Informations

Russell Kerr


Russell Kerr est né en 1921. Formé en Australie, il a obtenu un diplôme en économie à l'Université de Sydney. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a servi dans la Royal Air Force.

Après la guerre, il a rejoint le Parti travailliste et a été membre de l'exécutif national de l'Association des personnels scientifiques, techniques et de gestion. En 1960, il épouse Anne Kerr.

Kerr a été élu pour représenter Feltham aux élections générales de 1966. À la Chambre des communes, Kerr s'est associé à un groupe de membres de gauche comprenant Konni Zilliacus, Ian Mikardo, Barbara Castle, Sydney Silverman, Geoffrey Bing et Emrys Hughes.

En 1966, Kerr rejoint Michael Foot, Konni Zilliacus, William Warbey, Anne Kerr, Stan Newens, Norman Atkinson, John Mendelson et Sydney Silverman pour protester contre l'intervention américaine au Vietnam. Cependant, Kerr et ses amis n'ont pas réussi à persuader le Premier ministre travailliste, Harold Wilson, de condamner la politique américaine à l'égard du Vietnam.

Kerr a été président du Tribune Group (1969-70) et du Select Committee on Nationalized Industries (1974-79).


Description du catalogue Sir Russell Kerr

Les documents énumérés ci-dessous reflètent la vie de service public de Sir Russell Kerr et ses intérêts familiaux dans la forêt de Dean. Il avait un sens aigu de la valeur de l'histoire et a publié en privé Une histoire de la famille de Kerr en 1923.

Pour des documents supplémentaires de la famille Kerr, voir Gloucestershire Record Office D265, D2352, D2392 et D4562.

Kerr, Sir Russell James, 1863-1952, KB DL JP de Newnham, Gloucestershire

CES DOCUMENTS SONT OUVERTS IMMÉDIATEMENT POUR LA RECHERCHE

Sir Russell James Kerr, KB DL JP (1863-1952) de The Haie, Newnham-on-Severn, et plus tard de Hill House, Newnham, a été admis au barreau en 1887 et a exercé pendant un certain temps sur le circuit d'Oxford. Il a été nommé juge de paix pour le Gloucestershire en 1893, et a servi comme capitaine et hon. Major dans le 3e bataillon (de milice) du Gloucestershire Regiment jusqu'en 1902, et de nouveau pendant la Première Guerre mondiale. Il a été promu Hon. Lt-Col. lorsqu'il devint sous-lieutenant pour le comté en 1917. En 1910, il succéda à son père en tant que seigneur des manoirs de Newnham et Ruddle, et il servit également comme Verderer de la forêt de Dean à partir de 1916. Il fut élu échevin de Conseil de comté en 1908 et est devenu son président de 1920-31 et aussi le président des sessions trimestrielles, 1929-36.

Son fils aîné a été tué pendant la Première Guerre mondiale, et son fils cadet et son petit-fils pendant la Seconde Guerre mondiale. A sa mort en 1952, ses biens passèrent à sa redoutable fille, Mlle M. Joan Kerr (1897-1988), qui demeura à Newnham jusqu'à sa mort.


เคอร์

ฝั่งโรงเรียน , , ซิดนีย์ คริสตจักรแห่งอังกฤษ โรงเรียนมัธยม และ มหาวิทยาลัยซิดนีย์ เขาเสิร์ฟกับ เบิกพล ของ กองทัพอากาศ ในช่วง สงครามโลกครั้งที่สอง เขากลายเป็นผู้อำนวย การสมาคมผังเมืองและประเทศ และ เขาเป็นสมาชิกระดับชาติของ สมาคมพนักงานกำกับดูแล ผู้บริหาร และช่างเทคนิค ตั้งแต่ปี 2507

ฮอร์แช ใน 1951 , เมอร์ตันและมอร์เดน ใน 1959 และ เพรสตันนอร์ท ใน 1964

สมาชิกรัฐสภา สำหรับ Feltham จาก ปี 1966 ที่จะปี 1974 และ Feltham และสตัน จาก ปี 1974 ที่จะ ปี 1983 เขาสูญเสียที่นั่งในความพ่ายแพ้อย่างถล่มทลายในปีนั้นเป็นแรงงานเพื่อ อนุรักษ์นิยม แพทริคพื้น

.ศ. 2503 2507 .ศ. 2513

15 .ศ. 2526 เชื่อกันว่าเขาเป็นโรคหลอดเลือดสมอง เขาอายุ 62

แรงงาน สมาชิก ของ รัฐสภาแห่งสหราชอาณาจักร (MP) คิดเป็น ภาษาอังกฤษ เลือกตั้งเป็น ต้นขั้ว คุณสามารถช่วยวิกิพีเดียโดย ขยาย


Histoire Kerr, écusson familial et armoiries

Les premières formes de noms de famille héréditaires en Écosse étaient les noms de famille patronymique, qui sont dérivés du prénom du père, et les noms de famille métronymique, qui sont dérivés du prénom de la mère. Les noms patronymiques écossais sont apparus dès le milieu du IXe siècle. Les patronymes ont été dérivés d'une variété de prénoms qui avaient de nombreuses origines différentes. Le nom de famille Kerr est dérivé du nom gaélique O'Ciarain ou O'Ceirin, qui lui-même vient du mot gaélique ciar, ce qui signifie le noir ou marron foncé.

Ensemble de 4 tasses à café et porte-clés

$69.95 $48.95

Les premières origines de la famille Kerr

Le nom de famille Kerr a été trouvé pour la première fois dans le Lancashire (situé dans le nord-ouest de l'Angleterre et remonte à 1180), où l'un des premiers enregistrements d'un ancêtre du clan était un chasseur John Ker, résident de Soonhope en 1190 après JC. On pense qu'il a reçu une concession de terre de la Couronne et s'est installé dans le pays frontalier de l'Écosse peu de temps après que l'invasion normande se soit déplacée vers le nord.

En un siècle, deux branches principales ont évolué à partir de deux frères, Ralph et John qui vivaient près de Jedburgh en c. 1330. Ils ont tous deux été répertoriés dans le Roll of Battle Abbey comme descendant du Norman Karre. [1] Les Kerrs de Cessford descendaient de Ralph et les Kerrs de Ferniehurst descendaient de John.

Nous attirons maintenant l'attention du lecteur sur une origine légèrement différente avec une chronologie différente mais similaire. "Deux frères, d'origine anglo-normande, qui portaient ce nom [Karre] se seraient installés en Ecosse au 13ème siècle. Personne ne savait qui était l'aîné des deux, car « aucune des deux maisons ne céderait la supériorité à l'autre, formant deux races distinctes de chefs frontaliers guerriers ». Les Kerrs de Fernihirst sont représentés par les marquis de Lothian, les Kers de Cessord par les ducs de Roxburghe. » [2]

Nous pensons que la référence au 13ème siècle est une faute de frappe, car elle aurait dû se lire 14ème siècle (les années 1300) et non les années 1200.

Forfait Armoiries et histoire du nom de famille

$24.95 $21.20

Début de l'histoire de la famille Kerr

Cette page Web ne montre qu'un petit extrait de notre recherche Kerr. 172 autres mots (12 lignes de texte) couvrant les années 1130, 1205, 1264, 1296, 1350, 1553, 1609, 1606, 1570, 1650, 1616, 1578, 1654, 1570, 1650, 1675, 1605, 1675, 1615, 1684, 1624, 1690, 1680, 1741, 1600, 1797 et sont inclus sous le thème Early Kerr History dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Sweat à capuche unisexe blason

Variations d'orthographe Kerr

Les traductions fréquentes des noms de famille depuis et vers le gaélique expliquent la multitude de variations orthographiques trouvées dans les noms de famille écossais. De plus, l'orthographe des noms de famille était rarement cohérente parce que les scribes médiévaux et les responsables de l'église enregistraient les noms tels qu'ils sonnaient, plutôt que d'adhérer à des règles d'orthographe spécifiques. Les différentes versions d'un nom de famille, telles que l'inclusion du préfixe patronymique "Mac", indiquaient fréquemment une affiliation religieuse ou clanique, voire une division de la famille. De plus, un grand nombre de noms étrangers ont été introduits en Écosse, accélérant accentuant les altérations de divers noms de famille. Le nom Kerr a également été orthographié Kerr, Car, Carr, Ker, Cearr (gaélique) et bien d'autres.

Les premiers notables de la famille Kerr (avant 1700)

Notable parmi la famille à cette époque était Mark Kerr (1553-1609), de Ferniehurst, qui a été fait 1er comte de Lothian en 1606 Robert Ker (1570-1650) de Cessford, qui a été créé le 1er comte de Roxburghe en 1616 Robert Kerr (ou Carr), 1er comte d'Ancram (ch. 1578-1654), un noble et écrivain écossais Robert Ker, 1er comte de.
57 autres mots (4 lignes de texte) sont inclus sous le sujet Early Kerr Notables dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration de la famille Kerr en Irlande

Certains membres de la famille Kerr ont déménagé en Irlande, mais ce sujet n'est pas traité dans cet extrait.
155 mots supplémentaires (11 lignes de texte) sur leur vie en Irlande sont inclus dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration Kerr +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons Kerr aux États-Unis au XVIIIe siècle
  • Johan Kerr, qui débarqua en Pennsylvanie en 1728 [3]
  • Christian Kerr, arrivé en Pennsylvanie en 1733 [3]
  • Friederich Kerr, arrivé en Pennsylvanie en 1742 [3]
  • Barnard Kerr, arrivé à Philadelphie, Pennsylvanie en 1745 [3]
  • Samuel Kerr, qui a débarqué en Caroline du Sud en 1772 [3]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Les colons Kerr aux États-Unis au XIXe siècle
  • Thomas Kerr, qui a atterri dans le comté de Somerset, en Pennsylvanie en 1802 [3]
  • Hannah Kerr, 25 ans, débarquée à New York, NY en 1803 [3]
  • Josiah Kerr, 28 ans, arrivé à New York, NY en 1804 [3]
  • Alex Kerr, arrivé en Amérique en 1805 [3]
  • Anne Kerr, arrivée en Amérique en 1805 [3]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Les colons Kerr aux États-Unis au 20e siècle

Migration Kerr au Canada +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons Kerr au Canada au XVIIIe siècle
  • William Kerr de St. John's, Terre-Neuve à la fin des années 1700 [4]
  • Dr Kerr Robert U.E. (né en 1755) né en Écosse, Royaume-Uni de New York, États-Unis qui est arrivé au Québec c. 1779, des déménagements sont nécessaires avant de s'installer à Fredericksburgh, canton de Cataraqui en 1789, il a servi dans le 2e bataillon des Kings Royal Rangers de New York avant d'être capturé en 1777, s'échappant en 1779 il était assistant chirurgien, il a épousé Elizabeth Brant Johnson en 1783 ayant 5 enfants, il mourut en 1824 [5]
  • Le capitaine Kerr James U.E. (né en 1754) qui s'établit à Parr Town [Saint John], Nouveau-Brunswick v. 1784, il a servi dans les Queens Rangers, est décédé en 1830 à Amherst, en Nouvelle-Écosse [5]
  • M. Kerr James U.E. qui s'est établi au Canada c. 1784 [5]
Les colons Kerr au Canada au 19e siècle
  • John Campbell Kerr, 22 ans, sellier, arrivé à Québec à bord du navire "Atlas" en 1815
  • John Kerr, arrivé au Canada en 1815
  • John Kerr, 27 ans, agriculteur, arrivé à Saint John, Nouveau-Brunswick en 1833 à bord du brick "William" en provenance de Cork, Irlande
  • Bess Kerr, 13 ans, arrivée à Saint John, Nouveau-Brunswick en 1834 à bord du brick "Betsy Heron" en provenance de Belfast, Irlande
  • Peggy Kerr, 19 ans, arrivée à Saint John, Nouveau-Brunswick en 1834 à bord du brick "Betsy Heron" en provenance de Belfast, Irlande
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration Kerr en Australie +

L'émigration vers l'Australie a suivi les premières flottes de condamnés, de commerçants et de premiers colons. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons Kerr en Australie au XIXe siècle
  • Henry Kerr, bagnard écossais d'Édimbourg, qui fut transporté à bord du "Agamemnon" le 22 avril 1820, s'installant en Nouvelle-Galles du Sud, Australie[6]
  • Thomas Kerr, arrivé à Adélaïde en Australie à bord du navire "Glenswilly" en 1839 [7]
  • M. William Kerr, condamné canadien qui a été condamné à Québec, Canada pendant 7 ans, transporté à bord du "Canton" le 20 septembre 1839, arrivant en Tasmanie (Van Diemen's Land), transporté de Québec en Angleterre[8]
  • James Kerr, arrivé à Adélaïde en Australie à bord du navire "John" en 1840 [9]
  • M. James Kerr, (né en 1812), 28 ans, jardinier anglais de Londres, Angleterre, Royaume-Uni voyageant à bord du navire "Orient" arrivant à Port Phillip, Nouvelle-Galles du Sud, Australie le 13 décembre 1840 [10]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration Kerr en Nouvelle-Zélande +

L'émigration vers la Nouvelle-Zélande a suivi les traces des explorateurs européens, tels que le capitaine Cook (1769-1770) : d'abord les chasseurs de phoque, les baleiniers, les missionnaires et les commerçants. En 1838, la British New Zealand Company avait commencé à acheter des terres aux tribus maories et à les vendre aux colons. une nouvelle vie. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons Kerr en Nouvelle-Zélande au XIXe siècle
  • Alexander Kerr, 14 ans, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • John Kerr, 41 ans, agriculteur, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • Janet Kerr, 42 ans, arrivée à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • James Kerr, 20 ans, agriculteur, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • David Kerr, 18 ans, agriculteur, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Notables contemporains du nom Kerr (post 1700) +

  • James "Jim" Kerr (né en 1959), musicien et auteur-compositeur-interprète écossais, membre du groupe de rock écossais Simple Minds, peut-être mieux connu pour son tube de 1985 "Don't You (Forget About Me)"
  • William Alexander Kerr VC (1831-1919), récipiendaire écossais de la Croix de Victoria
  • John Graham Kerr (1869-1957), embryologiste écossais et membre du Parlement
  • Michael "Mick" Kerr (1934-2021), joueur de football gaélique nord-irlandais, manager et administrateur
  • Brian Francis Kerr PC (1948-2020), BaronKerr of Tonaghmore, avocat britannique et juge principal, Lord Chief Justice of Northern Ireland (2004-2009)
  • M. Paul Andrew Kerr B.E.M., récipiendaire britannique de la Médaille de l'Empire britannique le 29 décembre 2018 pour services rendus à Mountain Rescue et à la communauté du Cheshire[11]
  • Philip Ballantyne Kerr (1956-2018), auteur britannique, surtout connu pour sa série Bernie Gunther de 13 thrillers
  • John Michael Kerr (1950-2016), auteur américain, surtout connu pour son livre de non-fiction A Most Dangerous Method
  • Robert Kerr (1882-1963), médaillé olympique canadien d'or et de bronze pour la course aux jeux de 1904 et 1908
  • Brigadier-général Francis Rusher Kerr (1890-1975), administrateur adjoint américain des affaires des anciens combattants (1946) [12]
  • . (Encore 16 notables sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Événements historiques pour la famille Kerr +

Vol 901 d'Air New Zealand
  • M. Geoffrey Ian Hamilton Kerr (1958-1979), passager néo-zélandais, de Wanganui, île du Nord, Nouvelle-Zélande à bord du vol Air New Zealand 901 pour un vol touristique en Antarctique lorsqu'il a percuté le mont Erebus, il est décédé dans l'accident [13]
  • M. Francis Ronald Kerr (1930-1979), passager néo-zélandais, de New Lynn, Auckland, Nouvelle-Zélande à bord du vol Air New Zealand 901 pour un vol touristique en Antarctique lorsqu'il a percuté le mont Erebus, il est décédé dans l'accident [13]
  • Mme Betty Kerr (décédée en 1979), passagère néo-zélandaise, de New Lynn, Auckland, Nouvelle-Zélande à bord du vol Air New Zealand 901 pour un vol touristique en Antarctique lorsqu'il a percuté le mont Erebus, elle est décédée dans l'accident [13]
Incendie du stade de Bradford City
  • Walter Kerr (1909-1985), de Bradford&# 160qui a assisté au match de troisième division de Bradford City et Lincoln City le 11 mai 1985 lorsque l'incendie du stade de Bradford City s'est produit et il est mort dans l'incendie
Impératrice d'Irlande
  • M. Peter Kerr (1875-1914), Passager écossais de troisième classe de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédé dans le naufrage [14]
  • Mlle Sarah Kerr (1901-1914), passagère écossaise de troisième classe de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [14]
  • Mme Mary Currie Kerr (1875-1914), née Russell Scottish Third Class Passager de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [14]
  • Maître George Kerr (1906-1914), Passager écossais de troisième classe de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédé dans le naufrage [14]
  • Mlle Maggie Kerr (1902-1914), passagère écossaise de troisième classe de Glasgow, en Écosse, au Royaume-Uni, qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [14]
  • . (Deux autres entrées sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
HMS Dorsetshire
  • George Kerr (mort en 1945), matelot de 3e classe britannique à bord du HMS Dorsetshire lorsqu'il a été touché par des bombardiers aériens et coulé, il est mort dans le naufrage [15]
HMS Capot
  • M. Raymond W Kerr (né en 1923), English Boy 1st Class servant pour la Royal Navy de Wallsend, Northumberland, Angleterre, qui a combattu et est mort dans le naufrage [16]
  • M. Alexander Kerr (né en 1919), anglais Engine Room Artificer 5th Class servant pour la Royal Navy de Portsmouth, Hampshire, Angleterre, qui a navigué dans la bataille et est mort dans le naufrage [16]
HMS Repulse
  • M. David Kerr, British Stoker 1st Class, qui a combattu sur le HMS Repulse et a survécu au naufrage [17]
  • M. Hugh Kerr, matelot de 2e classe britannique, qui a participé à la bataille sur le HMS Repulse et est mort dans le naufrage [17]
  • M. Robert G Kerr, matelot de 3e classe britannique, qui a combattu sur le HMS Repulse et a survécu au naufrage [17]
HMS Royal Oak
  • Richard J. Kerr, officier marinier britannique de la Royal Navy à bord du HMS Royal Oak lorsqu'il a été torpillé par le U-47 et coulé, il a survécu au naufrage [18]
RMS Titanic
  • M. Thomas Russell Kerr (décédé en 1912), âgé de 26 ans, pompier/chauffeur anglais de Southampton, Hampshire qui travaillait à bord du RMS Titanic et est décédé dans le naufrage [19]

Histoires liées +

La devise Kerr +

La devise était à l'origine un cri de guerre ou un slogan. Les devises ont commencé à être représentées avec des armes aux 14e et 15e siècles, mais n'étaient pas d'usage général avant le 17e siècle. Ainsi, les armoiries les plus anciennes ne comportent généralement pas de devise. Les devises font rarement partie de l'octroi des armoiries : sous la plupart des autorités héraldiques, une devise est un élément facultatif des armoiries et peut être ajoutée ou modifiée à volonté, de nombreuses familles ont choisi de ne pas afficher de devise.

Devise: Sero sed serio
Traduction de devise : En retard mais sérieux.


KERR Généalogie

WikiTree est une communauté de généalogistes qui développe un arbre généalogique collaboratif de plus en plus précis et 100% gratuit pour tout le monde pour toujours. S'il vous plaît rejoignez-nous.

Veuillez vous joindre à nous pour collaborer sur les arbres généalogiques de KERR. Nous avons besoin de l'aide de bons généalogistes pour développer une complètement libre arbre généalogique partagé pour nous connecter tous.

AVIS DE CONFIDENTIALITÉ IMPORTANT ET AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : VOUS AVEZ LA RESPONSABILITÉ D'UTILISER LA PRUDENCE LORS DE LA DISTRIBUTION D'INFORMATIONS PRIVÉES. WIKITREE PROTEGE LES INFORMATIONS LES PLUS SENSIBLES, MAIS UNIQUEMENT DANS LA MESURE INDIQUÉE DANS LA CONDITIONS D'UTILISATION ET POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ.


Histoire de Kerr, écusson de famille et armoiries

Le nom de famille Kerr bien connu existe depuis longtemps en Irlande et provient de plusieurs sources distinctes. Dans le comté de Galway, c'était une anglicisation d'O Carra, un nom patronymique faisant référence à un descendant de Carra, le mot Carra signifiait à son tour "lance". Dans le comté de Donegal, Kerr était la forme anglicisée de Mac Giolla Chathair. Beaucoup de ceux qui portent le nom Kerr en Irlande sont les descendants d'émigrants de souche écossaise ou anglaise, qui ont apporté le nom avec eux. En Irlande, de nombreux porteurs ont changé leur nom au fil du temps de Kerrane ou Kerr à Carr. À son tour, le nom de Carr en Irlande s'est dans certains cas transformé en Carey.

Ensemble de 4 tasses à café et porte-clés

$69.95 $48.95

Les premières origines de la famille Kerr

Le nom de famille Kerr a été trouvé pour la première fois à Connacht (irlandais : Connachta, (terre des) descendants de Conn), où en 1095, les annales du Loch Cé énumèrent la mort de Muirchertach Ua Cairre, "steward of Cenél Aengusa et royal héritier d'Oilech."

Forfait Armoiries et histoire du nom de famille

$24.95 $21.20

Début de l'histoire de la famille Kerr

Cette page Web ne montre qu'un petit extrait de notre recherche Kerr. 85 autres mots (6 lignes de texte) couvrant les années 1260, 1779, 1849 et 1866 sont inclus sous le sujet Early Kerr History dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Sweat à capuche unisexe blason

Variations d'orthographe Kerr

Les variantes orthographiques de ce nom de famille incluent : Carr, Kerr, O'Carr, O'Carry, MacCarry, Kerrane et bien d'autres.

Les premiers notables de la famille Kerr (avant 1700)

30 autres mots (2 lignes de texte) sont inclus sous le sujet Early Kerr Notables dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration Kerr +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons Kerr aux États-Unis au XVIIIe siècle
  • Johan Kerr, qui a débarqué en Pennsylvanie en 1728 [1]
  • Christian Kerr, arrivé en Pennsylvanie en 1733 [1]
  • Friederich Kerr, arrivé en Pennsylvanie en 1742 [1]
  • Barnard Kerr, arrivé à Philadelphie, Pennsylvanie en 1745 [1]
  • Samuel Kerr, qui a débarqué en Caroline du Sud en 1772 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Les colons Kerr aux États-Unis au XIXe siècle
  • Thomas Kerr, qui a atterri dans le comté de Somerset, en Pennsylvanie en 1802 [1]
  • Hannah Kerr, 25 ans, débarquée à New York, NY en 1803 [1]
  • Josiah Kerr, 28 ans, arrivé à New York, NY en 1804 [1]
  • Alex Kerr, arrivé en Amérique en 1805 [1]
  • Anne Kerr, arrivée en Amérique en 1805 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Les colons Kerr aux États-Unis au 20e siècle

Migration Kerr au Canada +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons Kerr au Canada au XVIIIe siècle
  • William Kerr de St. John's, Terre-Neuve à la fin des années 1700 [2]
  • Dr Kerr Robert U.E. (né en 1755) né en Écosse, Royaume-Uni de New York, États-Unis arrivé au Québec c. 1779, des déménagements sont nécessaires avant de s'installer à Fredericksburgh, canton de Cataraqui en 1789, il a servi dans le 2e bataillon des Kings Royal Rangers de New York avant d'être capturé en 1777, s'échappant en 1779 il était assistant chirurgien, il a épousé Elizabeth Brant Johnson en 1783 ayant 5 enfants, il mourut en 1824 [3]
  • Le capitaine Kerr James U.E. (né en 1754) qui s'établit à Parr Town [Saint John], Nouveau-Brunswick v. 1784, il a servi dans les Queens Rangers, est décédé en 1830 à Amherst, en Nouvelle-Écosse [3]
  • M. Kerr James U.E. qui s'est établi au Canada c. 1784 [3]
Les colons Kerr au Canada au 19e siècle
  • John Campbell Kerr, 22 ans, sellier, arrivé à Québec à bord du navire "Atlas" en 1815
  • John Kerr, arrivé au Canada en 1815
  • John Kerr, 27 ans, agriculteur, arrivé à Saint John, Nouveau-Brunswick en 1833 à bord du brick "William" en provenance de Cork, Irlande
  • Bess Kerr, 13 ans, arrivée à Saint John, Nouveau-Brunswick en 1834 à bord du brick "Betsy Heron" en provenance de Belfast, Irlande
  • Peggy Kerr, 19 ans, arrivée à Saint John, Nouveau-Brunswick en 1834 à bord du brick "Betsy Heron" en provenance de Belfast, Irlande
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration Kerr en Australie +

L'émigration vers l'Australie a suivi les premières flottes de condamnés, de commerçants et de premiers colons. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons Kerr en Australie au XIXe siècle
  • Henry Kerr, bagnard écossais d'Édimbourg, qui fut transporté à bord du "Agamemnon" le 22 avril 1820, s'installant en Nouvelle-Galles du Sud, Australie[4]
  • Thomas Kerr, arrivé à Adélaïde en Australie à bord du navire "Glenswilly" en 1839 [5]
  • M. William Kerr, condamné canadien qui a été condamné à Québec, Canada pendant 7 ans, transporté à bord du "Canton" le 20 septembre 1839, arrivant en Tasmanie (Van Diemen's Land), transporté de Québec en Angleterre[6]
  • James Kerr, arrivé à Adélaïde en Australie à bord du navire "John" en 1840 [7]
  • M. James Kerr, (né en 1812), 28 ans, jardinier anglais de Londres, Angleterre, Royaume-Uni voyageant à bord du navire "Orient" arrivant à Port Phillip, Nouvelle-Galles du Sud, Australie le 13 décembre 1840 [8]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration Kerr en Nouvelle-Zélande +

L'émigration vers la Nouvelle-Zélande a suivi les traces des explorateurs européens, tels que le capitaine Cook (1769-1770) : d'abord les chasseurs de phoque, les baleiniers, les missionnaires et les commerçants. En 1838, la British New Zealand Company avait commencé à acheter des terres aux tribus maories et à les vendre aux colons. une nouvelle vie. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons Kerr en Nouvelle-Zélande au XIXe siècle
  • Alexander Kerr, 14 ans, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • John Kerr, 41 ans, agriculteur, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • Janet Kerr, 42 ans, arrivée à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • James Kerr, 20 ans, agriculteur, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • David Kerr, 18 ans, agriculteur, arrivé à Nelson en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Fifeshire" en 1842
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Notables contemporains du nom Kerr (post 1700) +

  • Michael "Mick" Kerr (1934-2021), joueur de football gaélique nord-irlandais, manager et administrateur
  • Brian Francis Kerr PC (1948-2020), BaronKerr of Tonaghmore, avocat britannique et juge principal, Lord Chief Justice of Northern Ireland (2004-2009)
  • M. Paul Andrew Kerr B.E.M., récipiendaire britannique de la Médaille de l'Empire britannique le 29 décembre 2018 pour services rendus à Mountain Rescue et à la communauté du Cheshire[9]
  • Philip Ballantyne Kerr (1956-2018), auteur britannique, surtout connu pour sa série Bernie Gunther de 13 thrillers
  • John Michael Kerr (1950-2016), auteur américain, surtout connu pour son livre de non-fiction A Most Dangerous Method
  • James "Jim" Kerr (né en 1959), musicien et auteur-compositeur-interprète écossais, membre du groupe de rock écossais Simple Minds, peut-être mieux connu pour son tube de 1985 "Don't You (Forget About Me)"
  • Robert Kerr (1882-1963), médaillé olympique canadien d'or et de bronze pour la course aux jeux de 1904 et 1908
  • Brigadier-général Francis Rusher Kerr (1890-1975), administrateur adjoint américain des affaires des anciens combattants (1946) [10]
  • John Graham Kerr (1869-1957), embryologiste écossais et membre du Parlement
  • Malcolm Kerr (né en 1950), homme politique australien
  • . (Encore 16 notables sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Événements historiques pour la famille Kerr +

Vol 901 d'Air New Zealand
  • M. Geoffrey Ian Hamilton Kerr (1958-1979), passager néo-zélandais, de Wanganui, île du Nord, Nouvelle-Zélande à bord du vol Air New Zealand 901 pour un vol touristique en Antarctique lorsqu'il a percuté le mont Erebus, il est décédé dans l'accident [11]
  • M. Francis Ronald Kerr (1930-1979), passager néo-zélandais, de New Lynn, Auckland, Nouvelle-Zélande à bord du vol Air New Zealand 901 pour un vol touristique en Antarctique lorsqu'il a percuté le mont Erebus, il est décédé dans l'accident [11]
  • Mme Betty Kerr (décédée en 1979), passagère néo-zélandaise, de New Lynn, Auckland, Nouvelle-Zélande à bord du vol Air New Zealand 901 pour un vol touristique en Antarctique lorsqu'il a percuté le mont Erebus, elle est décédée dans l'accident [11]
Incendie du stade de Bradford City
  • Walter Kerr (1909-1985), de Bradford&# 160qui a assisté au match de troisième division de Bradford City et Lincoln City le 11 mai 1985 lorsque l'incendie du stade de Bradford City s'est produit et il est mort dans l'incendie
Impératrice d'Irlande
  • M. Peter Kerr (1875-1914), Passager écossais de troisième classe de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédé dans le naufrage [12]
  • Mlle Sarah Kerr (1901-1914), passagère écossaise de troisième classe de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [12]
  • Mme Mary Currie Kerr (1875-1914), née Russell Scottish Third Class Passager de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [12]
  • Maître George Kerr (1906-1914), Passager écossais de troisième classe de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédé dans le naufrage [12]
  • Mlle Maggie Kerr (1902-1914), passagère écossaise de troisième classe de Glasgow, Écosse, Royaume-Uni qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [12]
  • . (Deux autres entrées sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
HMS Dorsetshire
  • George Kerr (mort en 1945), matelot de 3e classe britannique à bord du HMS Dorsetshire lorsqu'il a été touché par des bombardiers aériens et coulé, il est mort dans le naufrage [13]
HMS Capot
  • M. Raymond W Kerr (né en 1923), English Boy 1st Class servant pour la Royal Navy de Wallsend, Northumberland, Angleterre, qui a navigué dans la bataille et est mort dans le naufrage [14]
  • M. Alexander Kerr (né en 1919), anglais Engine Room Artificer 5th Class servant pour la Royal Navy de Portsmouth, Hampshire, Angleterre, qui a navigué dans la bataille et est mort dans le naufrage [14]
HMS Repulse
  • M. David Kerr, British Stoker 1st Class, qui a combattu sur le HMS Repulse et a survécu au naufrage [15]
  • M. Hugh Kerr, matelot de 2e classe britannique, qui a combattu sur le HMS Repulse et est mort dans le naufrage [15]
  • M. Robert G Kerr, matelot de 3e classe britannique, qui a combattu sur le HMS Repulse et a survécu au naufrage [15]
HMS Royal Oak
  • Richard J. Kerr, officier marinier britannique de la Royal Navy à bord du HMS Royal Oak lorsqu'il a été torpillé par le U-47 et coulé, il a survécu au naufrage [16]
RMS Titanic
  • M. Thomas Russell Kerr (décédé en 1912), âgé de 26 ans, pompier/chauffeur anglais de Southampton, Hampshire qui travaillait à bord du RMS Titanic et est décédé dans le naufrage [17]

Histoires liées +

La devise Kerr +

La devise était à l'origine un cri de guerre ou un slogan. Les devises ont commencé à être représentées avec des armes aux 14e et 15e siècles, mais n'étaient pas d'usage général avant le 17e siècle. Ainsi, les armoiries les plus anciennes ne comportent généralement pas de devise. Les devises font rarement partie de l'octroi des armoiries : sous la plupart des autorités héraldiques, une devise est un élément facultatif des armoiries et peut être ajoutée ou modifiée à volonté, de nombreuses familles ont choisi de ne pas afficher de devise.

Devise: Fida Clavo
Traduction de devise : Bien sûr et cloué


Presse-papiers de l'entraîneur : comment l'entraîneur-chef des Golden State Warriors, Steve Kerr, peut tirer le meilleur parti de D'Angelo Russell

Bien que l'ajustement puisse sembler compliqué à première vue, l'entraîneur-chef de Golden State peut utiliser les forces du plus récent All-Star de l'équipe pour inaugurer une nouvelle ère de basket-ball Warriors.

https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/a4/c3/gil_1otiazib746yg1xyqqyeknf7ks.jpg?t=1317724849&w=500 Par Gilbert McGregor @GMcGregor21

Steve Kerr (NBA Canada Illustrations) https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/12/93/nba-coaches-clipboard-scott-kerrjpg_jecsrt06i5kn16p12r7r605g2.jpg?t=-1692737692&w=500

La saison NBA 2019-2020 verra les Golden State Warriors être très différents de ceux des années précédentes.

Finis Kevin Durant, Andre Iguodala et Shaun Livingston, ainsi que les acquisitions plus récentes de DeMarcus Cousins, Quinn Cook et Jordan Bell.

La déchirure du LCA subie par le gardien des étoiles Klay Thompson lors de la finale ne fait qu'empirer les choses, car il manquera probablement la meilleure partie de la saison régulière.

Lors de la soirée d'ouverture, Stephen Curry, Draymond Green et l'entraîneur-chef Steve Kerr seront les plus grandes constantes restantes depuis le début de la course magique de l'équipe en 2014.

Bien qu'il soit difficile de trouver des points positifs dans une intersaison qui a vu tant de talents partir, les Warriors ont adouci le coup du mieux qu'ils ont pu en acquérant D'Angelo Russell en échange de Durant, en signant Willie Cauley-Stein, en ajoutant de jeunes talents à travers le repêchage et assurant que Thompson, Green et Kevon Looney feraient partie de l'avenir de la franchise avec des accords contractuels.

https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/3e/5d/stephen-curry-dangelo-russell_krsq49zzqalu11i3k5qidny58.jpg?t=-1377327893&w=500

Pourtant, Kerr aura du pain sur la planche étant donné le nombre de changements abondent. Comment peut-il tout rassembler ?

À bien des égards, Kerr est l'entraîneur d'un joueur. En 2014, il a hérité d'une équipe à 51 victoires après une défaite au premier tour et les a menés à un titre lors de sa première année en tant qu'entraîneur-chef, le premier de trois titres en cinq apparitions consécutives en finale. Après avoir remporté cinq titres en tant que joueur sous Phil Jackson et Gregg Popovich, Kerr a appris des meilleurs sur la façon de résonner avec ses joueurs.

Il n'est pas surprenant que Russell ait dit à Alex Kennedy de HoopsHype qu'il pensait que Kerr "fait ressortir le meilleur de ses joueurs et les met dans des rôles où ils peuvent [être eux-mêmes]. Je suis vraiment excité à ce sujet … C'est un entraîneur qui vous permet de faire ce que vous faites le mieux."

La saison dernière - le meilleur de la jeune carrière de Russell - il a montré beaucoup de ce qu'il fait de mieux, affichant des moyennes de 21,1 points, 7,0 passes décisives et 3,9 rebonds sur 81 matchs, mais en grande partie en raison de sa domination du ballon.

La statistique la plus révélatrice qui illustre à quel point Russell avait le ballon entre les mains la saison dernière est peut-être ses 11,4 possessions par match en tant que gestionnaire de balle pick-and-roll – le deuxième plus grand de la ligue derrière Kemba Walker (11,8), par NBA .com Statistiques.

https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/c4/22/kemba-dangelo-022519-ftr-nba-getty_1g6co3ixo1b1ccv4squwtz42.jpg?t=632531361&w=500

Désormais, aux côtés de Curry et Green, les situations dans lesquelles Russell obtiendra le ballon vont certainement changer, un fait qu'il a reconnu dans son interview avec Kennedy.

"C'est une situation où je peux entrer et ne pas m'inquiéter d'être sur le ballon ou hors du ballon ou de sortir du banc ou autre. Je suis juste un joueur de basket-ball. Si j'ai le ballon dans mes mains, je ' Je vais faire un jeu. Si je ne le fais pas, j'essaierai de me mettre en position pour faire un jeu. Je pense que c'est à ça que ça revient.

That's where Kerr comes in.

When asked about the offseason addition of Russell, Kerr told reporters at USA Basketball Training Camp that "I think he's going to fit right in with our group and we're gonna need him desperately, without Klay especially … it's up to us to figure it out."

As the team's presumed starting shooting guard in Thompson's absence, it's fair to assume that Russell will be looked upon to replace his production on the offensive end, but can he do it in similar situations?

Per NBA.com Stats, Thompson led the league in scoring off of screens last season with 568 points while Russell scored just 47 points off screens for the entire year.

Russell has shown the capability to score off of screens, as he does below:

It just hasn't been a big part of his game to this point of his career.

Still, Kerr could still look to adjust things offensively for the Warriors to play more to their newest acquisition's strengths.

Last season, Stephen Curry averaged 5.1 possessions per game as the ball handler in pick-and-roll situations. Him running more of those could help unlock Russell as an off-ball threat. Over half of Russell's career-high 234 3-pointers last season were assisted, often coming in situations when he spaces out, as he does here:

To mirror this sequence with the Warriors, Kerr could increase the frequency with which we see Green as the roll or pop man after setting a screen for Curry or another ball-handler, as he's proven himself as one of the best playmaking forwards in the NBA.

Cauley-Stein was one of the most used ball screeners in the league last season and tied a career-high with 2.4 assists per game. While he shouldn't be expected to make plays in a manner similar to Green, an aggressive roll or dive from the 7-footer could command the attention of help defenders to free shooters like Russell for catch-and-shoot 3s, which he knocked down 39.4% of last season.

Still, what is perhaps the biggest looming question is what happens when Thompson returns from injury? Can Kerr institute a three-guard lineup with Curry, Russell and Thompson?

At 6-foot-5, Russell has enough size to play shooting guard while the 6-foot-7 Thompson can slide to the small forward position. During his time as a Net, Russell often shared the backcourt with prolific Brooklyn guard Spencer Dinwiddie.

Another encouraging sign for the fit? Last season, Brooklyn's deadeye shooter, Joe Harris, assisted Russell more than any other teammate, largely due to the gravity provided by his elite shooting ability.

As two of the greatest shooters of all-time, both Thompson and Curry command similar attention from defences, meaning tough decisions must be made on the perimeter. Russell could very well end up as the beneficiary, meaning he has the potential to again have a big season, albeit in a different manner than last.

History - and the tape - indicate that D'Angelo Russell's fit with the Golden State Warriors could keep them atop the West's elite. As "desperately" as Steve Kerr says they need him, it could all be as simple as Russell's deviation from ball dominance and Kerr adding wrinkles to the offence that allow him to be the beneficiary of the attention the other Warriors command.

Kerr has almost seamlessly incorporated talent in years past, and this time should be no different.


June Kerr (1932–2018)

Russell Kerr has been the treasured father of ballet in New Zealand since he returned here in 1957 after some years dancing in UK, where he had married fellow dancer, June Greenhalgh. His directorship of New Zealand Ballet in 1960s was a visionary and courageous one and his loyal contribution has continued in all the years since. June danced in the celebrated United Ballet seasons of 1959–1960, but then became the mother of two children. Her contribution to ballet in this country may not have been as publicly visible as her husband’s but it was just as real, and she was with him every step of the way.

June Kerr, nee Greenhalgh, was born in 1932, in Southend-on-Sea, England, the youngest of three children. Her father had started his seafaring career on sailing ships and later became a merchant navy captain while her mother held the home fires during his extended periods of time away at sea.

As a child June attended the Cone-Ripman school where the curriculum combined general education with ballet and related theatre-arts training. Originally based in London but relocated during WWII to Hertfordshire, it later became known as Arts Educational School.

Anton Dolin, having danced with Diaghilev’s Ballets Russes, became a pioneer of ballet in England (and toured New Zealand with the Covent Garden Russian Ballet in late 1930s). Dolin visited the Cone-Ripman school after World War II and selected 12 young dancers, June Greenhalgh among them, to join a troupe he and Alicia Markova were forming. This later developed into a permanent London-based company, Festival Ballet, of which June was thus a foundation member. (Renamed English National Ballet in 1989, this is the company that performed a season of Giselle in Auckland earlier this year. The ballet world sits across national boundaries and through time, its best dancers becoming citizens of an international ‘country’).

In 1952 Anne Rowse, a young New Zealand dancer training in London, also joined Festival Ballet, and she and June became instant friends. Anne spoke movingly at the funeral of the lifelong friendship that ensued.

June Greenhalgh in Ruth Page’s The Merry Widow/Vilia. Festival Ballet 1953

In 1953 another young New Zealander, Russell Kerr, joined Festival Ballet. He and June held hands, but he explained to her they’d better not get too serious because he would at some stage be returning to New Zealand, feeling a moral obligation to do that on account of the Government bursary he had been awarded. ‘Not a problem. I’d come too,’ replied June, and so they were married without delay.

Festival Ballet, under the Polish impresario Julian Braunsweg, toured and performed in UK, Europe, Canada and US with memorable programs, and the likes of Igor Stravinsky conducting in the pit. In 1957 the Kerrs left all that behind and came to settle in New Zealand. (Lucky I was, to be a child pupil at Nettleton-Edwards School of Ballet in Auckland where Russell became a partner. I continue to learn from him to this day).

Make no mistake—Russell would become the lion, and June the lioness, of ballet in this country when they moved to Wellington in 1962 and he became director of New Zealand Ballet. (Poul and Rigmor Gnatt had been the pioneering tiger and tigress who preceded them, since 1953). With unstinting loyalty, Kerr delivered pedigree standards of heritage repertoire (Swan Lake, Petrouchka, Prince Igor, Schéhérazade, Coppélia, Nutcracker, and much more), to put New Zealand firmly on the world ballet map. His own choreographic output was enormously prolific and gave the Company some of its greatest hits—Prismatic Variations, Carnival of the Animals, Peter Pan, A Christmas Carol, Terrible Tom … it’s a very long list.

The spouse of such a driven choreographer is the supportive, attentive, unpaid and often invisible, kindest critic who stays calm and acts as a beacon when storms rage and finances plummet—or, in the Kerrs’ case, when Russell worked himself close to death to sustain the company endeavour, through to 1969. A disastrous fire that had destroyed almost all the Company’s resources in 1967 had not helped.

There were later periods directing Auckland Dance Centre, then the Kerrs moved to Christchurch which would remain their home until today. Southern Ballet Theatre was a highly enterprising initiative and for years productions were mounted there on a miniature scale but uncompromising in dance and music standards. There were numerous collaborations with composer, Philip Norman, and designer, Peter Lees-Jeffries, so Christchurch was well served in that time. No-one can remember how it was financed probably because there was no budget worth remembering.

June would accompany Russell to Wellington whenever he was engaged by Royal New Zealand Ballet to stage a production on the company. She was always so pleased to walk in the Botanical Gardens, to visit a gallery, or over a coffee to swap family news, always with the kindest interest and sweetest nature. ‘No I won’t have another coffee thanks. I’ll be meeting Russell for lunch in the rehearsal break so I’ll have one with him then.’ In later years the dear couple would still venture out together to a local café and continue their lifelong habit of people-watching in public places. ‘That’s where you learn about different characters—how they move, what they look like, you can guess much of their experiences from such things. It’s like research for choreography,’ Russell would say.

They were still holding hands when June died last week. The photos on the order of service show a fine-boned, wide-eyed, gorgeous redhead, gamine beauty, a shade reminiscent of Moira Shearer (the ballerina in the famed film, The Red Shoes ). Ballet in New Zealand owes much to the Kerr family.

In 1940, June, aged 8, was on the list of children to be repatriated out of war-time London to live out the duration of the war elsewhere, in her case on the SS City of Benares au Canada. For reasons never explained, her parents removed their daughter from the passenger list the day before it sailed, and just as well because the ship was torpedoed in mid-Atlantic.

June would later tell that story, and when asked ‘What happened to the 90 children on board?’ would answer ‘Oh, they were all saved’ and she went to her grave believing that to be so. In fact, 77 of the 90 children on board died, but it’s a reasonable guess June’s parents believed that an 8-year-old didn’t need to know that. It was a heart-stopping moment at the funeral to learn about what was probably the only ‘lie’ anyone ever told to this kind and trusting woman

June Kerr: Born South-end-on Sea, England, 12 June 1932 married Russell Kerr, 1 son, 1 daughter died Christchurch, New Zealand, 29 October 2018

A version of this obituary first appeared in The Dominion Post on 24 November 2018. Sources: Russell Kerr, David Kerr, Anne Rowse, Keith McEwing.

Jennifer Shennan, 25 November 2018

Featured image: June Greenhalgh & Russell Kerr in Prismatic Variations. Choreographed by Russell Kerr and Poul Gnatt designed by Raymond Boyce. New Zealand Ballet 1960. Photo: © John Ashton


Coach's Clipboard: How Golden State Warriors head coach Steve Kerr can get the most out of D'Angelo Russell

While the fit may seem complicated on the surface, there are a number of ways that Golden State's head coach can utilize the strengths of the team's newest All-Star to usher in a new era of Warriors basketball.

https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/a4/c3/gil_1otiazib746yg1xyqqyeknf7ks.jpg?t=1317724849&w=500 By Gilbert McGregor @GMcGregor21

Steve Kerr (NBA Canada Illustrations) https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/12/93/nba-coaches-clipboard-scott-kerrjpg_jecsrt06i5kn16p12r7r605g2.jpg?t=-1692737692&w=500

The 2019-20 NBA season will see the Golden State Warriors look much different than they have in years past.

Gone are Kevin Durant, Andre Iguodala and Shaun Livingston, as well as the more recent acquisitions of DeMarcus Cousins, Quinn Cook and Jordan Bell.

The torn ACL suffered by All-Star guard Klay Thompson in the Finals only makes matters worse, as he'll likely miss the better part of the regular season.

On opening night, Stephen Curry, Draymond Green and head coach Steve Kerr will be the biggest remaining constants from when the team's magical run began in 2014.

While it's hard to find positives in an offseason that saw so much talent leave, the Warriors softened the blow as best as they could by acquiring D'Angelo Russell in exchange for Durant, signing Willie Cauley-Stein, adding young talent through the draft and ensuring Thompson, Green and Kevon Looney would remain a part of the franchise's future with contract agreements.

https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/3e/5d/stephen-curry-dangelo-russell_krsq49zzqalu11i3k5qidny58.jpg?t=-1377327893&w=500

Still, Kerr will have his work cut out for him considering the number of changes abound. How can he bring it all together?

By many accounts, Kerr is a player's coach. In 2014, he inherited a 51-win team fresh off of a first-round loss and led them to a title in his first year as a head coach, the first of three titles in five straight Finals appearances. Having won five titles as a player under Phil Jackson and Gregg Popovich, Kerr has learned from the best on how to resonate with his players.

It should come as no surprise that Russell told Alex Kennedy of HoopsHype that he feels Kerr "brings out the best in his players and puts them in roles where they can [be themselves]. I'm really excited about that … He's a coach who allows you to do what you do best."

Last season - the best of Russell's young career - he showed plenty of what he does best, posting averages of 21.1 points, 7.0 assists and 3.9 rebounds over 81 games, but largely did so as a result of how ball-dominant he was.

Perhaps the most telling stat that illustrates how much Russell had the ball in his hands last season is his 11.4 possessions per game as the pick-and-roll ball handler - the second most in the league behind only Kemba Walker (11.8), per NBA.com Stats.

https://images.daznservices.com/di/library/NBA_Global_CMS_image_storage/c4/22/kemba-dangelo-022519-ftr-nba-getty_1g6co3ixo1b1ccv4squwtz42.jpg?t=632531361&w=500

Now, alongside Curry and Green, the situations in which Russell will get the ball are sure to change, a fact that he acknowledged in his interview with Kennedy.

"It's a situation where I can go in and not worry about being on-the-ball or off-ball or coming off the bench or whatever. I am just being a basketball player. If I have the ball in my hands, I'll make a play. If I don't, I'll try to get in position to make a play. I think that's what it comes down to.

That's where Kerr comes in.

When asked about the offseason addition of Russell, Kerr told reporters at USA Basketball Training Camp that "I think he's going to fit right in with our group and we're gonna need him desperately, without Klay especially … it's up to us to figure it out."

As the team's presumed starting shooting guard in Thompson's absence, it's fair to assume that Russell will be looked upon to replace his production on the offensive end, but can he do it in similar situations?

Per NBA.com Stats, Thompson led the league in scoring off of screens last season with 568 points while Russell scored just 47 points off screens for the entire year.

Russell has shown the capability to score off of screens, as he does below:

It just hasn't been a big part of his game to this point of his career.

Still, Kerr could still look to adjust things offensively for the Warriors to play more to their newest acquisition's strengths.

Last season, Stephen Curry averaged 5.1 possessions per game as the ball handler in pick-and-roll situations. Him running more of those could help unlock Russell as an off-ball threat. Over half of Russell's career-high 234 3-pointers last season were assisted, often coming in situations when he spaces out, as he does here:

To mirror this sequence with the Warriors, Kerr could increase the frequency with which we see Green as the roll or pop man after setting a screen for Curry or another ball-handler, as he's proven himself as one of the best playmaking forwards in the NBA.

Cauley-Stein was one of the most used ball screeners in the league last season and tied a career-high with 2.4 assists per game. While he shouldn't be expected to make plays in a manner similar to Green, an aggressive roll or dive from the 7-footer could command the attention of help defenders to free shooters like Russell for catch-and-shoot 3s, which he knocked down 39.4% of last season.

Still, what is perhaps the biggest looming question is what happens when Thompson returns from injury? Can Kerr institute a three-guard lineup with Curry, Russell and Thompson?

At 6-foot-5, Russell has enough size to play shooting guard while the 6-foot-7 Thompson can slide to the small forward position. During his time as a Net, Russell often shared the backcourt with prolific Brooklyn guard Spencer Dinwiddie.

Another encouraging sign for the fit? Last season, Brooklyn's deadeye shooter, Joe Harris, assisted Russell more than any other teammate, largely due to the gravity provided by his elite shooting ability.

As two of the greatest shooters of all-time, both Thompson and Curry command similar attention from defences, meaning tough decisions must be made on the perimeter. Russell could very well end up as the beneficiary, meaning he has the potential to again have a big season, albeit in a different manner than last.

History - and the tape - indicate that D'Angelo Russell's fit with the Golden State Warriors could keep them atop the West's elite. As "desperately" as Steve Kerr says they need him, it could all be as simple as Russell's deviation from ball dominance and Kerr adding wrinkles to the offence that allow him to be the beneficiary of the attention the other Warriors command.

Kerr has almost seamlessly incorporated talent in years past, and this time should be no different.


On 15 November 1983 he was found dead in his car in Twickenham he was believed to have suffered a stroke. He was aged 62.



Informations en date du : 13.07.2020 12:17:19 CEST

Modifications : Toutes les images et la plupart des éléments de conception qui y sont liés ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme « l'article a besoin d'être développé) ou attribués (comme « des notes de chapeau »). Les classes CSS ont été soit supprimées, soit harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipédia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (comme « Redlinks », « liens vers la page d'édition », « liens vers des portails ») ont été supprimés. Chaque lien externe a une FontAwesome-Icon supplémentaire. Outre quelques petits changements de conception, les conteneurs multimédias, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les géo-microformats ont été supprimés.