, Albert, Shipwright 2c, M 12558, Dolphin, 12 juillet 1918 , maladie

KNIGHT, Albert A, Stoker 1c, K 11029 (Ch), Pathfinder, 5 septembre 1914 , navire perdu

KNIGHT, Albert G, matelot de 2e classe, SS 7597, Racoon, 9 janvier 1918 , navire perdu

KNIGHT, Albion H, Soldat, RMLI, 10412 ( Po ), Invincible, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Alec J, Caporal suppléant, RMLI, 15196 (Ply), RND, 1st RM Battalion, 23 mars 1918, France, tué

KNIGHT, Alexander, matelot, RNR , SD 3286, Queen of the North, 20 juillet 1917 , navire perdu

KNIGHT, Alexander, Petty Officer, RNVR, Clyde Z 3138, RND, Drake Battalion, 25 mars 1918 , France, tué

KNIGHT, Alexander, matelot de 2e classe, RNVR, Clyde 2/212, Laurentic, 25 janvier 1917 , navire perdu

KNIGHT, Alfred R, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, RND, Hawke Battalion, 13 novembre 1916 , France

KNIGHT, Alfred W, Stoker 1c, K 14280 (Dev), Goliath, 13 mai 1915 , navire perdu

KNIGHT, Arthur, Signal Boy, J 37893 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917 , navire perdu

KNIGHT, Arthur, Officier's Cook 3c, 358883 (Dev), Défense, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Arthur J, Stoker 1c, SS 109665 ( Po ), Rempart, 26 novembre 1914 , navire perdu

KNIGHT, Arthur W, Matelot de 2e classe (RFR B 5845), 197837 (Po), Bayano, 11 mars 1915 , navire perdu

KNIGHT, Charles E, Stoker 1c, K 19378 ( Po ), Black Prince, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Charles H, Act/Chief Electrical Artificer 2c, 347837 (Po), Invincible, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Charles S, Matelot de 1re classe, J 3557 (Dev), Brisk, 2 octobre 1917, extrait

KNIGHT, Charles W, Stoker 1c, K 15736, Victoire, 23 juin 1915 , maladie

KNIGHT, Cyril A, matelot de 2e classe, J 14307 ( Po ), Paragon, 18 mars 1917 , navire perdu

KNIGHT, Edward, 2nd Baker, MMR, (non répertorié), Bayano, 11 mars 1915 , navire perdu

KNIGHT, Edward F V, matelot de 2e classe, J 23276 ( Po ), Black Prince, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Edwin, Private, RMLI, S 2104 (Ch), RND, 1st RM Battalion, 26 octobre 1917 , France, tué

KNIGHT, Edwin, Seaman, RNR, B 4069, Goliath, 13 mai 1915 , navire perdu

KNIGHT, Ernest, soldat, RMLI, 15292 (Ply), RMLI, division de Plymouth, 28 avril 1916, maladie

KNIGHT, Ernest G, matelot de 2e classe, SS 3882, Christopher, 15 mars 1915, noyé

KNIGHT, Ernest G, Boy 1c, J 27640 (Ch), Clan MacNaughton, 3 février 1915 , navire perdu

KNIGHT, Francis G, Act/Leading Stoker, K 16860 (Po), Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Francis H J, Stoker 1c, K 5971 ( Po ), Nubien, 27 octobre 1916 , action de surface

KNIGHT, Frederick, Private, RMLI, 12572 (Ply), Goliath, 13 mai 1915 , navire perdu

KNIGHT, Frederick C, Matelot de 1re classe, 217723 ( Po ), Chelmer, 25 avril 1915 , Gallipoli

KNIGHT, Frederick C, Stoker 1c, K 12028 (Ch), Mary Rose, 17 octobre 1917 , navire perdu

KNIGHT, Frederick W, Chief Stoker, 282869 (Dev), Défense, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, George, soldat, RMLI, 2500 ( Po ), Crescent, 23 août 1918 , maladie au Royaume-Uni

KNIGHT, George, matelot de 2e classe, RNVR, R 384, RND, Hawke Battalion, 5 février 1917 , France, DOW

KNIGHT, George, Stoker 1c (RFR B 9050), SS 105816 (Ch), Black Prince, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, George A, Leading Telegraphist, J 8438 (Ch), K.17, sous-marin, 31 janvier 1918 , navire perdu

KNIGHT, George B, Matelot, RNR, DA 3445, Hondo, 1er février 1915 , noyé

KNIGHT, George D E, Sapeur, RM, S 5036 (Deal), RND, 2nd Field Company, Divisional Engineers, 27 octobre 1916, France, DOI

KNIGHT, George H, matelot de 2e classe, RNVR, R 4335, RND, bataillon Anson, 9 avril 1918, France, tué

KNIGHT, George H, Act/Leading Stoker, 310704 ( Po ), Hampshire, 5 juin 1916 , navire perdu

KNIGHT, George M, Stoker 1c (RFR B 4221), SS 102904 (Po), Invincible, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, George W, Stoker 1c, K 19416 ( Po ), Black Prince, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Harold, Private, RM, S 4094 (Deal), RND, 1st RN Field Ambulance, RM Medical Unit, 14 novembre 1916 , France

KNIGHT, Harry, soldat, RMLI, 14081 ( Po ), Hampshire, 5 juin 1916 , navire perdu

KNIGHT, Harry S, matelot de 2e classe, 206513 (Dev), Raglan, 20 janvier 1918 , navire perdu

KNIGHT, Henry, Petty Officer, 191818 ( Po ), Black Prince, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Henry A, Stoker 1c (RFR B 3397), SS 101168 (Po), Good Hope, 1 novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KNIGHT, Henry C, matelot de 2e classe, J 24325 ( Po ), Invincible, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, Henry C, Stoker Petty Officer (RFR B 2701), 160065 (Ch), Hogue, 22 septembre 1914 , navire perdu

KNIGHT, Henry J, Stoker 1c, K 17516 (Ch), Ettrick, 7 juillet 1917 , action sous-marine

KNIGHT, Herbert W, Cooper, 344269 (Ch), Pembroke, 20 juillet 1916 , maladie

KNIGHT, John, Trimmer, MMR, 815037, Sarnia , 12 septembre 1918 , navire perdu

KNIGHT, John, Schoolmaster, M 12121, Vivid, 28 août 1916 , maladie

KNIGHT, John A, Stoker Petty Officer, 307399 ( Po ), Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, John A E, Stoker 1c, K 20776 ( Po ), Tipperary, 1er juin 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, John G, matelot de 2e classe, J 15148 ( Po ), Hampshire, 5 juin 1916 , navire perdu

KNIGHT, Joseph, Chief Stoker (RFR A 1363), 128345 (Po), Hogue, 22 septembre 1914 , navire perdu

KNIGHT, Joseph, Stoker 2c, K 24881 (Ch), Princess Irene, 27 mai 1915 , navire perdu

KNIGHT, N. (Initial Only) T, capitaine ingénieur, RIM, Royal Indian Marine, 18 octobre 1918 , maladie

KNIGHT, Richard J, Stoker Petty Officer, 305174 (Po), Vancouver, 26 juin 1918 , collision

KNIGHT, Robert, Stoker 1c, K 26183 ( Po ), Glatton, 16 septembre 1918 , navire perdu

KNIGHT, Robert, Seaman, RNR, A 2954, Hearty, 25 juillet 1915 , maladie

KNIGHT, Ronald V, Ty/Flight Sub Lieutenant, Royal Naval Air Service, 12 mars 1917 , accident au Royaume-Uni

KNIGHT, Samuel G, matelot de 2e classe, RNVR, R 3828, RND, bataillon Howe, 7 janvier 1918, France, DOW

KNIGHT, Stanley C, Act/Lieutenant, RMA, Anti Aircraft Brigade, 12 juillet 1915, DOW

KNIGHT, Stanley G F C, assistant principal à l'avitaillement, M 10392, Zinnia, 7 juillet 1918, maladie

KNIGHT, Thomas, matelot de 2e classe, RNVR, Londres Z 3051, RND, bataillon Nelson, 4 juin 1917, France, tué

KNIGHT, Thomas, Leading Stoker (RFR B 3041), 307737 (Po), Good Hope, 1 novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KNIGHT, Thomas, Seaman, Newfoundland RNR, X 1297, Clan MacNaughton, 3 février 1915 , navire perdu

KNIGHT, Tom R, matelot de 2e classe, J 2585 ( Po ), Southampton, 19 janvier 1917 , noyé

KNIGHT, Walter H, matelot de 2e classe, 198839 (Dev), Surprise, 23 décembre 1917 , navire perdu

KNIGHT, William, Maître mécanicien, RNAS, F 719, Armored Car Squadron, RNAS, 11 août 1915 , Gallipoli, DOW

KNIGHT, William Charles, soldat, RMLI, S 1658 ( Po ), RND, 2e bataillon RM, 26 octobre 1917, France, tué

KNIGHT, William Conroy, soldat, RMLI, S 1717 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 26 octobre 1917 , France, tué

KNIGHT, William E, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 580, RND, Hood Battalion, 13 novembre 1916, France

KNIGHT, William E B, matelot de 2e classe, J 15904 ( Po ), Noir, 21 décembre 1916 , navire perdu

KNIGHT, William H, Officier's Steward 2c, L 7154 (Po), Black Prince, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNIGHT, William J, Stoker 2c, K 21305 (Dev), Amphion, 6 août 1914 , navire perdu

KNIGHT, William J, Stoker Petty Officer, 227407 (Dev), Monmouth, 1er novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KNIGHTLEY, Charles, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 5175, RND, Drake Battalion, 17 juillet 1917 , France, DOW

KNIGHTLY, Edward W W, matelot de 3e classe, J 65763 (Ch), Vanguard, 9 juillet 1917 , navire perdu

KNIGHTON, Thomas H, Soldat, RMLI, 17791 (Ply), RND, 2nd RM Battalion, 14 novembre 1916 , France, DOI

KNIGHTS, Bertie W, Boy 1c, J 32333 (Ch), Russell, 27 avril 1916 , navire perdu

KNIGHTS, Frank J, matelot de 2e classe, SS 5125, Raglan, 20 janvier 1918 , navire perdu

KNIGHTS, George S, Engineman, RNR, ES 4133, Michaelmas Daisy, 26 novembre 1916 , navire perdu

CHEVALIERS, Herbert J, Garçon 2c, J 39235, Ganges, 4 juin 1915, maladie

KNIGHTS, John H, Engineman, RNR, DA 3881, Vigorous, 1er août 1918, maladie

KNIGHTS, William, matelot, RNR , SD 3248, Ceresia, 27 avril 1918 , noyé

KNIGHTS, William E J, matelot, RNR, DA 8870, Michaelmas Daisy, 26 novembre 1916, navire perdu

KNIGHTS, William J, 2nd Hand, RNR, DA 7614, Girl Eva, 2 octobre 1916 , navire perdu

KNIGHTS, William O, Caporal, RMLI, S 790 ( Po ), RND, 2nd RM Battalion, 7 mai 1917, France, DOW

KNILL, Isaac, Matelot de 1re classe (RFR B 3554), 189749 (Dev), Redcar, 24 juin 1917 , navire perdu

KNIVETT, William H, matelot de 2e classe, RNVR, R 3030, RND, Hawke Battalion, 10 octobre 1917, France, tué

KNOCK, Alfred C, Stoker 2c, K 23725 (Ch), Princess Irene, 27 mai 1915 , navire perdu

KNOCK, William C, matelot de 2e classe, RNVR, R 754, RND, Hood Battalion, 25 août 1918, France, tué

KNOPFF, Albert G, matelot de 2e classe, MMR, (numéro de service non indiqué), Glen Avon, 19 mars 1915, maladie

KNOTT, Alfred, soldat, RMLI, 19236 (Ch), RMLI, division Chatham, 25 octobre 1918 , maladie

KNOTT, Charles J H, matelot de 2e classe, J 3191 (Ch), Simoom, 23 janvier 1917 , navire perdu

KNOTT, Frederick G, matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 7791, RND, 188th Brigade Machine Gun Company, 16 novembre 1916, France, DOI

KNOTT, George H, soldat, RMLI, S 1226 ( Po ), RND, 190th Brigade Machine Gun Company, 10 février 1917, France

KNOTT, Harold, Sailor, Newfoundland Mercantile Marine, (numéro de service non indiqué), Lizzie M Stanley , goélette, 10 décembre 1917 , navire perdu

KNOTT, Henry, Stoker Petty Officer, 354781 ( Po ), Bonne Espérance, 1er novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KNOTT, Joseph, Stoker 1c, K 13959 ( Po ), Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNOTTS, Charles, matelot de 2e classe (HG), RNVR, Tyneside Z 475, Collingwood Battalion, RND, 4 juin 1915, Gallipoli

KNOWLES, Albert E, matelot de 3e classe, J 25915 (Dev), Défense, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNOWLES, Alexander, soldat, RMLI, 12184, Dreadnought, 9 juin 1917 , décédé

KNOWLES, Arthur, Leading Signalman, J 5144 (Ch), Eden, 17 juin 1916 , navire perdu

KNOWLES, Charles, Storekepper, MMR, 467024, Otranto, 6 octobre 1918 , navire perdu

KNOWLES, David, soldat, RMLI, S 456 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 28 avril 1917 , France, tué

KNOWLES, Frank C, matelot de 3e classe, RNVR, Londres Z 10149, RN Depot, Crystal Palace, 24 octobre 1918, maladie

KNOWLES, James E, Stoker 1c, SS 115292 (Dev), K.17, sous-marin, 31 janvier 1918 , navire perdu

KNOWLES, John, soldat, RMLI, S 866 (Ply), RND, 2e bataillon RM, 13 novembre 1916 , France

KNOWLES, Philip H, Matelot de 1re classe, 237423 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNOWLES, Robert, matelot de 2e classe, RNVR, Mersey Z 868, Zara, bateau à vapeur, 13 avril 1917 , action sous-marine, navire perdu

KNOWLES, Samuel J, Color Sergeant, RMLI, 8812 (Ply), Monmouth, 1er novembre 1914 , Coronel, navire perdu

KNOWLES, Tom, matelot de 2e classe, J 12111, TB.7, torpilleur, 10 octobre 1914, noyé

KNOWLES, Walter C D, Act/Leading Stoker, K 15411 (Po), Invincible, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNOWLES, William, Stoker 1c, K 24347 (Dev), Indefatigable, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KNOWLES, William A, matelot de 2e classe, 239360 (Ch), Hogue, 22 septembre 1914 , navire perdu

KNOWLES, William A, matelot de 2e classe, 232351 (Ch), Formidable, 1er janvier 1915 , navire perdu

KNOWLES, William E, matelot, NZNF 663, Philomel, 9 février 1915 , opération de débarquement, DOW

KNOWLSON, James W, Cook's Mate, M 11659 ( Po ), Hampshire, 5 juin 1916 , navire perdu

KNOX, Charles H, Trimmer, MMR, 897107, Naldera, 4 août 1918 , décédé

KNOX, John M, Trimmer Cook, RNR, 231 TC, Laurel Crown, 2 mars 1915, décédé au Royaume-Uni

KNOX, Robert G, matelot de 3e classe, RNVR, Clyde Z 6, Nelson Battalion, RND, 4 mai 1915 , Gallipoli, DOW au château HS Gloucester

KNOX, Thomas, Cooper, 341033, Vivid, 11 février 1918, maladie

KNOX, Thomas, Stoker, RNR, V 1712, Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KOCH, William P, soldat, RMLI, 16247 (Ply), Goliath, 13 mai 1915 , navire perdu

KOPPE, Frederick J, Leading Stoker, 311799 (Ch), Natal, 30 décembre 1915 , navire perdu

KORTENS, Edward R, matelot de 2e classe, RNVR, Mersey Z 330, bataillon Nelson, RND, 13 juillet 1915, Gallipoli

KOSSICK, Louis, Matelot de 2e classe, RNVR, Tyneside Z 8316, RND, Hood Battalion, 13 novembre 1916 , France

KREICH, William, Stoker 1c, K 7908 ( Po ), Queen Mary, 31 mai 1916 , Jutland , navire perdu

KRIKORIAN, Charles F, Ty/Lieutenant, RNVR, RND, 2nd Drake Battalion, 22 mai 1916 , Blandford Camp, maladie

KUHN, Harry P (vrai nom, mais a servi comme Harry P Coon), Stoker 1c, 312049 (Ch), Aster, 4 juillet 1917 , navire perdu

KURINSKY, Maurice, Trimmer, MMR, 889297, Otrante, 6 octobre 1918 , navire perdu

KUSPERT, Russell, Stoker 1c, K 22193 (Ch), G.9, sous-marin, 16 septembre 1917 , navire perdu

KYDD, James P, Matelot de 1re classe, 215363 (Ch), Aboukir, 22 septembre 1914, navire perdu

KYLE, Alexander, soldat, RMLI, S 245 ( Po ), Bataillon de Portsmouth, RND, 4 mai 1915 , Gallipoli, DOW dans un navire-hôpital

KYNASTON, Albert E F, Ty/Surgeon, Devonshire , 13 octobre 1914 , décédé au Royaume-Uni

KYTE, Arthur, Maître de 1c, 112119, Vernon, 9 mai 1918, maladie

KYTE, Frederick J, matelot de 2e classe, RNVR, Wales Z 80, Hood Battalion, RND, 21 décembre 1915, Gallipoli


Vies perdues lors de la Grande Guerre

Peu après midi, l'escadron de Cradock est à nouveau complet, le HMS Glasgow ayant rejoint. L'amiral fait signe à ses navires de s'étendre à des intervalles de 25 milles et de balayer vers le nord à la recherche de l'ennemi. Graf von Spee espère couper le HMS Glasgow avant de pouvoir rejoindre Cradock, réalisant qu'elle devra quitter Coronel en raison de la règle des 24 heures. Les navires de Cradock entendent beaucoup de trafic sans fil entre les navires de ravitaillement allemands et SMS Leipzig car Graf von Spee utilise Leipzig pour transmettre et recevoir tous les messages sans fil entre son escadre et ses navires de ravitaillement afin de ne pas révéler la présence des autres croiseurs. . Cela fonctionne alors que Cradock se dirige vers le nord pour piéger le Leipzig avant qu'il ne puisse rejoindre Graf von Spee. Cette action conduit à la situation dramatique cet après-midi où chaque amiral croit qu'il prend son escadron complet pour couper un seul croiseur léger ennemi. En réalité, les deux formations se rapprochent l'une de l'autre à une vitesse combinée de près de quarante nœuds. Les amiraux, amis depuis leur passage à China Station pendant la rébellion des Boxers, sont sur le point de se retrouver. En fin d'après-midi, l'escadron de Cradock se déploie toujours et se déplace vers le nord. Ils sont à une trentaine de milles de la baie d'Arauco, où se trouve le port de Coronel. Le navire amiral est le navire le plus éloigné, à près de quarante milles du HMS Glasgow. A 16h30, les vigies du croiseur léger aperçoivent de la fumée à l'horizon est. Le capitaine Luce donne l'ordre de virer à tribord et d'augmenter la vitesse. Quelques minutes plus tard, le HMS Monmouth et le HMS Good Hope tournent vers l'est pour soutenir le HMS Glasgow. Très vite, les vigies sont capables de reconnaître la coque et les ouvrages supérieurs du SMS Leipzig. Alors que le HMS Glasgow se rapproche, les guetteurs voient de plus en plus de plaques de fumée à l'horizon. Ceux-ci sont bientôt identifiés comme provenant de quatre croiseurs à entonnoir, et le HMS Glasgow fait demi-tour et signale « croiseurs blindés ennemis en vue ». Les opérateurs sans fil de Glasgow peuvent entendre le cri aigu dans leurs écouteurs provenant des ensembles Telefunken allemands essayant de brouiller leurs transmissions. Ils ne sont pas certains que le vaisseau amiral ait reçu leur signal. Les trois navires britanniques se dirigent à toute vitesse vers le HMS Good Hope pour avertir Cradock qu'au lieu de piéger un seul croiseur léger, il se heurte à l'ensemble de l'escadron du Graf von Spee.

SMS Leipzig identifie le HMS Glasgow à peu près au même moment et le suit. Elle voit bientôt la fumée du reste de l'escadron de Cradock. Leipzig renverse sa direction et signale la nouvelle à l'amiral Graf von Spee. L'amiral allemand se rend compte qu'il a trouvé l'escadre britannique, pas un seul croiseur léger. Il ordonne à ses navires de se rapprocher et de former une ligne se dirigeant vers le sud-ouest. Cradock ordonne à ses navires de changer de direction vers le sud-est par l'est et de former une ligne dirigée par le HMS Good Hope, suivi du HMS Monmouth, du HMS Glasgow et du HMS Otranto. Ils terminent ces manœuvres à 17h45.Les deux escadrons sont maintenant distants d'environ 17 milles et les Allemands changent bientôt de cap vers le sud-ouest par l'ouest. Cela amène les lignes de bataille sur des chemins rapidement convergents. À ce stade, Cradock a encore le temps de rompre le contact et de se déplacer vers le sud pour rejoindre le HMS Canopus, qui se trouve à environ trois cents milles de distance. Il se rend compte que s'il le fait, Graf von Spee n'aura pas assez de temps pour l'attraper avant la tombée de la nuit. Il pourra alors revenir le lendemain matin, renforcé du HMS Canopus, pour attaquer l'escadre allemande, s'il parvient à la retrouver. Même s'il lui a échappé, l'Amirauté lui a assuré que l'Amiral Stoddart dispose d'une forte force qui attend les Allemands dans l'Atlantique. Cradock doit savoir qu'il a peu ou pas de chance contre la force supérieure de Graf von Spee, mais ses ordres sont : « Détruisez les croiseurs ennemis ». S'il ne peut pas le faire, il pourrait au moins les endommager suffisamment pour qu'ils soient obligés de chercher l'internement dans un port chilien, ou bien de faire face à la prochaine escadre britannique dans une position désavantageuse. Un ou deux coups révélateurs sur les grands navires allemands pourraient affaiblir l'escadron du Graf von Spee à tel point qu'il ne constitue plus une menace sérieuse.

Cradock décide d'attaquer dès que possible, alors qu'il a encore le soleil derrière lui. Le coucher du soleil est attendu vers 18h30. Alors que le soleil se couche plus bas sur l'horizon, ses rayons seront directement dans les yeux des artilleurs allemands. Cela rendra difficile pour eux de voir les navires de Cradock au loin, tandis que les navires allemands seront clairement définis pour les artilleurs britanniques. En revanche, l'avantage basculera en faveur des Allemands lorsque le soleil descendra sous l'horizon. Les navires britanniques se découperont sur la rémanence du soleil, tandis que leurs navires seront difficiles à voir à la lumière du jour déclinante. Avec sa vitesse supérieure, Graf von Spee est capable de maintenir la distance entre les deux lignes à 15 000 mètres, bien en dehors de la portée du tir. A 18h04, Cradock donne l'ordre de virer à 45 degrés sur bâbord. Il veut désespérément fermer la plage avant que le soleil ne commence à se coucher, mais Graf von Spee ordonne un virage similaire et garde ses distances. À 18 h 18, Cradock signale au HMS Canopus : « Je vais attaquer l'ennemi », bien que les navires allemands soient à 3 000 mètres au-delà de sa portée à ce moment-là. Le capitaine Grant signale en retour qu'il a encore deux cent cinquante milles à parcourir avant de pouvoir atteindre la position de Cradock. Graf von Spee permet désormais à l'écart entre les deux lignes de se réduire progressivement. À 19h00, alors que le soleil vient de descendre sous l'horizon, il est à 12 300 mètres. A 19h04 l'amiral allemand donne l'ordre d'ouvrir le feu. À cette distance, les douze canons de 8,2 pouces de Graf von Spee font face aux deux canons de 9,2 pouces de Cradock. La première salve du SMS Scharnhorst atterrit à 500 mètres du HMS Good Hope et sa deuxième à 500 mètres au-delà, selon un observateur du HMS Glasgow. Avec une terrible fatalité, la troisième salve s'abattit sur Good Hope. Un obus frappe sa tourelle avant de 9,2 pouces, qui éclate en flammes qui tirent à plus de 100 pieds dans les airs. D'un seul coup, l'équipage du canon est anéanti avant d'avoir tiré un seul coup. La tourelle est transformée en une masse d'acier tordue et inutile. Les canons lourds de Cradock sont désormais réduits à un.

Presque au même moment, le SMS Gneisenau ouvre le feu sur le HMS Monmouth. Elle obtient un schéma de chevauchement similaire avec ses trois premières salves. Un obus de la troisième salve frappe la tourelle avant du Monmouth et l'enflamme. En quelques minutes, Good Hope et Monmouth subissent une terrible punition. Les artilleurs allemands de chaque navire parviennent à tirer une bordée de 6 obus toutes les 20 secondes. Le vaisseau amiral de Cradock répond avec son seul canon de 9,2 pouces. Le HMS Monmouth peut utiliser la moitié de ses canons de 6 pouces, qui sont à la limite de leur portée. Les navires se dirigent maintenant vers les dents d'un vent de force 6. Il approche des conditions de coup de vent, et une mer forte se brise sur leurs étraves et balaye leurs ponts avant. Les canons britanniques du pont principal ne peuvent pas être utilisés en raison du risque d'inondation des casemates. De plus, leurs télémètres sont devenus tellement incrustés de sel provenant des embruns marins qu'ils sont inutiles. Aucun hit n'est enregistré sur les deux croiseurs allemands. À ce moment-là, SMS Leipzig a commencé à engager Glasgow, qui riposte avec ses canons de 6 pouces. Le SMS Dresden ouvre le feu sur le HMS Otranto. Après une salve qui échoue, le croiseur marchand armé se déporte vers le large. C'est une grande cible vulnérable et ne peut qu'aider les Allemands à trouver une distance précise sur la ligne britannique. Le capitaine Edwards fait signe à Cradock, lui suggérant de garder l'Otranto hors de portée. La réponse n'est pas terminée. « Il y a un danger, avancez à votre vitesse maximale... » Edwards n'est pas sûr de ce que l'amiral a l'intention de faire, alors il maintient un cap parallèle à l'escadron, juste à l'extérieur de la portée de Dresde.

Dix minutes après l'ordre du Graf von Spee d'ouvrir le feu, la bataille de Coronel est presque terminée. Cradock continue de se rapprocher jusqu'à ce qu'il soit à 5 500 mètres. Cela ne fait que rendre les tirs des SMS Scharnhorst et SMS Gneisenau plus dévastateurs, car ils peuvent désormais également utiliser leurs canons de 5,9 pouces. À 19h30, le Good Hope a été touché entre 30 et 40 fois. Elle est fortement endommagée dans la partie avant du navire, en particulier le pont et la zone avant où Cradock dirige son escadron. Une pluie d'obus s'est fracassée sur ses ponts et a déclenché des incendies à l'intérieur du navire. Dans ce qui a pu être une dernière tentative désespérée d'infliger des dégâts à ses bourreaux, le vaisseau amiral paralysé glisse hors de la ligne vers l'ennemi, certains de ses canons tirant toujours. Le Graf von Spee, craignant qu'elle ne tire des torpilles, ordonne à ses navires de faire demi-tour. Selon l'un des officiers du HMS Glasgow, "à 19h50, il y a eu une terrible explosion entre son mât principal et sa cheminée, les flammes atteignant une hauteur de plus de deux cents pieds". Le magasin avant a dû être allumé par l'un des nombreux incendies qui flambaient sur le navire. Le HMS Good Hope dérive dans l'obscurité et la fumée et aucun des deux camps ne la revit. Personne ne la voit réellement couler, mais elle n'aurait pas pu rester à flot très longtemps dans son état de délabrement, et a dû s'effondrer vers 20h00. Elle emmène l'amiral avec elle dans les profondeurs glacées, noyant tous les hommes et garçons qui étaient encore en vie sur un équipage de neuf cents. Parce que la bataille fait toujours rage, personne, britannique ou allemand, ne peut s'arrêter pour chercher d'éventuels survivants.

Le HMS Monmouth est presque aussi en détresse, ayant été touché plus de trente fois. Le navire est en feu et gît sur bâbord, bien que certains de ses canons de six pouces tirent encore sporadiquement. Pendant vingt minutes supplémentaires, le SMS Gneisenau le martèle à courte portée avec des obus de 8,2 et 5,9 pouces, jusqu'à ce qu'il parte en lacet à tribord, loin de l'assaut allemand, s'enfonçant par la tête. Le capitaine Luce du HMS Glasgow ne peut pas dire dans la pénombre à quel point son état est mauvais et signale à Monmouth à 20h15 : « Est-ce que tout va bien ? » Le capitaine Brandt répond : « Je veux prendre la mer à l'arrière. Je fais mal avancer l'eau. À travers une pause dans la fumée, Luce voit trois navires s'approcher au clair de lune et signale à nouveau à Brandt : « Pouvez-vous vous diriger vers le nord-ouest ? L'ennemi nous suit à l'arrière. » Il n'y a pas de réponse. Lorsque le Glasgow se rapproche, il est évident que le Monmouth est dans une situation désespérée. Le capitaine du Glasgow n'a d'autre choix que de sauver son navire. Le Good Hope et le Monmouth sont tous deux terminés comme navires de combat, et l'Otranto s'est enfui vers l'ouest à 19h45 lorsque son capitaine voit que le vaisseau amiral est condamné. Les Allemands se retrouvent avec le croiseur léger comme seule cible. Elle a mené une vie charmante jusqu'à présent, avec seulement quatre membres de son équipage blessés, mais maintenant, chaque fois qu'elle tire avec ses canons, les flashs éclairent l'obscurité et attirent le feu des quatre navires allemands. Luce sait qu'une seule salve de 8,2 pouces de Scharnhorst ou de Gneisenau ferait exploser son navire, et il donne l'ordre de cessez-le-feu. Il a déjà pris cinq coups sûrs au Leipzig et au Dresde, qui se sont concentrés sur le Glasgow après que l'Otrante se soit retiré de la ligne. Bien que trois des obus n'explosent pas, l'un d'eux a causé un grand trou juste au-dessus de la ligne de flottaison. Luce ne peut rien faire pour aider le Monmouth, alors il donne l'ordre de se diriger vers l'ouest à toute vitesse. Il veut trouver l'Otrante et se dirige vers le sud pour avertir le Canopus de faire demi-tour. L'épreuve de Monmouth n'est pas encore terminée. SMS Nurnberg rattrape finalement l'escadre allemande à 21h00 et tombe sur le croiseur impuissant, qu'elle identifie par un projecteur. Le Monmouth est si mal coté que ses canons ne peuvent pas être entraînés sur le Nurnberg. Le Monmouth's White Ensign vole toujours, alors le capitaine du Nurnberg donne l'ordre de tirer à bout portant, car elle ne donne aucun signe de capitulation. Le navire battu se retourne finalement sur ses extrémités de poutre et disparaît le premier sous les vagues. Aucun de son équipage d'environ sept cents personnes ne survit. En raison de la haute mer et du vent soufflant à trente nœuds, il serait dangereux et probablement vain de faire descendre des bateaux pour chercher des survivants dans l'obscurité. Les Britanniques conviendront plus tard que les Allemands n'auraient rien pu faire pour sauver l'équipage du Monmouth qui était peut-être encore en vie.

En l'espace de deux heures, la Royal Navy a subi la perte de deux croiseurs lourds et de près de seize cents hommes et garçons. Il s'agit de la première défaite navale britannique sérieuse depuis cent ans depuis que la marine américaine naissante a vaincu une flotte britannique sur le lac Champlain en 1814.

Les pertes d'aujourd'hui à la fois sur terre et en mer comprennent :

  • Un contre-amiral
  • Fils d'Amiraux
  • Fils de généraux
  • Petit-fils d'un général
  • Un aumônier de la marine
  • Fils du clergé
  • Fils de l'artiste William Lionel Wyllie
  • Fils d'un juge de la Haute Cour de Madras
  • Fils du 5 e baron forestier
  • Le fils du 2 e baron Dunleath
  • Le fils du 1 er comte d'Ancaster
  • Petit-fils du 4 e comte de Radnor
  • Beau-fils du 5 e comte de Strafford
  • Filleul du 1 er Lord Iddleigh
  • Frère d'un baronnet
  • Plusieurs fils de baronnets
  • Petit-fils d'un baronnet
  • Plusieurs gendres des baronnets
  • Membre de l'Ordre de Victoria (MVO)
  • Un homme dont le fils sera tué pendant la Grande Guerre
  • Un homme dont le fils sera tué pendant la Seconde Guerre mondiale
  • Un homme dont le père sera tué plus tard dans la guerre
  • Plusieurs hommes qui auront des enfants nés après leur mort
  • Jumeaux tués ensemble
  • Frères tués ensemble
  • Des familles qui perdront deux, trois et quatre fils dans cette guerre et dans la guerre d'Afrique du Sud
  • Vainqueur de l'Open Singles Championship de 1909 au Salisbury Lawn Tennis Club
  • International écossais de rugby
  • Membre du Foresters Cricket Club
  • Champion Boxer du 13 e Hussards
  • Fils d'écrivain à la chevalière
  • Fils de l'ancien rédacteur en chef du Clevedon Mercure
  • Fils de juges de paix
  • Un maître d'école
  • Aide de camp du vice-roi des Indes de 1910 à 12
  • Un commandant de bataillon
  • Arrière-petit-fils d'un homme décédé des suites des blessures qu'il a reçues pendant la guerre de la Péninsule
  • Fils de l'inspecteur général de la police de Berar

La victime en surbrillance d'aujourd'hui est

Le soldat Robert Theodore Morrison Wyllie (London Scottish) est tué sur le front occidental à l'âge de 26 ans. Son frère sera tué en juillet 1916 et ils sont les fils de William Lionel Wyllie artiste aux huiles et aquarelles de thèmes maritimes. Wyllie a peint le HMS Good Hope en 1901, l'année de son lancement.

Les victimes du HMS Good Hope comprennent :

  • Contre-amiral « Sir » Christopher George CradockCB KCVO le 4 ème fils de feu Christopher Cradock, Esquire.
  • Son capitaine est Philip Francklin MVO qui est le gendre de « Sir » Baldwin W Walter le baronnet.
  • Le commandant Arthur Tudor Darley est tué à 38 ans. Son fils naîtra le 15 ème Son frère sera tué à la tête du 4 ème hussards en mars 1918.
  • Le capitaine de corvette Percival Van Straubenzee est tué à l'âge de 33 ans. Il est le fils du général de division T Van Straubenzee.
  • Le capitaine de corvette Godfrey Berkeley John Benyon est tué dans le naufrage du navire à l'âge de 31 ans. Il laisse une veuve avec un fils et une fille qui naîtront le jour de Noël.
  • Le lieutenant-commandant Gerald Bruce Gaskell est tué. Son frère sera tué en Afrique en août 1917 et ils sont les fils du révérend Thomas Kynaston Gaskell recteur de Longthorpe.
  • Le capitaine Charles Burnett Partridge (Royal Marines Light Infantry) est tué à 34 ans. Son frère sera tué sur le front occidental dans deux jours.
  • Le lieutenant Douglas Courtenay Tudor, le fils de l'amiral Tudor est tué à l'âge de 23 ans.
  • Le lieutenant John Maurice Haig Fisher est tué à l'âge de 22 ans. Il est le fils du brigadier général J Fisher CB.
  • Sous-lieutenant Francis John Anson Cotter Tué à l'âge de 20 ans. Il est le fils du général de division F G Cotter.
  • Le chirurgien de la flotte James Joseph Walsh est tué à l'âge de 51 ans. Son fils sera tué en août prochain.
  • Le payeur George Bolster Owens est tué à l'âge de 29 ans. Il a été mentionné à deux reprises pour des services exceptionnels rendus alors qu'il était secrétaire du contre-amiral Cradock lors des troubles au Mexique.
  • L'aspirant Geoffrey Marischal Dowding est tué à l'âge de 19 ans. Il est le fils du révérend Charles Dowding, recteur de Tichborne.
  • L'aumônier Arthur Henry John Pittis a également été tué.
  • L'officier marinier James Walsh est tué. Son frère sera tué en juillet 1916.
  • L'officier marinier Edwin Stewart Thomas Parsons est tué à l'âge de 28 ans. Son frère mourra de maladie en service dans la Royal Navy en 1918.
  • L'artificier en chef de la salle des machines Francs Thomas Cox se noie à l'âge de 44 ans. Son fils sera tué pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Les frères jumeaux Edward et Harry Turner sont tués ensemble alors qu'ils étaient Stokers First Class sur le HMS Good Hope. Les 33 ans ont 8 enfants entre eux.
  • Le matelot de 2e classe Frank Bateman est tué à l'âge de 29 ans. Son frère sera tué en mars prochain.
  • Le plombier Henry Russell est tué. Son frère sera tué en avril 1917.
  • Stoker 1 ère classe Thomas Booth est tué à l'âge de 22 ans. Son frère sera perdu sur le HMS Indefatigable à Jutland.

Les victimes du HMS Monmouth comprennent :

  • Le capitaine du HMS Monmouth, Frank Brandt, est tué. Il est le fils d'un juge de la Haute Cour de Madras et a 42 ans.
  • Le capitaine Geoffrey Maurice Ivan Herford (Royal Marine Light Infantry) est tué à l'âge de 32 ans. Il est le fils du révérend Percy Michener Herford (Recteur de Christ Church, Trinity Road, Leith et Canon de la cathédrale St Mary, Édimbourg) qui en perdra un autre fils en mai 1915.
  • Le commandant Spencer Dundas Forbes est tué à l'âge de 40 ans, seize jours avant la naissance de son fils unique.
  • Le capitaine de corvette « l'honorable » Peter Robert Heathcote-Drummond-Willoughby est tué à l'âge de 29 ans. Il est le fils du 1 er comte d'Ancaster et le petit-fils du général de brigade « Sir » Walter Ross.
  • Le lieutenant Wilfred Dixon Stirling est tué. Il est le premier des trois fils du brigadier général J W Stirling CB CMG DL à être tué pendant la Grande Guerre et meurt à l'âge de 28 ans.
  • Midshipman Christopher Musgraveage 15. Il est le fils de 'Sir' Richard Musgrave, le 12 e
  • L'aspirant John Richardson Le Geyet Pullenis a également perdu sur le HMS Monmouth à l'âge de 15 ans. Il est le fils du regretté Paymaster, le contre-amiral W Pullen.
  • L'aspirant George Watson Muir, également âgé de 15 ans, est également tué. Il est le fils d'Andrew Gray Muir, un écrivain du Signet.
  • L'aspirant Gervase Ronald Bruce est perdu à l'âge de 15 ans. Il est le petit-fils de 'Sir' Hervey Juckes Lloyd Bruce 4 e
  • Le greffier Basil St Merryn Cardew est tué à l'âge de 19 ans. Il est le fils du révérend William Berry Cardew Vicaire de Perlethorpe.
  • Le premier maître Frederick Sercombe est tué à l'âge de 51 ans. Il est le fils de l'ancien rédacteur en chef de la Clevedon Mercure.
  • Stoker 2 e classe John Fairbankis tué à l'âge de 20 ans. Son frère sera tué sur le front occidental en mai 1917.
  • Le batelier principal George Neal est tué. Trois mois plus tard, son fils de quatre ans mourra de maladie.
  • Alfred Stanley Appleby, un signaleur de seize ans, est également tué. Son frère aîné mourra en service à domicile en novembre prochain.
  • Le plombier Reginald Arthur Pigott est tué à l'âge de 36 ans. Son frère mourra de maladie en service en septembre 1917.
  • Le voilier Daniel Murphy est tué à 37 ans. Son frère sera tué lorsque le sous-marin H10 sera coulé en janvier 1918.
  • Le Matelot de 1re classe John Cyril Lock est tué à l'âge de 24 ans. Son frère a été tué en septembre dernier.
  • Le matelot de 2e classe John Walter Beer est tué à l'âge de 20 ans. Son frère sera tué en mars prochain.
  • Le Matelot de 2e classe Joseph Davis est tué à l'âge de 22 ans. Son frère sera tué en mai 1915.
  • Le matelot de 3e classe Charles Gaggbloom est perdu à l'âge de 19 ans. Son père sera perdu lorsque le Steamship Lodaner est torpillé en avril 1918.

Le capitaine Sidney Drury-Lowe prend le HMS Chatham, utilisant habilement la marée de la rivière Rufiji en Afrique de l'Est pour se rapprocher le plus possible du rivage pour gagner de la distance sur SMS Konigsberg. Il tire plusieurs balles avec les canons de 6 pouces de Chatham, mais les obus atterrissent bien avant le Somali et encore plus loin de Konigsberg qui est ancré à environ un mile au-delà de Somali. Drury-Lowe ordonne que certains des chars de Chatham soient inondés pour donner au navire une gîte de cinq degrés, pour augmenter l'élévation des canons, mais cela ne suffit toujours pas pour atteindre les navires allemands. À la suite de cette action, Königsberg se déplace encore de deux milles en amont.

Deux destroyers britanniques HMS Scorpion (capitaine Andrew B Cunningham) et HMS Wolverine (capitaine Osmond J Prentice qui sera tué le 28 avril 1915 dans les Dardanelles) attaquent un yacht turc, censé jouer le rôle de poseur de mines dans le port de Smyrne. Elle est incendiée par son propre équipage et explose.

Un convoi de 36 navires part d'Albany, à la pointe sud-ouest de l'Australie, transportant les forces expéditionnaires néo-zélandaises et australiennes. Ce convoi de 8 milles de long est protégé par le croiseur lourd HMS Minotaur (Capitaine E B Kiddle) et HMAS Melbourne (Capitaine Mortimer Silver) et HMAS Sydney une paire de croiseurs légers assortis et le croiseur de bataille japonais Ibuki. De Freemantle sur la côte sud-ouest de l'Australie, deux autres transports rejoignent le convoi, qui se dirige vers Colombo à une vitesse de 9½ nœuds.

Les lignes britanniques sont percées à Neuve Chapelle, que les Allemands réoccupent. À la lueur d'un feu ardent dans un moulin à vent, les Allemands attaquent à nouveau la crête de Wytschaete. Pendant plus d'une heure, ils sont tenus à distance, mais vers 02h00, ils se précipitent à nouveau en appuyant l'attaque à la baïonnette. Le poids du nombre force le London Scottish à revenir sur la route et la crête est capturée par les forces allemandes. L'écossais londonien prend sa retraite et se concentre à Kemmel.

  • Le lieutenant John Charles Lancelot Farquharson (London Scottish) est tué à l'âge de 33 ans. Son frère mourra des suites de ses blessures en mars 1918 en commandant le 2 nd Royal Marines Battalion.
  • Le caporal suppléant James Roy Hamilton (London Scottish) est tué à l'âge de 25 ans. Il est le fils de James Hamilton JP.
  • Les frères et soldats Ashford et Leslie Francis Walford sont tués ensemble alors qu'ils servaient dans le London Scottish. Ashford décède à 24 ans tandis que Leslie en a 23.
  • Le soldat James Ross (London Scottish) est tué au combat à l'âge de 34 ans. Il a remporté 5 sélections en tant que Scottish Rugby International.
  • Le soldat Albert Brian Colin Sarll (Écossais de Londres) est tué à l'âge de 23 ans.Il est maître d'école à la Gopsall Street LCC School et membre des clubs de football et de cricket de Roehampton et Mitcham.

Une compagnie des Irish Guards est attaquée par l'artillerie allemande où elle est liée aux Français à la lisière du bois de Zillebeke. Au cours du combat, tout homme, qu'il soit officier, infirmier, batman ou cuisinier, capable de se battre, prend un fusil et aide à tenir la ligne. Sur les plus de 400 hommes du bataillon, plus de 130 sont tués, dont 88 lorsque leur tranchée est soufflée par des tirs d'obus.

  • Le capitaine 'The Honorable' Andrew Edward Somerset Mulholland (Irish Guards) est tué dans cette action à l'âge de 32 ans. Il est le fils du 2 e baron Dunleath JP High Sheriff 1884 MP et le gendre du 5 e comte de Strafford et sa fille unique naîtra en mars 1915.
  • Le sous-lieutenant Graham Macdowall Maitland (Irish Guards) est un rameur qui a remporté les gobelets d'argent à Henley Royal Regatta en 1900. Il a ramé pour Cambridge dans la course de bateaux en 1901. Il est tué à l'âge de 35 ans. Son frère a été tué lors de l'allégement de Ladysmith en février 1900.

Dans la nuit près de Le Gheer, en Belgique, alors que son officier, le sergent de peloton et un certain nombre d'hommes ont été abattus, le batteur Spencer John Bent (East Lancashire Regiment) prend le commandement du peloton et réussit à tenir la position. Pour ses actions ce jour-là et d'autres jours avant et plus tard, il recevra la Croix de Victoria.

A Tsing-tau, les forts Bismarck sont réduits au silence. Le HMS Triumph assiste le bombardement japonais.


Service

Bon espoir, du nom de la colonie britannique du cap de Bonne-Espérance, a été fondée le 11 septembre 1899 sous le nom de Afrique [7] par Fairfield Shipbuilding & Engineering dans leur chantier naval de Govan. [1] Elle a été renommée Bon espoir le 2 octobre et lancé le 21 février 1901. [7] Elle est arrivée à Portsmouth pour être achevée et armée à la fin de décembre 1901. [8] En 1906 elle est devenue le vaisseau amiral du 1er escadron de croiseurs, Atlantic Fleet et était le vaisseau amiral de la 2e escadron de croiseurs lors de sa visite en Afrique du Sud deux ans plus tard. Bon espoir a été mis en réserve en 1913. [9]

Lors de sa remise en service à la mi-1914, il est brièvement affecté au 6e escadron de croiseurs en août avant d'être affecté au 4e escadron de croiseurs pour renforcer les forces de Cradock. Il lui a transféré son drapeau car elle était plus rapide que son précédent vaisseau amiral. Le commandement de Cradock a été transféré sur la côte de l'Amérique du Sud plus tard ce mois-là à sa propre suggestion pour mieux chasser les navires allemands s'attaquant aux navires marchands britanniques. Ses navires n'y parvinrent généralement pas et il déplaça son escadre plus au sud fin septembre pour rechercher l'escadron East Asia, sous le commandement du vice-amiral Graf Maximilian von Spee, à proximité du cap Horn et du détroit de Magellan conformément à ses ordres de l'Amirauté. [dix]

Fin septembre, Cradock effectua ses premières recherches infructueuses dans la région de la Terre de Feu et détacha ensuite trois de ses navires pour remonter la côte chilienne, atteignant Valparaiso le 15 octobre, tandis que Bon espoir retourna à Port Stanley, aux îles Falkland, pour se calmer et rétablir les communications avec l'Amirauté. Il a appris le 7 octobre que les navires de Spee étaient définitivement à destination de la région du Cap Horn et attendaient le vieux cuirassé predreadnought. Canope pour renforcer son escadron. Il était en mauvais état mécanique lorsqu'il est arrivé à Port Stanley et a eu besoin de temps pour effectuer des réparations. Bon espoir a navigué le 22 octobre sans elle, contournant le cap Horn, tandis que Canope et trois charbonniers partirent le jour suivant, prenant la route la plus courte à travers le détroit de Magellan. [11]

Bataille de Coronel

Bon espoir rendez-vous avec le reste de l'escadron à Vallenar Roads dans l'archipel reculé de Chonos au Chili le 27 octobre pour se calmer. Ils partirent deux jours plus tard, tout comme Canope arrivé, Cradock ordonnant au cuirassé de le suivre dès que possible. Il a envoyé le croiseur léger Glasgow d'aller en éclaireur et d'entrer à Coronel, au Chili, pour récupérer tous les messages de l'Amirauté et acquérir des renseignements concernant les activités allemandes. Le croiseur a commencé à capter les signaux radio allemands du croiseur léger SMS Leipzig dans l'après-midi du 29 octobre, et a retardé l'entrée de Coronel pendant deux jours avec la permission de Cradock pour éviter d'être piégé par les navires allemands rapides. Un navire de ravitaillement allemand était déjà là et a informé Spee que Glasgow était entré dans le port vers le crépuscule. Le croiseur est parti le matin du 1er novembre, mais Spee avait déjà prévu de l'attraper lorsqu'il a été informé de sa présence la veille au soir. [12]

Glasgow a quitté Coronel à 09h15 après avoir ramassé le courrier de l'escadron et rendez-vous avec le reste de l'escadron quatre heures plus tard. Cradock a ordonné à ses navires de former une ligne de front avec un intervalle de 15 milles marins (28 & 160 km 17 & 160 mi) entre les navires pour maximiser la visibilité à 13h50, et a dirigé vers le nord à une vitesse de 10 nœuds (19&# 160 km/h 12&# 160 mph). À 16h17 Leipzig Pointé Glasgow, le navire britannique le plus à l'est, à son ouest et elle a repéré Leipzig L'entonnoir fume trois minutes plus tard. À 17 h 10, Cradock ordonna à ses navires de se diriger vers Glasgow, le navire le plus proche des Allemands. Une fois rassemblés, il les forma en ligne à l'arrière, avec Bon espoir en tête, cap au Sud-Est à 16 nœuds (30 km/h 18 mph) à 18h18. Comme les seize canons de 21 centimètres (8,3 pouces) à bord des croiseurs blindés Scharnhorst et Gneisenau n'étaient égalés que par les deux canons de 9,2 pouces de son vaisseau amiral, il avait besoin de fermer le champ de tir pour utiliser ses plus nombreux canons de 6 pouces. Les vents de force 7 et la haute mer, cependant, ont empêché l'utilisation de la moitié de ces canons car ils étaient trop près de l'eau. Il voulait aussi utiliser le soleil couchant à son avantage pour que sa lumière aveugle les artilleurs allemands. Spee était bien conscient des avantages britanniques et a refusé de permettre à Cradock de fermer la gamme. Ses navires étaient plus rapides que les Britanniques, ralentis par la vitesse maximale de 16 nœuds du croiseur marchand armé Otrante, et il a ouvert le champ de tir à 18 000 yards (16 000 & 160 m) jusqu'à ce que les conditions changent pour lui convenir. Le soleil se couchait à 18h50, ce qui découpait les navires britanniques dans le ciel clair tandis que les navires allemands devenaient impossibles à distinguer du rivage derrière eux. [13]

Spee s'est immédiatement tourné pour fermer et a signalé à ses navires d'ouvrir le feu à 19h04 lorsque la portée s'est fermée à 12 300 yards (11 200 & 160 m). Le vaisseau amiral de Spee, Scharnhorst, engagé Bon espoir tandis que Gneisenau tiré sur Monmouth. Le vaisseau amiral de Cradock a été touché le Scharnhorst ' s troisième salve, lorsque des obus ont assommé sa tourelle avant de 9,2 pouces et ont mis le feu à son gaillard d'avant. Cradock, sachant que sa seule chance était de fermer la portée, a continué à le faire malgré les coups infligés par les navires de Spee. À 19 h 23, la portée était presque la moitié de celle lorsque la bataille a commencé et les navires britanniques ont continué. Spee a tenté d'ouvrir le champ de tir, craignant une attaque à la torpille, mais les Britanniques n'étaient qu'à 5 500 yards (5 000 & 160 m) à 19h35. Sept minutes plus tard, Bon espoir chargé directement sur les navires allemands, bien qu'ils se soient écartés de son chemin. Spee ordonna à ses croiseurs blindés de concentrer leurs tirs sur le vaisseau amiral britannique et elle s'arrêta bientôt avec ses dessus en feu. À 19 h 50, son chargeur avant a explosé, coupant la proue du reste du navire, et elle a ensuite coulé dans l'obscurité. Spee a estimé que son vaisseau amiral avait fait 35 coups sûrs sur Bon espoir, ne subissant que deux coups en retour qui n'ont causé aucun dommage important et n'ont même pas blessé un membre d'équipage. [14] Bon espoir a été coulé de toutes les mains, un total de 919 officiers et hommes de troupe. [7] Quatre des aspirants à bord du navire étaient les premières victimes de la Marine royale canadienne nouvellement formée. [15]


1/700 Combrig Modèles HMS Good Hope Armored Cruiser, 1902

HMS Bon espoir était un 14 100 tonnes Canard-classe croiseur cuirassé de la RoyalNavy britannique, il devait à l'origine être nommé Afrique, mais a été renommé avant son lancement. Mis sur cale le 11 septembre 1899 et lancé le 21 février 1901, son canon le plus lourd étant de calibre 9,2 pouces (234 mm), il est devenu le navire amiral du 1er escadron de croiseurs, la flotte de l'Atlantique, en 1906, et en 1908 est devenu le navire amiral de la 2e escadron de croiseurs.

Il entre dans la Flotte de Réserve en 1913, mais suite à la mobilisation juste avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, il rejoint le 6th Cruiser Squadron. Le 6th Cruiser Squadron était initialement affecté à la Grande Flotte de Scapa Flow pour remplacer le 4th Cruiser Squadron (composé de Monmouth croiseurs de classe) qui avaient déjà été envoyés au commandement de l'Amérique du Nord et des Antilles du contre-amiral Sir Christopher Craddock pour aider à protéger les intérêts britanniques pendant la révolution mexicaine.

Cependant, l'Amirauté a presque immédiatement (à tort) conclu qu'il était probable que les paquebots allemands à New York et dans d'autres ports de la côte atlantique des États-Unis pourraient se convertir en croiseurs marchands armés en installant des canons que l'Amirauté croyait qu'ils portaient dans leurs cales. Ils ont donc détourné Bon espoir pour renforcer davantage la force de Craddock et elle a quitté Portsmouth le 2 août 1914 sous le commandement du capitaine Philip Francklin. Craddock lui a transféré son drapeau à son arrivée à Halifax, en Nouvelle-Écosse, car, bien que 90 % de son équipage soit composé de réservistes qui n'avaient eu que peu d'occasions de s'entraîner ensemble à bord du navire, il était plus rapide que son navire amiral actuel, le HMS. Suffolk.

Pendant les semaines qui suivirent, il fut employé à protéger la marine marchande britannique aussi loin au sud que Pernambuco et plus tard les îles Falkland. Elle s'est alors embarquée sur la recherche de l'Escadron est-asiatique allemand, quittant Stanley le 22 octobre pour la côte ouest de l'Amérique du Sud via le Cap Horn.

Elle a été coulée avec le HMS Monmouth par les croiseurs cuirassés allemands Scharnhorst et Gneisenau sous l'amiral Graf Maximilian von Spee avec la perte de son effectif entier de 900 hommes dans la bataille de Coronel, le 1er novembre 1914, au large de la côte chilienne.


HMS 'Barrymore' dans une mer agitée autour du Cap de Bonne-Espérance

En juin 1942, le HMS Barrymore a quitté la ville sud-africaine de Cape Town en remorquant une corvette endommagée, le HMS Bellwort. Notre destination : Durban, sur la côte est de l'Afrique du Sud. J'étais signaleur à bord du Barrymore, mais je ne savais pas ce qui m'attendait.

Nous, l'équipage, avons vite compris que le cap de Bonne-Espérance dans l'hémisphère sud en hiver pouvait être un endroit plutôt désagréable. Une tempête vraiment énorme se préparait. Les mers devenaient des murs d'eau montagneux, et pendant la nuit les Bellwort a glissé d'un côté de l'une des montagnes de vagues et nous avons glissé du côté opposé, loin du Bellwort, qui était impuissant, bien sûr, sans gouvernail et sans moteurs en marche. La haussière en acier de six pouces claqua comme une corde de violon, l'extrémité attachée à nous frappant notre poupe d'un coup effrayant. Nous nous sommes retrouvés avec la tâche presque impossible d'essayer de reconnecter l'aussière à la corvette tout en veillant à notre propre survie dans ce qui était maintenant un ouragan faisant rage. Le vent dans le gréement du navire faisait un bruit de gémissement effrayant, qui était assez engourdissant.

Au cours de la nuit, le skipper nous a dit que le Barrymore a été conçu pour résister à un roulis allant jusqu'à 45 degrés dans chaque sens, et nous roulions à 50 degrés. Les informations détaillées du skipper ne risquaient guère d'inspirer confiance !

La situation à bord du Bellwort était grave à l'extrême, avec son équipage portant tous des bouées de sauvetage gonflées sur le pont et prêts à sauter. Les Barrymore allumé son projecteur pour éclairer la scène tandis que l'extrémité de l'aussière attachée à nous était treuillée à bord.

C'est à ce stade de la tentative de sauvetage que j'ai été témoin de l'événement le plus étonnant que j'aie jamais vu. Les mers étaient estimées à 60 pieds de haut. Les pluies torrentielles étaient également un danger majeur, et nous nous demandions si nous allions survivre. Le journal de bord du navire indiquait que les conditions de la mer étaient "précipitées", ce qui était le pire de tous sur notre échelle graduée. Au milieu de tout cela, un marin a été lavé par-dessus bord. En quelques instants, par miracle, la prochaine vague géante l'a ramené à bord, apparemment pas plus mal pour son épreuve !

À l'aube, les marins avaient fait un travail formidable en tressant à bord et en enroulant notre extrémité de l'aussière, et ont passé toute la journée à essayer d'obtenir une ligne à bord de la corvette pour servir de remorquage de plomb pour les plus grosses cordes, suivi finalement par les six -pouce aussière. Au coucher du soleil, nous avions une ligne que nous envoyions par fusée, et cela menait à travers une série de cordes plus épaisses jusqu'à l'aussière qui était alimentée entre les deux navires et sécurisée.

Nous étions en route pour Port Elizabeth, notre position à 80 milles de Port Elizabeth, à 35 degrés sud, 25 degrés est, et nous nous demandions si nous y arriverions un jour.

Le dimanche 5 juillet, nous sommes arrivés à Port Elizabeth. Les Mauritanie II était dans le port si je me souviens bien. Le commandant en chef de l'Atlantique Sud, qui attendait notre arrivée à Port Elizabeth, a envoyé un signal disant : « Bravo Barrymore. Toutes nos félicitations.' Nous avons ressenti pas peu de fierté à cette occasion. Autant dire que l'équipage du Bellwort était extrêmement reconnaissant et a insisté pour acheter les boissons chaque fois qu'ils nous rencontraient à terre. Être impliqué dans une telle expérience et surtout assister à un miracle fait se sentir un peu humble et se rendre compte que parfois nous sommes enclins à exagérer nos plaintes.

Notre mission était terminée lorsque nous avons finalement remorqué le Bellwort dans le chantier naval de Durban. Cela avait été accompli même si nous entendions des rapports selon lesquels des sous-marins japonais étaient actifs dans la région. Nous, avec un navire en remorque, aurions été des canards assis. Cela a été confirmé lorsque nous avons reçu un signal sur notre télégraphie sans fil, 'ssss attaque sur SS Phémois. Torpille manquée. Trente minutes plus tard, 'ssss attaque sur SS Phémois. Torpillé et en train de couler.

Nous avons également reçu des messages indiquant qu'un raider de surface ennemi armé opérait et que deux autres navires marchands avaient été coulés. Dans l'ensemble, nous étions donc plus que reconnaissants d'être arrivés sans aucune perte de vie. Il semble que c'était juste notre chance de survivre.

Le Movietone News Bulletin dans un cinéma que nous avons visité portait en grande partie sur le pire ouragan autour du Cap de Bonne-Espérance depuis au moins 14 ans. Le film montrait des dommages qui avaient été causés à Cape Town et aux townships voisins autour du Cap, des dommages assez importants également. Nous nous sentions un peu plus grands après avoir réalisé ce que nous avions fait.

© Le droit d'auteur du contenu contribué à cette archive appartient à l'auteur. Découvrez comment vous pouvez l'utiliser.

Cette histoire a été placée dans les catégories suivantes.

La plupart des contenus de ce site sont créés par nos utilisateurs, qui sont des membres du public. Les opinions exprimées sont les leurs et, sauf indication contraire, ne sont pas celles de la BBC. La BBC n'est pas responsable du contenu des sites externes référencés. Dans le cas où vous considérez que quelque chose sur cette page enfreint le règlement intérieur du site, veuillez cliquer ici. Pour tout autre commentaire, veuillez nous contacter.


HMSAS Bonne Espérance (K 432)

Déposé sous le nom de HMS Loch Boisdale.
Remis à la marine sud-africaine le 9 novembre 1944 et achevé le 1er décembre 1944 sous le nom de HMSAS Good Hope.
Vendu pour être démoli à la ferraille le 12 juin 1978.

Nous n'avons aucune commande répertoriée pour le HMSAS Good Hope (K 432)

Vous pouvez aider à améliorer cette page
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.

Les événements notables impliquant Good Hope incluent :

19 décembre 1944
Le HMS Vitality (Lt. KS Renshaw, DSC, RNR) a effectué des exercices A/S au large de Tobermory avec le HMS Loch Craggie (T/A/Lt.Cdr. CLL Davies, RNVR), HMSAS Good Hope (T/Lt.Cdr. RP Dryden -Dymond, SANF(V)), HMS Alnwick Castle (A/Lt.Cdr. HA Stonehouse, DSC, RNR) et HMS Seabear (T/A/Lt.Cdr. AR Patton, RNVR). ( 1 )

21 décembre 1944
Le HMS Vitality (Lt. KS Renshaw, DSC, RNR) a effectué des exercices A/S au large de Tobermory avec le HMS Snowdrop (Lt. JB Hogg, RNR), le HMS Alnwick Castle (A/Lt.Cdr. HA Stonehouse, DSC, RNR) et le HMSAS Good Hope (T/Lt.Cdr. RP Dryden-Dymond, SANF(V)). ( 1 )

6 avril 1945
Le HMS Vulpine (Lt. WDS Scott, RN) a effectué des exercices A/S au large de Campbeltown avec le HMS Shemara (Cdr.(Ret.) H. Buckle, RN) et le HMS Fowey (Lt.Cdr. A/Cdr. GE Newey, RNR), HMS Sainte-Hélène (T/A/Lt.Cdr. WG Pardoe-Matthews, RNR), HMSAS Good Hope (T/Lt.Cdr. RP Dryden-Dymond, SANF(V)) et HMS Perim (Lt. AH Kent, DSC , RD, RNR). ( 2 )

Les numéros ADM indiquent les documents aux Archives nationales britanniques à Kew, Londres.


Voir la vidéo: British aircraft carrier: cost 4 billion US dollars to form a global aircraft carrier fleet! (Décembre 2021).