Informations

Flusser IV DD-368 - Histoire


Flusser IV

(DD-368 : dp. 1600 ; 1. 341'4"; n. 36'; dr. 9'10"; s. 37 k.; cpl. 168; a. 4 6", 12 21" tt.; cl. Mahan)

Le quatrième Flusser (DD-368) a été lancé le 28 septembre 1936 par Federal Shipbuilding and Drydock Co., Kearny, N.J.; parrainé par Mme F. W. Packard ; et mis en service le 1er octobre 1936, commandé par le commandant F. L. Lowe.

Flusser a navigué de New York le 1er décembre 1936 pour une croisière d'essai qui l'a trouvé opérant avec l'escadron 40-T, une unité formée pour protéger les intérêts américains en Méditerranée occidentale pendant la guerre civile espagnole. Elle est revenue à Hampton Road~ le 9 février 1937 et pendant les 6 mois suivants a opéré le long de la côte est aussi loin au nord que le Maine. Le 16 juillet, elle est arrivée à San Diego, en Californie, sa base pour les opérations du Pacifique et des Caraïbes jusqu'en octobre 1939 en dehors d'une visite de 2 semaines à Washington plus tôt cette année-là.

Basé sur Pearl Harbor jusqu'au déclenchement de la guerre, il participa à des opérations d'entraînement intensives avec des navires de tous types et, le 6 décembre 1941, mit en mer le dépistage du Lexington (CV-2). Ainsi loin de la base au moment de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, la force de Flusser a chassé les Japonais qui se retiraient après l'attaque, puis est retournée à leur port d'attache dévasté le 12 décembre. Jusqu'en avril 1942, Flusser a navigué sur le devoir d'escorte de convoi entre Pearl Harbor et la côte ouest, puis a autorisé pour Palmyre, où le 21 avril elle a débarqué une petite garnison marine. En continuant, elle a commencé une période de service d'escorte et de patrouille de divers ports Pacifiques du sud-ouest, mettant à plusieurs reprises dans les ports australiens.

Révisé à Pearl Harbor entre juillet 1942 et février 1943, le Flusser est revenu aux opérations d'escorte, de lutte anti-sous-marine et d'entraînement dans le sud des Salomon. Après s'être réapprovisionné à Pearl Harbor entre le 26 juillet et le 4 août 1942, Flusser retourna à Efate le 17 août pour reprendre les opérations d'escorte et de patrouille vers les Fidji, Espiritu Santo, Samoa et Tonga, retournant à Pearl Harbor pour une révision entre septembre et février 1943. plus à Espiritu Santo le 17 février, Flusser a escorté de nouveau des convois d'auxiliaires aussi bien que des navires de guerre parmi les bases Pacifiques du sud-ouest, vers et depuis l'Australie et vers Guadalcanal. Elle est revenue d'Australie à Milne Bay le 22 août et a basé ici pour l'opération New Guineu. Participant aux débarquements à Lae et à Finschhafen, il mena des bombardements avant l'invasion, offrit un appui-feu aux assauts, escorta des convois de renfort et de ravitaillement et, le 22 septembre, attaqua et coula trois barges japonaises à Finschhafen. Flusser a ensuite participé au bombardement et au débarquement à Arawe, en Nouvelle-Bretagne, et a exercé des fonctions similaires dans l'occupation du cap Gloucester et de Saidor.

Du 11 janvier 1944 au 30 janvier, le Flusser a subi une brève révision, il a ensuite participé à des exercices dans les eaux australiennes, retournant à Milne Bay pour escorter des convois vers Saidor et Cape Gloucester, et prenant part aux débarquements sur Los Negros, Amirautés. Son activité constante dans la région de la Nouvelle-Guinée a rendu impérative une révision de la côte ouest, et elle l'a reçue à Mare Island entre avril et juin.

En quittant Pearl Harbor le 1er août 1944, Flusser escorta un convoi jusqu'à Eniwetok et arriva à Majuro le 16 août pour 6 semaines de service patrouillant au large des atolls contournés par les Japonais dans le sud des Marshalls. Le 7 septembre, lors d'un engagement avec une batterie côtière sur Wotje, neuf de ses hommes sont blessés. En quittant Majuro le 1er octobre en mission d'escorte vers Eniwetok, Ulithi et Hollandia, elle a navigué au nord pour la baie de San Pedro, arrivant le 29 octobre pour le devoir de patrouille dans le golfe de Leyte et le détroit de Surigao. Le 18 novembre, elle a abattu un avion kamikaze, qui s'est écrasé si près à bord que le parachute du pilote a atterri sur le gaillard d'avant du navire.

Poursuivant son soutien à l'opération aux Philippines, Flusser a escorté des convois de renforts à Leyte depuis Hollandia et, le 4 décembre 1944, a été endommagé par le quasi-accident d'un avion suicide japonais. Une attaque aérienne lourde a été lancée contre son groupe le lendemain, au cours de laquelle Flusser a éclaboussé plusieurs avions et a sauvé les survivants du LSM-20, une victime kamikaze. Le destroyer a navigué de Leyte le 6 décembre pour couvrir les débarquements à Ormoc Bay, et le jour suivant son groupe a été attaqué par la première de nombreuses vagues d'avions suicides désespérés. Flusser a abattu au moins l'un d'entre eux et a aidé les survivants des navires sinistrés, en protégeant Lamson (DD-367) jusqu'à San Pedro.

Flusser a navigué vers Hollandia et Biak pour se préparer à l'opération Lingayen, et est arrivé dans le golfe de Lingayen escortant le deuxième groupe de renforts le 13 janvier 1945. Elle a couvert les débarquements à Nasugbu le 31 janvier, puis a participé à l'assaut à Puerto Princesa, Palawan, comme ainsi que le convoyage des forces d'escorte entre Leyte, Mindoro et Palawan.

Flusser est resté aux Philippines, participant aux débarquements le 26 mars 1946 et escortant des convois de soutien vers cette île, puis escortant des convois de ravitaillement de Morotai jusqu'au port de Polloc et au golfe de Davao jusqu'au 1er juillet. Elle a participé à l'opération Balikpapan, couvrant les atterrissages et escortant des navires de Morotai, jusqu'au 20 juillet, quand elle est arrivée à Manille. Après la révision brève, elle a navigué le 31 août pour le devoir d'escorte à Okinawa puis est arrivée à Sasebo le 16 septembre pour le devoir d'occupation. Ses officiers ont servi sur des équipes inspectant l'expédition navale et marchande japonaise à Sasebo jusqu'au 29 octobre, quand le destroyer est parti pour San Diego, en arrivant le 19 novembre.

Au cours de l'été 1946, Flusser participa à l'opération "Crossroads'", les essais d'armes atomiques dans les Marshall. Elle est retournée à Pearl Harbor de ce devoir le 14 septembre et le 12 novembre est arrivée à Norfolk, en Virginie, où elle a été désarmée le 16 décembre 1946 et vendue le 6 janvier 1948

Flusser a reçu huit étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Empire ottoman

Les Empire ottoman ( / ˈ ɒ t ə m ə n / Turc ottoman : دولت عليه عثمانيه ‎ Devlet-i Alīye-i ʿOsmānīye, allumé. « Le sublime État ottoman » turc : Osmanlı İmparatorluğu ou Osmanli Devleti Français: pouf Empire) [note 5] [17] était un État [note 6] qui contrôlait une grande partie de l'Europe du Sud-Est, de l'Asie occidentale et de l'Afrique du Nord entre le 14e et le début du 20e siècle. Elle a été fondée à la fin du XIIIe siècle dans le nord-ouest de l'Anatolie dans la ville de Söğüt (actuelle province de Bilecik) par le chef de tribu turkmène [18] [19] Osman I. [20] Après 1354, les Ottomans sont entrés en Europe et avec la conquête des Balkans, le beylik ottoman s'est transformé en un empire transcontinental. Les Ottomans ont mis fin à l'Empire byzantin avec la conquête de Constantinople en 1453 par Mehmed le Conquérant. [21]

    [2]
  • (vers 1299-1331) [3] (İznik)
  • (1331–1335) [4]
  • (1335–1363)
  • Andrinople (Edirne) [4]
  • (1363-1453) (aujourd'hui Istanbul) [note 1]
  • (1453–1922)
    (dynastique, officiel) (diplomatie, poésie, œuvres historiographiques, œuvres littéraires, enseignées dans les écoles publiques) [7][8] (langue liturgique chez les citoyens arabophones) (certains des sultans et parmi la communauté de langue grecque) (décrets au XVe siècle) [9] (Langue étrangère chez les personnes instruites dans l'après-Tanzimat/la fin de l'empire) [10]

Sous le règne de Soliman le Magnifique, l'Empire ottoman a marqué l'apogée de sa puissance et de sa prospérité ainsi que le plus haut développement de ses systèmes gouvernementaux, sociaux et économiques. [22] Au début du XVIIe siècle, l'empire compte 32 provinces et de nombreux États vassaux. Certains d'entre eux ont ensuite été absorbés par l'Empire ottoman, tandis que d'autres ont obtenu divers types d'autonomie au cours des siècles. [note 7]

Avec Constantinople (aujourd'hui Istanbul) comme capitale et contrôle des terres autour du bassin méditerranéen, l'Empire ottoman a été au centre des interactions entre les mondes oriental et occidental pendant six siècles. Alors que l'on pensait autrefois que l'empire était entré dans une période de déclin après la mort de Soliman le Magnifique, ce point de vue n'est plus soutenu par la majorité des historiens universitaires. [23] L'empire a continué à maintenir une économie, une société et une armée flexibles et fortes tout au long du 17ème et pour une grande partie du 18ème siècle. [24] Cependant, pendant une longue période de paix de 1740 à 1768, le système militaire ottoman a pris du retard sur celui de ses rivaux européens, les empires des Habsbourg et de la Russie. [25] Les Ottomans ont par conséquent subi de sévères défaites militaires à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. La guerre d'indépendance grecque réussie s'est terminée par la décolonisation à la suite du protocole de Londres (1830) et du traité de Constantinople (1832). Cette défaite et d'autres les ont incités à lancer un processus global de réforme et de modernisation connu sous le nom de Tanzimat. Ainsi, au cours du XIXe siècle, l'État ottoman est devenu beaucoup plus puissant et organisé, malgré de nouvelles pertes territoriales, en particulier dans les Balkans, où un certain nombre de nouveaux États ont émergé. [26]

Le Comité Union et Progrès (CUP) établirait la deuxième ère constitutionnelle lors de la révolution des Jeunes-Turcs en 1908, transformant l'Empire en une monarchie constitutionnelle qui organisait des élections multipartites compétitives. Quelques années plus tard, le Parti Union et Progrès, désormais radicalisé et nationaliste, prendrait le pouvoir lors du coup d'État de 1913, créant un régime à parti unique. Le CUP a allié l'Empire à l'Allemagne dans l'espoir d'échapper à l'isolement diplomatique qui avait contribué à ses récentes pertes territoriales, et a ainsi rejoint la Première Guerre mondiale aux côtés des puissances centrales. [27] Tandis que l'Empire était capable de tenir en grande partie le sien pendant le conflit, il luttait avec la dissidence interne, particulièrement avec la révolte arabe dans ses possessions arabes. Pendant ce temps, un génocide a été commis par le gouvernement ottoman contre les Arméniens, les Assyriens et les Grecs. [28] La défaite de l'Empire et l'occupation d'une partie de son territoire par les puissances alliées au lendemain de la Première Guerre mondiale ont entraîné son partitionnement et la perte de ses territoires du Moyen-Orient, qui ont été divisés entre le Royaume-Uni et la France. La guerre d'indépendance turque réussie menée par Mustafa Kemal Atatürk contre les Alliés occupants a conduit à l'émergence de la République de Turquie dans le cœur de l'Anatolie et à l'abolition de la monarchie ottomane. [29]


Dépôts linéaires d'IgG compatibles avec la maladie anti-GBM.

Femme afro-américaine de 61 ans avec HTN présentant 1 mois de toux persistante produisant des expectorations vert-jaune, a remarqué des traînées de sang au cours des 5 derniers jours. Elle est venue aux urgences aujourd'hui parce qu'elle se sent de plus en plus fatiguée. Elle rapporte des fièvres subjectives au début des symptômes qui ont disparu. Elle nie l'essoufflement, les douleurs thoraciques, les frissons, les sueurs nocturnes. Elle a consulté un médecin pour ce problème il y a 2 semaines et a été traitée avec de l'amoxicilline et un antitussif. Elle se souvient qu'un collègue était malade il y a un mois. Elle est née aux États-Unis, a eu une DPP négative dans le passé et n'a aucune exposition connue à la tuberculose.

Il est à noter que la patiente rapporte que son urine avait un aspect mousseux et était de couleur plus foncée depuis 3 semaines, mais cela s'était résolu. Elle a nié la dysurie ou l'hématurie franche.

Allergies :

Examen physique:

VS: T 99.4 HEURE 97 PA 132/60 RR 20 O2 92%
Générateur : Bien paraître, agréable, parlant en phrases complètes
HEENT : PERRL, MMM pas de lésions, pas d'adénopathie cervicale
CV: RRR, normal S1/S2, pas de souffle apprécié
Poumons: Crépitements postérieurs : champs moyen/inférieur droit et inférieur gauche, pas de respiration sifflante, pas de matité à la percussion
Abd : +BS, soft, sans appel d'offres, sans TVA
Poste : Chaud, bien perfusé, 2+ pouls périphériques, 1+ œdème piquant au genou
Peau: Pas de lésions sur la peau exposée
Neuro : AAO
  • FSC : 12,3/6,7/19,8/52,3 (S : 94, B : 1, L : 4, M : 1, MCV : 92,3) Hb/Hct de base (1/11/2012) 13,4
  • BMP : 136/3,6/101/25/46/3,43/126 créatinine de base (1/11/2012) 1,18
  • UA : brun, trace LE, – nitrites, protéine 2+, 81 GR

Imagerie :

  • Une consolidation de la zone médio-pulmonaire droite est présente, suggère une pneumonie si aiguë.
  • Une légère augmentation de la densité du parenchyme droit asymétrique est également observée de manière diffuse.

Évaluation/Plan :

65AAF avec hx HTN se présente avec une toux productive persistante, récemment avec une hémoptysie.

# La toux: Symptômes et constatations physiques de bruits respiratoires anormaux (craquements, mais pas de consolidation stricte) concernant une pneumonie communautaire. L'ajout d'une hémoptysie soulève des inquiétudes pour la tuberculose, en particulier lorsqu'on prend en considération la durée de la toux et la présence de symptômes constitutionnels. La CBC montre une leucocytose avec déplacement vers la gauche, une radiographie avec des infiltrats du lob moyen/inférieur droit compatibles avec une pneumonie. Recommander l'admission et l'isolement pour exclure la TB, commencer un traitement empirique pour la pneumonie communautaire avec de la ceftriaxone, de l'azithromycine. Obtenir des échantillons d'expectorations induites pour la culture, le frottis AFB et la culture.

# Urine anormale : Le patient décrit des changements dans l'urine suggérant une protéinurie et une hématurie. L'acuité d'apparition et la résolution spontanée apparente suggèrent qu'une insuffisance rénale chronique 2/2 hypertension est peu probable. L'absence de dysurie ou de sensibilité (suprapubienne, costo-vertébrale) suggère une infection urinaire compliquée peu probable. Analyse d'urine notable pour la protéine 2+ et les globules rouges importants, syndrome néphritique possible. Dans le cadre d'une hémoptysie, cela soulève des inquiétudes pour la maladie anti-GBM par rapport à la vascularite.

# Anémie : Anémie normocytaire. Aucun signe d'hémorragie aiguë mettant en jeu le pronostic vital, car le patient est actuellement stable sur le plan hémodynamique. Les sites possibles de perte de sang comprennent les alvéoles, les glomérules. Étant donné que le patient a demandé des soins aujourd'hui pour une aggravation de la fatigue, il surveillera de près son taux d'hémoglobine et envisagera une transfusion. Obtenez des études sur le fer.

#HTN : TA stable, gardez les médicaments à la maison.

Historique des intervalles :

Le patient a été admis pour prise en charge d'une pneumonie d'origine communautaire et isolement pour écarter la possibilité d'une TB. Le traitement empirique par CTX + azithromycine a été poursuivi. Le HOD1, le patient a été transfusé deux unités de PRBC. Le HOD2, le patient a subi une tomodensitométrie thorax/abdomen/bassin en raison d'une aggravation de l'état respiratoire malgré un traitement antimicrobien. Le HOD3, le patient est entré en fibrillation auriculaire avec RVR qui a été converti en rythme sinusal avec du métoprolol 5 mg IV x3. Le HOD5, la consultation de néphrologie a recommandé de commencer une corticothérapie, une plasmaphérèse et l'obtention d'une biopsie rénale, cependant la biopsie a été retardée en raison de l'aggravation de l'état respiratoire.

Laboratoires d'intervalle :

  • Études de fer: Fe 8, TIBC 203, Ferritine 468, haptoglobine 333, rétiques 2,7
  • Marqueurs inflammatoires : RSE 120, CRP 34
  • Micro : BCx NGTD, RCx modéré Candida, frottis BAAR négatif x3
  • LFT : AST 34, ALT 29, ALP 52, protéine 6,3, albumine 2,4, T.bil 0,8, D.bil 0,2
  • Quant-or : négatif
  • Anti-GBM 1.2 (nl <1.0)
  • p-ANCA : positif 1:640, [ELISA en attente]
  • ANA : positif 1:320, moucheté
  • VIH : négatif

Imagerie à intervalles :

CT poitrine

  • Diffusez les opacités du poumon droit, des arbres et des bourgeons, des opacités en verre dépoli et des zones de confluence avec des bronchogrammes aériens dispersés. Modèle similaire moins sévère dans le poumon gauche aussi particulier à la base.
  • LAD paratrachéale, sous-carinaire et périhilaire droite.
  • Résultats concernant la TB primaire dans le cadre clinique approprié. DDx PNA bactérien non spécifique et PNA fongique.

CT Abdomen/Bassin

Évaluation/plan d'intervalle :

# Insuffisance respiratoire aiguë: CA-PNA simple improbable compte tenu de l'aggravation de l'état pendant un traitement antibiotique approprié. Tuberculose active possible compte tenu des antécédents de toux productive chronique avec hémoptysie, de symptômes constitutionnels et de résultats d'imagerie. L'IGRA est d'une utilité limitée dans le diagnostic de la maladie active, en outre, alors que trois frottis d'expectoration AFB négatifs diminuent la probabilité de TB, des tests supplémentaires avec NAAT et culture sont nécessaires. Une autre possibilité est un processus vasculaire en raison d'une hématurie concomitante et d'une insuffisance rénale aiguë, avec des symptômes respiratoires maintenant 2/2 d'hémorragie alvéolaire. Ceci a été évalué avec le test ANCA qui était positif pour p-ANCA avec un titre élevé. Ceci est souvent évocateur d'une vascularite primaire (dans ce cas, probablement une polyangéite microscopique contre Churg-Strauss), cependant ELISA pour l'antigène cible est d'une importance particulière car p-ANCA avec une spécificité pour les antigènes autres que MPO peut être associé à une autre condition sur le différentiel : Syndrome de Goodpasture. Ce patient s'est avéré avoir des anticorps anti-GBM élevés qui sont fortement évocateurs du syndrome de Goodpasture, et peuvent être associés à une positivité aux ANCA (suggérant souvent un pronostic plus sombre avec une probabilité réduite de récupération de la fonction rénale). 1

# Lésion rénale aiguë: Le patient avait une élévation significative de la créatinine sérique par rapport à la dernière ligne de base enregistrée. Elle a également décrit un assombrissement et une apparence mousseuse de l'urine 3 semaines avant l'admission, suggérant une protéinurie/hématurie d'apparition relativement aiguë. Ceci a été soutenu par les résultats d'analyses d'urine de protéines et de globules rouges (avec moulages). Compte tenu de la présence d'anticorps anti-GBM, de la spécificité élevée de ces résultats et de la corrélation avec la glomérulonéphrite avec des signes d'hémorragie alvéolaire pulmonaire, cela semble être la cause la plus probable à l'heure actuelle. Diagnostic définitif avec biopsie rénale à obtenir après stabilisation de l'état respiratoire. Le patient sera mis sous plasmaphérèse et un traitement immunosuppresseur (corticoïdes, cyclophosphamide).

# Anémie normocytaire: Combinaison probable d'une perte de sang aiguë (hématurie 2/2, hémorragie alvéolaire pulmonaire) et d'une maladie chronique. Anémie normocytaire avec une certaine réticulocytose suggérant une perte de sang aiguë, cependant des études sur le fer avec un faible taux de Fe, un TIBC et une ferritine élevée suggèrent une maladie chronique comme facteur associé.


La constitution de Weimar

Dans le mois suivant la signature du traité, l'assemblée constituante de Weimar a achevé un projet de constitution pour la nouvelle république, aboutissant à ce qui a été salué comme la constitution démocratique la plus moderne de son époque. La constitution de Weimar prévoyait un président élu au suffrage universel qui disposait d'un pouvoir considérable sur la politique étrangère et les forces armées. L'article 48 a également donné au président des pouvoirs par décret d'urgence pour protéger la république des crises initiées par ses opposants de gauche ou de droite. Le président était habilité à nommer le chancelier, dont le gouvernement exigeait la confiance de la chambre basse du parlement, le Reichstag, qui était élu au suffrage universel selon un système de représentation proportionnelle. Une chambre haute, le Reichsrat, comprenait des délégués nommés par les gouvernements des États fédéraux, le Länder.

Les caractéristiques les plus modernes de la constitution de Weimar, les dispositions relatives au référendum et à l'initiative populaires, ont été conçues pour permettre à l'électorat, par voie de pétition, de présenter des projets de loi au Reichstag et de forcer l'organe à les voter. Si le projet de loi était rejeté, la constitution prescrivait un référendum national pour permettre à l'électorat d'adopter le projet de loi contre la volonté du Reichstag.Grâce à ces dispositions, pensait-on, le gouvernement ne serait jamais autorisé à ignorer les souhaits des électeurs.

La constitution de Weimar a été promulguée officiellement le 11 août 1919, mettant fin au statut provisoire de gouvernement en Allemagne qui avait commencé avec la proclamation d'une république par Scheidemann en novembre précédent. En septembre, le gouvernement, jugeant la situation suffisamment sûre à Berlin, rentra dans la capitale. Mais il ne considérait pas encore suffisamment sûr de risquer des élections nationales pour le président ou pour qu'un Reichstag remplace l'assemblée constituante. Au lieu de cela, l'assemblée a prolongé le mandat provisoire d'Ebert en tant que président de trois ans. Les élections pour le Reichstag ont été retardées jusqu'en juin 1920.


La génétique

Un certain nombre de mutations génétiques ont été associées à l'ONH :  

au développement du cerveau antérieur, des structures cérébrales médianes et de l'hypophyse

dans l'iris, le nystagmus et l'hypoplasie fovéale, les cataractes, les anomalies cornéennes, le glaucome et le ptosis bilatéral ⎗]

schizencéphalie bilatérale, kyste porencéphalique droit ⎘]

au neurodéveloppement, au développement optique, à la différenciation des oligodendrocytes, etc.

développement. Le dépistage familial d'une éventuelle mutation est important car les mutations ont tendance à être héréditaires

malformations cérébrales, anomalies hypophysaires petite taille, déficience intellectuelle, difficultés d'alimentation ⎚]

lèvre/palais, anomalies du corps calleux, anomalies de l'hippocampe, absence de glande pinéale ⎛]

développement oculaire et formation de cellules ganglionnaires rétiniennes


Flusser IV DD-368 - Histoire

B oulevard de la radio
Musée historique de la radio occidentale


Avec des articles complets sur :

Reconstruction de l'équipement de communication radio d'époque
Histoire de la fabrication de radios. Histoire de la radio du Nevada
Galeries de photos de radios anciennes

Doté d'équipements de :

L'ère du sans fil. Les années folles. Classique des années 30
Équipement de jambon d'avant la Seconde Guerre mondiale. Équipement de jambon d'après-guerre
Récepteurs Vintage à Ondes Longues. Équipement de communication de la Seconde Guerre mondiale
Équipement radio militaire-commercial de 1930-1941 et 1946-1960+
Clés télégraphiques. Micros d'époque. Machine réelle RTTY


cliquez pour e-mail : Courriel de RadioBlvd


Index de navigation du site Web

Première partie - Historique détaillé de la conception et de la fabrication des Grebe MU-1, MU-2 et autres variantes, cartes Dr. Mu QSL, brochure publicitaire couleur

Des comptes rendus détaillés de l'historique et des évaluations de performances sur plusieurs modèles différents de récepteurs LW d'avant la Seconde Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale et d'après la Seconde Guerre mondiale avec des exemples de l'US Navy, de l'US Army Signal Corps, de Radiomarine Corp., de Mackay Radio and Telegraph Co., de Hammarlund Mfg. Co., Collins Radio Co. et National Company. Comprend des informations sur l'utilisation d'équipements LW vintage sur 630 mètres. Beaucoup d'informations et beaucoup de photos.

Partie un - Radiomarine IP-501-A, Mackay Radio Type 105A, National Company RIO, USN RAA-3, USN RAG-1, Hammarlund SP-100LX, USN RAZ-1, USN RAK-7 & RAL-7,

Deuxième partie - USN RBL-5, Signal Corps BC-344-D, Radiomarine Corp. AR-8510, USN RBA-1 (avec informations de reconstruction et journal de réception,) RBA-6, Mackay Radio Type RC-123 & Type 3001A,

Partie trois - Collins R-389/URR (avec informations de reconstruction) Hammarlund SP-600VLF-31 (avec détails sur les performances) RACAL RA-17 avec convertisseur RA-237-B LF (détails sur les performances et journal de réception) Utilisation des indicateurs de niveau sélectifs aussi longs Récepteurs d'ondes, autres récepteurs de communication avec une certaine couverture des ondes longues

Quatrième partie - Ce qu'il faut écouter en dessous de 500kc, stations USN VLF, SAQ 17.2kc, fonctionnement amateur 630M. 2007 Visite photographique de la station Loran-C "Master" à Fallon, Nevada. Stations NDB au Nevada. Compléter le journal de réception NDB.

Historique complet de la conception et de la fabrication du HRO. Journal des numéros de série pour déterminer la date de construction de votre HRO. Plusieurs notes de restauration. Beaucoup de photos et d'informations.

Partie un - Historique du développement du récepteur HRO, descriptions détaillées sur les modèles HRO pré-WWII, les modèles HRO WWII, les modèles HRO post-WWII

Deuxième partie - Analyse et journal des numéros de série, propriétaires actuels des HRO exécutés par D & E, mises à niveau d'ingénierie classées par ordre chronologique, accessoires HRO - alimentations, haut-parleurs, boîtiers de bobines

Partie trois - Guilde pour restaurer les récepteurs HRO, la boîte de vitesses, le cadran PW-D, les détails du jeu de bobines, les articles de restauration sur 1935 HRO SN H-103, 1940 HRO Senior SN 463-K

Historique complet de la conception et de la fabrication. Détails sur la plupart des soixante et plus différents types de récepteurs à bobine mobile. Comprend des détails sur les récepteurs d'aéroport, les versions de la Seconde Guerre mondiale et les versions d'après-guerre. Analyse et journal des numéros de série. Plusieurs comptes rendus de restauration détaillés. Analyse et journal des numéros de série. Beaucoup de photos et beaucoup d'informations.

Partie un - Historique de conception, profils sur les récepteurs NC-100 (1936) à NC-2-40D (1947), les récepteurs d'aéroport (1937 à 1948), les récepteurs WWII USN RAO Series, RBH Series, Signal Corps NC-100ASD, USCG R-116

Deuxième partie - Analyse du numéro de série et journal des amplis, modifications techniques répertoriées par ordre chronologique, détails des bobines Catacomb, boîte de vitesses PW, informations PW-Dial, S-Meter, haut-parleurs

Partie trois - Rédaction de restauration : NC-200 Silver Anniversary, NC-100XA, US Army NC-100ASD

Historique complet de la conception et de la fabrication. Comprend le SX-28A, AN/GRR-2, R-45/ARR-7 et d'autres récepteurs. L'analyse du numéro de série et le journal permettent de dater votre SX-28. Informations sur la restauration. Comparaisons de performances. Beaucoup de photos.

Partie un - Historique de la conception, le SX-28, SX-28A, AN/GRR-2, R-45/ARR-7, haut-parleur R-12, haut-parleur PM-23, quantités de production estimées, journal des numéros de série

Histoire détaillée de la conception et de la fabrication. Profil de la station de jambon XE1G et du premier récepteur de diversité amateur. Informations sur le prototype DD-1. Analyse des numéros de série. Liste des propriétaires actuels de récepteurs DD-1 connus. Informations sur la restauration. Détails des performances. Beaucoup de photos.

Partie un - Historique détaillé du développement du DD-1, récepteur diversité XE1G (inspiration pour le DD-1,) Prototype DD-1, Production DD-1

Historique complet de la famille de récepteurs AR-88 avec les détails du circuit et les variations de construction. Comprend des détails sur AR-88D, AR-88LF, AR-88F, CR-91, CR-91A, CR88, CR88A, CR-88B, y compris les récepteurs triple diversité RDM, DR-89, OA-58. Alignements de balayage, indices de restauration, analyse des numéros de série. Galerie de photos de collectionneur. Beaucoup de photos et beaucoup d'informations.

Partie un - Historique complet de la conception et de la fabrication, Jambons russes utilisant l'AR-88, Informations générales sur les différents modèles

Deuxième partie - Modèles de triple diversité, analyse des numéros de série, suggestions de restauration

Partie trois - Alignement par balayage de l'IF (comprend des photos des modèles de portée réels utilisant un équipement moderne), alignement de suivi RF, restauration d'un AR-88D typique

Historique complet des récepteurs Super Pro de 1935 à 1948. Comprend SP-10, SP-100, SP-200, SP-400, BC-779, BC-794, BC-1004, SPA, R-270 Wickes Eng. version et d'autres versions militaires. Comprend des annexes spéciales sur le récepteur Comet Pro et les récepteurs HQ-120X/RBG. Détails de restauration sur les récepteurs SP-10, SP-100 et SP-400. Galerie de photos de collectionneur. Beaucoup de photos et beaucoup d'informations.

Partie un - Historique du Super Pro d'avant la Seconde Guerre mondiale, détails sur les séries SP-10, SP-100, SP-150, SP-200, versions militaires, série SP-400, alimentations, câble d'alimentation, analyse des numéros de série et journal des numéros de série

Deuxième partie - Liste chronologique des modifications techniques, conseils de restauration, histoire des modifications Louis Geisler (de 1947 aux années 1950), restauration du SP-10 à partir de WMI, restauration du SP-100X

Partie trois - Restauration du SP-100LX, Reconstruction du SP-400-SX, Galerie Photos Collector, Annexes sur le Comet Pro et le HQ-120X/RBG

Partie un - Historique des R-390 et R-390A, description de chaque module et informations de base sur la reconstruction, châssis principal, pont RF, pont IF, module AF, module PS, prise de force, beaucoup de photos

Deuxième partie - Restauration du panneau avant, Liste des entrepreneurs par année, Suggestions d'alignement, Attentes de performance

Partie trois - Informations diverses, Restauration - profils de restauration détaillés de plusieurs récepteurs R-390A, (2) versions EAC 1967, version Arvin R-725, Diversity R-390As

Partie un - Historique de l'ATC et de l'ART-13, accessoires, test des achats potentiels, alimentation de l'ART-13 avec un dynamomoteur, détails de l'alimentation à courant élevé PP-1104-C

Deuxième partie - Alimentation de l'ART-13 avec une alimentation CA homebrew, trois plans d'alimentation CA avec schémas, mises à jour des alimentations CA, entretien mécanique de l'autotune

Troisième partie - Profil de restauration de l'USAAF ART-13A Basket Case, Profil de restauration de l'USN Collins ART-13 "restauration typique", " Restauration du $10 (Nid de guêpe) ART-13A

Partie un - Historique de la conception, Vue d'ensemble de la tâche, Reconstruction de la plate-forme RF, Remplacement des condensateurs en IF, Xtal Osc, Conversion Osc, Châssis, Beaucoup de photos

Deuxième partie - Divers travaux électroniques, reconstruction du niveau de la porteuse/mètre de niveau audio

Partie un - Reconstruction et mise à niveau du dynamomoteur DM-28 dans les versions à tube simple du BC-348 (Q, N ou J uniquement) avec schémas

Deuxième partie - Reconstruction et mise à niveau du dynamomoteur DM-28 dans les versions Grid Cap du BC-348 (toutes les autres versions) Mise à niveau du DM-24 dans les versions BC-224, avec schémas

Historique de la conception, aperçu du T-195, test et réparation du T-195, beaucoup de photos et d'informations , Test et réparation du récepteur R-392, Suggestions d'utilisation du GRC-19

Partie un - Historique de la conception, description du circuit, test et réparation des trois ponts, test et réparation du faisceau de l'armoire

Partie un - Clés à main , comprend Spark Keys, Boston Keys, Early Radio Keys, Leg Keys, Flame-proof Keys, Recent Made Keys, "British-style" Morse, Équipement de télégraphe de ligne terrestre, sirènes, clés, relais, KOB

Deuxième partie - Clés semi-automatiques ou bugs , Histoire de Vibroplex montrant de nombreux premiers modèles, Mecograph, ATOZ, Versions J-36, Speed-X Radio Mfg, Speed-X Mfg, Speed-X E.F. Johnson, McElroy Mfg, Buzza, Kenco, Speed ​​Bug, Dow-Key, 73 Bug et plus - Outils d'apprentissage, enregistrements, oscillateurs, Instructographs


Micros Vintage - Broadcast Mikes - RCA, Western Electric - General Purpose Mikes - Shure Bros, Astatic, Turner, American, Carbon Mikes - Historique détaillé du fabricant et ingénierie-Construction

Partie un - 1928 à 1935, comprend Pilot Radio, National Co, RME, Hammarlund, Patterson, Breting, RCA, Hallicrafters, Tobe Deutschmann et plus

Première partie - Équipement de l'US Navy de la Seconde Guerre mondiale, comprend RAZ-1, RAK&RAL, RBA, RBB, RBC, RBG, RBH, RCD, RCH et plus, US Navy Shipboard et récepteurs de divertissement à terre

Deuxième partie - WWII US Navy et USAAF Airborne Radio Comms and Air Nav Gear - comprend DZ-2, RU-16, ARB, ZB-3, Gibson Girls, BC-224, BC-348, BC-375, ART-13, BC1206, ARR-5, ARR-7, beaucoup d'informations sur la navigation aérienne d'avant la Seconde Guerre mondiale

Troisième partie - WWII Radiomarine Corp WWII gear, US Coast Guard gear, US Army Signal Corps, WWII Radio Test Gear

Quatrième partie - Équipement de communication radio des alliés de la Seconde Guerre mondiale - Récepteur Marconi/RAF R1155, Kingsley Radio Co. AR7 "HRO knock-off, " Marconi/RN C.R. 300/1 Récepteur Marine, Récepteur canadien Marconi Co. CSR-5 RCN

Comprend les récepteurs d'aéroport et de voies aériennes, les récepteurs de bord, les récepteurs à usage général, l'équipement radio militaire d'avant et d'après-guerre

Partie un - 1930 à 1958 - National Co Airport Rcvrs RHM, AGS, RIO, RHQ, RCA AVR-11A, Mackay Radio 105A & 101A, USN RAG-1, USN RAA-3, USCG-RCA CGR-32 (AR-60,) Famille RCA AR-88, Radiomarine AR-8506-B, AR-8510, AR-8516, AR-8711, Hammarlund SP-100LX

Deuxième partie - 1949 à 1960 - Collins 51J Series, R-388, R-390, R-390A, R-389, R-648, R-725, Hammarlund SP-600 Series, Signal Corps-Hallicrafters R-274, TMC GPR- 90RXD, National NC-400, RACAL RA-17, Récepteurs VHF Nems-Clarke, Zenith Morale Radios R-520 & R520A, Ensemble de radiogoniométrie PRD-1, Émetteur-récepteur GRC-19, Émetteur T-368

Oeuvre d'en-tête: de "Magic Dials" 1939 par Lowell Thomas

Dons à Radio Boulevard - Site Web du Western Historic Radio Museum

Si vous aimez utiliser le site Web de Radio Boulevard - Western Historic Radio Museum comme source d'information et que vous avez trouvé nos photos, nos informations difficiles à trouver ou nos articles de restauration utiles, veuillez envisager de faire un don au site Web de WHRM. Un petit don aidera à couvrir les dépenses d'exploitation du site Web, qui comprennent les frais d'hébergement du site Web, les frais de transfert de données, la recherche, la photographie et la composition. WHRM était un véritable musée qui a été "ouvert au public" de 1994 à 2012 - dix-huit ans de fonctionnement. WHRM continuera à fournir sa source d'information en ligne avec ce site Web, qui est opérationnel depuis 1997.

Veuillez utiliser PayPal pour envoyer un don en cliquant sur le bouton "Faire un don" ci-dessous

Boulevard de la Radio
Musée historique de la radio occidentale

Articles de reconstruction et de restauration d'équipements de radiocommunication vintage,

Galeries de photos de l'histoire de la radio vintage et de la radio WHRM

- 60 ans de technologie radio -

Ce site Web a été créé et maintenu par : Henry Rogers - Radio Boulevard, Western Historic Radio Museum © 1997/2021


Règlements

Les réglementations du DEC se trouvent dans le titre 6 des codes, règles et réglementations de New York (NYCRR). Le titre 6 est divisé en 10 chapitres, énumérés ci-dessous. Suivez ces liens pour une ventilation des parties au sein de chaque chapitre. Les règlements en ligne du DEC sont publiés sur un site Web distinct fourni par WestlawNext.

Noter: Les règlements du DEC sur le site de Westlaw sont mis à jour avec des changements en date du 15 juillet 2020. Consultez notre page Règlements proposés pour une liste de tous les changements réglementaires survenus au cours de la dernière année.

6 Index des chapitres NYCRR : réglementations environnementales de New York

    (Pièces 1-189) (Pièces 190-199) (Pièces 200-317) (Pièces 320-492) (Pièces 500-614) (Pièces 615-624) (Pièces 625-638) (Pièces 641-642) (Pièces 645-648) (Pièces 649-941) (Annexe 2-55)

Clause de non-responsabilité

Les liens vers les différentes parties de nos règlements mènent à une compilation sur le site Web de WestlawNext. Bien qu'ils soient considérés comme exacts, ils sont ne pas copies certifiées conformes des règlements et devrait donc ne pas être invoqué pour l'interprétation juridique.

De plus, le site Web du DEC contient des liens vers divers documents d'orientation et des résumés de règlements qui sont ne pas les règlements eux-mêmes.

Les règlements officiels écrits publiés par le Département d'État sont la source officielle des règlements du NYSDEC. Pour vous assurer que vous consultez les réglementations les plus récentes, consultez le registre hebdomadaire de l'État de New York pour connaître les récentes adoptions de règles qui n'ont pas encore été publiées dans le NYCRR en ligne non officiel.

Les liens de navigation, les en-têtes et les pieds de page sur chaque page ne font pas partie de la langue officielle du règlement, mais ont été fournis pour la commodité de l'utilisateur.

Conseils d'utilisation du règlement en ligne

Le site Web de WestlawNext comprend un lien de recherche en haut de chaque page. La recherche inclura les résultats correspondants de toutes les réglementations de l'État de New York et ne se limitera pas aux seules réglementations relatives au Département de la conservation de l'environnement.

Les règlements peuvent être facilement imprimés à l'aide de la fonction d'impression de votre navigateur.

Lorsque vous écrivez au sujet d'un règlement, citez comme "6 NYCRR Part __" ou "6 NYCRR §__".

Contacts pour la réglementation DEC

Pour obtenir des informations générales sur la réglementation du programme, veuillez consulter les coordonnées ci-dessous.

Division des ressources aériennes

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Division des ressources aériennes
Bureau d'assurance qualité
625 Broadway, Albany, N.Y. 12233-3258
Téléphone : (518) 402-8401
Courriel : [email protected]

Division de l'assainissement de l'environnement

Frais du programme de déchets dangereux (partie 483)

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Division de l'assainissement de l'environnement
Bureau de gestion des programmes
625 Broadway, Albany, New York 12233-7012
(518) 402-9764
Courriel : [email protected]

Programmes d'assainissement de l'environnement (partie 375)
Règlement sur l'entreposage de produits chimiques en vrac (parties 596 à 599)
Règlement sur le stockage en vrac du pétrole (partie 613)
Règlement sur les grandes installations de stockage de pétrole (partie 610)

Priorités et procédures environnementales dans le nettoyage et l'élimination du pétrole (partie 611)

Département de la conservation de l'environnement de l'État de New York
Division de l'assainissement de l'environnement
Bureau d'assistance technique
625 Broadway, Albany, New York 12233-7020
(518) 402-9543
Courriel : [email protected]

Déchets dangereux Règlement de gestion (parties 370-374, 376)

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Division de l'assainissement de l'environnement
Bureau d'assistance technique
625 Broadway, Albany, NY 12233-7020
Téléphone : (518) 402-9543
Courriel : [email protected]

Prévention et contrôle de la pollution de l'environnement par les matières radioactives (partie 380)
Critères de nettoyage pour l'assainissement des sites contaminés par des matières radioactives (partie 384)

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Division de l'assainissement de l'environnement
Bureau de redressement A
625 Broadway, Albany, NY 12233-7255
Téléphone : (518) 402-9625
Courriel : mailto:[email protected]

Division des poissons et de la faune

Règlement sur la pêche
Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Bureau des pêches
625 Broadway 5 e étage
Albany, État de New York 12233-4753
Téléphone : (518) 402-8890
Courriel : [email protected]

Règlement sur l'habitat et la protection de l'environnement
Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Bureau de la santé des écosystèmes
625 Broadway 5 e étage
Albany, État de New York 12233-4756
Téléphone : 518-402-8920
Courriel : [email protected]

Règlement sur la faune
Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Bureau de la faune
625 Broadway 5 e étage
Albany, État de New York 12233-4754
Téléphone : 518-402-8883
Courriel : [email protected] ou [email protected]

Division des terres et des forêts

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Bureau de la gestion des ressources forestières
625 Broadway 5e étage
Albany, New York 12233
Téléphone : 518-402-9428
Courriel : [email protected]

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Bureau de la préservation des forêts et des servitudes de conservation
625 Broadway 5e étage
Albany, New York 12233
Téléphone : 518-473-9518
Courriel : [email protected], [email protected], [email protected]

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Bureau des espèces envahissantes et de la santé des écosystèmes
625 Broadway 5e étage
Albany, État de New York 12233
Téléphone : (518) 402-9425
Courriel : [email protected] , [email protected]

Division des ressources marines

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Division des ressources marines
205, chemin Belle-Meade
Setauket Est, NY 11733
Téléphone : (631) 444-0430
Courriel : [email protected]

Division de la gestion du matériel

Département de la conservation de l'environnement de la NYS
Division de la gestion du matériel
625 Broadway
Albany, État de New York 12233-7250
Téléphone : (518) 402-8678
Courriel : [email protected]

Contacts en matière de réglementation et d'orientation technique :

Bureau des permis et de la planification
518-402-8678
Courriel : [email protected]

Bureau de la réduction et du recyclage des déchets
518-402-8706
Courriel : [email protected]

Bureau de gestion des pesticides
518-402-8788
Courriel : [email protected]

Division des ressources minérales

Programme de réglementation des mines de pétrole, de gaz et de sel dissous (parties 550 à 559)


Sécurité sociale

1er janvier 1960 Une augmentation des taux de cotisation à l'OASDI est entrée en vigueur de 3 % chacun pour les employeurs et les employés et de 4,5 % pour les travailleurs indépendants.

26 janvier 1960 Le sénateur John F. Kennedy a présenté un projet de loi au Sénat (S. 2915) correspondant au projet de loi Forand, H. R. 4700.

Janvier 1960 Début de l'occupation du bâtiment des opérations du Bureau de l'assurance vieillesse, survivants et invalidité à Woodlawn, Maryland, et les esquisses provisoires de l'annexe sont achevées.

Le 1er février 1960, Joseph H. Myers est devenu sous-commissaire de l'Administration de la sécurité sociale. Il succède à George K. Wyman.

23 février 1960 Le sous-comité du travail et du bien-être public du Sénat sur les problèmes des personnes âgées et du vieillissement a publié un rapport basé sur des auditions et une étude en 1959 intitulé "Les personnes âgées et le vieillissement aux États-Unis : un problème national".

11 mars 1960 Le comité Harrison a publié un rapport préliminaire.

Le 23 mars 1960, Arthur S. Flemming, lors d'un témoignage devant le Comité des voies et moyens, déclara : "Je tiens à préciser qu'en tant qu'Administration, nous nous opposerons à tout programme d'assurance maladie obligatoire."

27 mars - 2 avril 1960 La sixième Conférence de la Maison Blanche sur les enfants et les jeunes a eu lieu.

31 mars 1960 Par 17 voix contre 8, la Commission des voies et moyens dépose la proposition Forand d'un programme d'assurance-hospitalisation pour les personnes âgées et rejette un plan de compromis pour l'hospitalisation uniquement.

7 avril 1960 S. 3350, présenté par le sénateur Javits et sept autres sénateurs républicains, a appelé à des subventions fédérales de contrepartie aux États pour le coût de l'assurance maladie pour les personnes âgées de 65 ans ou plus. Six projets de loi identiques ont été déposés à la Chambre.

8 avril 1960 Le Public Health Service Commissioned Corps Personnel Act de 1960 a été approuvé, modifiant la Social Security Act.

8 avril 1960 La Cour de deuxième circuit a statué sur l'affaire Adams v. Flemming impliquant un cadre de compagnie d'assurance de 47 ans qui souffrait d'une aggravation des sinus à la suite de laquelle il a pris sa retraite. L'avis rendu était qu'il n'était pas incapable d'exercer une activité lucrative substantielle.

22 avril 1960 La loi sur la sécurité sociale a été modifiée pour accorder le statut d'assuré complet au titre de l'OASDI à certaines personnes qui n'avaient pas obtenu les trimestres de couverture nécessaires parce que les salaires gagnés au cours d'un trimestre civil avaient été payés et crédités au cours d'un trimestre ultérieur et pour permettre, dans le programme d'indemnisation du chômage pour les travailleurs civils fédéraux, paiements forfaitaires des congés annuels terminaux à traiter conformément à la loi de l'État.

Avril 1960 Le déplacement du personnel et de l'équipement vers l'édifice Woodlawn est terminé.

Le 4 mai 1960, le secrétaire Flemming présente la proposition du président Eisenhower pour un programme fédéral-étatique de protection contre le coût de la maladie pour les personnes à faible revenu âgées de 65 ans et plus. Selon la proposition, la participation aurait été facultative avec un test de revenu pour déterminer l'éligibilité. Les États, le gouvernement fédéral et les inscrits auraient participé au financement d'un large éventail de prestations médicales.

Le 6 mai 1960, le sénateur McNamara du Michigan a présenté le projet de loi 3503 du Sénat pour lui-même et 18 autres, qui prévoyait un test de retraite spécial pour déterminer l'admissibilité aux prestations d'assurance-maladie, y compris les soins hospitaliers et en maison de retraite, les services de diagnostic ambulatoire et le coût des soins coûteux. médicaments. Les prestations pour les personnes couvertes par la sécurité sociale seraient financées par l'augmentation des charges sociales pour les autres personnes âgées sur les recettes générales.

14 mai 1960 Une mesure a été signée par le président Eisenhower permettant à une personne qui payait les frais médicaux de parents à charge de 65 ans ou plus de ne pas tenir compte de la limitation habituelle selon laquelle seuls les montants supérieurs à 3% du revenu brut ajusté pouvaient être déduits.

29 juin 1960 La Conférence annuelle des gouverneurs de 1960 a demandé l'adoption par le Congrès d'un programme d'assurance médicale pour les personnes âgées au titre de la sécurité sociale.

Le 30 juin 1960, le sénateur Leverett Saltonstall (R. Mass.) a présenté un projet de loi (S. 3784) qui mettait le programme d'assurance-maladie de l'administration en langage législatif pour la première fois dans l'une ou l'autre chambre.

Le 1er juillet 1960, le siège social de Woodlawn de la Social Security Administration a été inauguré.

12 juillet 1960 La loi omnibus d'Hawaï est approuvée. Il comportait des dispositions révisant la méthode de calcul des dotations fédérales à l'État en vertu des titres I, IV, X et XIV de la loi sur la sécurité sociale.

12 juillet 1960 La Convention nationale démocrate a adopté une plate-forme sur les soins de santé pour les personnes âgées déclarant qu'une administration démocrate fournirait un système efficace d'assurance maladie libérée à la retraite, financée pendant les années de travail par le mécanisme de sécurité sociale, et disponible pour tous les retraités sans condition de ressources.

13 juillet 1960 Le Comité des voies et moyens a fait rapport à la Chambre HR 12580, les modifications de la sécurité sociale de 1960. Le projet de loi a établi un nouveau titre XVI de la Loi sur la sécurité sociale, fournissant des subventions fédérales aux États pour aider à payer les frais médicaux services pour personnes âgées non assistées publiques mais incapables de faire face à leurs frais médicaux.

23 juillet 1960 H.R. 12580 a été examiné à la Chambre en vertu d'un règlement à huis clos (empêchant tout amendement de la part du parquet) et a été adopté, 381 à 23.

27 juillet 1960 La Convention nationale républicaine a approuvé une plate-forme qui soutenait les programmes de subventions de l'État fédéral pour améliorer les services de santé pour les personnes âgées.

15 août 1960 L'American Medical Association a annoncé son soutien au plan de soins médicaux de la commission des finances du Sénat.

19 août 1960 Le Comité sénatorial des finances a rendu compte de H.R. 12580, avec un certain nombre de changements dans les dispositions relatives aux soins médicaux.

23 août 1960 Un amendement introduit par le sénateur Long pour permettre l'appariement fédéral des paiements des fournisseurs en vertu du titre I de la Loi sur la sécurité sociale aux hôpitaux publics psychiatriques et antituberculeux a été adopté.

23 août 1960 Après avoir rejeté un amendement Kennedy-Anderson incarnant l'approche de l'assurance-maladie, ainsi qu'un amendement Javits incarnant le plan de l'Administration, le Sénat a approuvé une version modifiée du H.R. 12580, connue sous le nom de Kerr-Mills Bill.

24 août 1960 La Commission de la Conférence accepte les dispositions relatives aux soins médicaux ajoutées par le Sénat, à l'exception de l'amendement du sénateur Long. Une disposition du projet de loi approuvé par la Chambre a été rétablie, pour permettre l'utilisation des fonds fédéraux pour 42 jours de soins médicaux d'un patient dans un hôpital général à la suite d'un diagnostic de tuberculose ou de psychose.

26 août 1960 Le Conference Report est approuvé à la Chambre par 368 voix contre 17.

29 août 1960 Le Sénat a approuvé le rapport de la Commission de la Conférence pour les modifications de la sécurité sociale de 1960.

13 septembre 1960 Les modifications de la sécurité sociale de 1960 ont été promulguées. La nouvelle loi prévoyait une augmentation des subventions fédérales aux États pour les programmes de soins médicaux destinés aux personnes âgées bénéficiant d'une aide aux personnes âgées si l'augmentation était consacrée aux paiements médicaux des fournisseurs. En outre, un nouveau programme (communément appelé « Kerr-Mills ») de subventions fédérales aux États pour des programmes de soins médicaux destinés aux personnes âgées ne bénéficiant pas de l'aide publique mais incapables de payer les services médicaux nécessaires a été mis en place. L'assurance-vieillesse et survivants a été modifiée pour fournir des prestations d'assurance-invalidité aux travailleurs handicapés de tous âges et à leurs personnes à charge, le critère de la retraite a été libéralisé, ainsi que les conditions d'éligibilité.

Septembre 1960 Des paiements forfaitaires en cas de décès sont devenus payables aux salons funéraires. Les prestations sont devenues payables aux conjoints de fait et à leurs enfants.

Le 8 novembre 1960, le président élu Kennedy a nommé une "Task Force on Health and Social Security for the American People", avec Wilbur J. Cohen comme président. Le groupe de travail a été chargé d'examiner, parmi les propositions les plus urgentes et les plus importantes en matière de santé et de bien-être, celles qui devraient avoir la priorité dans la phase initiale de la nouvelle administration.

Novembre 1960 Les prestations sont devenues payables aux personnes handicapées à tout âge.

Novembre 1960 Le juge Friendly de la Cour d'appel du deuxième circuit a rédigé un avis dans Kerner contre Flemming qui a eu un impact majeur sur l'élaboration de la loi relative au « test du handicap » en vertu de la loi sur la sécurité sociale et sur l'administration de cette loi par le ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être.

Le 1er décembre 1960, le gouverneur Abraham Ribicoff du Connecticut a été nommé par le président élu Kennedy au poste de secrétaire à la Santé, à l'Éducation et au Bien-être.

10 janvier 1961 L'ordonnance de préparation aux situations d'urgence n° 5, signée par le directeur du Bureau de la mobilisation civile et de la défense, confiait certaines fonctions de protection civile concernant l'éducation et la protection sociale au secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et de la Protection sociale. Ces fonctions étaient déléguées par le secrétaire du commissaire à la sécurité sociale.

10 janvier 1961 Le Groupe de travail sur Santé et sécurité sociale pour le peuple américain a été signalé au président. Le rapport a fait un certain nombre de recommandations concernant les soins de santé, y compris un programme d'assurance-hospitalisation pour les personnes âgées par le biais du système de sécurité sociale.

14 janvier 1961 Arthur S. Flemming a démissionné de son poste de secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être.

21 janvier 1961 Abraham Ribicoff est devenu secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être.

Janvier 1961 La Conférence de la Maison Blanche sur le vieillissement, parrainée par le ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être social, s'est tenue à Washington, D.C.

Janvier 1961 Le Bureau de l'assurance vieillesse et survivants a commencé à tenir ses registres de prestations par voie électronique. Sous contrat avec RCA, le Bureau a installé les premières unités d'un complexe d'équipements de traitement de données électroniques à haute vitesse, tous transistorisés, dans ses sept centres de paiement.

4 février 1961 L'American Medical Association a créé son Comité d'action politique (AHPAC). Ses objectifs comprenaient des informations à fournir aux médecins et autres concernant les activités gouvernementales affectant la profession médicale. Il s'agissait notamment d'un effort pour empêcher l'adoption d'un programme d'assurance-maladie comme alors préconisé.

9 février 1961 Le message du président sur la santé était le premier du genre à être consacré exclusivement à la nécessité d'un programme de soins de santé.

Le 13 février 1961 H.R. 4222, la loi de 1961 sur les prestations d'assurance-maladie, proposant un programme suivant les lignes énoncées par le président, a été introduite par le représentant du roi de Californie. S. 909, un projet de loi d'accompagnement, a été présenté au Sénat par le sénateur Anderson. Le projet de loi de la Chambre a été renvoyé au Comité des voies et moyens.

Le 20 février 1961, le président Kennedy a soumis des projets de propositions au Congrès pour l'amélioration des programmes d'assurance-vieillesse, survivants et invalidité.

Mars 1961 Le Bureau des coopératives de crédit fédérales Bulletin, une publication trimestrielle, a été publiée pour la première fois.

20 avril 1961 Par un vote de 399 à 14, la Chambre des représentants a adopté H.R. 6027, les modifications de la sécurité sociale de 1961.

8 mai 1961 Les Public Welfare Amendments de 1961 ont été promulgués pour modifier les titres de l'assistance publique de la Loi sur la sécurité sociale en : (1) mettant des subventions fédérales à la disposition des États souhaitant étendre leurs programmes d'aide aux enfants à charge pour inclure les enfants privés de soutien parental ou soins en raison du chômage d'un parent (2) élargir le terme « enfant à charge » pour inclure les enfants bénéficiaires d'une aide aux enfants à charge qui ont été déplacés dans des foyers d'accueil en raison d'une décision de justice selon laquelle le maintien dans le foyer familial serait contraire au bien-être de l'enfant et ( 3) porter à 100 % la part fédérale des coûts de formation du personnel d'assistance publique.

30 juin 1961 Les modifications de la sécurité sociale de 1961 ont été signées par le président Kennedy. La loi a été modifiée : pour permettre aux travailleurs masculins de choisir l'âge de la retraite anticipée à 62 ans, d'augmenter les prestations minimales payables, de libéraliser le paiement des prestations aux veuves, veufs ou parents à charge survivants et de libéraliser le test de retraite et les conditions d'admissibilité.

Le 5 octobre 1961, le président Kennedy a promulgué la loi publique 87-397, une loi visant à réduire la fraude fiscale en attribuant un numéro d'identification fiscale à chaque contribuable. Le numéro d'identification de la sécurité sociale serait utilisé comme numéro d'identification fiscale, et les personnes sans numéro de sécurité sociale se verraient attribuer un numéro fiscal par l'Internal Revenue Service.

6 décembre 1961 Le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être a annoncé dix changements administratifs dans le programme de bien-être public. Ils ont traité (1) de la localisation des parents déserteurs (2) des actions administratives pour réduire et contrôler la fraude (3) permettant aux enfants de conserver des revenus pour l'éducation et l'emploi (4) la protection des enfants dans les familles de parents non mariés (5) la protection des enfants dans les foyers dangereux (6) améliorer les programmes de formation et de développement du personnel de l'État (7) développer les services aux familles (8) encourager les États et les localités à fournir des services de protection familiale plus efficaces et (9) coordonner les services de protection familiale et communautaire.

1961 Les bureaux de district se sont impliqués pour la première fois dans la transmission de données et le trafic administratif via le système de transmission de données par lots de télétype (BDTS).

Janvier 1962 Les prélèvements sociaux s'élèvent à 3,125% pour le salarié et l'employeur, les indépendants versant 4,7%.

2 janvier 1962 Le Bureau de l'Assistance publique devient le Bureau des services à la famille.

11 janvier 1962 Dans son message sur l'état de l'Union, le président Kennedy a renouvelé sa demande de 1961 pour que les dispositions relatives à la vieillesse, aux survivants et à l'invalidité de la loi sur la sécurité sociale soient modifiées pour fournir une assurance maladie aux personnes âgées.

29 janvier 1962 Le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être a annoncé six changements administratifs supplémentaires dans le programme de bien-être public. Ils portaient sur (1) l'élimination de la paperasse inutile (2) la mise en place de services plus efficaces pour les enfants et les jeunes (3) l'intensification des efforts de lutte contre l'illégitimité (4) l'accent mis sur la recherche et la démonstration pour réduire la dépendance (5) le renforcement des services de réadaptation professionnelle pour les personnes handicapées bénéficiaires de l'assistance publique et (6) planifier une formation plus efficace du personnel de l'assistance publique.

Le 1er février 1962, le président John F. Kennedy a envoyé un message spécial au Congrès sur les programmes de bien-être public.

27 février 1962 Dans son message sur la santé, le président Kennedy a renouvelé sa demande de 1961 pour que les dispositions relatives à la vieillesse, aux survivants et à l'invalidité de la loi sur la sécurité sociale soient modifiées pour fournir une protection d'assurance-maladie aux personnes âgées.

28 février 1962 Le commissaire William L. Mitchell présente sa démission au président Kennedy. Robert M. Ball, directeur adjoint du Bureau de l'assurance vieillesse et survivants a été nommé pour succéder à M. Mitchell.

3 avril 1962 Le Sénat confirme la nomination de Robert M. Ball au poste de commissaire à la sécurité sociale.

Le 17 avril 1962, Robert M. Ball a prêté serment en tant que commissaire à la sécurité sociale.

Le 24 mai 1962, le secrétaire Ribicoff envoya le premier message à l'échelle nationale via le réseau de télécommunications du Bureau de l'assurance vieillesse et survivants nouvellement achevé. Le réseau reliait les 599 bureaux de district de la sécurité sociale et les sept centres de paiement dont le siège est à Baltimore.

25 mai 1962 Un nouveau programme d'assurance maladie, maternité et accidents du travail a été introduit au Pakistan par l'ordonnance n° 22. Cette mesure représentait le premier programme d'assurance sociale établi dans ce pays.

Mai 1962 L'Administration de la sécurité sociale a lancé le programme « Leads » - envoyant des lettres pour informer les travailleurs âgés assurés, qui n'avaient pas demandé de prestations, de leur droit à ces paiements.

29 juin 1962 Le comité sénatorial des crédits a demandé un examen national de l'admissibilité au programme d'aide aux familles avec enfants à charge. Le commissaire à la sécurité sociale a été chargé des principales décisions concernant le plan de révision de l'éligibilité, sous réserve de l'approbation finale du secrétaire.

Juin 1962 Le Bureau des audiences et des appels est devenu le Bureau des audiences et des appels.

14 juillet 1962 Anthony J. Celebrezze, maire de Cleveland, a été nommé pour succéder à Abraham Ribicoff en tant que secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être. Il a prêté serment le 31 juillet 1962.

17 juillet 1962 Le Sénat dépose l'amendement Anderson. Le 87e Congrès n'a pas donné suite aux propositions d'assurance-hospitalisation.

25 juillet 1962 Les modifications du bien-être public de 1962 ont été adoptées. Cette législation prévoyait une plus grande participation fédérale dans le coût des services de réadaptation aux bénéficiaires, aux demandeurs et aux personnes susceptibles de devenir des demandeurs d'aide publique. Il a augmenté la part fédérale dans le coût des paiements d'aide publique. Elle a permis aux États de regrouper les différentes catégories en une seule et de pérenniser l'amendement de 1961 étendant l'aide aux enfants à charge aux enfants retirés d'un foyer inadapté.

Juillet 1962 Le décret 10988 est entré en vigueur dans le ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être : il prévoyait la reconnaissance officielle des organisations d'employés et un moyen formel de participation des employés aux questions affectant les conditions d'emploi.

Août 1962 L'annexe du bâtiment de la sécurité sociale, Woodlawn, a été achevée et le personnel a emménagé.

Septembre 1962 La fonction d'autorisation des réclamations qui relevait auparavant de la juridiction du Centre de paiement de Baltimore a été transférée à la Division of Disability Operations.

1er octobre 1962 Le titre XVI de la loi sur la sécurité sociale est entré en vigueur. Les États avaient désormais la possibilité, au lieu d'avoir des plans d'État distincts pour les titres I, X et XIV, de combiner leurs programmes d'assistance aux personnes âgées, aux aveugles et aux handicapés et d'assistance médicale aux personnes âgées.

Le 10 octobre 1962, la loi publique 87-792, intitulée « Loi sur la retraite fiscale des travailleurs indépendants de 1962 », a été approuvée. Il a accordé aux travailleurs indépendants un report d'impôt pour les revenus mis de côté dans des régimes de retraite qualifiés.

Le 24 octobre 1962, le président Kennedy a signé H.R. 12820 qui a apporté des modifications mineures aux dispositions de couverture pour les employés des gouvernements étatiques et locaux.

Le 20 décembre 1962, le secrétaire Celebrezze a annoncé une réorganisation de la DHEW pour accorder un statut administratif de haut niveau au programme d'assurance vieillesse, survivants et invalidité en en faisant la mission principale de l'administration de la sécurité sociale. En même temps, tous les principaux programmes d'assistance sociale du département seraient regroupés dans une nouvelle administration d'assistance sociale.

14 janvier 1963 Décès de John Tramburg, ancien commissaire à la sécurité sociale de novembre 1953 à août 1954.

28 janvier 1963 Une ordonnance de réorganisation HEW a retiré le Bureau des services à la famille, le Bureau de l'enfance et le Programme des réfugiés cubains de la SSA et l'a placé dans une nouvelle administration de l'aide sociale. Le Dr Ellen Winston a été nommée à la tête de la nouvelle Welfare Administration. BOASI a été aboli Robert M. Ball est resté en tant que commissaire de la sécurité sociale Victor Christgau est devenu le directeur exécutif de la SSA.

Le 5 février 1963, le président Kennedy envoya au Congrès un message spécial sur "la maladie mentale et le retard mental." titre de santé et protection de l'enfance de la loi sur la sécurité sociale et établissement d'un nouveau titre de cette loi.

Le 7 février 1963, John F. Kennedy a envoyé un message spécial au Congrès sur "l'amélioration de la santé de la nation."

Le 21 février 1963, les propositions du président Kennedy concernant les soins de santé pour les personnes âgées ont été soumises au Congrès dans un message spécial sur l'aide à nos personnes âgées. Le projet de loi sur les soins hospitaliers de l'administration a été présenté à la Chambre des représentants par le représentant du roi et au Sénat par le sénateur Anderson.

22 mai 1963 Le Département du Trésor a annoncé qu'en raison de conditions internes, aucun chèque fédéral ne pouvait être remis à un bénéficiaire à Cuba ou à quiconque en dehors de Cuba au nom d'une personne à Cuba.

7 juin 1963 La Social Security Administration a accepté une proposition de Dunlap & Associates pour la poursuite de l'application intensive de la recherche opérationnelle à ses processus.

9 juin 1963 Le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être a annoncé la nomination d'un conseil consultatif de 13 membres - le deuxième d'une série de conseils prévus par les amendements de 1956 à la loi sur la sécurité sociale. Le Conseil a été chargé de commencer un examen complet des systèmes d'assurance-vieillesse, survivants et invalidité de la nation.

29 juin 1963 Une loi a été approuvée prorogeant d'un an le délai de prise en charge du placement et de l'accueil des enfants à charge, dans le cadre du programme d'aide aux familles avec enfants à charge du titre IV de la loi sur la sécurité sociale.

Août 1963 La Loge n°1923 de la Fédération américaine des employés du gouvernement a obtenu une reconnaissance exclusive en vertu du décret exécutif 10988 pour représenter les employés non superviseurs au siège de l'Administration de la sécurité sociale.

17 octobre 1963 Les amendements de 1963 à la Federal Credit Union Act ont été signés par le président Kennedy.

Le 22 octobre 1963, la Nouvelle-Zélande a adopté un programme de prestations médicales.

Le 24 octobre 1963, le président Kennedy a signé les amendements sur la planification de la santé maternelle et infantile et du retard mental - la législation, qui a modifié le titre V de la loi sur la sécurité sociale et a ajouté un nouveau titre à la loi, visait à prévenir et à combattre le retard mental. La loi a ajouté le titre XVII à la loi sur la sécurité sociale. Ce titre autorisait ce qui était essentiellement des subventions de planification ponctuelles pour les États afin d'aider à élaborer des plans de lutte contre l'arriération mentale.

Le 1er janvier 1964, des taux d'imposition sur les salaires de l'OASDI de 3,625 % chacun pour les employeurs et les employés et de 5,4 % pour les travailleurs indépendants sont entrés en vigueur.

8 janvier 1964 Dans son message sur l'état de l'Union, le président Johnson déclare « la guerre inconditionnelle à la pauvreté en Amérique ».

Le 10 février 1964, le président Johnson a présenté une attaque multiforme contre les problèmes de santé les plus graves de la nation dans un Message spécial au Congrès : Santé de la nation. Il a demandé l'approbation d'un programme d'assurance-hospitalisation pour les personnes âgées.

Le 16 mars 1964, le président Johnson a envoyé au Congrès un message spécial décrivant les plans d'une guerre de 962,5 millions de dollars contre la pauvreté.

4 mai 1964 Le bâtiment annexe de Woodlawn a commencé à être occupé.

30 juin 1964 Une loi a été approuvée prorogeant la période pendant laquelle la responsabilité du placement et de l'accueil des enfants à charge, dans le cadre du programme d'aide aux familles avec enfants à charge du titre IV de la loi sur la sécurité sociale, pouvait être exercée par un organisme public organisme autre que celui qui administre ces aides dans le cadre du plan de l'État.

Le 30 juin 1964, la loi publique 347 a été approuvée. La loi a modifié le titre XI de la loi sur la sécurité sociale pour prolonger la période pendant laquelle une assistance temporaire pouvait être fournie aux citoyens américains qui revenaient de pays étrangers.

2 juillet 1964 Le Civil Rights Act de 1964 a été approuvé. Il a fourni une directive claire selon laquelle les programmes fédéraux doivent être administrés de manière à assurer la non-discrimination sur la base de la race, de la couleur ou de l'origine nationale. À compter du 3 janvier 1965, les demandes d'aide fédérale devaient inclure, comme condition d'approbation et de prolongation de toute aide financière, une assurance adéquate du respect de toutes les exigences non discriminatoires imposées par le titre VI de cette loi.

Le 2 juillet 1964, la loi publique 88-350 a été approuvée. Il a prolongé le délai pendant lequel les enseignants et autres employés couverts par le même système de retraite dans le Maine pouvaient être traités, aux fins de l'OASDI, comme étant couverts par des systèmes de retraite distincts.

2 juillet 1964 La Federal Credit Union a été modifiée pour éliminer l'ancienne exigence voulant que les remboursements d'intérêts soient payés annuellement et pour permettre l'autorisation de remboursements d'intérêts semestriellement.

21 juillet 1964 Le sous-comité sénatorial spécial sur le vieillissement et la santé des personnes âgées a publié son rapport intitulé "La Croix Bleue et la couverture d'assurance maladie privée des Américains plus âgés". protection hospitalière à un coût de prime raisonnable."

Le 23 juillet 1964, la loi publique 88-382 est signée. Il a inclus le Nevada parmi les États qui seraient autorisés à diviser leurs systèmes de retraite en deux parties aux fins d'obtenir une couverture OASDI en vertu d'un accord fédéral-État.

1er août 1964 La loi sur les coopératives de crédit du district de Columbia a été abrogée. Chaque coopérative de crédit opérant en vertu de la loi devait se convertir en une charte fédérale dans les 30 jours.

20 août 1964 L'Economic Opportunity Act est signé par le président Johnson. Les personnes inscrites à deux programmes établis par la loi - "Job Corps" et VISTA - étaient considérées comme des employés fédéraux aux fins de l'OASDI et étaient couvertes par ce programme au même titre que d'autres employés fédéraux qui pourraient être couverts par l'OASDI.

26 septembre 1964 La première émission d'une carte postale commémorative de la sécurité sociale est réalisée par le service postal. Cela a fonctionné avec la conférence annuelle de l'Association internationale de la sécurité sociale qui s'est tenue à Washington, D.C.

Le 13 octobre 1964, la loi publique 88-650 est approuvée. Tout en traitant principalement du programme d'assurance vieillesse, survivants et invalidité, il comprenait également un amendement de la commission des finances du Sénat permettant aux États d'exonérer des montants supplémentaires de revenus et de ressources des personnes recevant une aide aux aveugles, en vertu du titre X, pour jusqu'à trois ans dans le cadre d'un plan de réhabilitation approuvé.

Le 13 octobre 1964, la loi publique 88-641 est approuvée. Il comprenait un amendement du Comité sénatorial des finances présenté par le sénateur Ribicoff qui permettait aux États de continuer à verser des paiements assistés par le gouvernement fédéral, dans le cadre du programme d'aide aux familles avec enfants à charge, pour les enfants qui avaient dépassé leur 18e anniversaire et qui étaient encore au lycée ou poursuivaient un équivalent ou une formation professionnelle ou technique destinée à les préparer à l'emploi.

1er janvier 1965 Le rapport du Conseil consultatif de la sécurité sociale sur l'état du programme de sécurité sociale et les recommandations pour son amélioration proposition d'assurance-hospitalisation pour les personnes âgées.

Le 4 janvier 1965, le représentant King a introduit H.R. 1 pour fournir une assurance hospitalisation dans le cadre du programme de sécurité sociale et une augmentation des prestations en espèces. Le sénateur Anderson a présenté S. 1, le projet de loi d'accompagnement du Sénat.

7 janvier 1965, premier message législatif du président Johnson au 89e Congrès, Faire progresser la santé de la nation, a détaillé un programme comprenant une assurance hospitalisation pour les personnes âgées au titre de la Sécurité sociale et des soins de santé pour les enfants nécessiteux.

23 mars 1965 Le Comité des voies et moyens de la Chambre des représentants a approuvé un projet de loi visant à remplacer la proposition de l'Administration par un ensemble sans précédent de prestations de santé et d'améliorations de la sécurité sociale. (Le projet de loi Mills.)

Le 24 mars 1965, H.R. 6675 a été présenté par le représentant Wilbur Mills sous le nom de "Social Security Amendments of 1965."

3 avril 1965 Le Canada a promulgué un régime de retraite qui a établi, pour la première fois, un système contributif de prestations d'assurance-vieillesse, d'invalidité et de survivants.

8 avril 1965 La Chambre a adopté H. R. 6675, le "Mills Bill", sans amendement.

Le 5 mai 1965, Lyndon B. Johnson remet un chèque de sécurité sociale au 20 millionième bénéficiaire.

1er juillet 1965 Une disposition est entrée en vigueur selon laquelle les enfants de moins de 18 ans dans les familles recevant de l'aide aux familles avec enfants à charge pouvaient gagner jusqu'à 50 $ par mois sans que les paiements d'aide publique soient réduits. Une autre disposition est entrée en vigueur selon laquelle les jeunes de 18 à 21 ans pourraient être inclus dans les paiements effectués dans le cadre du programme d'aide aux familles avec enfants à charge s'ils fréquentaient un collège ou une université. Une autre disposition est entrée en vigueur selon laquelle les fonds fédéraux au titre des programmes d'aide aux personnes âgées et d'aide médicale aux personnes âgées pouvaient être utilisés au nom d'une personne âgée pendant la bouche lorsqu'elle était soit admise ou libérée d'un établissement médical.

Le 14 juillet 1965, le président Johnson a signé le Older Americans Act, établissant une administration sur le vieillissement au sein du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être. La loi a également autorisé un programme quinquennal de subventions aux États pour le vieillissement et les personnes âgées. recherche et la formation du personnel dans le domaine du vieillissement et fournirait une assistance technique et des consultations aux gouvernements des États et locaux.

26 juillet 1965 La réorganisation de l'Administration de la sécurité sociale a été annoncée pour accommoder l'administration du nouveau programme d'assurance-maladie. La réorganisation a regroupé les fonctions de deux bureaux et neuf divisions plus le Bureau de l'information et le personnel central de planification, en cinq bureaux et sept bureaux au Bureau central. Cinq commissaires adjoints régionaux, relevant directement du Bureau du commissaire, ont été créés pour renforcer l'administration des programmes de sécurité sociale sur le terrain.

Le 30 juillet 1965, le président Johnson a signé H.R. 6675 pour fournir une assurance maladie aux personnes âgées. Il a été signé à Independence, Missouri, en présence de Harry S. Truman qui a ouvert la lutte pour une telle législation dans un message au Congrès en 1945.

30 juillet 1965 La loi sur la sécurité sociale et la loi sur la retraite des chemins de fer ont été modifiées pour offrir une protection contre le coût des soins hospitaliers et connexes aux personnes âgées de 65 ans et plus et ayant droit à des prestations de retraite mensuelles en vertu de ces lois (et aux personnes n'y ayant pas droit qui atteindre 65 ans avant 1968) pour permettre à toutes les personnes âgées de 65 ans et plus d'acheter une protection contre le coût des services d'un médecin, la moitié de ce coût devant être payée par le gouvernement fédéral sur les recettes générales pour libéraliser les prestations en espèces, le test de retraite et le définition de l'invalidité avant la vieillesse, les survivants et l'assurance invalidité pour libéraliser la ration fédérale de contrepartie pour l'assistance publique pour exiger d'un État qui a souhaité que la contrepartie fédérale du coût des soins médicaux pour les personnes âgées médicalement indigentes fournisse une protection similaire à toutes les personnes nécessiteuses pour à qui l'État recevait des subventions fédérales et d'augmenter les subventions fédérales aux États pour les services de santé et de protection maternelle et infantile .

Le 30 juillet 1965, le commissaire Ball a approuvé l'établissement d'un programme d'installations pour les succursales.

19 août 1965 John W. Gardner a prêté serment en tant que secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être social le 18 août 1965 en remplacement d'Anthony J. Celebrezze qui a quitté ses fonctions la veille.

Août 1965 Hugh F. McKenna est nommé directeur du Bureau of District Office Operations.

1er septembre 1965 Pour la première fois, les États pouvaient conclure un accord avec le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être qui leur permettrait de prendre des dispositions pour toutes les personnes de plus de 65 ans qui dépendaient de l'assistance publique (à l'exception de celles qui déjà reçu une assurance de sécurité sociale) pour être couvert par le programme d'assurance médicale volontaire de l'Administration de la sécurité sociale.

7 septembre 1965 Annonce des nominations d'Arthur E. Hess au poste de directeur du Bureau of Health Insurance et de Bernard Popick au poste de directeur du Bureau of Disability Insurance, SSA.

16 septembre 1965 Comme autre étape vers la mise en œuvre de la réorganisation de l'Administration de la sécurité sociale, les nominations suivantes ont été faites : Karl Bredenberg, sous-commissaire adjoint, bureau extérieur du commissaire. John Campbell, commissaire adjoint régional, Boston, Massachusetts. Maurice Dewberry, commissaire adjoint régional, Charlottesville, Virginie. Byron Getz, commissaire adjoint régional, Chicago, Illinois. Wayman Register, commissaire adjoint régional, Dallas, Texas. James Murray, commissaire adjoint régional, Atlanta, Géorgie. John Richardson, commissaire adjoint régional, San Francisco, Californie. E. Albert Kreek, commissaire adjoint régional, Kansas City, Missouri. Joseph Kelly, sous-commissaire régional, New York, New York.

Septembre 1965 Les bénéficiaires du programme d'assurance-vieillesse, survivants et invalidité ont commencé à recevoir un montant forfaitaire représentant une augmentation de 7 % des prestations rétroactivement au 1er janvier 1965.

1er septembre 1965 Les prestations ont été versées à une épouse divorcée (mariée depuis 20 ans) et aux personnes à charge.

Septembre 1965 Des prestations réduites sont versées à une veuve à 60 ans.

Le 29 septembre 1965, le président Johnson a signé H.R. 10874, un projet de loi modifiant la loi sur la retraite des chemins de fer.

1er octobre 1965 Les personnes âgées et handicapées qui recevaient de l'aide publique pouvaient conserver jusqu'à 50 $ par mois de gains sans que leurs prestations d'aide publique ne soient réduites. (L'action était facultative avec les États.)

9 octobre 1965 Un amendement à l'Economic Opportunity Act est promulgué (P.L. 89-253). Il a ajouté une nouvelle section, Programmes pour les personnes âgées pauvres, qui déclarait que l'intention du Congrès était que, chaque fois que possible, les problèmes particuliers des personnes âgées pauvres soient pris en compte dans l'élaboration, la conduite et l'administration du programme de lutte contre la pauvreté.

Le 13 octobre 1965, la loi publique 88-650 est promulguée. L'admissibilité aux prestations d'invalidité des personnes remplissant les conditions d'admissibilité au moment où elles sont devenues invalides a été rendue entièrement rétroactive par une législation permanente. La loi sur la sécurité sociale a été modifiée pour s'étendre jusqu'au 15 avril 1965, délai pendant lequel les ministres (y compris les praticiens de la Science chrétienne) pouvaient choisir d'être couverts par la sécurité sociale.

Le 30 octobre 1965, la loi publique 89-306 est approuvée. La loi prévoyait l'achat, la location, la maintenance, l'exploitation et l'utilisation économiques et efficaces d'équipements de traitement automatique des données par les ministères et organismes fédéraux.

8 novembre 1965 Les modifications de la Loi sur la réadaptation professionnelle de 1965 (P.L. 89-333) ont été approuvées. Ces modifications visaient à améliorer et à étendre la législation existante sur la réadaptation professionnelle en rendant possible un financement et une administration plus flexibles des programmes de réadaptation professionnelle de l'État, à augmenter le nombre de projets fédéraux pour la réadaptation des travailleurs âgés et à créer davantage d'ateliers et de services pour les personnes âgées et handicapées.

Le 11 novembre 1965, le président Johnson a annoncé les nominations initiales au Conseil consultatif sur les prestations d'assurance-maladie. Kermit Gordon a été nommé président. La fonction de ce conseil consultatif était de conseiller le secrétaire sur des questions de politique générale et sur la formation de règlements pour les programmes d'assurance-maladie.

30 novembre 1965 Joseph E. McElvain prend sa retraite et Charles M. Erisman, directeur adjoint, Bureau of Hearings and Appeals, lui succède.

1965 La loi de 1965 sur le logement et la rénovation urbaine (P.L. 89-117) est promulguée. Il a autorisé un programme de supplément au loyer qui fournirait des logements privés aux personnes à faible revenu, handicapées et âgées a élargi le programme de logement public pour fournir environ 30 000 nouvelles unités de logement public supplémentaires pour les personnes âgées a abaissé le taux d'intérêt du programme de prêt direct pour construction de logements à revenus modérés pour personnes âgées.

Janvier 1966 Les États ont été autorisés à mettre en place de nouveaux programmes d'assistance médicale et d'assistance médicale aux personnes âgées, le gouvernement fédéral prenant en charge de 50 à 85 % du coût.

1er janvier 1966 Les bénéficiaires de l'assistance publique pour cause de vieillesse, de cécité ou d'invalidité pouvaient voir leurs versements versés à un tiers s'ils avaient des déficiences physiques ou mentales qui les rendaient incapables de gérer eux-mêmes les versements.

1er janvier 1966 Les fonds d'aide publique fédérale pouvaient être utilisés pour les personnes âgées qui étaient malades dans des établissements pour tuberculose ou maladies mentales ou qui, en raison d'un diagnostic ou d'une tuberculose ou maladie mentale, étaient malades dans un établissement médical. L'aide fédérale pourrait également être utilisée pour les personnes aveugles et handicapées nécessiteuses qui se trouvaient dans des établissements de médecine générale en raison d'un diagnostic de tuberculose ou de maladie mentale.

1er janvier 1966 À partir de cette date, toute décision concernant les plans d'assistance publique d'un État prise par le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être social qui aurait pour effet de refuser l'aide fédérale pouvait faire l'objet d'un recours devant les tribunaux fédéraux.

12 février 1966 La Social Security Administration a annoncé la sélection de 32 organisations Blue Shield, 16 compagnies d'assurance commerciales et un assureur privé pour effectuer les principales fonctions administratives de la partie volontaire du programme Medicare.

Le 1er mars 1966 Victor Christgau a assumé les fonctions d'adjoint au commissaire.

Le 6 mars 1966, le président Johnson a signé une proclamation désignant mars 1966 comme "Mois national d'inscription à l'assurance-maladie".

11 mars 1966 La réorganisation de la Social Security Administration de 1965 a été formellement approuvée par le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être.

15 mars 1966 Le Tax Adjustment Act de 1966 est signé. Elle prévoyait le paiement de prestations en espèces au titre de l'OASDHI pour toutes les personnes âgées de 70 ans ou plus, même si elles n'avaient pas le statut d'assuré, elle obligeait les travailleurs indépendants non agricoles à effectuer des paiements estimés de leurs impôts de sécurité sociale sur une base trimestrielle.

31 mars 1966 C'était la date limite pour les bénéficiaires de la sécurité sociale de s'inscrire au programme d'assurance médicale volontaire pour que la couverture commence le 1er juillet 1966. Tous les bénéficiaires qui ont atteint leur 65e anniversaire avant le 1er janvier 1966, étaient éligibles. Les personnes qui atteignaient leur 65e anniversaire après cette date devaient s'inscrire au cours de la période de trois mois précédant l'âge de 65 ans. Le paiement de l'assurance maladie de 3 $ par mois devait être prélevé sur le chèque de l'OASDI de la personne, mais ses subventions d'assistance publique pouvaient être augmentées. pour compenser la déduction.

Le 31 mars 1966, le président Johnson a demandé au Congrès d'envisager rapidement et avec bienveillance la prolongation jusqu'au 31 mai 1966, date limite d'inscription au régime médical complémentaire.

Le 8 avril 1966, le président Johnson a annoncé qu'il demanderait des prestations de sécurité sociale plus élevées en 1967.

Le 8 avril 1966, le président Johnson a signé la loi publique 89-384. Il prévoyait que les personnes âgées de 65 ans avant mars 1966 ou atteignant 65 ans entre le 1er mars et le 30 juin pouvaient être couvertes par le régime d'assurance médicale complémentaire du programme de sécurité sociale en juillet 1966 si elles s'étaient inscrites avant le 31 mai.

Avril 1966 Le personnel spécial pour les relations avec les employés et l'égalité des chances dans l'emploi à SSA a été formé.

16 mai 1966 Le millionième travailleur handicapé en statut de paiement actuel a été ajouté aux rôles de prestations d'invalidité. En février 1966, Marlin Enders, un mineur de charbon de 51 ans de Tremont, en Pennsylvanie, a reçu des prestations d'invalidité pour lui-même et sa famille.

1er juillet 1966 À cette date, toutes les personnes de plus de 65 ans étaient automatiquement couvertes par toutes les dispositions d'assurance-hospitalisation de la nouvelle législation, à l'exception de la disposition sur les maisons de retraite. Des fonds d'assistance publique étaient nécessaires pour payer les franchises de ceux qui n'en avaient pas les moyens. Les prestations au titre du programme d'assurance maladie volontaire ont commencé pour les bénéficiaires de l'OASDI qui y ont souscrit plus tôt et pour les personnes âgées qui ont reçu des prestations d'assistance publique dans les États qui ont précédemment conclu un accord pour leur couverture.

Le 4 juillet 1966, le président Johnson a promulgué le Freedom of Information Act. Cette loi a codifié dans la pratique administrative fédérale, pour la première fois, l'idée que le public a le « droit de savoir » quelles informations le gouvernement détient sur ses citoyens. Il est ainsi devenu une partie des politiques de la SSA sur la divulgation d'informations.

Juillet 1966 Un programme de prolongation des heures de bureau a été institué dans tous les bureaux extérieurs de l'Administration de la sécurité sociale. Le programme prévoyait quatre heures supplémentaires à programmer chaque semaine dans tous les plus de 700 bureaux de la SSA.

Le 12 octobre 1966, le président Johnson a visité le siège de la Social Security Administration pour participer à la 15e cérémonie annuelle de remise des prix d'honneur.

30 octobre 1966 Le président a signé H.R. 14355 et H.R. 17285, deux projets de loi sur la retraite des chemins de fer. La première a amélioré les dispositions relatives aux prestations de la Loi sur la retraite des chemins de fer et a amélioré la coordination des prestations de la sécurité sociale et des programmes de retraite des chemins de fer plus étroitement avec celles de la sécurité sociale. La seconde a établi un système de rentes supplémentaires financées par l'employeur en vertu de la Loi sur la retraite des chemins de fer et a prévu une augmentation des prestations allant jusqu'à 7 % pour certains rentiers en vertu du système de retraite des chemins de fer - en général, pour ceux qui n'ont pas reçu d'augmentation, comme un résultat des modifications apportées à la sécurité sociale en 1965, par l'application de la disposition minimale de sécurité sociale de la Loi sur la retraite des chemins de fer.

Le 2 novembre 1966, la loi publique 713 a été approuvée. La loi a modifié le titre XVIII de la loi sur la sécurité sociale en prolongeant la période d'inscription initiale pour les prestations d'assurance médicale complémentaire.

Le 2 novembre 1966, le président Johnson a promulgué la loi P.L. 89-713, exigeant du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être social qu'il permette aux maisons de soins infirmiers de réaliser un bénéfice modeste lorsqu'ils les remboursent pour leurs services aux patients de Medicare.

14 novembre 1966 Une cour fédérale spéciale de trois juges en Californie a jugé inconstitutionnelle la clause de non-responsabilité d'affiliation communiste de la loi sur l'assurance-maladie.

Novembre 1966 La période de base des heures de bureau prolongées a été réduite de quatre à trois heures, sauf dans les bureaux où l'heure supplémentaire était nécessaire.

30 décembre 1966 Joseph L. Fay, directeur du Bureau de l'informatique et de la comptabilité, a pris sa retraite.

1966 Le système d'enregistrement avancé a été introduit dans les bureaux de district. Cela a fourni à la SSA un réseau de télécommunications unique et intégré.

1er janvier 1967 Les prestations pour services de soins prolongés à la suite d'une hospitalisation sont devenues accessibles aux personnes inscrites au programme d'assurance-hospitalisation en vertu de la Loi sur la sécurité sociale.

4 janvier 1967 Une disposition de P.L. 89-97 qui exigeait de certains candidats à l'assurance-maladie une clause de non-responsabilité d'affiliation communiste a été reconnu inconstitutionnel par le ministère de la Justice.

Le 23 janvier 1967, le président Johnson a envoyé au Congrès son "Message spécial sur les Américains plus âgés", contenant ses recommandations pour la sécurité sociale. Il a demandé instamment l'octroi de prestations sociales plus adéquates en rapport avec les normes des États eux-mêmes.

31 janvier 1967 Le président, dans un message spécial sur les prestations des anciens combattants, a demandé au Congrès de s'assurer qu'aucune pension d'ancien combattant ne soit réduite en raison de l'augmentation des prestations de retraite fédérales, telles que la sécurité sociale.

3 février 1967 Avec l'envoi des chèques de prestations, la Social Security Administration est devenue la première grande agence fédérale à mettre en œuvre l'envoi massif de codes postaux.

28 février 1967 Le rapport Gorham ou "Rapport au président sur les prix des soins médicaux", a été soumis au président.

Le 8 mars 1967, Arthur E. Hess est devenu le sous-commissaire de l'Administration de la sécurité sociale.

Le 8 mars 1967, M. Thomas M. Tierney a été choisi comme nouveau directeur du Bureau of Health Insurance.

Mars 1967 Hugh F. McKenna a été nommé directeur du Bureau of Retirement and Survivors Insurance en remplacement de Richard E. Branham qui a quitté son poste le 15 janvier 1967, et James W. Murray est devenu directeur du Bureau of District Office Operations.

1er mai 1967 Le nouveau Federal Records Center a ouvert ses portes à Suitland, Maryland. Tous les dossiers de la Social Security Administration stockés à Alexandria, en Virginie, ont été transférés à Suitland.

31 mai 1967 Le groupe de travail HEW sur les médicaments sur ordonnance a été créé et Robert M. Ball, commissaire de la sécurité sociale, en a été nommé membre.

27-28 juin 1967 La Conférence nationale sur les coûts médicaux s'est tenue à Washington, D.C.

29 juin 1967 La Conférence internationale du Travail a adopté deux nouveaux instruments internationaux sur les pensions de vieillesse, d'invalidité et de survivants. Une convention a établi de nouvelles normes internationales pour les systèmes de retraite des pays membres de l'Organisation internationale du travail. L'autre instrument, une recommandation, suggérait des normes supplémentaires aux pays membres pour une éventuelle application à leurs systèmes de retraite.

1er juillet 1967 Les États qui avaient mis en place le nouveau programme d'assistance médicale ne pouvaient continuer à bénéficier du soutien fédéral pour celui-ci que s'ils fournissaient, à cette date, un minimum de cinq services : services hospitaliers hospitaliers, services hospitaliers ambulatoires, services qualifiés de maisons de retraite ( pour les adultes) les services de médecins et les services de laboratoire et de radiologie.

Le 3 juillet 1967, le président Johnson a signé la S. 714, qui prévoyait une augmentation substantielle du montant que les responsables des coopératives de crédit fédérales pouvaient emprunter à leurs propres coopératives de crédit.

Juillet 1967 La loi sur la liberté d'information est entrée en vigueur.

Le 15 août 1967, le secrétaire Gardner a réaligné les programmes de bien-être, de réadaptation et de service du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être. La réorganisation a fusionné trois agences existantes du département (l'administration de la protection sociale, l'administration de la réadaptation professionnelle et l'administration du vieillissement) en une nouvelle agence, le service social et de réadaptation.

28-29 septembre 1967 La Conférence nationale sur l'assurance-maladie privée s'est tenue à Washington, D.C. (parrainée par la DHEW et organisée par la Social Security Administration).

Le 30 septembre 1967, le président Johnson a promulgué (PL 90-97) un projet de loi visant à retarder jusqu'au 1er janvier 1968, la date limite pour le ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être social pour établir un nouveau taux de cotisation mensuel pour la partie volontaire de la Programme d'assurance-maladie. La première période d'inscription générale a également été prolongée jusqu'en mars 1968 en vertu de la partie B du titre XVIII de la loi sur la sécurité sociale (relative aux prestations d'assurance médicale complémentaire pour les personnes âgées).

Septembre 1967 Le premier bureau de district construit avec l'argent d'un fonds en fiducie a ouvert ses portes à Anniston, en Alabama.

Le 11 décembre 1967, William E. Hanna, Jr., est devenu directeur du Bureau du traitement des données et des comptes.

Le 13 décembre 1967, le président Johnson a promulgué la loi S.1085, un projet de loi élargissant le pouvoir de prêt des agents de crédit dans les coopératives de crédit fédérales et offrant une flexibilité accrue dans la déclaration des dividendes.

Le 15 décembre 1967, le Congrès a autorisé à la signature du président un projet de loi (R.R. 12080) prévoyant une augmentation générale de 13 % des prestations de sécurité sociale et fixant de nouvelles restrictions sur les prestations sociales.

Le 15 décembre 1967, la loi ougandaise sur la sécurité sociale est entrée en vigueur. Son but était d'établir un fonds de prévoyance appelé le Fonds de sécurité sociale et de pourvoir à ses membres, le paiement des cotisations et le paiement des prestations à partir du Fonds.

27 décembre 1967 Une loi a été adoptée autorisant le District de Columbia à recevoir une aide financière fédérale en vertu du titre XIX de la loi sur la sécurité sociale pour un programme d'assistance médicale.

30 décembre 1967 La DHEW a annoncé qu'à compter du 1er avril 1968, le nouveau taux de prime pour la partie volontaire du programme Medicare serait de 4 $ à la fois pour le bénéficiaire de Medicare et pour le gouvernement.

Le 2 janvier 1968, le président Johnson a promulgué les modifications de 1967 à la loi sur la sécurité sociale. En plus d'une augmentation de 13% des prestations, la mesure a apporté des modifications à la prestation minimale, au test de retraite, aux prestations d'invalidité, à la couverture, à l'assurance-hospitalisation et à l'assurance-maladie et a augmenté la base de revenus de 6 600 $ à 7 800 $.

Le 2 janvier 1968, le président Johnson nomma une commission sur les programmes de maintien du revenu pour mener une étude de deux ans sur tous les aspects des programmes de protection sociale existants et des programmes connexes et pour faire des recommandations d'amélioration.

24 janvier 1968 Des unités spéciales pour personnes handicapées sont créées dans les bureaux de district.

1er février 1968 À compter de cette date, une travailleuse qui était pleinement assurée au moment de son décès, de son invalidité ou de sa retraite n'était plus tenue d'être également actuellement assurée à ce moment pour : (1) qu'un enfant soit considéré comme à charge sur elle (et donc en mesure d'avoir droit aux allocations mensuelles sans établissement de dépendance effective) ou (2) un mari ou veuf à charge pour avoir droit aux allocations mensuelles. Également à compter de cette date, des prestations réduites ont été versées aux veuves invalides (et aux épouses divorcées survivantes invalides âgées de 50 à 59 ans) et aux veufs invalides à charge âgés de 50 à 61 ans.

29 février 1968 John W. Gardner a démissionné de son poste de secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être social, avec effet à cette date.

Le 4 mars 1968, le président Johnson envoya au Congrès un message spécial sur la santé en Amérique.

Le 28 mars 1968, le président Johnson a signé H.R. 12555. Cette législation a remanié le système de tranches de revenu qui mesure le besoin des anciens combattants et de leurs familles en matière de pensions en fonction d'une invalidité ou d'un décès non liés au service. La loi a été conçue pour empêcher la perte des pensions lorsque les prestations de sécurité sociale ou d'autres sources de revenu de retraite ont été augmentées.

1er avril 1968 Le Japon a étendu la couverture obligatoire en vertu de la loi sur l'indemnisation des accidents du travail à quelque 2,5 millions de travailleurs employés dans le commerce, la finance et les services.

27 avril 1968 Le Conseil consultatif sur les prestations d'assurance-maladie se réunit. Un nouveau président, Charles L. Schultze, a été nommé ainsi que six nouveaux membres.

16 mai 1968 Wilbur J. Cohen a prêté serment en tant que secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être.

Le 26 juin 1968, Porto Rico a promulgué une loi sur les prestations d'invalidité pour établir un programme de remplacement du revenu pour les maladies de courte durée non liées au travail. Il s'agissait du premier programme obligatoire d'assurance invalidité temporaire à être légiféré depuis 1949, lorsque l'État de New York a lancé son programme.

28 juin 1968 Wilbur J. Cohen, secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être, a nommé un conseil consultatif de 12 membres pour étudier la couverture des personnes handicapées au titre de l'assurance-maladie. Le Dr Henry H. Kessler a été nommé président.

1er juillet 1968 À compter de cette date, les particuliers avaient le droit de demander une action accélérée sur les demandes initiales de réintégration ou un rapport de non-réception d'un chèque après un délai spécifié.

1er juillet 1968 Un programme national d'assurance-maladie entre en vigueur au Canada.

7 juillet 1968 90-391 a été promulguée. il a établi un nouveau programme de soutien fédéral pour l'assistance professionnelle de l'État aux personnes défavorisées, ainsi qu'aux handicapés physiques et mentaux.

5 août 1968 La loi sur les pensions contributives des Bermudes de 1967 est entrée en vigueur. À l'exception de la Workmen's Compensation Act de 1965, il s'agissait de la première mesure de sécurité sociale de ce type aux Bermudes.

6 août 1968 La plate-forme du Parti républicain a proposé une proposition visant à permettre aux personnes de plus de 65 ans de continuer leurs paiements de sécurité sociale et de différer le paiement de leurs prestations jusqu'à leur retraite.

28 août 1968 La plate-forme du Parti démocrate a demandé une augmentation des prestations de sécurité sociale, ainsi que des augmentations automatiques du coût de la vie. l'âge, et pour l'adoption d'une législation fiscale pour encourager les régimes de retraite pour les travailleurs indépendants.

Septembre-octobre 1968 Le déménagement du Bureau des audiences et des appels du District de Columbia à Arlington, Virginie, a été achevé. (Ils occupaient auparavant le HEW South Building.)

28 septembre 1968 Le président signe le projet de loi autorisant la Conférence de la Maison Blanche sur le vieillissement en 1971.

Octobre 1968 La nomination de Theodore C. Bedwell, Jr., M.D. en tant que médecin-chef du programme Medicare, a été annoncée par le commissaire Robert M. Ball.

Octobre 1968 James Nease est devenu le chef du Bureau des audiences et des appels.

Décembre 1968 Le lieutenant-gouverneur de Californie, Robert H. Finch, a été nommé par le président Nixon pour être le huitième secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être.

20 décembre 1968 Des audiences publiques pour rechercher des moyens d'améliorer le programme Medicaid ont commencé à Atlanta, en Géorgie. Ils devaient se tenir dans huit autres grandes villes.

31 décembre 1968 Le secrétaire de la DHEW Wilbur J. Cohen a annoncé que le taux de prime mensuel du SMI pour la période de juillet 1969 à juin 1970 resterait à 4,00 $.

1969 Le Metropolitan Answering Service (MAS) a d'abord été créé à Washington, DC, puis étendu à Los Angeles, en Californie et à d'autres villes au cours de l'année.

1er janvier 1969 La franchise hospitalière, dont le bénéficiaire de l'assurance-maladie était responsable, est passée de 40,00 $ à 44,00 $.

1er janvier 1969 L'augmentation du taux d'imposition de la sécurité sociale est entrée en vigueur. Le taux est passé de 4,4 % pour la base de revenus de 7 800 $ à 4,8 %. Le taux des travailleurs indépendants est passé de 6,4 % à 6,9 %.

3 janvier 1969 Le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être a transmis au président un rapport sur le test de retraite dans le cadre du programme de sécurité sociale tel que demandé par les amendements de 1967. Le rapport recommandait de le conserver avec quelques modifications.

13 janvier 1969 Le secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être a envoyé au président le rapport du Groupe de travail sur les médicaments sur ordonnance tel que demandé par les amendements de 1967.

14 janvier 1969 Le secrétaire de la DHEW, Wilbur J. Cohen, a demandé un programme dans le cadre de l'assurance-maladie pour aider les personnes âgées à payer les médicaments d'ordonnance nécessaires utilisés à l'extérieur de l'hôpital.

Le 15 janvier 1969, le budget du président Johnson proposait une augmentation minimale de 10 % des paiements de prestations de sécurité sociale pour 1970.

Le 20 janvier 1969, Robert H. Finch a prêté serment en tant que secrétaire du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être.

22 janvier 1969 Le secrétaire Finch a nommé un conseil consultatif pour étudier le programme de sécurité sociale et faire rapport en janvier 1971. L'ancien secrétaire de HEW, Arthur S. Flemming, a été nommé président.

11 février 1969 Dans une directive adressée au secrétaire de la HEW, le président Nixon a demandé une évaluation de la proposition d'appliquer une augmentation automatique du coût de la vie aux prestations de sécurité sociale et des suggestions pour d'autres réformes de la sécurité sociale.

Février 1969 Le Bureau of Disability Insurance a terminé son déménagement dans l'édifice Dickinson à la mi-mois.

4 mars 1969 Des règlements ont été émis par la DHEW aux États pour assurer une utilisation efficace et économique des services Medicaid. En vertu de la nouvelle réglementation, les États devaient inclure dans l'administration du programme Medicaid des procédures pour examiner l'utilisation des services de soins de santé fournis par le programme.

Avril 1969 Le Bureau of District Office Operations réorganise son bureau central.

Avril 1969 En coordination avec le groupe de travail de HEW, la SSA a créé un groupe de travail sur l'utilisation de la main-d'œuvre, dirigé par Jack S. Futterman.

19 avril 1969 Le personnel du bureau central du Bureau of Federal Credit Unions a terminé son déménagement au 1325 K Street, N.W., Washington, D.C.

Mai 1969 Le secrétaire Finch publie le rapport final du Groupe de travail sur les médicaments sur ordonnance. Le Dr Philip R. Lee a dirigé le groupe de travail depuis sa création le 19 mai 1967. Le groupe de travail était chargé d'étudier la possibilité d'ajouter la couverture des médicaments sur ordonnance au programme Medicare récemment adopté.

Mai 1969 Le Bureau de l'informatique et de la comptabilité est réorganisé.

27 mars et 21 mai 1969 Le président Nixon a signé la loi sur la réorganisation établissant dix frontières régionales communes pour les agences fournissant des services sociaux et économiques : (Région I, Région de Boston II, Région de New York III, Région de Philadelphie IV, Région d'Atlanta V, Région de Chicago VI, Dallas-Fort Worth Région VII, Kansas City Région VIII, Denver Région IX, San Francisco et Région X, Seattle).

Juin 1969 Le secrétaire de la HEW a transmis au Congrès le premier rapport annuel sur le programme Medicare du Conseil consultatif sur les prestations d'assurance maladie.

1er juillet 1969 Le ministère de la Défense a commencé à utiliser le SSN au lieu du numéro de service militaire pour identifier le personnel des forces armées.

Juillet 1969 Le Bureau of Health Insurance a mis en place un personnel chargé de l'intégrité du programme pour contrer les abus dans le programme d'assurance maladie.

1969 Le secrétaire de HEW Finch a créé un groupe de travail du secrétaire sur Medicaid et les programmes connexes. Le président de la National Blue Cross Association, Walter J. McNurney, a été nommé président Arthur Hess en était le directeur du personnel.

Le 11 août 1969, le président Nixon proposa une nouvelle approche des problèmes de bien-être.

Le 25 septembre 1969, le président Nixon a envoyé un message au Congrès appelant à des améliorations du programme de sécurité sociale. Les principales propositions appelaient à une augmentation générale de 10 % des prestations, à des améliorations du critère de départ à la retraite et à l'augmentation de la base des revenus.

Le 29 octobre 1969, le président Nixon a publié le décret 11491, Relations patronales-syndicales dans le service fédéral. il devait entrer en vigueur le 1er janvier 1970.

Novembre 1969 À la fin du mois, SSA a emménagé dans le nouveau bâtiment d'approvisionnement du complexe de Woodlawn.

Le 30 décembre 1969, le président Nixon a signé la loi fédérale sur la santé et la sécurité dans les mines de charbon en vertu du titre IV de la loi.Des prestations mensuelles en espèces étaient versées aux mineurs de charbon devenus totalement invalides à cause d'une pneumoconiose (maladie pulmonaire noire), ainsi qu'à leurs personnes à charge et survivants. L'Administration de la sécurité sociale a été chargée du paiement et de l'administration des demandes de prestations fournies avant le 1er janvier 1973. Le ministère du Travail devait être responsable des demandes déposées après le 31 décembre 1973.

Le 30 décembre 1969, le président Nixon a signé la loi sur la réforme fiscale de 1969. Le titre X comprenait des augmentations des prestations de sécurité sociale. Ces modifications prévoyaient une augmentation de 15 % des prestations mensuelles en espèces de la sécurité sociale à compter des mois suivant décembre 1969.


Effets tératogènes : Grossesse Catégorie B. Des études de reproduction ont été réalisées chez le rat à des doses allant jusqu'à 1,6 fois la dose humaine (en mg/m 2 ) et n'ont révélé aucun signe d'altération de la fertilité ou de danger pour le fœtus en raison du chlorhydrate de diéthylpropion. Cependant, il n'existe pas d'études adéquates et bien contrôlées chez les femmes enceintes. Étant donné que les études sur la reproduction animale ne permettent pas toujours de prédire la réponse humaine, ce médicament ne doit être utilisé pendant la grossesse que si cela est clairement nécessaire.

Des rapports spontanés de malformations congénitales ont été enregistrés chez l'homme, mais aucune relation causale avec le diéthylpropion n'a été établie.

Effets non tératogènes. L'abus de chlorhydrate de diéthylpropion pendant la grossesse peut entraîner des symptômes de sevrage chez le nouveau-né humain.


Histoire de l'entreprise

American Van Lines American Van Lines American Van Lines American Van Lines American Van Lines American Van Lines


Voir la vidéo: Vilém Flusser -- Television Image and Political Space, 1990, Budapest (Décembre 2021).