Informations

Chronologie de la religion phénicienne



Chronologie : le méthodisme en noir et blanc

John Wesley baptise deux « esclaves noirs », au moins une femme, établissant ainsi le modèle pour recevoir des personnes de couleur dans les sociétés et l'église. Ces deux-là retournent à Antigua pour fonder la société méthodiste dans le « nouveau monde ».

Années 1760

Anne Schweitzer, une femme noire, devient membre fondateur de la première société méthodiste du Maryland. Deux ans plus tard, une autre femme noire, connue de nous seulement sous le nom de Bettye, est l'une des cinq personnes à assister aux services méthodistes inaugurés par Philip Embury à New York. Lorsque l'église de la rue John est construite en 1768, les noms de plusieurs abonnés noirs apparaissent sur sa liste.

La Conférence de Noël à Baltimore fonde l'Église épiscopale méthodiste. Parmi ceux qui se sont déplacés pour lancer l'appel à la conférence se trouve "Black Harry" Hosier. Né esclave vers 1750, Hosier reçoit une licence pour prêcher en 1785 et devient l'un des meilleurs prédicateurs et des premiers cavaliers de circuit les plus efficaces.

Attirés par la position anti-esclavagiste de l'Église méthodiste épiscopale, les Noirs (esclaves et libres) représentent 20 % des 57 631 méthodistes américains.

John Wesley meurt. Sa dernière lettre est une lettre écrite au croisé anti-esclavagiste William Wilberforce, l'exhortant à "Continuer, au nom de Dieu et au pouvoir de sa puissance, jusqu'à ce que même l'esclavage américain (le plus vil qui ait jamais vu le soleil) disparaisse. avant cela."

La ségrégation croissante au sein des églises amène Richard Allen à former l'église épiscopale méthodiste africaine Bethel à Philadelphie. En 1796, des Noirs sortent de l'église John Street à New York et construisent finalement la chapelle Zion. Des mouvements similaires se produisent dans d'autres communautés.

L'Église de l'Union africaine est formée.

L'église épiscopale méthodiste africaine est formée à Philadelphie. Richard Allen devient son premier évêque.

JOhn Stewart est nommé comme le premier missionnaire des Indiens Wyandot. Noir converti en 1814, il s'est engagé dans ce ministère pendant plusieurs années avant d'obtenir une licence pour prêcher en 1819.

L'Église épiscopale méthodiste africaine de Sion est formée à New York. James Varick est élu premier surintendant général.

Les tensions croissantes à propos de l'esclavage atteignent leur paroxysme à la Conférence générale de l'Église épiscopale méthodiste lorsque l'évêque James O. Andrew de Géorgie est invité à renoncer à l'exercice de sa fonction jusqu'à ce qu'il libère les esclaves hérités de la succession de sa femme.

Dans une rupture le long des lignes régionales, l'Église épiscopale méthodiste du Sud est formée à Louisville, dans le Ky.

La Conférence du Libéria élit Francis Burns comme évêque. Premier évêque missionnaire de l'Église épiscopale méthodiste, il avait été missionnaire au Libéria pendant 24 ans.

Un groupe de méthodistes noirs au sein de l'Église épiscopale méthodiste du Sud, demande à la Conférence générale leur renvoi ordonné de cette église.

Ces anciens membres de l'Église épiscopale méthodiste du Sud ont fondé l'Église épiscopale méthodiste colorée à Jackson, Tenn.

Susan Collins part comme missionnaire en Angola où elle est accueillie comme « l'une des nôtres » et sert 29 ans.

L'Église épiscopale méthodiste élit Robert E. Jones et Matthew W. Clair Sr. comme évêques.

L'Église épiscopale méthodiste, l'Église épiscopale méthodiste du Sud et l'Église protestante méthodiste s'unissent pour former l'Église méthodiste. Les Noirs sont séparés dans une juridiction centrale distincte.

La Conférence générale, réunie à Minneapolis, dans le Minnesota, adopte l'amendement IX, autorisant le transfert d'églises et de conférences hors de la juridiction centrale vers des juridictions géographiques.

L'Église méthodiste et l'Église évangélique des frères unis s'unissent pour former l'Église méthodiste unie. Dans le cadre du plan d'union, la juridiction centrale est abolie et la ségrégation formelle a pris fin.

Roy C. Nichols devient le premier Afro-Américain à être élu évêque par une conférence juridictionnelle régionale dans la nouvelle Église Méthodiste Unie. Black Methodists for Church Renewal est organisé. La Commission générale sur la religion et la race est formée, avec Woodie White comme premier Afro-Américain à diriger une agence générale méthodiste unie.

Mai Gray devient la première présidente afro-américaine de la Division des femmes du Conseil général des ministères mondiaux.

Trudie Kibbe Preciphs devient le premier membre afro-américain du secrétariat de la Commission générale sur le statut et le rôle de la femme.

Léontine T.C. Kelly devient la première femme afro-américaine à être élue évêque.

Charlotte Ann Nichols (Peninsula-Delaware Conference) et Joethel Jeannette Cooper Dicks (West Ohio) deviennent les premières femmes afro-américaines surintendantes de district.

Les délégués de la Conférence générale participent à un service de repentance pour le racisme au sein de la dénomination.

Les délégués de la Conférence générale célèbrent le témoignage et la présence afro-américaine au sein de l'Église Méthodiste Unie et reconnaissent « ceux qui sont restés » malgré le racisme.

16,6 % de la délégation américaine à la Conférence générale de 2008 sont afro-américains.

Les méthodistes unis afro-américains prennent la parole lors de l'investiture du premier président afro-américain des États-Unis.

&mdashCette chronologie est apparue pour la première fois dans Perspectives du nouveau monde, Mai-juin 1992. Adapté avec permission et mis à jour par United Methodist Communications. Photo gracieuseté de Perspectives du nouveau monde.


L'âge des dragons[modifier | modifier la source]

  • Dans le passé mythique, le monde était un et les Dragons Ancêtres, le premier et le plus grand des dragons, régnaient sur tout. Les trois plus puissants (Siberys, Eberron et Khyber) ont découvert (ou créé) la prophétie draconique. Khyber et Siberys étaient en désaccord sur la prophétie et se sont battus l'un contre l'autre. Khyber a remporté la victoire sur Siberys et a cherché à prendre le contrôle de la Prophétie, pour ensuite être attaqué par Eberron. Eberron a enroulé ses bobines autour de Khyber, piégeant le wyrm maléfique.

En fin de compte, le corps brisé de Siberys est devenu le Dragon Above - l'anneau lumineux qui entoure le monde. Khyber, toujours pris au piège dans les anneaux d'Eberron, est devenu le dragon d'en bas et la source de tous les grands maux. Eberron a guéri le monde intermédiaire en ne faisant qu'un avec lui. Siberys a appelé la prochaine génération de dragons, Eberron a créé toutes sortes d'autres êtres vivants et Khyber a craché les démons.


Religion Traditionnelle Africaine

La religion est une partie importante de la vie de millions de personnes à travers le monde. Des milliers d'Africains se convertissent au christianisme chaque jour et au Nigeria, environ 20 nouvelles sectes ou groupes religieux voient le jour chaque mois. Plus de dix millions de Juifs du monde entier observent le sabbat chaque semaine et des millions de pèlerins musulmans se rendent chaque année à La Mecque au Moyen-Orient. Ils le font parce qu'ils ont certaines croyances religieuses et parce que leurs religions guident leur vie.

Il existe de nombreuses religions différentes et certaines d'entre elles célèbrent leur foi, racontent leurs histoires et enseignent leurs principes depuis des milliers d'années. Les gens se sont tournés vers la religion pour répondre à des questions comme « D'où vient le monde ? », « Pourquoi sommes-nous ici ? », « Pourquoi de mauvaises choses arrivent-elles aux bonnes personnes ? » et "Qu'est-ce qui nous arrive quand nous mourons?" depuis aussi longtemps qu'ils existent.

L'Afrique du Sud est appelée la nation arc-en-ciel en raison de la diversité de ses peuples, de ses cultures et de ses religions. Les gens suivent de nombreuses traditions spirituelles et confessions religieuses. En Afrique du Sud, la constitution protège la liberté de religion. Chacun est libre de suivre la foi qu'il veut, ou de ne pas en suivre du tout.

Les gens sont également encouragés à découvrir et à respecter les différentes pratiques spirituelles. Cela fait partie de la démocratie. Les principales religions pratiquées en Afrique du Sud sont le christianisme, l'islam, l'hindouisme, les religions traditionnelles africaines et le judaïsme. Les colons européens et autres étrangers ont apporté la plupart de ces religions. La religion traditionnelle africaine est très populaire et est arrivée ici avec nos ancêtres d'Afrique du Nord et de l'Ouest. Il est souvent combiné avec des éléments du christianisme et de l'islam. La chose la plus importante est que dans la nouvelle Afrique du Sud, la religion et la spiritualité sont utilisées pour créer une plus grande compréhension et harmonie plutôt que de diviser les gens comme cela se faisait dans le passé.

Religion Africaine Traditionnelle Qu'est-ce que la religion traditionnelle africaine ?

La plupart des groupes "traditionnels" de personnes vivant en Afrique du Sud sont arrivés ici d'Afrique occidentale et centrale il y a environ 1 500 ans. La plupart d'entre eux étaient des peuples de langue bantoue et étaient les ancêtres de nombreux Sud-Africains, en particulier les groupes Nguni comme les Zulu et les Xhosa.

La religion et la culture africaines traditionnelles se transmettent des parents aux enfants à travers des histoires. Source : www.purdue.edu

La religion traditionnelle africaine est basée sur les traditions orales, ce qui signifie que les valeurs fondamentales et le mode de vie sont transmis des anciens aux jeunes générations. Ces traditions ne sont pas des principes religieux, mais une identité culturelle qui se transmet à travers des histoires, des mythes et des contes.

Ces traditions ont été transmises d'une génération à l'autre. Les anciens sont l'autorité finale et on leur fait entièrement confiance.

Que croient les adeptes de cette religion ?

Dans la religion africaine traditionnelle, la communauté est la partie la plus importante de la vie de quelqu'un. Cette communauté est composée de personnes qui se souviennent et partagent les mêmes traditions. L'individu n'existe qu'au sein de la communauté et s'en séparer est parfois pire que la mort. La famille d'un croyant a encore de l'influence sur lui même s'il habite loin. La religion dans la plupart des sociétés africaines soutient également l'ordre moral. Cela crée un sentiment de sécurité et d'ordre dans la communauté. Les adeptes croient en la direction des esprits de leurs ancêtres.

Il existe des chefs spirituels, des sortes de prêtres ou de pasteurs dans la plupart des religions traditionnelles africaines. Cette personne est essentielle à la survie spirituelle et religieuse de la communauté. Dans la culture zouloue, il y a des mystiques ou sangomas qui sont responsables de la guérison et de la « divination » - une sorte de divination et de conseil. Ces guérisseurs traditionnels doivent être appelés par les ancêtres. Ils suivent une formation stricte et acquièrent de nombreuses compétences, notamment comment utiliser les herbes pour la guérison et d'autres compétences plus mystiques, comme trouver un objet caché sans savoir où il se trouve.

Les sangomas font partie des traditions spirituelles et sont chargés de guérir et de prédire l'avenir. Source : bingelela-africa.co.za

La religion africaine traditionnelle est un mode de vie dans lequel les ancêtres font partie de tous les événements majeurs tels que les mariages, les naissances et les décès, ainsi que des événements moins importants tels que l'obtention d'un emploi et la fin de l'université. Au cours de ces événements, une offrande est généralement faite pour honorer, plaire et remercier les ancêtres. Une vache, un mouton ou un poulet est abattu et les ancêtres sont appelés à recevoir l'offrande et à bénir le rassemblement.

Bien que la religion africaine traditionnelle reconnaisse un Dieu suprême, les adeptes ne l'adorent pas directement car ils ne se sentent pas assez dignes. Ils demandent donc aux ancêtres de communiquer en leur nom. L'Être Suprême est invoqué dans les moments de grande épreuve et de besoin, comme la sécheresse ou les épidémies qui peuvent menacer toute la communauté. L'Être Suprême est le lien entre les gens et leur environnement.

Le culte et la croyance des ancêtres sont une extension de la croyance et du respect envers les aînés. Les adeptes de la religion traditionnelle africaine croient que les ancêtres maintiennent un lien spirituel avec leurs parents vivants.

La plupart des esprits ancestraux sont généralement bons et gentils. Les seules actions négatives prises par les esprits ancestraux sont de provoquer des maladies mineures pour avertir les gens qu'ils se sont engagés sur la mauvaise voie. Pour faire plaisir à ces ancêtres malheureux, on fait généralement des offrandes de bière et de viande.


Chronologie de la religion phénicienne - Histoire

<

La Mésopotamie a été le cadre de nombreuses civilisations anciennes, dont Sumeria, Babylone et Israël. Découvrez tout sur ces civilisations et bien plus encore.

Une introduction à l'ancien Moyen-Orient
Suivez l'ascension et la chute de plusieurs civilisations célèbres, des Sumériens aux Perses. Cet article amusant et illustré examine chacun des principaux peuples qui vivaient au Moyen-Orient dans les temps anciens. Consultez la chronologie cool.

La religion dans l'ancien Moyen-Orient
Voyez comment les principaux peuples de l'ancien Moyen-Orient adoraient. Vous pouvez également voir à quel point la religion hébraïque était vraiment révolutionnaire.

Glossaire du Moyen-Orient ancien
Voyez les gens, les lieux et les choses de l'ancien Moyen-Orient prendre vie ! Apprenez-en plus sur la Mésopotamie, l'Assyrie et Israël.

Cartes de l'ancien Moyen-Orient
Comprenez mieux cet endroit et l'heure en consultant les cartes !

Personnalités célèbres de l'ancien Moyen-Orient Menu déroulant
Choisissez une personne célèbre répertoriée ici pour en savoir plus sur elle et son époque.

Sumériens : Premier à beaucoup de choses
La Sumérie antique était avancée au-delà de toute croyance. Leurs réalisations dans les domaines de l'agriculture, de la littérature, des affaires et de la science sont sans précédent au cours de cette période. Malheureusement pour eux (et pour nous), leurs réalisations en matière militaire laissaient un peu à désirer.

Les Akkadiens étaient une ancienne civilisation en Mésopotamie qui était un rival puis un conquérant des Sumériens. Le plus célèbre des Akkadiens était Sargon, le premier empereur du monde.

Hammurabi
Hammurabi était un roi amorite qui a régné sur une grande partie de la Mésopotamie pendant un certain temps et est célèbre pour son célèbre ensemble de lois, le Code d'Hammourabi.

Les Élamites
La civilisation élamite est née dans ce qui est maintenant l'Iran dans l'antiquité et était connue des gens qui vivaient en Mésopotamie. Les Élamites sont connus pour être entrés en contact et en conflit avec les Sumériens et les Akkadiens.

Les Mèdes
Les Mèdes étaient un peuple qui vivait dans l'ancien Moyen-Orient, dans une grande partie de ce qui est maintenant l'Iran et des parties de ce qui est maintenant l'Irak et la Turquie.

Les Lydiens
L'ancien royaume de Lydie a prospéré dans ce qui est maintenant la Turquie pendant quelques siècles avant l'arrivée de la Perse, de la Macédoine et de Rome.

Les Phéniciens étaient un vaste ensemble de cités-États qui dominaient le commerce méditerranéen avant la montée de l'Empire romain. Parmi les principaux centres de commerce et de civilisation de la culture phénicienne figuraient Byblos, Carthage, Sidon et Tyr.

L'histoire de l'ancien Israël
Des cartes, des faits et bien plus encore sur ces peuples anciens et durables.

L'empire assyrien
Les Assyriens étaient un peuple guerrier qui a régné sur la majeure partie du Moyen-Orient à un moment ou à un autre pendant plusieurs siècles dans l'Antiquité.

Le Mittani
Les Mittani étaient un peuple ancien qui vivait dans ce qui est aujourd'hui le nord de l'Irak et de la Syrie et le sud-est de la Turquie. À l'époque, ils étaient voisins du nord du puissant empire assyrien. Comme d'autres peuples de cette période, les Mittani ont connu des flux et des reflux, ont conquis et ont été conquis, et ont échangé et autrement interagi avec la plupart des autres civilisations anciennes.

Les Hittites
Les gens qui sont devenus connus sous le nom de Hittites ont migré de l'est vers l'ancienne terre d'Anatolie, qui est maintenant la Turquie. Ils sont arrivés avant 2000 av. et rencontra deux autres peuples qui y vivaient déjà : les Hattians et les Hourrites. Les trois peuples se sont progressivement fusionnés, peut-être grâce à la conquête des Hittites.

L'Egypte ancienne
Les Pyramides, le Sphinx, les Pharaons, Cléopâtre, Alexandrie, toutes ces choses prennent vie dans cette étude de l'ancienne civilisation le long du Nil.

Guerres dans l'ancien Moyen-Orient
L'histoire du Moyen-Orient est remplie de guerres, en particulier dans les temps anciens. Ce site examine les causes géographiques, religieuses et autres de ces guerres.

L'empire perse
L'empire perse a été pendant de nombreuses années le plus grand empire de l'histoire du monde. Remplie de personnages célèbres, la lignée des rois perses comprenait Cyrus le Grand, Darius le Grand et Xerxès le Grand. Ils visaient à gouverner tout ce qu'ils pouvaient et l'ont fait avec un succès considérable. Ce fut un autre Darius, le roi Darius III, qui perdit l'empire face à une armée macédonienne vengeresse dirigée par Alexandre le Grand.

Nabuchodonosor
Nabuchodonosor était un roi chaldéen qui a régné sur une grande partie de la Mésopotamie pendant un certain temps. Il avait également construit les jardins suspendus de Babylone, l'une des sept anciennes merveilles du monde.

Babylone antique
L'un des noms les plus célèbres de l'Antiquité, Babylone a été gouvernée par une succession de dirigeants et de civilisations.

L'heure dans l'ancienne Babylone
Les anciens Babyloniens voulaient garder une trace du temps, alors ils ont inventé le cadran solaire pour les aider à le faire. Et ils ont également divisé la journée en « heures ». Cependant, l'heure n'était pas toujours de 60 minutes. J'ai trouvé pourquoi. La vie quotidienne des roturiers mésopotamiens
Les gens du commun étaient bien plus nombreux que les rois et les élites.

Recherche ce site


Chronologie de la religion phénicienne - Histoire

Les immigrants ont afflué dans les couloirs d'Ellis Island à l'ombre de la Statue de la Liberté, ils ont traversé la nation, agrandissant les villes de la côte est, participant à des ruées vers les terres et ajoutant à l'expérience qu'étaient les États-Unis d'Amérique.

Plus des années 1800


Image ci-dessous : Retour des éclaireurs de Casey de la bataille de Wounded Knee, 1890-1891. Avec la permission de la Bibliothèque du Congrès.

Image ci-dessus : Camp minier du lac Bennet, mai 1898. Photo gracieuseté de Woodside, H.J., 1858-1929. Bibliothèque et Archives Canada. À droite : Gravure de la scène d'immigrants à Ellis Island, dans le port de New York. Avec la permission de la Bibliothèque du Congrès.

Chronologie des États-Unis - Les années 1890

Commanditez cette page pour 200 $ par année. Votre bannière ou annonce textuelle peut remplir l'espace ci-dessus.
Cliquez sur ici pour parrainer la page et comment réserver votre annonce.

29 décembre 1890 - La bataille de Wounded Knee, dans le Dakota du Sud, est la dernière grande bataille entre les troupes américaines et les Indiens. Des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants indiens sont tués, ainsi que vingt-neuf soldats.

Acheter Chronologie

21 juin 1891 - Le courant alternatif est transmis pour la première fois par la centrale d'Ames près de Telluride, Colorado par Lucien et Paul Nunn.

12 octobre 1892 - Le premier récital du serment d'allégeance dans les écoles publiques américaines est fait pour marquer le 400e anniversaire de Columbus Day.

8 novembre 1892 - Grover Cleveland revient à la présidence avec sa victoire à l'élection présidentielle sur le président sortant Benjamin Harrison et le candidat du Parti populaire James Weaver. Weaver, qui recevra plus d'un million de votes et 22 votes du Collège électoral, a aidé à vaincre Harrison, qui n'a recueilli que 145 votes du Collège électoral contre 277 à Cleveland.

14-17 janvier 1893 - Les Marines des États-Unis, sous la direction du ministre du gouvernement américain John L. Stevens, mais sans autorité du Congrès américain, interviennent dans les affaires du royaume indépendant d'Hawaï, qui ont abouti au renversement de la gouvernement de la reine hawaïenne Liliuokalani.

7 novembre 1893 - Les femmes du Colorado obtiennent le droit de vote.

14 avril 1894 - La première projection publique du film kinétoscope de Thomas Edison a lieu. Edison avait inventé le procédé sept ans plus tôt.

29 avril 1894 - Lors d'une marche de cinq cents chômeurs vers Washington, D.C. qui avait commencé le 25 mars à Massillon, Ohio, le leader James S. Coxey est arrêté pour trahison.

11 mai 1894 - Une grève sauvage de trois mille ouvriers de l'usine Pullman Palace Car Company se produit dans l'Illinois.

7 septembre 1894 - Le combat entre le champion de boxe poids lourd Gentleman Jim Corbett et Peter Courtney est filmé par Thomas Edison au studio Black Maria de son laboratoire du New Jersey.

20 février 1895 - Frederick Douglass, l'ancien esclave qui a pris de l'importance dans la politique nationale en tant que défenseur des droits civiques et abolitionniste pendant la guerre de Sécession, est décédé à son domicile de Washington, D.C.

18 mai 1896 - La décision Plessy contre Ferguson de la Cour suprême déclare que la ségrégation raciale est approuvée en vertu de la doctrine « séparés mais égaux ».

6-15 avril 1896 - Les premiers Jeux Olympiques modernes ont lieu à Athènes, en Grèce. Treize nations y ont participé, dont les États-Unis d'Amérique. Il s'est tenu au stade Panathinaiko et avait pour origine un congrès de 1894 organisé par Pierre de Coubertin qui a créé le Comité international olympique.

11 juin 1896 - Des fonds sont affectés par une loi signée par le président Grover Cleveland pour acquérir la maison en face du Ford's Theatre. Cette maison était l'endroit où Abraham Lincoln est mort de ses blessures lors de l'assassinat au théâtre par John Wilkes Booth.

27 avril 1897 - La tombe d'Ulysses S. Grant est consacrée à New York, douze ans après sa mort.

15 février 1898 - Le cri de ralliement « Remember the Maine » est lancé lorsque le cuirassé américain Maine explose et coule pour des raisons inconnues dans le port de La Havane, à Cuba, tuant deux cent seize marins. Le sentiment devient un point de ralliement lors de la prochaine guerre hispano-américaine.

6 septembre 1899 - La politique de la porte ouverte avec la Chine est déclarée par le secrétaire d'État John Hay et le gouvernement américain dans le but d'ouvrir les marchés internationaux et de préserver l'intégrité de la Chine en tant que nation.

Bombe photo historique


Une famille immigrée sur l'île d'Ellis, mars 1917. Avec la permission de la Bibliothèque du Congrès.

Col Chilkoot, Ruée vers l'or du Klondike. Avec la permission de la Bibliothèque du Congrès.

Chronologie Livre


Frédéric Douglass. Avec la permission des Archives nationales.

Conseil de voyage ABH


N'oubliez pas l'America the Beautiful Pass, à 80$ pour un an, l'aubaine d'une vie pour une famille visitant les parcs du National Park Service.


Histoire de l'exposition universelle, années 1890

Pour l'histoire du baseball, consultez nos amis à Stat Geek Baseball avec des statistiques uniques de 1871 à aujourd'hui, vous ne pouvez aller nulle part ailleurs.


Chronologie de la religion phénicienne - Histoire

1914 : la guerre éclate

1871 - Suite à la défaite de la France dans la guerre franco-prussienne, l'Allemagne est unifiée en tant que fédération impériale d'États, dirigée par le roi de Prusse (Kaiser Wilhelm I). Cela ouvre une nouvelle ère de croissance démographique et d'industrialisation rapide. Les Allemands annexent également de force les provinces d'Alsace et de Lorraine à la France.

1882 - L'Allemagne, l'Autriche-Hongrie (Empire des Habsbourg) et l'Italie forment la Triple Alliance.

1891 - L'Empire russe et la France forment leur propre alliance en réaction à la Triple Alliance.

1898 - L'Allemagne commence à renforcer sa marine pour défier la suprématie mondiale de longue date de la marine britannique.

janvier 1902 - La Grande-Bretagne et le Japon forment une alliance navale.

avril 1904 - Les Britanniques parviennent à un accord stratégique avec la France qui inclut un soutien militaire mutuel en cas de guerre.

janvier 1905 - Les troupes du tsar russe Nicolas II tirent sur des manifestants pacifiques à Saint-Pétersbourg, tuant des centaines de personnes lors de ce qui est connu sous le nom de Bloody Sunday.

Mai 1905 - La Russie subit une défaite militaire en mer face au Japon nouvellement industrialisé, contrecarrant les ambitions territoriales de la Russie envers la Mandchourie et la Corée.

octobre 1905 - La poursuite des troubles politiques en Russie, y compris une grève générale, se traduit par la création d'une assemblée législative nationale (Douma) par le tsar.

février 1906 - H.M.S. Dreadnought est lancé par la Grande-Bretagne, marquant l'avènement d'une nouvelle classe de cuirassés à gros canons. Les Allemands emboîtent le pas et commencent à construire des cuirassés similaires alors qu'une course aux armements tous azimuts s'ensuit entre l'Allemagne et la Grande-Bretagne.

août 1907 - Les Britanniques parviennent à un accord stratégique avec la Russie.

octobre 1908 - L'Autriche-Hongrie, soutenue par l'Allemagne, annexe la Bosnie-Herzégovine. La Serbie voisine, avec le soutien de la Russie, exprime son objection en faveur de la minorité serbe vivant en Bosnie.

mars 1909 - L'Allemagne oblige la Russie à approuver l'annexion de la Bosnie-Herzégovine par l'Autriche-Hongrie.

1910 - L'Allemagne dépasse la Grande-Bretagne en tant que première nation manufacturière d'Europe. Les États-Unis restent le leader mondial, dépassant tous les pays manufacturiers européens réunis.

octobre 1912 - La guerre des Balkans éclate dans le sud de l'Europe alors que la Serbie mène une attaque des membres de la Ligue des Balkans (Serbie, Bulgarie et Grèce) contre l'Empire ottoman (turc) pour chasser les Turcs d'Europe.

Mai 1913 - La guerre des Balkans se termine avec les Turcs chassés du sud de l'Europe. Un accord de paix est alors rédigé par les grandes puissances européennes qui répartissent les anciennes régions turques du sud de l'Europe entre les nations de la Ligue des Balkans. Cependant, la paix est de courte durée car la Bulgarie, désireuse d'une plus grande part, attaque la Grèce et la Serbie voisines. La Roumanie attaque alors la Bulgarie avec les Turcs. Cette deuxième guerre balkanique fait perdre du territoire à la Bulgarie et les Serbes s'enhardissent, laissant la région des Balkans du sud de l'Europe politiquement instable.

28 juin 1914 - L'archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d'Autriche, et son épouse, visitent Sarajevo en Bosnie. Une bombe est lancée sur leur auto mais la rate. Intrépides, ils continuent leur visite pour être abattus et tués peu de temps après par un assassin solitaire. Croyant que l'assassin était un nationaliste serbe, les Autrichiens ciblent leur colère contre la Serbie.

23 juillet 1914 - L'Autriche-Hongrie, avec le soutien de l'Allemagne, lance un ultimatum à la Serbie. Les Serbes proposent l'arbitrage comme moyen de régler les différends, mais engagent également la mobilisation de leurs troupes.

25 juillet 1914 - L'Autriche-Hongrie rompt ses relations diplomatiques avec la Serbie et commence à mobiliser ses troupes.

26 juillet 1914 - La Grande-Bretagne tente d'organiser une conférence politique entre les grandes puissances européennes pour résoudre le différend entre l'Autriche-Hongrie et la Serbie. La France et l'Italie acceptent d'y participer. La Russie accepte alors, mais l'Allemagne refuse.

28 juillet 1914 - L'Empire austro-hongrois déclare la guerre à la Serbie.

29 juillet 1914 - La Grande-Bretagne appelle à une médiation internationale pour résoudre l'aggravation de la crise. La Russie exhorte les Allemands à la retenue, mais les Russes commencent une mobilisation partielle des troupes par mesure de précaution. Les Allemands préviennent alors la Russie de sa mobilisation et commencent à se mobiliser.

30 juillet 1914 - Des navires de guerre autrichiens bombardent Belgrade, capitale de la Serbie.

31 juillet 1914 - Réagissant à l'attaque autrichienne contre la Serbie, la Russie entame la pleine mobilisation de ses troupes. L'Allemagne exige qu'elle s'arrête.

1er août 1914 - L'Allemagne déclare la guerre à la Russie. La France et la Belgique commencent une pleine mobilisation.

3 août 1914 - L'Allemagne déclare la guerre à la France, et envahit la Belgique neutre. La Grande-Bretagne envoie alors un ultimatum, rejeté par les Allemands, pour se retirer de Belgique.

4 août 1914 - La Grande-Bretagne déclare la guerre à l'Allemagne. La déclaration lie tous les dominions de l'Empire britannique, y compris le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Inde et l'Afrique du Sud.

4 août 1914 - Les États-Unis déclarent leur neutralité.

4-16 août 1914 - Le siège de Liège se produit alors que les Allemands attaquent la ville forteresse belge mais rencontrent la résistance des troupes belges à l'intérieur des forts de Liège. Les douze forts entourant la ville sont ensuite bombardés pour se soumettre par des obusiers allemands et autrichiens utilisant des obus explosifs. Les troupes belges restantes se retirent ensuite vers le nord en direction d'Anvers alors que l'avance allemande vers l'ouest se poursuit.

6 août 1914 - L'Empire austro-hongrois déclare la guerre à la Russie.

6 août 1914 - Les troupes françaises et britanniques envahissent la colonie allemande du Togo en Afrique de l'Ouest. Vingt jours plus tard, le gouverneur allemand se rend là-bas.

7 août 1914 - Les premières troupes britanniques débarquent en France. Les 120 000 membres hautement entraînés de l'armée britannique régulière forment le British Expeditionary Force (BEF) commandé par le feld-maréchal John French.

7-24 août 1914 - La volonté française de remporter une victoire rapide déclenche la première grande action franco-allemande de la guerre. L'armée française envahit l'Alsace et la Lorraine selon leur stratégie maîtresse connue sous le nom de Plan XVII. Cependant, l'offensive française se heurte à des contre-attaques allemandes efficaces à l'aide d'artillerie lourde et de mitrailleuses. Les Français subissent de lourdes pertes dont 27 000 soldats tués en une seule journée, le pire bilan en un jour de l'histoire de l'armée française. Les Français se replient alors vers Paris au milieu de 300 000 victimes au total.

8 août 1914 - La Grande-Bretagne promulgue la loi sur la défense du royaume (DORA) accordant au gouvernement des pouvoirs sans précédent pour contrôler l'économie et la vie quotidienne.

12 août 1914 - La Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre à l'Autriche-Hongrie. La Serbie est envahie par l'Autriche-Hongrie.

17 août 1914 - La Russie envahit l'Allemagne, attaquant en Prusse orientale, forçant les Allemands en infériorité numérique à se replier. Cela marque l'avènement du Front de l'Est en Europe dans lequel la Russie s'opposera à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie.

20 août 1914 - Les troupes allemandes occupent Bruxelles sans défense, capitale de la Belgique. Suite à cela, les principales armées allemandes continuent vers l'ouest et envahissent la France selon leur stratégie maîtresse connue sous le nom de plan Schlieffen. Il appelle à un mouvement géant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre des armées allemandes entrant en France, engloutissant Paris, puis attaquant l'arrière des armées françaises concentrées dans la région Alsace-Lorraine. Sous le commandement général de Helmuth von Moltke, chef d'état-major général allemand, les Allemands cherchent à remporter la victoire sur la France dans les six semaines, puis se concentrent sur la défaite de la Russie à l'Est avant que l'armée russe de six millions d'hommes, la plus grande du monde, puisse mobiliser pleinement.

23 août 1914 - Le Japon déclare la guerre à l'Allemagne. Les Japonais se préparent alors à aider les Britanniques à expulser les Allemands d'Extrême-Orient. Les possessions allemandes dans le Pacifique Sud comprennent une base navale sur la côte de la Chine, une partie de la Nouvelle-Guinée, des Samoa et des îles Caroline, Marshall et Mariannes.

Bataille de Tannenberg

26 août 1914 - Sur le front de l'Est, les troupes allemandes en Prusse orientale sous le nouveau commandement de Paul von Hindenburg et Erich Ludendorff s'opposent à la 2e armée russe. Aidés par la reconnaissance aérienne et l'interception de messages radio russes non codés, les Allemands repositionnent efficacement leurs troupes pour contrer l'avance russe initiale. Cinq jours plus tard, après avoir encerclé les Russes, la bataille se termine par une victoire allemande et la capture de 125 000 Russes. Suite à ce succès, les Allemands chassent les Russes de Prusse orientale avec de lourdes pertes. L'impressionnante victoire élève Hindenburg et Ludendorff au rang de héros en Allemagne.

30 août 1914 - Les possessions allemandes en Extrême-Orient sont attaquées alors que les troupes néo-zélandaises occupent les Samoa allemandes. Trois jours plus tard, les forces japonaises débarquent sur les côtes chinoises, se préparant à attaquer la base navale allemande de Tsingtao (Qingdao). Un mois plus tard, les Japonais commencent leur occupation des îles Caroline, Marshall et Marianne.

Bataille de la Marne

5-12 septembre 1914 - Sur le front occidental, Paris est sauvé alors que les troupes françaises et britanniques perturbent le plan Schlieffen en lançant une contre-offensive majeure contre les envahisseurs allemands à l'est de Paris. Six cents taxis de la ville aident à déplacer les troupes françaises vers le front. Aidés par des reconnaissances aériennes françaises qui révèlent qu'une brèche s'est développée au centre de toute l'avancée allemande, les Français et les Britanniques exploitent cette faiblesse et pressent leur avantage. Les Allemands commencent alors un retrait stratégique vers le nord pendant que les Alliés poursuivent. Chaque camp essaie à plusieurs reprises de déjouer l'autre et d'obtenir un avantage tactique en se déplaçant vers le nord dans ce qui est connu sous le nom de Race to the Sea.

7 septembre 1914 - En Extrême-Orient, une escadre navale allemande, commandée par le Graf von Spee, coupe le câble de communication du Pacifique britannique.

8 septembre 1914 - Le gouvernement français promulgue des réglementations nationales sur l'état de guerre qui incluent un contrôle total sur l'économie et la sécurité nationale, une censure stricte et la suspension des libertés civiles.

17 septembre 1914 - Sur le front de l'Est, les forces autrichiennes se retirent régulièrement des 3e et 8e armées russes qui avancent et combattent dans le sud de la Pologne et le long de la frontière russo-autrichienne. Les Allemands envoient alors la 9e armée nouvellement formée pour arrêter les Russes. Cela marque le début d'un modèle dans lequel les Allemands aideront l'armée austro-hongroise plus faible.

22 septembre 1914 - The first-ever British air raid against Germany occurs as Zeppelin bases at Cologne and Düsseldorf are bombed.

First Battle of Ypres
October 19-November 22, 1914

October 19, 1914 - Still hoping to score a quick victory in the West, the Germans launch a major attack on Ypres in Belgium. Despite heavy losses, British, French and Belgian troops fend off the attack and the Germans do not break through. During the battle, the Germans send waves of inexperienced 17 to 20-year-old volunteer soldiers, some fresh out of school. They advance shoulder-to-shoulder while singing patriotic songs only to be systematically gunned down in what the Germans themselves later call the "massacre of the innocents." By November, overall casualties will total 250,000 men, including nearly half of the British Regular Army.

October 29, 1914 - The Ottoman Empire (Turkey) enters the war on the side of the Germans as three warships shell the Russian port of Odessa. Three days later, Russia declares war on Turkey. Russian and Turkish troops then prepare for battle along the common border of the Russian Caucasus and the Ottoman Empire.

October-November, 1914 - Germans and Austrians launch a combined offensive against the Russians on the Eastern Front. The German 9th Army targets Warsaw, Poland, but is opposed by six Russian armies and withdraws. The Austrians attack the Russians in Galicia (a province in northeast Austria) with indecisive results. However, the Russians fail to press their advantage at Warsaw and instead begin a split counter-offensive moving both southward against the Austrians in Galicia and northward toward Germany. The German 9th Army then regroups and cuts off the Russians at Lodz, Poland, halting their advance and forcing an eastward withdrawal by the Russians.

November 1, 1914 - Austria invades Serbia. This is the third attempt to conquer the Serbs in retaliation for the assassination of Archduke Franz Ferdinand. This attempt fails like the two before it, at the hands of highly motivated Serbs fighting on their home ground. The Austrians withdraw in mid-December, after suffering over 220,000 casualties from the three failed invasions.

November 1, 1914 - The British Navy suffers its worst defeat in centuries during a sea battle in the Pacific. Two British ships, the Monmouth et Bon espoir, are sunk with no survivors by a German squadron commanded by Admiral Graf von Spee.

November 3, 1914 - Kaiser Wilhelm appoints Erich von Falkenhayn as the new Chief of the German General Staff, replacing Helmuth von Moltke who is sacked due to the failure of the Schlieffen Plan.

November 5, 1914 - France and Britain declare war on the Ottoman (Turkish) Empire.

November 6, 1914 - In the Persian Gulf, a major British offensive begins as the 6th Indian Division invades Mesopotamia. The objective is to protect the oil pipeline from Persia. Two weeks later they capture the city of Basra.

November 7, 1914 - In the Far East, the German naval base at Tsingtao is captured by the Japanese, aided by a British and Indian battalion.

Trench Warfare Begins

December 1914 - The Western Front in Europe stabilizes in the aftermath of the First Battle of Ypres as the Germans go on the defensive and transfer troops to the East to fight the Russians. The 450-mile-long Western Front stretches from the Channel Coast southward through Belgium and Eastern France into Switzerland. Troops from both sides construct opposing trench fortifications and dugouts protected by barbed wire, machine-gun nests, snipers, and mortars, with an in-between area called No Man's Land. The Eastern Front also sees its share of trenches as troops dig in after the Russians hold off the Germans in Poland and the Austrians hold off the Russians at Limanowa. The 600-mile Eastern Front stretches from the Baltic Sea southward through East Prussia and Austria to the Carpathian Mountains.

December 8, 1914 - The Battle of Falkland Islands occurs as British Navy warships destroy the German squadron of Admiral Graf von Spee in the South Atlantic off the coast of Argentina. Von Spee and two sons serving in his squadron are killed.

December 10, 1914 - The French begin a series of attacks along the Western Front against the Germans in the Artois region of northern France and Champagne in the south. Hampered by a lack of heavy artillery and muddy winter conditions, the French fail to make any significant gains and both offensives are soon suspended.

December 16, 1914 - Britain suffers its first civilian casualties at home in the war as the German Navy bombards the coastal towns of Whitby, Hartlepool and Scarborough, killing 40 persons and wounding hundreds.

December 25, 1914 - A Christmas truce occurs between German and British soldiers in the trenches of northern France. All shooting stops as the soldiers exit their trenches, exchange gifts, sing carols and engage in a soccer game. This is the only Christmas truce of the war, as Allied commanders subsequently forbid fraternization with orders to shoot any violators.


Germany's Kaiser Wilhelm II


German Youth and Military


Germans Cheer Declaration


The Mighty Russian Armoui


French Infantry in Action


Austrians Attack Russians

Copyright © 2009 The History Place™ All Rights Reserved

Conditions d'utilisation : à la maison/à l'école privée, la réutilisation non commerciale et non Internet est uniquement autorisée pour tout texte, graphique, photo, clip audio, autre fichier électronique ou matériel de The History Place.


Gospel music is a product of the religion, culture, and history that constitute the African American experience. Below is a representative, but by no means complete, historic timeline chronicling major events in the development of gospel music.

1619 &ndash The first Africans are brought to the British colony of Jamestown as indentured servants. The African&rsquos emphasis on musical elements such as call and response, improvisation, polyrhythms, and percussive affinities will form the basis of gospel and all other forms of African American musical expression.

1674 &ndash Hymnist and theologian Isaac Watts (1674-1748) is born in England. The writer of more than 750 hymns, his songs will become so popular among African Americans that they are simply referred to as &ldquoan old Dr. Watts.&rdquo

1730&rsquos &ndash The Great Awakening, a religious revival in British North America, signals the first major effort to Christianize enslaved Africans.

1777 &ndash George Leile establishes the First African Baptist Church of Savannah, Georgia, the oldest Black church in North America.

1780 &ndash John Wesley&rsquos A Collection of Hymns for the Use of the People Called Methodist est publié. Songs such as &ldquoThere is a Fountain Filled with Blood&rdquo and &ldquoFather I Stretch My Hands to Thee&rdquo quickly become standards of the African American sacred music tradition.

1787 &ndash With the establishment of the African Methodist Episcopal Church, the first independent African American Christian denomination in the United States is created.

1800&rsquos &ndash African American innovation in Christian-centered sacred music begins to distinguish itself in the forms of spirituals, shouts, lined-hymns, and anthems.

1865 &ndash Slavery legally abolished with the passage of the Thirteenth Amendment of the United States Constitution.

1871 &ndash The Fisk Jubilee Singers set out on their inaugural tour to raise money to help save Fisk University from closure. Eventually becoming an international tour, the choir brings the sacred music of African Americans the attention of the world. The Jubilee Singers also provide a model a tight, four part harmony-centered, choral singing that will continue for generations within the African American community.

1901 &ndash Songwriter and religious leader Charles Albert Tindley begins publishing songs in Philadelphia. Classic compositions by Tindley include &ldquoStand By Me,&rdquo &ldquoWe&rsquoll Understand it Better By and By,&rdquo and &ldquoSome Day (Beams of Heaven).&rdquo

1906 &ndash The Azusa Street Revival begins in Los Angeles under the direction of the African American religious pioneer William Seymour. In addition to giving rise to modern-day Pentecostalism, the music of the revival recaptures the energy of the pre-emancipation shouts and is one of the key events in the development of gospel music.

1920&rsquos &ndash American recording companies begin producing &ldquorace records&rdquo to market to the African American consumer. In addition to blues, ragtime, and early jazz, African American preachers and gospel artists such as Arizona Dranes, Blind Willie Johnson, and Washington Phillips will also be highlighted in part because of the fresh, raw sound. This music is also referred to as the gospel blues and the holy blues.

1921 &ndash The National Baptist Convention publishes the songbook Gospel Pearls, the first hymnal from a major African American denomination to include selections of the new music that would become known as gospel.

1931 &ndash Theodore Frye and Thomas A. Dorsey create the first gospel chorus. Dorsey would go on to co-found the National Convention of Gospel Choirs and Choruses. Included among Dorsey&rsquos more than 400 compositions are the gospel standards &ldquoPrecious Lord,&rdquo &ldquoPeace in the Valley,&rdquo and &ldquoHighway to Heaven.&rdquo

1938 &ndash Sister Rosetta Tharpe scores the first million-selling gospel record with the hit single &ldquoThis Train.&rdquo Tharpe was the dominant gospel music performer of the late 1930&rsquos and 1940&rsquos, mixing soulful guitar licks and big band accompaniment with sacred lyrics.

1945-1965 &ndash The Golden Age of Gospel&mdashdue to its unprecedented popularity&mdashwas dominated by soloists such as Mahalia Jackson and groups like Swan Silvertones, the Caravans, and the Original Gospel Harmonettes. Perhaps the most important group to this expansion beyond the church walls was the Clara Ward Singers.

1967 &ndash &ldquoOh Happy Day&rdquo is recorded by the Northern California State Youth Choir (later dubbed the Edwin Hawkins Singers). This one song almost single-handedly creates the genre known as contemporary gospel. Key groups, soloists, and composers in this movement include Walter Hawkins, Tramaine Hawkins, Andraé Crouch and the Disciples, the Winans, and the Clark Sisters. Reverend James Cleveland and Mattie Moss Clark helped give rise to the movement by their tireless work composing, arranging, and recording for large choirs.

1997 &ndash &ldquoStomp. &rdquo from &ldquoGod&rsquos Property From Kirk Franklin&rsquos Nu Nation,&rdquo is released, blowing open the doors of the church and demanded that it make room for urban culture.


Important Psychology Events: 1900 to 1950

The first half of the 20th century was dominated by two major figures: Sigmund Freud and Carl Jung. It was a time when the foundation of analysis was built, including Freud's examination of psychopathology and Jung's analytic psychology.

  • 1900: Sigmund Freud publishes his landmark book, "Interpretation of Dreams."
  • 1901: The British Psychological Society is established.
  • 1905: Mary Whiton Calkins is elected the first woman president of the American Psychological Association. Alfred Binet introduces the intelligence test.
  • 1906: Ivan Pavlov publishes his findings on classical conditioning. Carl Jung publishes "The Psychology of Dementia Praecox."
  • 1911: Edward Thorndike publishes "Animal Intelligence," which leads to the development of the theory of operant conditioning.
  • 1912: Max Wertheimer publishes "Experimental Studies of the Perception of Movement," which leads to the development of Gestalt psychology.
  • 1913: Carl Jung begins to depart from Freudian views and develops his own theories, which he refers to as analytical psychology. John B. Watson publishes "Psychology as the Behaviorist Views" in which he establishes the concept of behaviorism.
  • 1915: Freud publishes work on repression.
  • 1920: Watson and Rosalie Rayner publish research on classical conditioning of fear with their subject, Little Albert.
  • 1932: Jean Piaget becomes the foremost cognitive theorist with the publication of his work "The Moral Judgment of the Child."
  • 1942: Carl Rogers develops the practice of client-centered therapy, which encourages respect and positive regard for patients.

Histoire

The Chesapeake region has been around for a very long time. Many tend to begin its history with the establishment of Jamestown, Virginia, in 1607. But the story of the Bay began millions of years before that.

African Americans in the Chesapeake

Discover how African-American history shaped the culture and economy of the Chesapeake Bay, from the 1600s to today.

Captain John Smith

Travel along on the voyage of Captain John Smith, an English explorer who journeyed through the Chesapeake Bay.

Guerre civile

Study how the Bay and its rivers and streams played a pivotal role in many Civil War battles—both on land and water.

Indigenous Peoples of the Chesapeake

Learn about the culture and day-to-day life of the Chesapeake Bay region’s earliest human residents.

Pirates

Climb aboard the ship of a pirate to learn how Blackbeard, the Davis trio and others carved out their own slice of Bay history.

Shipwrecks

Look back at the way people lived, worked and traveled on the Bay by uncovering the details of historic sunken ships.


Voir la vidéo: Le Mystère des Phéniciens - Les Civilisations Antiques (Décembre 2021).